Comment Faire Frire À La Casserole?

Comment Faire Frire À La Casserole
Faire frire sans friteuse – Il est possible de frire des aliments sans friteuse. Il faut pour cela une casserole assez grande et profonde. Elle doit pouvoir contenir de 2 à 4 litres d’huile, en fonction de l’aliment à frire. Il est primordial qu’elle possède un bord élevé pour mieux éviter les projections,  qui sont assez fréquentes.

Comment faire frire à la poêle ?

On remplit une poêle sans revêtement ou une cocotte d’huile jusqu’à hauteur d’env. 3 cm et on chauffe celle-ci. Avec cette méthode, l’aliment à frire touche le fond de la poêle et il faut donc le retourner. Frire à la poêle convient bien pour des petites portions ainsi que pour des aliments à cuire sans enrobage.

Comment faire quand on a pas de friteuse ?

Les bons gestes – Si vous possédez une friteuse, la friture sera beaucoup plus simple, puisque vous pouvez régler la température de cuisson. Le petit panier empêchera également de nombreuses brûlures, à condition de l’utiliser avec précaution pour éviter les éclaboussures d’huile.

Comment se servir d’une friteuse casserole ?

Versez suffisamment d’huile dans la friteuse avant de l’allumer. Le niveau d’huile doit au moins atteindre le niveau minimum sans dépasser le niveau maximum. Si vous dépassez la quantité prescrite, l’huile peut déborder hors de la friteuse dès que vous y plongerez le panier avec les frites et causer des brûlures!.

Quelle huile pour frire casserole ?

Quelles sont les huiles recommandées pour frire ? – Vous ne pouvez pas utiliser n’importe quelle huile pour frire des aliments. En effet, pour réaliser une bonne friture, la température idéale de l’huile doit atteindre entre 175 et 190 °C. Or, à ce niveau, certaines huiles se dégradent et produisent des substances toxiques pour la santé.

Il est donc recommandé d’utiliser tout particulièrement deux huiles pour faire des fritures : l’huile d’olive et l’huile d’arachide , bien adaptées aux hautes températures. L’huile de tournesol et l’huile de pépins de raisin conviennent également.

L’huile de coco et l’huile d’avocat, d’une utilisation moins courante, sont aussi des huiles qui résistent à la chaleur.

Comment faire frire quand on a pas d’huile ?

Télécharger l’article Télécharger l’article Si vous avez une friteuse électrique, une casserole, un wok ou une cocotte, vous pouvez réaliser des plats frits chez vous très facilement. Remplissez votre récipient d’huile ayant un point de fumée élevé, comme de l’huile de colza ou de tournesol, portez-la à 180 °C et ajoutez de petits morceaux des aliments de votre choix. En seulement quelques minutes, ils seront parfaitement dorés, croustillants et tellement appétissants que vous en aurez l’eau à la bouche !

  1. 1 Cherchez un récipient adapté. Il doit être profond et résister à la chaleur. Lorsque vous ferez frire de la nourriture chez vous, vous obtiendrez les meilleurs résultats avec une friteuse électrique, une grande casserole profonde, une marmite, un wok ou une cocotte. Toutefois, vous pouvez utiliser n’importe quel récipient de cuisson du moment qu’il est assez grand pour contenir au moins 1 l d’huile ainsi que les aliments que vous faites cuire et assez résistant pour supporter des températures très élevées  [1].
    • Bien entendu, une friteuse traditionnelle est l’article le plus pratique et facile à utiliser dans la plupart des cas.
    • Parmi les articles traditionnels, les parois hautes et inclinées des woks et des marmites sont particulièrement efficaces pour éviter les éclaboussures d’huile.
  2. 2 Choisissez l’huile. Elle doit avoir un point de fumée élevé. Le point de fumée est la température à laquelle une certaine huile brule. Les meilleures huiles pour la friture sont donc celles dont ce point est élevé. Les huiles de colza, de tournesol, d’arachide et de maïs sont les plus utilisées  [2].
    • Si vous préférez, vous pouvez utiliser un mélange de plusieurs types pour obtenir exactement le bon gout.
    • Pour une option un peu plus saine, essayez de remplacer une partie de l’huile principale par de l’huile de coco, d’avocat ou de palme voire même par du ghee (du beurre clarifié), du saindoux ou de la graisse de canard  [3].
    • L’huile d’olive extravierge, de sésame et les autres huiles non raffinées ainsi que le beurre ont un point de fumée bas et ne doivent jamais être utilisées pour la friture.
  3. 3 Prenez des ustensiles. Il vous faut un thermomètre et une pince de cuisine ou une cuillère en bois. Le thermomètre vous permettra de vérifier la température de la nourriture au cours de la cuisson afin qu’elle ait une saveur parfaite et une surface dorée et croustillante. Vous vous servirez de la pince ou de la cuillère pour remuer les aliments pendant qu’ils cuiront et les sortir de l’huile lorsqu’ils seront cuits  [4].
    • Si vous n’avez pas de thermomètre, vous pouvez vérifier la température approximative à l’aide d’une cuillère en bois. Trempez son extrémité dans l’huile. Si de petites bulles se forment autour du bois, l’huile est assez chaude.
    • N’utilisez jamais d’ustensile en plastique pour la friture, car cette matière fondra rapidement au contact de l’huile chaude.
  4. 4 Préparez une grille ou du papier. Cela vous permettra d’éliminer le surplus d’huile. Les grilles faites exprès pour égoutter les aliments cuits fonctionnent le mieux, mais vous pouvez aussi utiliser une ou deux grilles amovibles de grille-pain. Si vous n’avez aucune grille, posez une couche épaisse de papier absorbant sur une grande assiette  [5].
    • Lorsque la nourriture sera cuite, vous la poserez sur la grille ou le papier pour que l’huile qui reste sur sa surface puisse partir.
    • Même si vous utilisez une grille, il est conseillé de la couvrir de papier absorbant, car il absorbera encore plus d’huile  [6].

    Publicité

  1. 1 Versez l’huile dans le récipient. Il en faut suffisamment pour immerger les aliments au moins à moitié. La quantité précise dépend des ingrédients que vous cuisinez et de la taille du récipient de cuisson. En général, il faut environ 1 à 2 l de façon à immerger la nourriture le plus possible  [7].
    • Si vous avez assez de place, l’idéal est d’immerger complètement les aliments.
    • Assurez-vous que la surface de l’huile se trouve au moins 5 à 7 cm en dessous du haut du récipient pour qu’elle puisse bouillonner sans risquer de déborder.
  2. 2 Faites-la chauffer. Portez-la à 150 à 190 °C. Si vous utilisez une friteuse électrique, il suffit de l’allumer et de la régler sur la température souhaitée. Si vous utilisez un autre article, faites-le chauffer à feu vif sur la cuisinière. La plupart des recettes nécessitent une température de 150 à 190 °C pour la friture.
    • Si l’huile est à moins de 150 °C, la nourriture risque de se gorger et de ne pas cuire complètement. Si la température est supérieure à 190 °C, il est possible que l’huile et la nourriture brulent.
    • Les températures de cuisson varient en fonction des ingrédients que vous faites frire. Consultez votre recette ou la notice de votre friteuse pour savoir quelle température convient le mieux à la nourriture que vous voulez faire cuire.
    • Gardez les objets et les substances inflammables à une bonne distance de la friteuse pendant que vous vous en servez.
  3. 3 Panez la nourriture. Elle aura ainsi une surface croustillante et délicieuse. En la recouvrant de chapelure ou de pâte avant de la faire frire, vous améliorerez facilement sa saveur et sa texture. Assurez-vous que toute la surface de chaque aliment est complètement couverte avant de le mettre dans l’huile chaude  [9].
    • Pour paner vos ingrédients, trempez-les dans de l’œuf battu puis faites-les rouler dans de la farine, de la chapelure ou un mélange des deux.
    • Pour faire de la pâte à frire simple, mélangez 125 ml de lait ou de babeurre, 75 ml d’eau, 60 g de farine, 60 g de fécule de maïs, une cuillère à café et demie de levure chimique et du sel et du poivre selon vos préférences.
    • Si vous voulez que la panure ou la pâte aient plus de gout, vous pouvez ajouter du sel assaisonné, de l’ail ou de l’ognon en poudre, du poivre noir, du piment de Cayenne, du paprika ou de l’origan.
  4. 4 Plongez les aliments dans l’huile. Mettez-les dans le récipient de cuisson lentement et prudemment. Placez-les dans l’huile chaude à l’aide d’une pince de cuisine ou d’une écumoire en métal pour réduire le risque d’éclaboussures. Il est important d’ajouter la nourriture progressivement ou par petites quantités.
    • Immergez les ingrédients très gros ou longs 2 à 5 cm à la fois en orientant le reste de l’ingrédient vers l’avant pour vous assurer que les éclaboussures d’huile n’iront pas vers vous.
    • Si vous voulez faire frire une grande quantité de nourriture, il faudra peut-être la diviser en plusieurs groupes et les faire cuire séparément pour que l’huile reste suffisamment chaude  [11].
  5. 5 Remuez les ingrédients. Veillez à ce qu’ils restent en mouvement pour les empêcher d’accrocher. Remuez-les ou repositionnez-les avec votre pince ou une cuillère en bois à intervalles de quelques minutes. S’ils restent collés ensemble, ils seront plus susceptibles d’accrocher et auront moins de chances d’avoir une belle surface dorée et uniforme  [12].
    • Si vous faites cuire un gros ingrédient que vous ne pouvez pas immerger complètement, retournez-le en milieu de cuisson afin que les deux faces passent le même temps dans l’huile.
    • Pour éviter de vous bruler, faites attention à ne pas laisser votre main au-dessus de la friteuse trop longtemps.
  6. 6 Laissez cuire la nourriture. Attendez qu’elle soit bien colorée. Il faut différents temps de cuisson selon les ingrédients que vous faites frire. Certains prennent seulement 30 secondes pour cuire complètement tandis que d’autres peuvent prendre plusieurs minutes. C’est pourquoi il est généralement conseillé de vous fier à la couleur de la surface pour déterminer si un aliment est cuit  [13].
    • La viande fait exception à cette règle. Lorsque vous faites frire du poulet, du porc ou toute autre viande qui doit être complètement cuite pour ne pas être potentiellement dangereuse, prenez la température avec un thermomètre pour vérifier la cuisson.
    • Le poulet et les autres volailles doivent toujours atteindre une température interne d’au moins 75 °C. Le porc doit avoir une température interne d’au moins 65 °C. Le bœuf peut être à 65 °C ou légèrement en dessous sans présenter de risque  [14].
  7. 7 Sortez les aliments. Enlevez-les de l’huile à l’aide d’une pince ou d’une écumoire. Lorsqu’ils sont parfaitement cuits et dorés, sortez-les avec votre pince. Utilisez une cuillère à trous (ou encore mieux, une écumoire) pour sortir les petits morceaux. Secouez doucement la nourriture pour enlever le surplus d’huile avant de la déposer sur la grille ou le papier absorbant pour qu’elle s’égoutte  [15].
    • Essayez de ne pas prendre les petits morceaux brulés qui flottent à la surface lorsque vous sortez les aliments.
  8. 8 Égouttez-les. Posez les aliments encore chauds directement sur la grille ou le papier absorbant que vous avez préparés. Laissez-les finir de s’égoutter et refroidir légèrement afin que vous puissiez les manger sans vous bruler. Laissez-les reposer pendant 2 ou 3 min avant de les déguster  [16].
    • Ils seront extrêmement chauds lorsqu’ils sortiront de l’huile. Évitez de les toucher avant qu’ils aient refroidi un peu et n’oubliez pas que même lorsqu’ils seront suffisamment froids au toucher, il est possible que l’intérieur soit encore assez chaud pour vous bruler la bouche.
    • Si vous voulez encore assaisonner la nourriture, faites-le pendant qu’elle refroidit. De cette façon, les assaisonnements adhèreront à la surface encore chaude et leur saveur pourra pénétrer correctement.
  9. 9 Récupérez l’huile. Vous pouvez la réutiliser ou la jeter. Lorsque vous avez fini de l’utiliser pour la friture, versez-la dans un grand récipient résistant à la chaleur en la filtrant dans un filtre à café et rangez-la à température ambiante. Vous pourrez la réutiliser la prochaine fois que vous souhaiterez faire frire de la nourriture.

    Si celle que vous suivez n’indique pas de température, le mieux est d’en choisir une entre 160 et 180 °C  [8]. Si vous en mettez trop dans le récipient en même temps, vous réduirez la température de l’huile et les aliments seront détrempés et mal cuits  [10].

    Si vous préférez utiliser de l’huile fraiche, fermez simplement le récipient et jetez-le à la poubelle  [17].

    • Les pots en verre, les boites en métal et les boites de conservation en plastique sont parfaits pour conserver l’huile. Si vous voulez la jeter, mettez-la dans un récipient jetable, comme un pot de yaourt en plastique.
    • En la réutilisant, vous pourrez la faire tenir plus longtemps, ce qui vous permettra de faire des économies.

    Publicité

  1. 1 Faites des frites  ! Elles se cuisent pratiquement toutes seules, ce qui les rend idéales lorsque vous faites vos premiers essais de fritures chez vous. Ouvrez simplement un sachet de frites surgelées et faites-les frire pendant 5 à 10 min. Si vous préférez les frites maison, il vous suffit d’éplucher des pommes de terre et de les découper en bâtonnets  [18].
    • Vous pouvez partir du même procédé de base pour réaliser des chips maison, des galettes de pomme de terre ou des frites de patate douce plus nutritives.
    • Vous pouvez aussi blanchir vos frites fraiches ou surgelées pendant 3 ou 4 min avant de les faire frire afin de les aider à cuire complètement et à devenir très croustillantes  [19].
  2. 2 Préparez du poulet frit. Il s’agit d’un des grands classiques des plats frits. Couvrez les morceaux de poulet de votre choix de chapelure ou de pâte à frire maison puis plongez-les dans l’huile chaude et laissez-les cuire jusqu’à ce qu’ils soient bien dorés. Si vous faites cuire un morceau à la fois, vous pouvez faire frire un poulet entier en seulement 30 à 45 min et dans une simple casserole  [20].
    • Vous pouvez même faire frire un poulet entier sans le découper (ou même une dinde  !) du moment que vous avez un récipient de cuisson assez grand. Si c’est possible, faites toujours frire les gros ingrédients, comme les dindes entières, à l’extérieur pour réduire le risque d’incendie.
    • Lorsque vous faites cuire de la volaille congelée, veillez à la faire décongeler complètement avant de la plonger dans l’huile pour éviter que celle-ci fasse des éclaboussures.
  3. 3 Réalisez du poisson pané. Pour vous faire un plat rapide et savoureux, faites de la pâte à frire simple avec de la farine, du lait et des œufs et trempez-y quelques filets du poisson de votre choix pour les recouvrir. Faites-les frire jusqu’à ce que la pâte soit dorée en les remuant doucement de temps en temps pour les empêcher d’accrocher.
    • Vous pouvez incorporer un peu de bière dans la pâte pour lui donner un gout plus riche et une texture plus légère et croustillante  [22].
    • Si vous voulez vous faire un fish’n’chips anglais traditionnel, accompagnez le poisson de frites, de petits pois et de vinaigre de malt.
  4. 4 Faites des tempuras de légumes. Achetez de quoi faire de la pâte à tempura japonaise dans une épicerie asiatique. Achetez également des poivrons, des champignons shiitaké, une courge kabocha, une aubergine et d’autres légumes frais qui vous plaisent. Trempez-les dans la pâte légère et faites-les frire pendant 3 ou 4 min.
    • Les patates douces, les ognons, les carottes, les racines de lotus et les jalapeños donnent également des beignets délicieux.
    • La pâte à tempura est excellente pour rendre les plats frits un peu plus légers et nutritifs. Les beignets de ce type sont parfaits pour accompagner des plats de viande asiatiques comme le poulet teriyaki.
  5. 5 Panez du fromage. Pour faire des bâtonnets de mozzarella onctueux , découpez de la mozzarella ferme et fraiche en morceaux de 7 à 10 cm et faites-les rouler entre vos mains pour leur donner une forme approximative de boudin. Plongez chaque boudin dans de l’œuf battu avant de le couvrir de chapelure assaisonnée avec des herbes italiennes.
    • Si vous n’avez pas de mozzarella, essayez un fromage à pâte ferme, comme du cantal ou de l’emmental  [25].
  6. 6 Séchez bien la nourriture. Assurez-vous qu’elle est complètement décongelée et bien sèche. Quel que soit l’ingrédient que vous souhaitez faire frire, il est important d’éliminer tout surplus d’humidité avant la cuisson. La meilleure façon de le faire est de tapoter délicatement l’extérieur de l’aliment avec du papier absorbant plié.
    • Évitez tout de même de trop les toucher, car il est possible qu’ils se cassent dans la friteuse  [21];
    • Attendez que la surface des beignets se gonfle et prenne une coloration dorée claire  [23];
    • Faites frire les bâtonnets pendant 30 à 60 secondes et servez-les immédiatement avec de la sauce tomate chaude  [24];

    Vous ne devez pas du tout voir d’eau ou de glace sur la surface de la nourriture lorsque vous la plongez dans l’huile chaude  [26].

    • L’huile et l’eau ne se mélangent pas. Si la nourriture est froide ou humide lorsque vous la mettez dans l’huile chaude, celle-ci risque de cracher partout.
    • Si vous faites frire des ingrédients humides ou encore en partie congelés, il est possible qu’ils ne cuisent pas de manière uniforme. Pour accélérer la décongélation et éviter une cuisson irrégulière, découpez les aliments en petits morceaux de même taille avant de les faire cuire  [27].

    Publicité

Comment savoir si l’huile est à 180 degrés ?

Idéalement, l’ huile doit avoisiner les 160- 180 °C. On peut vérifier si cette température est atteinte à l’aide d’un morceau de pain ou du manche d’une spatule en bois: lorsque l’on plonge l’un ou l’autre dans l’ huile, des petites bulles bouillonnantes doivent l’entourer.

Comment faire frire au four ?

Étalez les frites sur une plaque recouverte de papier cuisson. Faites-les cuire durant 30 min dans le four préalablement préchauffé à 220°C, th7. Surveillez de temps à autre, si les frites au four prennent une couleur trop dorée, baissez la température du four.

Comment faire une friteuse maison ?

Comment faire frire quelque chose ?

La friture, c’est mal, ça fait grossir et ça augmente le cholestérol ! C’est vrai tout cela, mais elle apporte une saveur si particulière aux mets qu’utiliser ce mode de cuisson de temps en temps ne fait pas si mal que ça et comme toujours la modération est notre meilleure amie.

  • Afin de profiter d’une friture croustillante et dorée à souhait, il faut suivre quelques règles parmi lesquelles choisir une huile adaptée, d’arachide ou de pépins de raisin pour les meilleures, changer régulièrement l’huile en question, ne pas dépasser 175°C lors de la cuisson et déposer vos fritures sur du papier absorbant;

Boulettes de viande, acras de haddock ou de morue, beignets aux pommes, churros et toute gourmandise associée au Carnaval , sans oublier les fameuses pommes de terre frites, sont tout simplement un bonheur pour nos papilles quand ils passent par ce mode de cuisson..

Quelle quantité huile pour friteuse ?

Volume d’ huile Comptez environ 1,5 à 2 litres pour les petites capacités (700 à 900 g), 2 à 4 litres pour 1 kg et 3 à 5 litres au-delà. La conception de la friteuse et ses options ont une influence sur la quantité d’ huile. Les friteuses électriques à bain d’ huile avec panier incliné tournant nécessitent peu d’ huile.

Quelle huile pour cuisson à la poêle ?

Quelle est la meilleure huile pour faire cuire des frites ?

Arachide ou olive, les huiles les plus fréquentes – Les huiles stables et résistantes à la chaleur sont nombreuses. La valeur nutritionnelle peut dès lors s’avérer un critère utile pour faire votre choix. La faible teneur en acides gras saturés et la présence d’omégas peuvent vous aider à les départager.

À l’aune de ce critère, l’huile d’arachide et l’huile d’olive sortent grandes gagnantes. La première est très riche en omégas 9, réputés pour leur action bénéfique sur la prévention des maladies cardio-vasculaires.

Son goût neutre en fait la candidate parfaite pour la cuisson des frites. La seconde est riche en vitamines E et omégas 9. En revanche, son goût prononcé peut freiner les puristes qui estimeront qu’elle dénature le goût de la frite. En lieu et place des huiles, il est aussi possible d’utiliser une graisse animale comme la graisse de bœuf.

  1. Autrefois très populaire en Belgique, la graisse de bœuf a peu à peu été détrônée par les huiles végétales;
  2. Elle garde toutefois ses supporters, surtout au pays de la frite, car elle donne beaucoup de saveur aux frites et favorise leur croustillant;

Si vous l’utilisez, vous pouvez la faire fondre dans une casserole avant de la placer dans la cuve de votre friteuse.

  • Comment Faire Frire À La Casserole

Quelle huile pour cuisson haute température ?

L’huile de tournesol pour vos cuissons – L’huile de tournesol est relativement neutre en goût et convient parfaitement à la cuisson. Nous vous conseillons de choisir une huile de tournesol oléique qui présente une meilleure tenue aux températures élevées. BioPlanète A partir de 11,90 € Etoile pleine Etoile pleine Etoile pleine Etoile pleine Etoile pleine BioPlanète A partir de 35,25 € Etoile pleine Etoile pleine Etoile pleine Etoile pleine Etoile pleine Truffières de Rabasse Bouteille 250ml 14,00 € Etoile pleine Etoile pleine Etoile pleine Etoile pleine.

Comment faire cuire des frites pour friteuse sans friteuse ?

Cuisson des frites surgelées – Pour le côté pratique, on choisit parfois d’opter pour des frites surgelées. Celles-ci sont généralement précuites dans le premier bain de friture. Vous n’aurez donc plus qu’à procéder à la cuisson très chaude à la friteuse.

Faites donc chauffer l’huile à 180°C. Déposez-les frites surgelées dans le panier de cuisson et plongez-les dans l’huile bouillante. Prenez bien garde de ne pas vous brûler, le givre qui peut être présent sur les frites aura tendance à projeter l’huile brûlante en éclaboussures.

Laissez les frites dorer pendant 3 minutes dans l’huile avant de les égoutter, de les saler et de les déguster. Pour une cuisson au four, préchauffez à 180°C et enfournez les frites surgelées sur une plaque de cuisson pendant 18 minutes..

Quelle température pour frire ?

Huiles recommandées pour la cuisson en grande friture* – Huile d’olive

  • Point de fumée: 220-240°C (428-464°C)
  • Teneur en gras saturés/mono-insaturés: 90%
  • Commentaires: Un excellent choix. L’huile d’olivepure (une huile raffinée est beaucoup moins coûteuse qe l’huile d’olive extra vierge (pressée à froid) et sa saveur est plus neutre.

Huile d’olive extra vierge

  • Point de fumée: 180-220°C (356-428 °F)
  • Teneur en gras saturés/mono-insaturés: 90%
  • Commentaires: Un très bon choix, même si son point de fumée est plus bas que celui des huiles pures. On l’utilise lorsqu’on veut donner un bon goût d’olive à l’aliment. Choisir une huile bon marché.

Huile de canola

  • Point de fumée: 240°C (464°F)
  • Teneur en gras saturés/mono-insaturés: 70%
  • Commentaires: L’huile de canola s’oxyde un peu plus facilement que les autres, à cause de sa teneur plus élevée en gras oméga-3 polyinsaturés. Cette oxydation peut donner un léger goût de poisson à l’huile à l’usage. On la réutilise donc un peu moins souvent.

Huile de d’arachide

  • Point de fumée: 245°C (473°F)
  • Teneur en gras saturés/mono-insaturés: 70%
  • Commentaires: Le choix classique pour la friture. On l’aime pour sa saveur neutre et son point de fumée très elevé. À considérer : l’huile d’arachide contient davantage de gras saturés, qui ont un impact négatif sur la santé cardiovasculaire.

Huile de tournesol «à teneur moyenne en acide oélique»

  • Point de fumée: 250 °C (482°F)
  • Teneur en gras saturés/mono-insaturés: 70%
  • Commentaires: Cette variété d’huile est obtenue à partir d’un nouvel hybride de graines de tournesol, plus riche en gras mono-insaturés (nommé acide oléique) que le tournesol traditionnel, ce qui la rend plus stable. On la trouve sous ce nom dans les épiceries

*La température de friture se situe habituellement entre 175 °C (347 °F) et 185 °C (365 °F). **Ces températures sont à titre indicatif seulement. La température de fumée exacte varie selon la provenance, la fraîcheur et le degré de raffinage de l’huile. Comment doit-on entreposer l’huile ? Ce n’est pas une bonne habitude de simplement laisser l’huile dans la friteuse, car elle s’oxydera plus rapidement.

  • Passez l’huile refroidie à travers un tamis tapissé de coton à fromage (étamine), d’un filtre à café ou d’un papier absorbant.
  • Transvidez ensuite l’huile dans un contenant hermétique afin de la protéger de l’air. L’huile se conservera environ 1 mois à la température ambiante, ou plus longtemps au réfrigérateur ou, mieux encore, au congélateur.
  • Inscrivez la date de chaque utilisation, pour tenir le décompte du nombre d’usages, ainsi que le type d’aliment frit.

Que faire de l’huile usagée ? Surtout, ne la jetez pas dans l’évier ! Non seulement l’huile pourrait figer (surtout en hiver), mais elle est aussi très polluante. On conseille plutôt de la jeter aux poubelles dans un contenant hermétique. Mieux encore, vérifiez auprès de l’éco­centre le plus près de chez vous s’il n’existe pas un programme de récupération. C’est plus écologique. Autres lieux, autres moeurs. de friture Contrairement aux coutumes nord-américaines, qui favorisent géné-ralement l’huile d’arachide ou de canola, les Européens, en particulier les Grecs, les Espagnols et les Italiens, utilisent depuis longtemps l’huile d’olive pour la friture.

On peut prolonger la durée de vie d’une huile à friture en prenant quelques précautions après chaque usage. D’abord, il est important de bien la filtrer, car les particules d’aliments laissés dans l’huile peuvent accélérer sa dégradation.

En effet, elle est particulièrement stable, grâce à sa haute teneur en gras mono-insaturés et à ses composés phénoliques antioxydants. Mais, pour cet usage, on reste évidemment loin des huiles parfumées et coûteuses. Et l’huile de pépins de raisin pour la friture On entend souvent dire que c’est un bon choix et, pourtant, à l’analyse, l’huile de pépins de raisin ne révèle rien d’extraordinaire.

Son point de fumée est acceptable (environ 225°C/437°F). Par contre, on pourrait lui reprocher sa teneur importante en gras polyinsaturés oméga-6 (65 à 70%), plus sensibles à l’oxydation. Bref, il y a de meilleurs choix pour la friture.

La friture crée-t-elle des gras trans Oui, mais la quantité est minime, voire négligeable. Par exemple, la quantité de gras trans dans une huile d’olive utilisée 20 fois de suite pour un total de 100 minutes peut passer de 0g à seulement 0,3 gramme pour 100g d’huile. Pas la peine de s’inquiéter ! Choisir sa friteuse Voici quelques critères à considérer lors de l’achat d’une friteuse :

  • Le thermostat: Préférer un vrai thermostat à degré variable plutôt qu’un sélecteur de température de type «Low/Medium/High». De plus, il est préférable qu’il soit à l’avant de la machine plutôt que sur le dessus, souvent le lieu d’où s’échappe la vapeur brûlante, ce qui rend les boutons très chauds et augmente le risque de brûlure.
  • La cuve: Choisir un modèle avec une cuve amovible. Cela facilite grandement le filtrage ou la vidange de l’huile, ainsi que le nettoyage. Certains modèles sont aussi munis d’un tuyau pour faciliter la vidange de l’huile.
  • Le couvercle: Les modèles à couvercle fixe plutôt que totalement mobiles sont plus sécuritaires puisqu’ils exigent moins de manipulations et présentent donc moins de risque d’accident.

Les bonnes pratiques de friture

  • Utilisez la friteuse dans un endroit bien aéré, idéalement dehors, ou sous la hotte de la cuisinière, pour éviter d’inhaler les molécules volatiles qui s’échappent de l’huile durant la cuisson.
  • Pour une friture adéquate, assurez-vous que la température oscille entre 175°C et 185°C (347 °F et 365 °F). Cela limitera non seulement la dégradation de l’huile, mais aussi l’absorption d’huile par les aliments.
  • Faites cuire de petites quantités d’aliments à la fois, afin que la température de l’huile demeure optimale.
  • Filtrez l’huile après usage, une fois qu’elle est refroidie. Transvidez-la ensuite dans un récipient hermétique et inscrivez-y la date de l’usage et l’aliment frit. Conservez l’huile de préférence au réfrigérateur ou au congélateur. L’huile peut être réutilisée de 4 à 6 fois.
  • Ajoutez un peu d’huile fraîche au bain de friture à chaque usage (environ 10 à 15% du volume total). L’huile fraîche apporte des antioxydants qui ralentiront la dégradation.
  • Prenez le temps de lire le manuel d’utilisation de votre friteuse pour bien connaître votre appareil et les pratiques de friture sécuritaires.

Comment faire cuire des frites au four sans four ?

Comment faire des frites au micro-ondes ? – Avouons-le, ce n’est pas notre recette préférée… mais ça marche. Après la précuisson (séchez les frites si vous avez choisi la précuisson à l’eau), dans un plat adapté au micro-ondes, placez vos frites en évitant qu’elles se chevauchent.

Nappez-les d’huile de cuisson, salez généreusement et, sans couvercle, lancez une cuisson maximale pendant 5 minutes. Le rendu est variable. Les frites sont croquantes, voire croustillantes, mais pas vraiment moelleuses à cœur, avec un petit côté caoutchouc.

Un puriste de la baraque à frite au gras de veau s’étouffera, mais on va dire que ça ira pour les enfants gourmands.

Comment faire frire quelque chose ?

La friture, c’est mal, ça fait grossir et ça augmente le cholestérol ! C’est vrai tout cela, mais elle apporte une saveur si particulière aux mets qu’utiliser ce mode de cuisson de temps en temps ne fait pas si mal que ça et comme toujours la modération est notre meilleure amie.

Afin de profiter d’une friture croustillante et dorée à souhait, il faut suivre quelques règles parmi lesquelles choisir une huile adaptée, d’arachide ou de pépins de raisin pour les meilleures, changer régulièrement l’huile en question, ne pas dépasser 175°C lors de la cuisson et déposer vos fritures sur du papier absorbant.

Boulettes de viande, acras de haddock ou de morue, beignets aux pommes, churros et toute gourmandise associée au Carnaval , sans oublier les fameuses pommes de terre frites, sont tout simplement un bonheur pour nos papilles quand ils passent par ce mode de cuisson..

Author: Delmare Gareau
Comment Faire Frire À La Casserole?