Comment Affiner Le Fromage De Chèvre?

Comment Affiner Le Fromage De Chèvre
Le matériel pour affiner son fromage à la maison – Comme tu le verras plus bas, il faut respecter de nombreux conseils pour affiner son fromage à la maison et qu’il reste comestible et goûtu. Pour ce faire de manière amateur et sans trop de matériel voici ce que j’te propose :

  • le Bac à légumes de ton frigo : il sera suffisant pour affiner des bleus et en plus de ça, c’est le meilleur endroit pour conserver ton fromage dans le frigo.
  • Le garde-manger : dans l’idéal il devrait être dans une pièce de 8 à 12 degrés pour permettre à un maximum de frometons de s’affiner. Si c’est aux alentours de 15 à 20 degrés, ça limite les possibilités aux fromages type emmental, comté, beaufort…
  • La cave à fromage ou refroidisseur à vin : si la température est réglable, c’est une super alternative. Quelques bonnes pistes :

Comment faire l’affinage du fromage ?

Comment est affiné un fromage ? – L’affinage consiste à placer le fromage dans un environnement propice à son développement : une cave d’affinage pour fromage. Le sel va se fixer dans la pâte, ce qui va permettre la formation d’une croûte[1]. La température et le taux d’humidité de la cave d’affinage favorisent le développement des saveurs du fromage.

Quelle cave pour affiner le fromage ?

Les soins durant l’affinage – Votre fabrication est terminée, commence alors votre affinage maison dans votre bel environnement, à la bonne température, bon taux d’humidité. Parfait ! Mais votre travail ne s’arrête pas là. – Retournements : un “soin” primordial lors de l’affinage.

Quel que soit le type de fromage fabriqué, il faut effectuer des retournements réguliers pour répartir l’humidité dans le fromage et éviter sa stagnation, favoriser un développement homogène des croûtes fleuries, éviter que les croûtes lavées ne collent aux stores ou grilles d’affinage, et également une aération naturelle.

En effet, pour ce dernier point, et comme on travaille au format “affinage maison”, la circulation de l’air (comme vu plus haut) va se faire au moment de ces retournements (entre autre) : ouverture de la porte du réfrigérateur/cellier, ouverture des éventuelles boîtes d’affinage, et retournements en tant que tels. En fromagerie comme ci-dessous à la Fromagerie du presbytère, comme les meules de Louis d’Or sont trop grosses et le volume important, ce processus est automatisé : – Lavages/brossages : les lavages/brossages vont permettre plusieurs choses. Permettre la formation de la croûte car la solution de lavage contient de l’eau (ou de l’alcool), du sel, et éventuellement des ferments. Le lavage va favoriser aussi le développement des levures en début d’affinage en désacidifiant rapidement la croûte.

Le lavage peut aussi donner une couleur à la croûte, soit en favorisant le développement du brevibacterium linens (ferment du rouge), soit en utilisant un alcool coloré (bière brune par exemple pour la tomme lavée à la bière).

Utiliser un alcool ou des ferments dans la solution de lavage a pour effet de ralentir les flores de surfaces ou éventuellement de donner un goût spécifique à la croûte. Les fromages à pâte molle et à croûte lavée sont généralement des fromages assez forts en saveur. Ci-dessous l’exemple de lavage d’un type vacherin : Le brossage peut aider parfois à nettoyer la croûte des moisissures indésirables qui se forment à cause de l’humidité. Les ustensiles pouvant être utilisés pour le lavage/brossage : à la main, un linge de cuisine, une étamine, une petite brosse à ongle, une brosse à dent. Ce matériel ne doit être utilisé que pour les fromages et doit être stérilisé avant chaque utilisation.

Conseil d’initié :  faire attention notamment aux fromages à croûtes lavées, de retourner le fromage, et de ne laver que la face qui ne sera pas en contact avec le store ou la grille. Le dosage de sel dans la solution de lavage est important et peut avoir un effet par exemple sur le développement du brevibacterium linens (ferment du rouge) et donc de la couleur donnée au fromage.

Il faut aussi adapter sa technique de lavage en fonction du type de fromage, et donc faire attention de ne pas abimer les fromages fragiles.

Comment faire sécher des fromages de chèvres ?

J’avais demandé à Charles des conseils pour faire sécher ses fromages de chèvres, voici sa réponse. Si vous essayez informez nous de vos résultats Isabelle ou moi même lui donneront des nouvelles de nos tentatives 😉 Je suis pas en avance pour les réponses, mais nous sommes en plein foins, et le temps “libre”, on essaie de roupiller ! Pour le séchage des fromages, il suffit de le laisser au frigo pendant qq jours sur une clayette qui le laisse respirer par en dessous, genre moustiquaire épaisse ( bien prendre soin de la brosser tous les deux jours.

  • Au bout de quatre ou cinq jours (çà dépend de la qualité du frigo) on peut le mettre à la cave , si on a la chance d’en posséder une, dans un garde manger anti moucherons (mailles assez fines et costaud , genre inox );

Ces garde-manger se trouvent dans n’importe quel bon magasin de bricolage. Donc on place les fromages sur les “étagères” qui sont dans les garde-manger ; ils ne doivent pas se toucher, et on les retourne tous les jours (d’ailleurs pour la garde au frigo c’est pareil).

Au bout d’une semaine, dans des conditions optimale c. d bien ventilé et à une T° maximale de 12 à 14°. on a un fromage qui prend du caractère pour s’y habituer doucement. Ensuite les amateurs les gardent plusieurs semaines ou mois, jusqu’au stade du “cailloux” que l’on peut sucer den petits bouts.

You might be interested:  Chez Georges Eric de la Ferme des Peupliers

Mais entre le frais et le “caillou” il y a toute la marge au libre arbitre et gout de chacun. Certains prennent gout à l’affinage “maison” et mettent un autre fromage de qualité à coté , roquefort par exemple , mais à impérativement exiger “fermier” chez un fromager, et là commence l’alchimie des mariages, et des mélanges. Tout est possible, si l’on respecte les règles d’hygiène,

  • se laver les mains avant les manipulations journalières,
  • ne pas stocker du hareng ou des charcuteries à proximité : les chèvres frais on un gout unique, et fin, mais ils ont comme défaut de “pomper” toutes les odeurs.

Faites des essais, en faisant au mieux, vos expériences nous intéressent ! A ton écoute, et merci, Amicalement Charles et Véro.

Comment faire une cave d’affinage ?

Pour la construction de la cave d’affinage, préférez un isolant disponible sous forme de plaques plutôt que sous forme de rouleaux car plus facile à poser. L’isolant doit aussi être résistant à l’eau et avoir une faible perte d’effi- cacité dans le temps.

Comment s’appelle la pièce où s’affinent les fromages ?

D’abord, l’affinage s’effectue dans une pièce fraiche que l’on appelle « cave d’affinage » dans laquelle la température est maintenue entre 10 et 15 °C, et l’humidité à 80 %.

Comment affiner un fromage à la bière ?

25. 05. 2020 Aujourd’hui, nous vous faisons découvrir une chouette activité culinaire à réaliser à la maison, seul, en couple ou en famille : l’affinage spécial d’un Fromage de Herve AOP. Pour ce faire, vous aurez besoin de : – Un Fromage de Herve 200g, doux ou piquant selon vos goûts.

– Une solution de trempage. Par exemples : bière spéciale, eau de vie, liqueurs, whiskey, rhum, café, … Conseils avant de commencer : – Utilisez des récipients propres pour ne pas que des bactéries indésirables se développent sur le fromage.

– Lavez-vous bien les mains. Comment affiner un fromage ? 1. Construire sa “cave d’affinage” avec une assiette et un récipient tel qu’un bol (par exemple) – Déballez le fromage et jeter l’emballage (vous n’en aurez plus besoin). – Posez le fromage sur une assiette et mettez un récipient retourné dessus pour faire une cloche.

Ceci permettra à votre fromage de ne pas séché pendant l’affinage. Conseil : le plat retourné doit être assez grand afin que le fromage ne touche pas les bords. Démarrer l’affinage Pour un affinage à la bière spéciale : – Immergez totalement le fromage dans un récipient rempli de bière pendant 30 minutes.

Attention : Toutes les faces doivent être immergées. – Sortez le fromage du récipient et le remettez le sous sa cloche. – Mettez le fromage au frigo pendant 24h. Pour un affinage avec d’autres spiritueux : – Mettez un peu d’alcool dans une soucoupe. – Trempez chaque face du fromage une à une dans l’alcool et frottez la croûte avec vos mains de façon à imprégner l’alcool.

  1. – Remettez le fromage sous sa cloche et mettez le fromage au frigo pendant 24h;
  2. – Recommencer le processus une seconde fois;
  3. Déguster ! 🙂 Conseils : – Sortez le fromage du frigo 1 heure avant dégustation;

– Ne soyez pas étonné de l’aspect de la croûte après affinage. Elle change de couleur naturellement et peut devenir plus claire. Bon appétit ! Vous avez affiné vous-même votre Fromage de Herve ? Envoyez-nous vos photos via Facebook ou par email [email protected].

Quelle température pour une cave à fromage ?

Idéalement, un fromage devrait être conservé dans une cave, à une température entre 8 et 12° avec un taux d ‘humidité avoisinant les 90 %.

Comment fonctionne une cave à fromage ?

La cave à fromage – Nos comtés ont le droit à un produit sur mesure ! Elle fonctionne comme une cave à vin. Avec une conception spécifique et pour un affinage délicat, les caves à fromage sont de plus en plus technologiques : réglage de la température et du taux d’hygrométrie sur écran digital, filtre anti-odeurs.

Comment affiner son Saint-nectaire chez soi ?

Une fois démoulés, les fromages sont placés en chambre froide à une température de 8-10°C pour un un séchage de quelques jours (minimum 48h). Ils sont ensuite affinés dans nos caves enterrées dans la roche volcanique pendant une durée de 4 semaines minimum.

  • Au cours de l’affinage, les soins apportés aux fromages (lavages, frottages et retournements) permettent la formation naturelle de la croûte du Saint-Nectaire;
  • Le décret de l’AOP Saint-Nectaire impose un affinage minimum de 4 semaines;

Nos Saint-Nectaire sont affinés 4 semaines, 6 semaines ou 8 semaines, afin que le produit fini soit adapté à tous les goûts du consommateur. Plus le fromage reste en cave, plus son goût s’affirme ! Les fromages les plus jeunes développeront des arômes beaucoup plus doux (crème, beurre, lactique…) et volatils en bouche. Chaque amateur de Saint-Nectaire fermier y trouvera son compte ! Comment Affiner Le Fromage De Chèvre.

Comment conserver des fromage de chèvre plusieurs mois sans qu’il durcisse ?

Emballer le fromage pour sa conservation – Votre soirée « vins & fromages » s’achève ou votre dîner entre amis prend fin. Il est temps de ranger votre fromage jusqu’à votre prochain repas ou votre prochain apéritif ! Mais avant de les placer au réfrigérateur, il est important de bien emballer vos fromages.

  • Vous éviterez les transferts d’odeurs et de saveurs entre les différents fromages ;
  • Vous les protégerez du dessèchement ;
  • Vous protégerez vos fromages des risques de contamination microbienne.

Pour cela, vous pouvez tout simplement réutiliser l’emballage d’origine. Vous l’avez jeté à la poubelle ? Ne paniquez pas. Vous pouvez envelopper chaque fromage individuellement dans du papier sulfurisé , du papier aluminium ou dans un film alimentaire plastique. Il est également possible d’opter pour une boîte à fromage qui facilitera le rangement et vous permettra d’isoler vos fromages des autres aliments conservés au réfrigérateur.

Où faire sécher fromage ?

La cave semble le meilleur endroit pour faire sécher le fromage et pour le conserver, ou bien une pièce pas trop chaude et bien ventilée. A défaut de cave, on peut envisager de mettre un ventilateur qui tourne devant le fromage une journée.

You might be interested:  Comment Faire Frire Le Poisson?

Comment faire du fromage sec maison ?

Comment faire du fromage sec ou affiné ? – Pour faire du fromage sec ou affiné , il suffit de mettre le fromage blanc que vous aurez préparé dans des faisselles et de le laisser s’égoutter pendant 24 heures. Au bout d’une journée, il faut retourner chaque fromage dans sa propre faisselle, saler (environ 2 grammes de sel par litre de lait) et reposer encore 24 heures, à l’issue desquelles vous pourrez démouler vos fromages sur des grilles.

Comment affiner un reblochon ?

11 affineurs – sont présents sur la zone géographique de l’A. Reblochon. Les producteurs fermiers font souvent appel à des spécialistes pour affiner leurs Reblochons quelques jours après la fabrication. Affiner un Reblochon, c’est prendre soin du fromage au moins pendant deux à trois semaines dans une cave appropriée.

Comment affiner le Maroilles ?

Technologie – Un peu de pratique… Le maroilles est un fromage à pâte molle et à croûte lavée à l’eau salée. Et non pas à la bière comme la boulette d’Avesnes. Les six faces du fromage doivent être brossées deux fois par semaine à l’aide d’une brosse en nylon.

Comment faire vieillir du cheddar ?

Ingrédients – Pour faire environ 900 g de cheddar

  • 8 litres de lait frais cru
  • 1/4 de c. à c. (1,25 ml) de culture mésophile
  • 1/2 c. à c. (2,5 ml) de présure animale diluée dans une demi-tasse (125 ml) d’eau froide sans chlore
  • 2 c. à s. (30 ml) de sel de mer fin
  1. 1 Faites chauffer le lait dans une marmite. Versez le lait dans la marmite et faites-le chauffer sur feu moyen jusqu’à ce qu’il arrive à la température de 32 degrés C  [1].
    • Vous pouvez utiliser du lait de vache ou du lait de chèvre, mais dans les deux cas, il doit être cru.
    • Pour vos premiers fromages, vous pouvez vous contenter d’une température de 30 °C. Vérifiez-la avec un thermomètre alimentaire électronique.
  2. 2 Mélangez la culture mésophile. Saupoudrez la culture sur la surface du lait et battez-le avec un fouet, en vous assurant qu’elle s’est bien mélangée et dissoute.
    • Laissez la culture murir pendant une heure.
    • Notez que vous pouvez aussi utiliser un paquet de culture mésophile toute prête au lieu de culture mésophile en vrac.
  3. 3 Ajoutez la solution de présure. Versez lentement la présure diluée dans le lait, en remuant constamment pendant que vous la versez et ne vous arrêtez que 5 minutes après l’avoir versée en entier.
    • Laissez le lait reposer pendant 1 ou 2 heures. Du lait caillé devrait se développer pendant ce temps et il devrait être assez ferme pour pouvoir le découper avec un couteau.
    • Si vous ne souhaitez pas utiliser de la présure d’origine animale, vous pouvez la remplacer par un quart de c. à c. (1,25 ml) de présure végétale liquide renforcée dissoute dans une demi-tasse (125 ml) d’eau ou un quart de présure végétale en pastille dissoute dans une demi-tasse (125 ml) d’eau.
  4. 4 Découpez le lait caillé en tranches. À l’aide d’un long couteau, découpez le lait caillé en tranches de 6 mm de côté. Vous ne devez pas découper les tranches à 6 mm pile, mais elles doivent toutes être à peu près de la même taille.
    • Laissez le lait caillé reposer encore 15 minutes ou jusqu’à ce qu’il devienne un peu plus ferme.
  5. 5 Augmentez la température du lait et faites cuire. Petit à petit, augmentez la température du lait jusqu’à ce qu’il arrive à 37-38 degrés C. Remuez le lait caillé avec une cuillère à manche long pendant quelques minutes pour éviter que les tranches ne deviennent trop mattes ou ne se collent entre elles.
    • Cela prend en règle générale entre 30 et 45 minutes pour que les morceaux de lait caillé arrivent à cette température. Une fois de plus, remuez-les de temps en temps pour éviter qu’ils ne deviennent trop mats.
    • Sortez les tranches de lait caillé du feu s’ils chauffent trop.
    • Pendant ce temps, les tranches de lait caillé vont commencer à rétrécir considérablement.
  6. 6 Recouvrez une passoire avec une étamine. Mettez la passoire dans un évier large et propre ou dans une bassine et recouvrez-le d’une étamine assez grande pour en recouvrir complètement les côtés.
    • Pendant ce temps, laissez les tranches de lait caillé reposer au fond de la marmite pendant 20 minutes.
  7. 7 Égouttez les tranches de lait caillé. Versez le contenu de la marmite dans la passoire recouverte de l’étamine. Posez l’entonnoir au-dessus de l’évier ou au-dessus de la marmite vide.
    • Laissez s’égoutter pendant 15 minutes, en remuant de temps en temps pour éviter que le lait caillé ne devienne trop mat ou trop collant.
  1. 1 Renversez le lait caillé sur une planche à découper  [2]. Découpez-le en cinq tranches de taille égale.
    • Lorsque vous retournez le lait caillé sur la planche à découper, il doit être à demi solide. Sa texture ressemblera à celle de la gélatine.
  2. 2 Versez les tranches de lait caillé dans la marmite vidée et séchée. Recouvrez-la avec son couvercle ou une feuille de papier aluminium.
  3. 3 Remplissez une bassine d’eau chaude. L’eau devrait être à environ 39 °C.
    • Assurez-vous que la bassine ou l’évier que vous utilisez soit au moins aussi profond que la marmite et remplissez-le à moitié ou au deux tiers pour que la partie de la marmite qui contient le fromage soit complètement immergée dans l’eau.
  4. 4 Plongez la marmite dans l’eau chaude. Posez la marmite dans la bassine, en vous assurant que l’eau chaude n’arrive pas jusqu’au bord de la marmite et ne coule pas dedans.
    • Vous devez conserver les tranches de lait caillé à la même température de 38 degrés C. pendant 2 heures. Changez l’eau, si cela est nécessaire, pour garder au chaud le contenu de la marmite.
    • Retournez les tranches de lait caillé toutes les 15 minutes.
    • Cette technique est appelée la « cheddarisation » et c’est grâce à celle-ci que le cheddar obtient sa saveur si particulière.
  5. 5 Découpez les tranches en cubes. Une fois que les deux heures sont passées, les tranches de lait caillé doivent être très fermes et briller légèrement. Sortez-les de la marmite et découpez-les en cubes de 1,25 cm.
    • Remettez le lait caillé dans la marmite une fois que vous l’avez découpé en cubes.
  6. 6 Remettez la marmite dans l’eau chaude. Couvrez la marmite et remettez-la dans l’eau chaude. Laissez-la reposer dans l’eau chaude pendant 30 minutes.
    • Assurez-vous que l’eau est encore à 39 degrés.
    • Remuez les cubes de lait caillé avec vos doigts toutes les dix minutes.
  7. 7 Ajoutez du sel. Sortez la marmite de l’eau chaude et ajoutez-y du sel. Mélangez doucement en vous servant de vos mains.
    • Le sel doit recouvrir complètement les cubes de lait caillé.
  1. 1 Recouvrez la presse à fromage avec une étamine. Posez un grand morceau d’étamine sur le compartiment du cylindre. L’étamine doit être assez grande pour dépasser du haut du cylindre.
    • Une presse domestique est suffisante pour ce cheddar. Ce genre de presse consiste en général en un cylindre dans lequel vous mettez le fromage, avec des tiges de guidage sur chaque côté. Il doit aussi y avoir un bras qui permet de changer la pression appliquée sur le fromage.
    • Une presse à fromage est indispensable pour pouvoir fabriquer des fromages durs comme le cheddar.
  2. 2 Ajoutez le fromage et pressez pendant 15 minutes. Versez les cubes de lait caillé au fond de la presse à fromage et enroulez-les dans l’étamine.
    • Tournez le bras de la presse jusqu’à ce qu’il indique une pression de 4,5 kg sur le fromage. Laissez le fromage dans la presse pendant 15 minutes.
  3. 3 Augmentez la pression et continuez de presser. Positionnez maintenant la presse sur 18 kg et pressez pendant 12 heures.
    • Retournez le fromage et changez l’étamine pour en installer une propre avant de continuer à presser le fromage.
  4. 4 Augmentez la pression sur le fromage et continuez à presser. Réglez maintenant la pression sur 22,5 kg et pressez encore 24 heures.
    • Retournez le fromage et changez l’étamine avant de continuer à presser le fromage.
  1. 1 Laissez le fromage sécher à l’air libre. Sortez le fromage de la presse après les 24 heures de pressage. Posez-le sur une planche à fromage et laissez-le sécher pendant 2 à 5 jours.
    • Le fromage doit sécher à température ambiante. Laissez-le sous une lumière pas trop vive, dans un endroit sec et éloigné de l’humidité.
    • La durée exacte nécessaire pour faire sécher le fromage variera par rapport au taux d’humidité de l’air.
    • Lorsqu’il sera prêt, le fromage doit être sec au toucher. Il doit aussi avoir développé une croute de protection.
  2. 2 Enveloppez le fromage de cire  [3]. La cire autour des fromages durs comme le cheddar leur permet de ne pas sécher et de ne pas se couvrir de moisissures pendant qu’ils vieillissent.
    • Préparez le fromage avant de le recouvrir de cire en frottant sa surface avec un petit morceau d’étamine plongée dans du vinaigre blanc. Cela vous débarrassera de la moisissure visible et invisible. Faites refroidir le fromage dans votre réfrigérateur pendant quelques heures avant de le recouvrir de cire.
    • Procurez-vous un morceau de cire à fromage de 10 x 10 cm.
    • Placez le morceau de cire dans la partie supérieure d’un bain-marie et remplissez la partie inférieure d’eau. Faites-le chauffer sur feu moyen jusqu’à ce que la cire fonde et atteigne 100 °C.
    • Trempez un pinceau en poils naturels dans la cire fondue et recouvrez le fromage de cire, un côté après l’autre. Laissez la cire sur l’un des côtés sécher avant de recouvrir le côté suivant.
    • Vous devez appliquer au moins deux couches de cire sur toute la surface du fromage. Laissez sécher complètement.
  3. 3 Laissez le fromage vieillir dans votre réfrigérateur. Mettez le fromage dans votre réfrigérateur et laissez-y-le pendant au moins 60 jours avant de le déguster.
    • La température idéale de conservation du fromage se situe entre 12 et 15 degrés C.
    • Si vous préférez une saveur plus forte, laissez le fromage vieillir entre 3 et 14 mois. Plus vous laissez le fromage vieillir pendant ce laps de temps, plus il aura une saveur corsée.
    • Les âges et les saveurs correspondantes :
      • doux : 3 à 4 mois ;
      • corsé : 4 à 14 mois ;
      • très corsé : 2 ans ;
      • les fromages plus vieux sont nommés d’après leur âge.
You might be interested:  Comment Enlever Le Goût De Moutarde Dans Une Sauce?

Comment affiner un reblochon ?

11 affineurs – sont présents sur la zone géographique de l’A. Reblochon. Les producteurs fermiers font souvent appel à des spécialistes pour affiner leurs Reblochons quelques jours après la fabrication. Affiner un Reblochon, c’est prendre soin du fromage au moins pendant deux à trois semaines dans une cave appropriée.

Comment bien conserver le fromage ?

Au réfrigérateur – Le fromage peut être conservé dans un endroit frais (entre 10 °C et 15 °C) tout au plus une journée. Pour une période plus longue, il est préférable de le ranger au réfrigérateur, dans le tiroir à légumes ou dans un contenant en plastique hermétique afin d’éviter que les odeurs se répandent.

Comment fabriquer une cave à vin avec un frigo ?

Le thermostat du frigo – Le mieux est de changer le thermostat d’origine du frigo par un thermostat d’ambiance. Cela est dans le but d’avoir un thermostat qui peut contrôler une température maximale. Pour conserver le vin, il est important de choisir la bonne température. .

Comment affiner le Maroilles ?

Technologie – Un peu de pratique… Le maroilles est un fromage à pâte molle et à croûte lavée à l’eau salée. Et non pas à la bière comme la boulette d’Avesnes. Les six faces du fromage doivent être brossées deux fois par semaine à l’aide d’une brosse en nylon.

Author: Delmare Gareau
Comment Affiner Le Fromage De Chèvre?