Comment Frire A La Poele?

Comment Frire A La Poele
On remplit une poêle sans revêtement ou une cocotte d’huile jusqu’à hauteur d’env. 3 cm et on chauffe celle-ci. Avec cette méthode, l’aliment à frire touche le fond de la poêle et il faut donc le retourner. Frire à la poêle convient bien pour des petites portions ainsi que pour des aliments à cuire sans enrobage.

Comment faire frire à la casserole ?

Faire frire sans friteuse – Il est possible de frire des aliments sans friteuse. Il faut pour cela une casserole assez grande et profonde. Elle doit pouvoir contenir de 2 à 4 litres d’huile, en fonction de l’aliment à frire. Il est primordial qu’elle possède un bord élevé pour mieux éviter les projections,  qui sont assez fréquentes.

Quelle huile pour faire frire à la poêle ?

L’ huile d’arachide comme l’ huile d’olive sont toutes les deux conseillées pour la friture car elles supportent les hautes températures sans produire de substances nocives pour la santé.

Comment faire frire quand on a pas d’huile ?

Télécharger l’article Télécharger l’article L’évocation du terme friture fait généralement référence à la nourriture servie dans les bars et autres gargotes. Toutefois, ce type préparation culinaire peut être perfectionné chez soi, à l’aide de quelques outils et ustensiles de cuisine. Frire des aliments revient à les faire cuire dans une certaine quantité de matière grasse, à température moyenne ou élevée. Souvent, les aliments sont séparés en portions frites successivement dans l’huile végétale, ce qui leur assure croustillant extérieur et tendreté à cœur.

  1. 1 Sélectionnez soigneusement l’huile que vous allez utiliser. Le beurre et les huiles dont le point de fumée est bas ne sont pas adaptés à ce type de cuisson. Les huiles recommandées pour la friture plate sont l’huile de colza, l’huile de pépins de raisin, l’huile végétale, l’huile de maïs, l’huile d’arachide, l’huile de carthame et l’huile de tournesol.
    • L’huile d’olive est aussi couramment utilisée pour frire superficiellement de petits aliments.
  2. 2 Munissez-vous d’une sauteuse ou d’une poêle à frire. Le modèle choisi devra être assez profond pour frire superficiellement la plupart des aliments. Vous pouvez également opter pour une poêle en fonte plus profonde. Retenez que vous devrez uniquement verser dans la poêle une quantité d’huile équivalente à un quart de son volume total.
  3. 3 Versez l’huile que vous avez sélectionnée dans la poêle, puis allumez le feu et surveillez l’ensemble. Notez que si l’huile devient trop chaude et commence à produire de la fumée, vous risquez fortement de vous bruler. Portez un haut à manches longues ainsi qu’un tablier et gardez des maniques à proximité.
  4. 4 Faites chauffer l’huile afin qu’elle atteigne une température située entre 160 °C et 175 °C. Si vous plongez une cuillère en bois dans l’huile, vous devrez pouvoir observer la formation de bulles tout autour. Vous pouvez également utiliser un thermomètre à friture afin de mesurer plus précisément la température de l’huile.
  5. 5 Placez les aliments directement dans l’huile. Ne les y jetez surtout pas. Les éclaboussures d’huile peuvent provoquer de sévères brulures.
  6. 6 Retournez les aliments lorsque l’une de leurs faces est dorée. Pensez à vérifier la cuisson de la face inférieure en la retournant légèrement à l’aide d’une spatule.
  7. 7 Retournez les aliments avec des pinces ou une spatule. Essayez de diviser vos aliments en portions de même volume, afin de pouvoir appliquer un temps de cuisson identique à chacune d’elles.
  8. 8 Ôtez les aliments de la poêle à l’aide de pinces ou d’une écumoire. Puis, disposez-les sur des serviettes en papier, afin que ces dernières absorbent l’excédent de matière grasse. Servez dès que possible. Publicité
  1. 1 Achetez un thermomètre à friture. Cet outil vous permettra de surveiller la température de l’huile. La nourriture frite à température trop élevée brule, tandis que celle frite à trop faible température ramollit.
  2. 2 Sélectionnez l’huile adéquate. La friture classique nécessite l’utilisation d’une quantité d’huile plus importante que la friture plate. Cela signifie qu’il est fort possible que vous choisissiez de prendre le cout de l’huile en considération. Notez que l’huile de colza, l’huile d’arachide et le shortening (matière grasse végétale) sont adaptés à ce type de cuisson et que leurs prix sont peu élevés  [1].
  3. 3 Investissez dans une friteuse, un wok ou une sauteuse. Vous pourrez également réussir une friture classique dans une poêle en fonte, si les aliments que vous prévoyez d’y frire sont de petits beignets ou de petits morceaux de légumes ou de viande. Si vous souhaitez frire une dinde entière, il vous faudra en revanche investir dans une friteuse à dinde.
    • Ne versez pas une quantité d’huile supérieure à la moitié du volume total du récipient choisi.
  4. 4 Mettez votre tablier, votre haut à manches longues et vos maniques lorsque vous manipulez le récipient contenant l’huile. La friture peut être salissante et dangereuse. Vous pouvez cependant apprendre à réduire les risques de brulures en maintenant l’huile à la bonne température.
  5. 5 Faites chauffer l’huile à 180 °C. Plongez votre thermomètre à friture dans l’huile et vérifiez fréquemment la température afin de vous assurer qu’elle reste constante. Vous pouvez également vérifier la température de l’huile en y jetant un morceau de pain blanc. S’il frit en une minute, la température est optimale.
  6. 6 Regroupez les aliments en portions de tailles similaires. Cela vous permettra d’ajuster le temps de friture. Notez que vous n’avez pas besoin de retourner les aliments lorsque vous réalisez une friture profonde.
  7. 7 Essuyez les aliments humides avant de les frire. Cela vous permettra de minimiser les risques d’éclaboussures.
  8. 8 Mettez les aliments à frire dans l’huile chaude en veillant à laisser quelques centimètres d’espace entre chacun d’eux. Si vous entassez les aliments, vous ne parviendrez pas à les frire uniformément. Si vous prévoyez de frire de petits aliments, achetez un panier à friture.
    • Les aliments les plus imposants peuvent être lâchés dans l’huile depuis une courte distance afin d’éviter les éclaboussures.
  9. 9 À l’aide d’une écumoire ou d’un panier, ôtez les aliments de l’huile lorsqu’ils ont pris une belle couleur dorée. Puis, laissez-les sécher sur des serviettes en papier afin d’éviter qu’ils ne ramollissent.
  10. 10 Servez ces aliments frits dès que leur surface est sèche. Publicité

Comment faire frire sans friture ?

Faire des frites au micro-ondes

  1. Coupez les pommes de terre en forme de frites.
  2. Placez les frites dans un plat adapté à la taille du micro-ondes.
  3. Versez un peu d’huile sur les frites et saler à votre convenance.
  4. Placer les frites au micro-ondes pendant 5 minutes à la puissance maximale.

Meer items.

Quelle casserole pour faire frire ?

La friture consiste à tremper un aliment préalablement pané ou non dans une huile aux environs de 180 degrés. L’aliment cuit à cœur tandis que sa surface devient extrêmement croustillante et dorée. Une bonne friture faite dans les règles de l’art c’est délicieux.

Il faut que l’huile soit suffisamment chaude pour saisir l’aliment que l’on veut frire sans que le gras ne pénètre à cœur. Pour cela, une friteuse peut grandement aider, sachant qu’elle va elle-même gérer la température.

Il faut savoir que l’on peut tout à fait faire de la friture dans une casserole, dans une cocotte ou dans une sauteuse. Suivez le guide, on vous raconte comment faire. Optez pour une huile ou une matière grasse qui a un point de fusion élevé et qui peut monter en température sans brûler en dégageant des choses nocives pour notre santé.

  1. On ne peut pas par exemple utiliser une huile de noix qui est pourtant parfaite à froid;
  2. Les huiles végétales, comme l’huile d’arachide, l’huile de tournesol, l’huile de coco ou l’huile de pépin de raisin qui a un goût neutre, sont idéales;
You might be interested:  Comment Adoucir Une Sauce Trop Vinaigrée?

L’huile d’olive est adaptée aussi si vous aimez les saveurs plus typées. Il existe aussi des huiles spécial friture qui sont bien pratiques, à condition de jeter tout de même un œil sur leur composition. Certaines graisses d’originale animale, comme le saindoux, la graisse de canard ou le blanc de boeuf utilisé en Belgique pour faire la recette des frites belges peuvent également être utilisées mais n’oubliez pas que leur goût typé se ressentira dans vos aliments frits.

Les friteuses facilitent la tâche, grâce à leur thermostat et au contenant adapté aux fritures. Si vous n’avez pas de friteuse, ce n’est pas grave. Selon la taille des aliments à frire, optez pour une casserole, une cocotte type cocotte en fonte ou en inox.

Il faut néanmoins que le diamètre soit d’au moins 20 cm. Si vous faites de très gros beignets, optez pour une casserole ou une cocotte au diamètre plus élevé. Pour la température, jetez un bout de pain ou de pâte qui doivent frire sans colorer trop rapidement ou munissez-vous d’un thermomètre de cuisson.

Chouette, on va tester de suite cette recette de Bolas de Berlim. La friture maison est facile. Il faut juste y aller doucement en faisant frire les aliments par petites quantités. Ils ont besoin de place pour frire et ne pas se coller entre eux.

Il s’agit aussi de ne pas faire trop baisser la température de l’huile pour ne pas que les aliments se gorgent d’huile. On surveille attentivement la cuisson, en retournant les aliments à l’aide d’une araignée (sorte d’écumoire ronde). A nous les Bugnes avec notre recette de bugnes maison.

Mettez les beignets et autres fritures au fur et à mesure de leur cuisson sur une assiette recouverte de papier absorbant sur une seule couche pour garder le croustillant puis salez et saupoudrez les de sucre et.

ou d’épices pour les versions sucrées. Dégustez sans attendre. Testez toutes nos astuces avec notre recette de croquettes de riz à la mozzarella ..

Quelle huile pour frire dans une casserole ?

Pour la friture on choisira donc une huile dont le point de fumée est élevé comme l’ huile de tournesol ou d’arachide, leur goût est en plus relativement neutre.

Quelle huile pour rôtir la viande ?

L’huile de canola, ou huile de colza – Grâce à son goût neutre, cette huile issue de la fleur de colza est tout indiquée pour la cuisson des viandes. Son point de fumée est suffisamment élevé, et elle constitue une source d’oméga-3 et d’oméga-6 qui sont des acides gras très bons pour la santé.

Quelle est la différence entre l’huile de friture et l’huile de tournesol ?

Une solution pour la friture : l’huile de tournesol oléique – Ami lecteur, met de l’huile… voici le dernier point important de ce qu’il faut retenir de l’huile de tournesol : on a remarqué que certaines variétés de tournesol, en fonction de la terre ou du climat, pouvaient receler une grosse proportion d’acide oléique, comme l’huile d’olive… Avec un long travail de sélection des graines, mais sans manipulation génétique, on est arrivé à créer la variété de tournesol oléique, dont on tire une huile très stable à la chaleur.

  • Cet acide oléique est un acide gras monoinsaturé, et l’huile n’a donc plus les mêmes vertus;
  • Mais puisqu’il s’agit de la cuire… Egalement désodorisée, elle est donc tout à fait indiquée pour la friture;
  • Le tournesol oléique est visuellement identique au tournesol normal;

Seule sa composition en corps gras est différente. Les graines utilisées pour cette huile proviennent, entre autres, des cultures d’Emile Noël en personne. Mieux encore : l’huile spéciale friture Emile Noël. Pour beaucoup d’entre nous, la friture n’est guère compatible avec la santé.

C’est oublier un peu trop vite que le bon fait du bien, si l’on prend garde : – à ne pas abuser – à changer l’huile régulièrement – à choisir la meilleure huile possible. Dans cette optique, l’huilerie Emile Noël a créé un mélange à base d’huile de tournesol oléique et d’huile vierge d’oléine de palme, la meilleure fraction de cette dernière.

Apte à supporter les fortes températures et neutre au niveau du goût, elle vous donnera suffisamment de plaisir pour oublier les misères que nous vous avons faites en vous infligeant ce sujet. JM.

Est-ce que l’huile de tournesol est bonne pour la friture ?

Concernant l’utilisation des huiles, il faut bien faire la distinction entre cuisine froide et chaude. La Société Suisse de Nutrition conseille de préférer l’huile de colza (pressée à froid ou raffinée) dans les sauces à salade ou autres utilisations à froid.

L’huile d’olive (pressée à froid ou raffinée), l’huile de noix ou l’huile de germes de blé peuvent apporter de la variété dans les vinaigrettes et assaisonnements. Pour la cuisson à température modérée (cuire à l’étuvée ou à la vapeur, mijoter), l’huile de colza raffinée, l’huile d’olive raffinée, l’huile de tournesol HO (High Oleic) ou l’huile de colza HOLL (High Oleic, Low Linolenic) sont conseillées.

Ces deux dernières sont pressées à partir de plantes spécialement sélectionnées. Elles se cachent souvent sous l’appellation « huile à frire », dont il faut lire la composition en détail. Pour le rôtissage et la friture, les diététiciennes conseillent l’huile de colza HOLL ou l’huile de tournesol HO, qui résistent aux températures élevées. Pfenniger Voir également les articles suivants:

  • Appellation: huile de palme incognito
  • Huile de palme Invisible et omniprésente

Comment faire frire au four ?

Étalez les frites sur une plaque recouverte de papier cuisson. Faites-les cuire durant 30 min dans le four préalablement préchauffé à 220°C, th7. Surveillez de temps à autre, si les frites au four prennent une couleur trop dorée, baissez la température du four.

Comment faire frire quelque chose ?

La friture, c’est mal, ça fait grossir et ça augmente le cholestérol ! C’est vrai tout cela, mais elle apporte une saveur si particulière aux mets qu’utiliser ce mode de cuisson de temps en temps ne fait pas si mal que ça et comme toujours la modération est notre meilleure amie.

  • Afin de profiter d’une friture croustillante et dorée à souhait, il faut suivre quelques règles parmi lesquelles choisir une huile adaptée, d’arachide ou de pépins de raisin pour les meilleures, changer régulièrement l’huile en question, ne pas dépasser 175°C lors de la cuisson et déposer vos fritures sur du papier absorbant;

Boulettes de viande, acras de haddock ou de morue, beignets aux pommes, churros et toute gourmandise associée au Carnaval , sans oublier les fameuses pommes de terre frites, sont tout simplement un bonheur pour nos papilles quand ils passent par ce mode de cuisson..

Comment faire un bain de friture ?

Vous avez décidé de faire un bain de friture , et vous hésitez à vous lancer ? Il est vrai que lorsque l’on a jamais pratiqué, la friture peut être source d’inquiétude. Mais en suivant quelques conseils de base et en prenant des précautions, rassurez-vous, la friture est une technique de cuisson simple.

Un récipient à fond épais et à bord haut peut suffire à faire un bain de friture comme une casserole ou une cocotte à bord haut. Il protégera des projections, atténuera un peu les mauvaises odeurs et permettra l’immersion totale des aliments.

Bannissez l’utilisation d’une sauteuse qui ne réunit pas ces recommandations. Toutefois une friteuse professionnelle peut s’avérer un investissement intéressant si vous faites souvent de la friture : elle permet de maîtriser la température de friture et permet de filtrer les mauvaises odeurs lors de la cuisson.

Si vous êtes amateurs de frites de pommes de terre, je ne peux que vous conseiller une technique particulière pour préparer les frites. Il suffit de faire cuire les frites 7 minutes à l’eau bouillante, de les égoutter et de les plonger dans un bain de friture à 170 degrés pour encore 7 à 8 minutes de cuisson.

You might be interested:  Quel Est Le Pays Qui Produit Le Plus De Fromage?

Vous aurez ainsi des frites croustillantes et pas grasses. Et pour varier des frites traditionnelles, vous pouvez les préparer “à la grecque” en les servant avec des dés de tomates, de la féta et des oignons : un régal !.

Est-ce que les frites au four peuvent aller dans la friteuse ?

les frites dites ‘au four ‘ sont simplement enrobées de matières grasse pour que tu puisse les cuire a chaleur sèche (donc au four ) mais si tu les mets dans la friteuse cette matière grasse va fondre et se mélanger à l’huile de ta friteuse, donc ça revient au même, no soucis!.

Quelle température pour frire ?

Huiles recommandées pour la cuisson en grande friture* – Huile d’olive

  • Point de fumée: 220-240°C (428-464°C)
  • Teneur en gras saturés/mono-insaturés: 90%
  • Commentaires: Un excellent choix. L’huile d’olivepure (une huile raffinée est beaucoup moins coûteuse qe l’huile d’olive extra vierge (pressée à froid) et sa saveur est plus neutre.

Huile d’olive extra vierge

  • Point de fumée: 180-220°C (356-428 °F)
  • Teneur en gras saturés/mono-insaturés: 90%
  • Commentaires: Un très bon choix, même si son point de fumée est plus bas que celui des huiles pures. On l’utilise lorsqu’on veut donner un bon goût d’olive à l’aliment. Choisir une huile bon marché.

Huile de canola

  • Point de fumée: 240°C (464°F)
  • Teneur en gras saturés/mono-insaturés: 70%
  • Commentaires: L’huile de canola s’oxyde un peu plus facilement que les autres, à cause de sa teneur plus élevée en gras oméga-3 polyinsaturés. Cette oxydation peut donner un léger goût de poisson à l’huile à l’usage. On la réutilise donc un peu moins souvent.

Huile de d’arachide

  • Point de fumée: 245°C (473°F)
  • Teneur en gras saturés/mono-insaturés: 70%
  • Commentaires: Le choix classique pour la friture. On l’aime pour sa saveur neutre et son point de fumée très elevé. À considérer : l’huile d’arachide contient davantage de gras saturés, qui ont un impact négatif sur la santé cardiovasculaire.

Huile de tournesol «à teneur moyenne en acide oélique»

  • Point de fumée: 250 °C (482°F)
  • Teneur en gras saturés/mono-insaturés: 70%
  • Commentaires: Cette variété d’huile est obtenue à partir d’un nouvel hybride de graines de tournesol, plus riche en gras mono-insaturés (nommé acide oléique) que le tournesol traditionnel, ce qui la rend plus stable. On la trouve sous ce nom dans les épiceries

*La température de friture se situe habituellement entre 175 °C (347 °F) et 185 °C (365 °F). **Ces températures sont à titre indicatif seulement. La température de fumée exacte varie selon la provenance, la fraîcheur et le degré de raffinage de l’huile. Comment doit-on entreposer l’huile ? Ce n’est pas une bonne habitude de simplement laisser l’huile dans la friteuse, car elle s’oxydera plus rapidement.

  • Passez l’huile refroidie à travers un tamis tapissé de coton à fromage (étamine), d’un filtre à café ou d’un papier absorbant.
  • Transvidez ensuite l’huile dans un contenant hermétique afin de la protéger de l’air. L’huile se conservera environ 1 mois à la température ambiante, ou plus longtemps au réfrigérateur ou, mieux encore, au congélateur.
  • Inscrivez la date de chaque utilisation, pour tenir le décompte du nombre d’usages, ainsi que le type d’aliment frit.

Que faire de l’huile usagée ? Surtout, ne la jetez pas dans l’évier ! Non seulement l’huile pourrait figer (surtout en hiver), mais elle est aussi très polluante. On conseille plutôt de la jeter aux poubelles dans un contenant hermétique. Mieux encore, vérifiez auprès de l’éco­centre le plus près de chez vous s’il n’existe pas un programme de récupération. C’est plus écologique. Autres lieux, autres moeurs. de friture Contrairement aux coutumes nord-américaines, qui favorisent géné-ralement l’huile d’arachide ou de canola, les Européens, en particulier les Grecs, les Espagnols et les Italiens, utilisent depuis longtemps l’huile d’olive pour la friture.

On peut prolonger la durée de vie d’une huile à friture en prenant quelques précautions après chaque usage. D’abord, il est important de bien la filtrer, car les particules d’aliments laissés dans l’huile peuvent accélérer sa dégradation.

En effet, elle est particulièrement stable, grâce à sa haute teneur en gras mono-insaturés et à ses composés phénoliques antioxydants. Mais, pour cet usage, on reste évidemment loin des huiles parfumées et coûteuses. Et l’huile de pépins de raisin pour la friture On entend souvent dire que c’est un bon choix et, pourtant, à l’analyse, l’huile de pépins de raisin ne révèle rien d’extraordinaire.

Son point de fumée est acceptable (environ 225°C/437°F). Par contre, on pourrait lui reprocher sa teneur importante en gras polyinsaturés oméga-6 (65 à 70%), plus sensibles à l’oxydation. Bref, il y a de meilleurs choix pour la friture.

La friture crée-t-elle des gras trans Oui, mais la quantité est minime, voire négligeable. Par exemple, la quantité de gras trans dans une huile d’olive utilisée 20 fois de suite pour un total de 100 minutes peut passer de 0g à seulement 0,3 gramme pour 100g d’huile. Pas la peine de s’inquiéter ! Choisir sa friteuse Voici quelques critères à considérer lors de l’achat d’une friteuse :

  • Le thermostat: Préférer un vrai thermostat à degré variable plutôt qu’un sélecteur de température de type «Low/Medium/High». De plus, il est préférable qu’il soit à l’avant de la machine plutôt que sur le dessus, souvent le lieu d’où s’échappe la vapeur brûlante, ce qui rend les boutons très chauds et augmente le risque de brûlure.
  • La cuve: Choisir un modèle avec une cuve amovible. Cela facilite grandement le filtrage ou la vidange de l’huile, ainsi que le nettoyage. Certains modèles sont aussi munis d’un tuyau pour faciliter la vidange de l’huile.
  • Le couvercle: Les modèles à couvercle fixe plutôt que totalement mobiles sont plus sécuritaires puisqu’ils exigent moins de manipulations et présentent donc moins de risque d’accident.

Les bonnes pratiques de friture

  • Utilisez la friteuse dans un endroit bien aéré, idéalement dehors, ou sous la hotte de la cuisinière, pour éviter d’inhaler les molécules volatiles qui s’échappent de l’huile durant la cuisson.
  • Pour une friture adéquate, assurez-vous que la température oscille entre 175°C et 185°C (347 °F et 365 °F). Cela limitera non seulement la dégradation de l’huile, mais aussi l’absorption d’huile par les aliments.
  • Faites cuire de petites quantités d’aliments à la fois, afin que la température de l’huile demeure optimale.
  • Filtrez l’huile après usage, une fois qu’elle est refroidie. Transvidez-la ensuite dans un récipient hermétique et inscrivez-y la date de l’usage et l’aliment frit. Conservez l’huile de préférence au réfrigérateur ou au congélateur. L’huile peut être réutilisée de 4 à 6 fois.
  • Ajoutez un peu d’huile fraîche au bain de friture à chaque usage (environ 10 à 15% du volume total). L’huile fraîche apporte des antioxydants qui ralentiront la dégradation.
  • Prenez le temps de lire le manuel d’utilisation de votre friteuse pour bien connaître votre appareil et les pratiques de friture sécuritaires.

Comment remplacer une cuisson à la friteuse ?

Le four – La meilleure alternative pour avoir de jolies frites bien dorées reste le four. La cuisson au four permet de garder une texture croustillante sans ajouter trop de matières grasses. Seul un filet d’huile suffit !

  1. On coupe les frites, on garde la peau ou non.
  2. On ajoute un filet l’huile et quelques aromates (herbes de Provence, parmesan, chapelure, piment, épices chili, ail en poudre. )
  3. On dépose les frites sur une plaque recouverte de papier sulfurisé.
  4. On enfourne le tout 25/30 minutes à 200°C. C’est prêt !

Comme la matière grasse est bien inférieure à la cuisson en friteuse, il n’est pas utile d’utiliser du papier absorbant pour égoutter les frites après la cuisson et retirer le gras.

Comment utiliser une friteuse casserole ?

Versez suffisamment d’huile dans la friteuse avant de l’allumer. Le niveau d’huile doit au moins atteindre le niveau minimum sans dépasser le niveau maximum. Si vous dépassez la quantité prescrite, l’huile peut déborder hors de la friteuse dès que vous y plongerez le panier avec les frites et causer des brûlures!.

You might be interested:  Le Fromage Qui Sent Mauvais?

Comment faire un bain de friture ?

Vous avez décidé de faire un bain de friture , et vous hésitez à vous lancer ? Il est vrai que lorsque l’on a jamais pratiqué, la friture peut être source d’inquiétude. Mais en suivant quelques conseils de base et en prenant des précautions, rassurez-vous, la friture est une technique de cuisson simple.

Un récipient à fond épais et à bord haut peut suffire à faire un bain de friture comme une casserole ou une cocotte à bord haut. Il protégera des projections, atténuera un peu les mauvaises odeurs et permettra l’immersion totale des aliments.

Bannissez l’utilisation d’une sauteuse qui ne réunit pas ces recommandations. Toutefois une friteuse professionnelle peut s’avérer un investissement intéressant si vous faites souvent de la friture : elle permet de maîtriser la température de friture et permet de filtrer les mauvaises odeurs lors de la cuisson.

  1. Si vous êtes amateurs de frites de pommes de terre, je ne peux que vous conseiller une technique particulière pour préparer les frites;
  2. Il suffit de faire cuire les frites 7 minutes à l’eau bouillante, de les égoutter et de les plonger dans un bain de friture à 170 degrés pour encore 7 à 8 minutes de cuisson;

Vous aurez ainsi des frites croustillantes et pas grasses. Et pour varier des frites traditionnelles, vous pouvez les préparer “à la grecque” en les servant avec des dés de tomates, de la féta et des oignons : un régal !.

Comment savoir si l’huile est à 180 degrés ?

Idéalement, l’ huile doit avoisiner les 160- 180 °C. On peut vérifier si cette température est atteinte à l’aide d’un morceau de pain ou du manche d’une spatule en bois: lorsque l’on plonge l’un ou l’autre dans l’ huile, des petites bulles bouillonnantes doivent l’entourer.

Quelle température pour frire ?

Huiles recommandées pour la cuisson en grande friture* – Huile d’olive

  • Point de fumée: 220-240°C (428-464°C)
  • Teneur en gras saturés/mono-insaturés: 90%
  • Commentaires: Un excellent choix. L’huile d’olivepure (une huile raffinée est beaucoup moins coûteuse qe l’huile d’olive extra vierge (pressée à froid) et sa saveur est plus neutre.

Huile d’olive extra vierge

  • Point de fumée: 180-220°C (356-428 °F)
  • Teneur en gras saturés/mono-insaturés: 90%
  • Commentaires: Un très bon choix, même si son point de fumée est plus bas que celui des huiles pures. On l’utilise lorsqu’on veut donner un bon goût d’olive à l’aliment. Choisir une huile bon marché.

Huile de canola

  • Point de fumée: 240°C (464°F)
  • Teneur en gras saturés/mono-insaturés: 70%
  • Commentaires: L’huile de canola s’oxyde un peu plus facilement que les autres, à cause de sa teneur plus élevée en gras oméga-3 polyinsaturés. Cette oxydation peut donner un léger goût de poisson à l’huile à l’usage. On la réutilise donc un peu moins souvent.

Huile de d’arachide

  • Point de fumée: 245°C (473°F)
  • Teneur en gras saturés/mono-insaturés: 70%
  • Commentaires: Le choix classique pour la friture. On l’aime pour sa saveur neutre et son point de fumée très elevé. À considérer : l’huile d’arachide contient davantage de gras saturés, qui ont un impact négatif sur la santé cardiovasculaire.

Huile de tournesol «à teneur moyenne en acide oélique»

  • Point de fumée: 250 °C (482°F)
  • Teneur en gras saturés/mono-insaturés: 70%
  • Commentaires: Cette variété d’huile est obtenue à partir d’un nouvel hybride de graines de tournesol, plus riche en gras mono-insaturés (nommé acide oléique) que le tournesol traditionnel, ce qui la rend plus stable. On la trouve sous ce nom dans les épiceries

*La température de friture se situe habituellement entre 175 °C (347 °F) et 185 °C (365 °F). **Ces températures sont à titre indicatif seulement. La température de fumée exacte varie selon la provenance, la fraîcheur et le degré de raffinage de l’huile. Comment doit-on entreposer l’huile ? Ce n’est pas une bonne habitude de simplement laisser l’huile dans la friteuse, car elle s’oxydera plus rapidement.

  • Passez l’huile refroidie à travers un tamis tapissé de coton à fromage (étamine), d’un filtre à café ou d’un papier absorbant.
  • Transvidez ensuite l’huile dans un contenant hermétique afin de la protéger de l’air. L’huile se conservera environ 1 mois à la température ambiante, ou plus longtemps au réfrigérateur ou, mieux encore, au congélateur.
  • Inscrivez la date de chaque utilisation, pour tenir le décompte du nombre d’usages, ainsi que le type d’aliment frit.

Que faire de l’huile usagée ? Surtout, ne la jetez pas dans l’évier ! Non seulement l’huile pourrait figer (surtout en hiver), mais elle est aussi très polluante. On conseille plutôt de la jeter aux poubelles dans un contenant hermétique. Mieux encore, vérifiez auprès de l’éco­centre le plus près de chez vous s’il n’existe pas un programme de récupération. C’est plus écologique. Autres lieux, autres moeurs. de friture Contrairement aux coutumes nord-américaines, qui favorisent géné-ralement l’huile d’arachide ou de canola, les Européens, en particulier les Grecs, les Espagnols et les Italiens, utilisent depuis longtemps l’huile d’olive pour la friture.

On peut prolonger la durée de vie d’une huile à friture en prenant quelques précautions après chaque usage. D’abord, il est important de bien la filtrer, car les particules d’aliments laissés dans l’huile peuvent accélérer sa dégradation.

En effet, elle est particulièrement stable, grâce à sa haute teneur en gras mono-insaturés et à ses composés phénoliques antioxydants. Mais, pour cet usage, on reste évidemment loin des huiles parfumées et coûteuses. Et l’huile de pépins de raisin pour la friture On entend souvent dire que c’est un bon choix et, pourtant, à l’analyse, l’huile de pépins de raisin ne révèle rien d’extraordinaire.

  • Son point de fumée est acceptable (environ 225°C/437°F);
  • Par contre, on pourrait lui reprocher sa teneur importante en gras polyinsaturés oméga-6 (65 à 70%), plus sensibles à l’oxydation;
  • Bref, il y a de meilleurs choix pour la friture;

La friture crée-t-elle des gras trans Oui, mais la quantité est minime, voire négligeable. Par exemple, la quantité de gras trans dans une huile d’olive utilisée 20 fois de suite pour un total de 100 minutes peut passer de 0g à seulement 0,3 gramme pour 100g d’huile. Pas la peine de s’inquiéter ! Choisir sa friteuse Voici quelques critères à considérer lors de l’achat d’une friteuse :

  • Le thermostat: Préférer un vrai thermostat à degré variable plutôt qu’un sélecteur de température de type «Low/Medium/High». De plus, il est préférable qu’il soit à l’avant de la machine plutôt que sur le dessus, souvent le lieu d’où s’échappe la vapeur brûlante, ce qui rend les boutons très chauds et augmente le risque de brûlure.
  • La cuve: Choisir un modèle avec une cuve amovible. Cela facilite grandement le filtrage ou la vidange de l’huile, ainsi que le nettoyage. Certains modèles sont aussi munis d’un tuyau pour faciliter la vidange de l’huile.
  • Le couvercle: Les modèles à couvercle fixe plutôt que totalement mobiles sont plus sécuritaires puisqu’ils exigent moins de manipulations et présentent donc moins de risque d’accident.

Les bonnes pratiques de friture

  • Utilisez la friteuse dans un endroit bien aéré, idéalement dehors, ou sous la hotte de la cuisinière, pour éviter d’inhaler les molécules volatiles qui s’échappent de l’huile durant la cuisson.
  • Pour une friture adéquate, assurez-vous que la température oscille entre 175°C et 185°C (347 °F et 365 °F). Cela limitera non seulement la dégradation de l’huile, mais aussi l’absorption d’huile par les aliments.
  • Faites cuire de petites quantités d’aliments à la fois, afin que la température de l’huile demeure optimale.
  • Filtrez l’huile après usage, une fois qu’elle est refroidie. Transvidez-la ensuite dans un récipient hermétique et inscrivez-y la date de l’usage et l’aliment frit. Conservez l’huile de préférence au réfrigérateur ou au congélateur. L’huile peut être réutilisée de 4 à 6 fois.
  • Ajoutez un peu d’huile fraîche au bain de friture à chaque usage (environ 10 à 15% du volume total). L’huile fraîche apporte des antioxydants qui ralentiront la dégradation.
  • Prenez le temps de lire le manuel d’utilisation de votre friteuse pour bien connaître votre appareil et les pratiques de friture sécuritaires.
Author: Delmare Gareau