Comment Couper Pomme Pour Faire Tarte?

Comment Couper Pomme Pour Faire Tarte
Des gestes simples, mais précis ! – – Commencer par éplucher méticuleusement la pomme. – Couper le fruit en 2 parties sur une planche, et enlever soigneusement le trognon afin qu’il ne reste aucun pépin à la dégustation. – La position de la main est essentielle pour un taillage précis.

Comment coupe une pomme ?

Partager Partager sur facebook Partager sur Twitter Partager sur Pinterest Partager par mail Peler le corps de la pomme avec un couteau économe. Éplucher ensuite le haut et le bas. Avec la pointe du couteau, creuser légèrement pour retirer le pédoncule. Placer la pomme sur la plante verticalement et la couper en deux. Tailler chacune de ces moitiés en deux. Puis retailler chaque quartier en trois. Retirer le trognon de chaque quartier en prenant soin de bien arrondir le centre pour garder une forme naturelle.

Comment couper une pomme en 4 ?

Télécharger l’article Télécharger l’article Si vous n’avez pas de vide-pomme, il faudra vous contenter d’un couteau de cuisine aiguisé. Il existe plusieurs façons plus ou moins efficaces de découper des pommes. Le plus important est de penser à retirer le trognon. Les pépins de pomme contiennent de l’amygdaline, substance chimique qui produit du cyanure au contact des enzymes digestifs humains  [1].

  1. 1 Posez la pomme sur une planche. Posez-la en position verticale sur une planche à découper. La pomme doit tenir debout toute seule, mais il faudra peut-être que vous la teniez pour la couper proprement.
  2. 2 Coupez autour du trognon. Prenez un couteau aiguisé dans votre main dominante. Décalez légèrement la lame par rapport à la queue pour éviter de passer par le trognon. Essayez toutefois de couper aussi près du trognon que possible  [2]. Une fois que vous avez positionné le couteau, appuyez dessus pour couper la pomme à la verticale jusqu’à la planche.
    • Vous pouvez couper la pomme en trois ou en quatre. Faites ce que vous trouvez le plus facile. Si vous la coupez en quatre, vous garderez une plus grande partie de la chair, mais si vous la coupez en trois, ce sera peut-être plus rapide  [4].
  3. 3 Jetez le trognon. Si possible, mettez-le au compost   [5]. Si vous n’avez pas de quoi composter, jetez-le à la poubelle.
    • Vous pouvez manger la chair qui est restée attachée au trognon. Faites simplement attention à ne pas manger les graines !
  4. 4 Coupez la pomme en tranches. Posez la face plate de chaque quartier sur la planche à découper. Utilisez le couteau pour couper le fruit en tranches ou en dés. Vous pouvez découper des tranches fines à croquer ou pour faire une tarte ou bien de petits dés à ajouter à des salades et d’autres plats.
  1. 1 Coupez la pomme en quatre. Posez-la à la verticale sur une planche à découper et utilisez un couteau aiguisé pour la couper en deux en passant par le milieu du trognon. Coupez chaque moitié en deux en suivant l’axe de la queue. Vous devriez obtenir quatre quartiers de taille à peu près égale.
  2. 2 Retirez le trognon. Utilisez le couteau pour enlever la partie avec les graines de chaque quartier. Pour conserver un maximum de chair, enlevez seulement la petite partie en forme de croissant où se trouvent les graines. Jetez le trognon au compost ou à la poubelle  [6].
    • Pour aller un peu plus vite, coupez simplement le bord du quartier de pomme qui contient les pépins. Vous perdrez une partie de la chair, mais vous n’aurez pas besoin de découper avec autant de précision  [7].
  3. 3 Coupez la pomme en morceaux. Posez chaque quart sur la planche à découper avec la peau vers le haut et coupez-le en tranches, en dés ou en morceaux de la forme et de la taille que vous voulez. Pour obtenir des parts à croquer, essayez de couper chaque quart en trois quartiers  [8].
    • Vous pouvez aussi manger les quarts tels quels. Étant donné que vous avez retiré le trognon et les pépins, la pomme est à présent mangeable.
  1. 1 Faites les incisions initiales. Tenez la pomme à l’envers et coupez-la à la verticale à quelques centimètres du trognon. Faites deux incisions parallèles, une de chaque côté du trognon, de manière à couper la pomme en trois.
  2. 2 Découpez la grille. Faites deux autres incisions verticales parallèles, une de chaque côté du trognon, mais perpendiculaires aux deux premières. Vous devez obtenir neuf morceaux de pomme qui forment un motif de grille avec le trognon au centre  [9].
  3. 3 Mettez un élastique autour de la pomme. Il doit être assez serré pour maintenir la forme de la pomme. S’il n’est pas assez serré, essayez de l’enrouler deux fois autour de la pomme. Vous pouvez aussi envelopper la pomme dans du film en plastique ou un autre article qui maintiendra les morceaux ensemble.
  4. 4 Emportez la pomme avec vous. Vous avez à présent un fruit facile à manger que vous pouvez emporter avec vous lorsque vous sortez pour la journée. L’élastique maintiendra les morceaux de pomme ensemble sans exposer la chair à l’air, ce qui l’empêchera de brunir  [10].
  5. 5 Bon appétit !

Comment couper les pommes en rondelles ?

Pour les rondelles vous pouvez procéder de deux façons. La première consiste à couper les deux extrémités de la pomme, puis d’utiliser un vide pomme. Épluchez la pomme à l’aide d’un économe, et coupez la délicatement en rondelle, en la maintenant bien pour éviter qu’elle glisse.

Comment couper les pommes de terre pour faire des frites ?

Comment couper une pomme en petit cube ?

Prendre un couteau scie. Découper des tranches fines de pomme d’environ 5 mm d’épaisseur. Superposer deux tranches de pomme et tailler de fins bâtonnets. Puis réunir les bâtonnets et tailler des petits cubes.

Comment éplucher une pomme avec un couteau ?

Télécharger l’article Télécharger l’article Éplucher une pomme n’est pas difficile une fois que vous savez comment vous y prendre. Cependant, l’utilisation d’un couteau aiguisé, d’un économe, d’un éplucheur ou encore d’un épluche-légume pour cette tâche peut entrainer des coupures s’ils ne sont pas tenus correctement. La première fois, prenez votre temps pour apprendre à éplucher une pomme.

  1. 1 Tenez la pomme à une main. Prenez la pomme dans votre main faible et stabilisez-la entre votre paume et vos doigts.
  2. 2 Apprenez à tenir un petit couteau aiguisé. Choisissez un couteau aiguisé, pas plus grand que la largeur de votre pomme, généralement entre 5 et 10 cm de long. Prenez-le dans votre main forte, enroulez vos doigts autour du manche, jusque derrière la lame. Gardez votre bras bien droit, avec le couteau dans le prolongement de celui-ci.
    • En raison de cet usage, ce type de couteau est souvent appelé éplucheur.
  3. 3 Maintenez fermement le couteau contre la surface de la pomme. Stabilisez la lame du couteau contre le fruit en poussant délicatement derrière la lame. Assurez-vous d’avoir une bonne prise en main, le couteau ne doit pas bouger, mais vous n’avez pas besoin de forcer ni de pousser.
    • La plupart des gens commencent par tenir le couteau à environ 2,5 cm du haut ou du bas de la pomme, à un endroit arrondi de la surface de la pomme.
  4. 4 Décidez de quel côté diriger la lame du couteau. La meilleure façon de tenir le couteau est celle dans laquelle vous vous sentez le plus à l’aise  [1]. Si vous n’avez pas l’habitude ou que vous ne vous sentez pas vraiment à l’aise avec un couteau en main, même avec un couteau plus grand que ce qui a été conseillé ci-dessus, dirigez la lame du couteau dans la direction opposée à la vôtre afin de réduire le risque de coupures si le couteau vous échappe.
  5. 5 Percez la peau de la pomme avec le couteau. Pressez délicatement la pomme contre la lame du couteau, jusqu’à ce que la peau soit coupée et que le couteau entre en contact avec le fruit, sous la peau.
  6. 6 Tournez la pomme pour retirer la plus grande partie de la peau. Faites doucement tourner la pomme sur elle-même, contre la lame de votre couteau, en tenant toujours le couteau fermement dans la même position. Vous pouvez effectuer une petite pression de la lame sur la pomme. Continuez à faire tourner la pomme pendant que le couteau retire la peau, faites la tourner en spirale jusqu’à ce que toute la peau soit enlevée.

    N’hésitez pas à faire une pause et à réajuster votre prise si vous la sentez glisser. Quand vous aurez un peu plus d’entrainement avec ce genre de couteau et que votre prise sera plus sure, vous aurez surement l’impression de mieux contrôler le couteau avec un angle légèrement incliné vers l’intérieur.

    Pour le moment, ne touchez pas aux extrémités de la pomme.

    • Si le couteau dérape et que la peau se déchire, replacez simplement le couteau à un endroit où il reste de la peau.
  7. 7 Enlevez les extrémités de la pomme. Le dessus et le dessous de la pomme sont toujours les parties les plus difficiles à éplucher, à cause de leur forme irrégulière. Tenez la pomme à plat sur une planche à découper, enroulez vos doigts comme si vous aviez des griffes. Appuyez sur la pomme du bout des doigts, mais ce sont vos articulations qui doivent être au plus proche du couteau.
    • N’essayez pas de couper les extrémités de la pomme si celle-ci n’est pas parfaitement stable sur la planche à découper. Le cas échéant, arrêtez-vous pour vous assurer que la pomme et la planche à découper soient bien sèches. Sinon, utilisez une autre planche à découper.

    Publicité

  1. 1 Découpez les deux extrémités de la pomme. Cette méthode d’épluchage est généralement plus rapide si vous retirez les extrémités irrégulières de la pomme pour obtenir deux surfaces parallèles  [2]. Pour vous préparez à découper, maintenez la pomme fermement contre une planche à découper avec votre main faible, enroulez vos doigts vers l’intérieur comme si vous aviez des griffes.
  2. 2 Identifiez son type d’épluche-légumes. Il y a deux types principaux d’épluche-légumes. L’épluche-légume droit (type « économe »), avec une lame métallique emmanchée en longueur comme un couteau. Celui-ci est fait pour pousser la lame vers l’extérieur et non pas vers vous. Les épluche-légumes en forme d’Y (type « rasoir à légumes ») possèdent une lame transversale articulée entre deux « bras » sortant du manche.

    Rentrez doucement le couteau dans l’extrémité de la pomme jusqu’à ce qu’il soit bien enfoncé à l’intérieur, puis poussez vigoureusement pour découper l’extrémité. Le but est d’amener vos articulations de doigts, dont la peau est plus épaisse, au contact de la lame afin de réduire les risques de blessure douloureuse ou sérieuse si le couteau venait à glisser.

    Ceux-ci sont faits pour être utilisés en les amenant vers vous. Certaines personnes ont tendance à se couper davantage avec l’un ou l’autre, donc, si vous trouvez un style d’épluche-légumes difficile à utiliser, essayez l’autre  [3].

  3. 3 Essayez de tenir l’éplucheur comme un stylo. Vous aurez peut-être une meilleure prise, surtout si vous utilisez un éplucheur de type « rasoir à légumes » en plaçant votre pouce et votre index de chaque côté du manche  [4]. Enroulez les autres doigts autour du manche pour avoir une prise plus ferme.
  4. 4 Tenez la pomme en gardant vos doigts sur les côtés. Tenez fermement la pomme de votre main faible, mais gardez les doigts sur les côtés de celle-ci et non pas sur les extrémités. Gardez une bande de peau assez large entre les deux extrémités préalablement découpées, sans approcher vos doigts de cette zone.
    • Si vous utilisez un « économe », tenez la pomme pour que cette bande se retrouve « à plat ». Ainsi, vous pourrez bouger la main qui tient l’éplucheur autour de cette bande sans avoir à plier le bras de manière inconfortable.
    • Si vous utilisez un « rasoir à légumes », tenez la pomme un peu éloignée de vous, avec la bande quasiment à la verticale. Vous pourrez alors faire glisser l’éplucheur vers le bas le long de cette bande.
  5. 5 Utilisez l’épluche-légume pour retirer la première bande de peau. Vérifiez à deux fois que la pomme et vos doigts sont bien dans la position décrite plus haut. Faites doucement glisser la lame de votre épluche-légume d’une extrémité à l’autre de la pomme, en enlevant ainsi une bande de peau. Souvenez-vous, éloignez de vous « l’économe » et amenez vers vous le « rasoir à légumes ».
  6. 6 Tournez la pomme et répétez l’opération. Continuez à retirer de petites bandes de peau jusqu’à ce que toute la peau ait été retirée. Pensez à tenir la pomme au-dessus d’une planche à découper, d’un bol, d’un évier ou d’une poubelle pour récupérer la peau en même temps que vous l’enlevez.
    • Entrainez-vous avec des mouvements lents sur au moins trois ou quatre pommes avant de vouloir accélérer. Même si vous vous sentez à l’aise en épluchant plus rapidement, le fait de changer de style ou de taille d’éplucheur peut entrainer des blessures si vous ne prenez pas le temps de ralentir pour vous y habituer.

    Publicité

  1. 1 Transformez les épluchures de pomme en collations. Saupoudrez les épluchures d’une pincée de cannelle, de sucre et ajoutez quelques gouttes d’eau pour aider les épices à accrocher. Disposez les épluchures sur une plaque allant au four, recouverte de papier cuisson. Faites cuire à 120 °C (250 °F) pour environ 2 h 30 ou jusqu’à ce que les peaux de pommes s’enroulent sur elles-mêmes et deviennent croustillantes  [5].
  2. 2 Transformez les épluchures en potpourri. Faites sécher les épluchures de pomme pendant plusieurs heures dans un déshydrateur ou au four, à très basse température. Mélangez-les avec des épices, du parfum ou toute autre préparation parfumée pour potpourri  [6]. Mettez-les ensuite dans des bols que vous disposerez un peu partout dans votre maison pour couvrir des odeurs désagréables ou, tout simplement, ajouter une touche parfumée personnelle à votre intérieur.
  3. 3 Ajoutez des épluchures à sa confiture maison. Découpez vos épluchures en petits morceaux et mélangez-les à d’autres fruits pendant que vous faites de la confiture. Si vous avez suffisamment d’épluchures, de pépins, de morceaux de fruit, vous n’aurez pas besoin d’ajouter de pectine de pomme ou, en tout cas, vous pourrez en réduire la quantité nécessaire pour faire votre confiture.
  4. 4 Faites un compost. Si vous avez régulièrement des déchets alimentaires en cuisinant, vous pouvez envisager de créer un compost. Cela peut donner un engrais de très bonne qualité pour votre jardin et réduire votre impact sur l’environnement. Si vous ne pensez pas avoir besoin d’un compost individuel, renseignez-vous auprès de votre mairie si elle organise un service de ramassage des déchets organiques. Publicité

Comment manger une pomme avec un couteau ?

Télécharger l’article Télécharger l’article Les pommes sont sucrées, croustillantes et lorsqu’on y ajoute leur teneur en fibres et en vitamines, elles deviennent l’un des fruits les plus populaires dans le monde. Il y a littéralement des centaines de variétés de pommes comestibles et beaucoup de manières différentes de les consommer. Apprenez dès à présent comment choisir les meilleures pommes, les stocker et trouver quelques bonnes idées pour les manger telles quelles ou cuisinées.

  1. 1 Apprenez quelles sont les différentes variétés de pommes. Vous trouvez qu’une pomme n’est qu’une simple pomme, n’est-ce pas ? Et bien pas quand vous devez choisir entre une Fuji, une Golden Delicious, une Baldwin ou une Tome. Il existe en fait des centaines de variétés de pommes et elles sont différentes selon l’endroit du monde où vous vivez.
    • Si vous aimez les pommes sucrées, sachez que les Fuji, Jazz, Golden Delicious et McIntosh sont crémeuses et sucrées.
    • Si vous aimez les pommes croustillantes, sachez que les Pink Lady, Honey Crisp et Gala vous donneront cette texture que vous recherchez.
    • Si vous voulez faire cuire vos pommes ou en faire des tartes, les Granny Smiths, Braeburns et Jona Golds sont toutes de bons choix.
  2. 2 Cherchez des pommes mures. Lorsque vous êtes au magasin, touchez les pommes pour vérifier qu’elles sont fermes et parfumées. Une pomme mure devrait paraitre ferme et dégager l’odeur d’une pomme au niveau de la tige et de la tête. Certaines pommes, comme la Macintosh ou la Jonathan, paraissent légèrement moins fermes au toucher, car leur chair est un peu plus farineuse.
    • Recherchez des signes de chocs, de décoloration ou d’infiltration de vers dans vos pommes. Les pommes qui présentent des taches brunes ou des trous noirs paraissant s’enfoncer dans la chair doivent être évitées. Les pommes qui affichent des petits points noirs superficiels sur leur peau sont cependant toujours bonnes à manger.
    • En général, on cherche des signes de surmaturité et non de sous-maturité. Toutes les pommes que vous achetez en magasin devraient être assez mures pour que vous puissiez les manger tout de suite. Vous devez simplement essayer de ne pas choisir de pommes trop mures.
  3. 3 Stockez proprement vos pommes. Les pommes sont cueillies au moment où elles sont mures, de façon à ce qu’elles soient prêtes à être consommées immédiatement. Vous pouvez les garder sur votre table pendant un jour ou deux.
    • Si vous ne souhaitez pas consommer tout de suite vos pommes ou que vous préférez manger une pomme fraiche, placez-la dans votre réfrigérateur, à l’intérieur d’un sac en papier. C’est également une bonne façon de les conserver.
    • Dire qu’une mauvaise pomme gâte tout le groupe n’est pas une phrase usurpée. Les pommes produisent de l’éthylène lorsqu’elles murissent et cela favorise aussi le murissement des autres fruits qui l’entourent  [1]. Ne stockez jamais des pommes dans des sachets en plastique fermés, car elles vont murir et se gâter très rapidement.
    • Si vous voulez stocker une pomme tranchée ou coupée à moitié, utilisez le réfrigérateur. Elle s’assèchera et brunira très rapidement, mais un zeste de jus de citron dans la chair l’aidera à rester fraiche plus longtemps.
  1. 1 Rincez la peau de la pomme. Lavez votre pomme à l’eau courante, puis frottez l’extérieur de la peau avec une serviette propre afin de la nettoyer du pollen et de la poussière en excès venant du magasin. Ensuite, croquez-la ou coupez-la en tranches.
    • Certaines pommes du commerce sont recouvertes d’une fine couche de cire de qualité alimentaire, si l’arbre desquelles elles proviennent a été traité. Bien que les gens aient des opinions variées à propos des risques sanitaires associés avec la consommation de cette pellicule, on la consomme généralement et elle est approuvée techniquement pour être consommée.
    • Si vous pensez qu’il y a des pesticides dans la pellicule qui entoure la peau de votre pomme, retirez la peau. Utilisez un couteau à éplucher afin d’enlever délicatement la peau et de laisser le plus de chair possible.
    • La peau de la pomme est plus riche en fibres et en un composé appelé acide ursolique, qui est associé à la perte de poids, à la santé respiratoire et à la régulation du sucre dans le sang.
  2. 2 Mangez la pomme entière. La façon la plus courante de manger des pommes est de loin de croquer directement dedans et de la manger crue, en la faisant tourner de façon à croquer là où vous voulez. Si la pomme comporte une tige, tournez-la pour la retirer. En général, on mange la pomme jusqu’à atteindre le trognon, le cœur de la pomme qui peut ressembler à du plastique et qui contient quelques graines, puis on le jette.
    • Contrairement aux croyances populaires, le « trognon » des pommes est parfaitement comestible. Selon certaines estimations, ne manger que la chair qui se trouve autour gaspille environ 30 % de la chair comestible de la pomme. Essayez de tout manger, en commençant par l’extrémité basse du fruit.
    • Les graines de la pomme contiennent une infime quantité de cyanure, mais dans une proportion si faible qu’elles ne menacent pas votre santé. On peut parfaitement les consommer  [2].
  3. 3 Envisagez de couper la pomme en tranches. Si vous voulez couper votre pomme en tranches pour les croquer ou les tremper, utilisez un petit couteau à éplucher afin de retirer le trognon et de couper chaque moitié en tranches de la dimension de votre choix.
    • Coupez la pomme en moitiés, depuis la tige jusqu’à la queue afin de couper le trognon en deux. Ensuite, vous pourrez couper chacune des moitiés en tranches.
    • Il est généralement conseillé de retirer le cœur de graines avec un petit couteau à éplucher.
    • Vous pouvez aussi couper la pomme à travers son « ventre », entre la tige et la queue, en passant à travers le trognon au lieu de passer le long de celui-ci.
  4. 4 Dégustez vos pommes tranchées avec des garnitures ou des sauces. Les pommes tranchées crues sont excellentes accompagnées de garnitures ou de sauces, parfaites pour un gouter d’après-midi, un déjeuner rapide ou pour une gâterie amusante à donner à un enfant.
    • Placez dedans du miel, du caramel ou du beurre de cacahouètes pour un gouter rapide et amusant. Même les gens les plus difficiles apprécient les pommes trempées dans du beurre de cacahouète. La confection de pommes au caramel peut être un projet de cuisine amusant avec des enfants (ou même avec des adultes).
    • Prenez des tranches de cheddar fort ou de fromage suisse avec vos pommes tranchées afin de réaliser une combinaison de salé/sucré ou combinez vos pommes avec des graines de tournesol, des cacahouètes, des amandes ou d’autres noix et graines qui apportent des protéines.
  5. 5 Envisagez de les faire refroidir. En les plaçant dans votre réfrigérateur quelques heures, elles seront plus rafraichissantes. Vous pourrez également les servir avec de la crème glacée et un peu de caramel bien coulant sur le dessus !
  1. 1 Cuisinez vos pommes pour faire une compote de pommes. Si vous avez trop de pommes et que vous avez peur de les perdre avant d’avoir pu les manger, faire votre propre compote de pommes est l’une des meilleures façons de rallonger leur durée de vie. Il n’y a rien de plus facile que de faire une compote de pommes qui correspond à votre gout.

    Voici quelques principes de base pour vous aider à choisir les pommes qui correspondent le plus à vos gouts. Cela convient parfaitement. Si elles dégagent une odeur, elles sont prêtes à être dégustées. Privilégiez le papier.

    Vous pouvez conserver la peau des pommes pour que la compote soit plus riche en fibres ou la retirer si vous préférez une compote plus molle.

    • Commencez par laver et couper vos pommes en petits morceaux. Ajoutez les pommes dans une casserole de taille moyenne chauffée à feu moyen, puis ajoutez un peu d’eau pour éviter que les pommes ne roussissent. Laissez la compote se former et remuez régulièrement jusqu’à atteindre la consistance désirée. Remuez régulièrement en ajoutant du sucre roux et de la cannelle pour les rendre à votre gout.
    • Vous pouvez déguster votre compote de pommes chaude ou la laisser refroidir à température ambiante et ensuite la mettre au réfrigérateur pour la version froide. Si vous voulez la conserver un peu plus longtemps, stockez-la au réfrigérateur.
  2. 2 Utilisez les pommes pour faire une tarte. Les tartes aux pommes sont les tartes les plus parfaites et les plus emblématiques pour une raison : les pommes sont parfaites pour garnir une tarte. Elles sont également parfaites pour être ajoutées dans d’autres recettes de cuisine, car elles apportent une note de sucré, d’humidité et de texture à une variété de plats. Consultez les recettes suivantes pour avoir des idées sur des façons de cuisiner les pommes avec créativité :
    • la tarte aux pommes,
    • les pommes cuites,
    • le gâteau aux pommes,
    • le gâteau aux pommes végétalien,
    • des muffins aux pommes.
  3. 3 Faites un jus de pomme. Jetez un œil aux ingrédients de n’importe quel jus de fruits du commerce. Quel est l’ingrédient numéro un de la plupart d’entre eux ? Le jus de pomme. Celui-ci est en effet sucré, délicieux et facile à mélanger avec d’autres jus plus acides afin de créer des combinaisons gagnantes.
    • Le cidre de pomme est une autre boisson excellente que vous pouvez faire à la maison, bien que la technique soit différente de celle employée pour faire le jus. Pour faire du cidre, réduisez les tranches de pommes en purée de façon à atteindre une texture similaire à la compote, puis filtrez la pulpe avec du coton à fromage. Stockez le jus résultant au réfrigérateur.
    • Chauffez le cidre et le jus sur la cuisinière, ajoutez de la cannelle, du rhum, un zeste d’orange, des clous de girofle ou d’autres ingrédients pour vous faire plaisir pendant les vacances.

Comment faire pour que les pommes ne s’oxydent pas ?

Astuce n°1 : Le jus de citron pour éviter l’oxydation des pommes – La technique du jus de citron est connue, mais savez-vous comment fonctionne-t-elle ? En réalité, si le citron empêche les fruits de brunir, c’est parce qu’il contient de l’acide citrique.

Comment faire pour que les fruits coupés ne noircissent pas ?

Tailler une pomme en lamelles – 750g

L’acide citrique permet de retarder l’oxydation des fruits et des légumes (ça fonctionne aussi pour les avocats). Il s’agit simplement de frotter les morceaux de pommes coupées sur un citron (ou une lime), ou encore de les plonger dans le jus. En plus, le petit goût n’est pas désagréable!.

Comment enlever le trognon d’une pomme sans Vide-pomme ?

Enlever le trognon sans vide pommes – Si vous n’avez pas de vide pommes, sachez qu’il est tout à fait possible d’ôter le trognon du fruit, sans pour autant le découper. Pour cela, munissez-vous d’un couteau économe dont vous planterez la pointe au niveau du trognon.

Tournez-le ensuite tout autour du pédoncule jusqu’à l’enlever complètement. Si votre recette nécessite de tailler vos pommes en morceaux, vous pourrez également enlever le cœur du fruit avec la pointe d’un couteau, après l’avoir coupé en deux ou en quartiers.

Vos fruits sont prêts. Vous n’avez plus qu’à piocher dans les multiples idées de desserts à la pomme qui ne manquent pas !.

Comment couper des pommes de terre sans mandoline ?

Pour couper les pommes de terre destinées à un gratin en rondelles régulières, utilisez une râpe à concombre!.

Author: Delmare Gareau
Comment Couper Pomme Pour Faire Tarte?