Pourquoi Tarte Flambée?

Pourquoi Tarte Flambée
Histoire [ modifier | modifier le code ] – L’apparition de la tarte flambée de la région du Kochersberg [ 7 ] , [ 8 ] , au nord de Strasbourg et de l’Alsace, aux portes de la Lorraine et de l’Allemagne, remonte à l’habitude des paysans des siècles précédents, de faire cuire leur pain dans des fours à pain au feu de bois, toutes les deux ou trois semaines.

  1. C’était alors une petite fête et, pour la marquer, la pâte qui restait après la préparation des miches était étalée et recouverte de lait caillé ( sürmellich ) (plus tard de fromage blanc , d’oignons et de lardons ) et le tout était passé pendant quelques minutes au four;

La tarte flambée était alors présentée sur une planche à découper en bois de boulanger, et était découpée en rectangles. Après avoir rapidement détaché les bords un peu noircis, chacun roulait sa part et la mangeait brûlante avec les doigts. C’est d’ailleurs toujours ainsi que les Alsaciens la mangent, même au restaurant : avec les doigts.

La cuisson traditionnelle du pain dans un four à bois en pierre se prêtait à la cuisson de ces flammekueche : immédiatement après le chauffage du four au feu de bois, celui-ci était trop chaud pour y faire cuire le pain ; il fallait attendre qu’il atteigne la température correcte.

La température était à ce moment idéale pour faire cuire les tartes flambées. On repoussait les braises, on glissait la fine tarte, et en 2 à 3 minutes, elle était prête lorsque ses bords léchés par les flammes commençaient à noircir. Contrairement à l’idée qu’on peut se faire de ce plat typique, la tarte flambée n’est apparue dans les restaurants de Strasbourg qu’à la fin des années 1960, après la mode des pizzerias.

  • Les premiers qui régalaient cette nouvelle spécialité étaient des restaurants de campagne, notamment du Kochersberg , qui n’ouvraient que les samedis et dimanches soir, la tarte flambée étant un plat simple généralement fait à la maison;

L’essor du tourisme a popularisé ce plat et, aujourd’hui, de nombreux établissements et Winstub le proposent, non seulement dans le Kochersberg, qui passe pour le berceau de la flammekueche, mais aussi dans toute l’Alsace (parfois agrémentée de munster dans le Haut-Rhin) et aussi de l’autre côté du Rhin , dans le pays de Bade , ainsi qu’en Moselle germanophone où la base n’est pas du fromage blanc mais de la crème.

Pourquoi on dit tarte flambée ?

Les bases de la tarte flambée – Le flammekueche est composé d’une fine pâte rectangulaire ou ronde. Cette pâte à pain mince est ensuite garnie de crème fraîche, de fromage blanc, de lardons, de rondelles d’oignons, de sel et de poivre. La recette peut légèrement varier selon le village.

Comment on dit tarte flambée en alsacien ?

Tarte flambée en alsacien se dit ‘Flammekueche’ se prononçant à Strasbourg ‘Flomeukeucheu’ à Haguenau ‘Flomekeureu’, dans le Haut-Rhin ou en Allemagne ‘Flammenkoueureun’ etc.

Quelle température four à tarte flambée ?

Ingrédients (pour 6 personnes) : 1 pâte à pizza 2 beaux oignons 300 g de lardons fumés 40 cl de crème (semi-épaisse de préférence) 1,5 cl de vin blanc de cuisine fromage (gruyère, emmental, comté. ) Préparation de la recette : Divisez la pâte en 4 pâtons.

Etaler chaque pâton le plus fin possible sur une pelle en bois à enfourner en ayant pris soin de la fariner au préalable. Il faut que la pâte « glisse » facilement sur la pelle. Couper finement les oignons.

Faire blondir les lardons dans une poêle, ajouter les oignons ainsi que le vin blanc et laisser réduire. Badigeonner la pâte de crème, la poivrer. Y déposer la préparation lardons + oignons + vin blanc; bien répartir partout. Recouvrir de fromage la surface du plat.

  • Cuisson au four à bois Le Panyol: Type de cuisson : avec flamme, sans porte Après 1h à 1h30 de chauffe et lorsque l’intérieur de votre four à bois Le Panyol est redevenu blanc, poussez le feu au fond, nettoyer la sole avec une brosse , laisser la porte ouverte;

Enfournez vos flammenküches (température autour de 300°C) au centre de la sole, directement sur la pierre. Attention, à cette température, la tarte flambée cuit très vite (1mn30 à 2mn). La durée de cuisson varie également en fonction de l’épaisseur de la pâte et de la garniture.

Quel vin blanc pour une flammekueche ?

Accords régionaux : Vin / Flammekueche – Il n’est pas rare que les plats régionaux s’accordent avec des vins produits sur des zones géographiques proches ou identiques. Pour accorder la flammekueche avec un vin de la même région, nous vous conseillons un vin blanc sec plutôt « jeune » du vignoble d’Alsace comme un bon Alsace blanc Pinot blanc ou encore un Alsace blanc Riesling. Ci-dessous vous trouverez la liste des vins régionaux que nous vous conseillons de boire avec la flammekueche.

Liste des accords régionaux: Vin / Flammekueche
Vin & Label Couleur Categorie Saveur Vignoble
Alsace blanc Pinot blanc AOC/AOP Blanc Vin tranquille Sec Alsace
Alsace blanc Riesling AOC/AOP Blanc Vin tranquille Sec Alsace
Les Guides Vin-Vigne
  • Guide des Vins et Champagnes
  • Guide des Vins de Bordeaux
  • Guide des Champagnes
  • Guide des Accords Mets et Vins
  • Guide des Millésimes
  • Guide des Cépages
  • Guide des Vignobles
  • Guide des Régions Viticoles
  • Guide des Appellations Viticoles
Partenaires
Carte des vignobles de France
Partenaires
Partenaires
Partenaires
Les guides Vin-Vigne
Pourquoi Tarte Flambée Pourquoi Tarte Flambée Pourquoi Tarte Flambée Pourquoi Tarte Flambée Pourquoi Tarte Flambée
Partenaires
Réutilisez les données du site Vin-Vigne
La réutilisation au format électronique, des éléments de cette page (textes, images, tableaux,. ), est autorisée en mentionnant la source à l’aide du code fourni ci-dessous ou à l’aide d’un lien vers cette page du site. Cette réutilisation ne peut se faire que pour un nombre limité de pages. En dehors de ces conditions, une demande par mail doit impérativement nous être adressée avant toute réutilisation. :
.

Comment Mange-t-on une flammekueche ?

Qu’est ce qu’une flammekueche – Il s’agit d’une tarte flambée originaire d’Alsace que l’on mange surtout en hiver. Son nom vient de “cuite à la flamme”. Traditionnellement, c’est une pâte à pain croustillante que l’on recouvre d’oignons, de crème épaisse et de lard fumé.

Comment se prononce une flammekueche ?

Et donc, comment on le prononce ? – Cette grande variabilité du mot en alsacien fait qu’en français aussi, il existe plusieurs prononciations. La première partie du mot peut se prononcer « flam », « fla-meu » ou « fla-mèn ». Et la deuxième partie, « kuch », « ku-cheu », « keuch » ou encore « kur ».

Quelle est l’orthographe de flammekueche ?

 flammekueche – nom féminin ou masculin (mot alsacien signifiant tarte à la flamme ).

Comment utiliser un four à tarte flambée ?

Pour la cuisson alimentaire: L’utilisation de la pierre réfractaire est assez simple. Il suffit de la mettre dans votre four et de lancer la chauffe de ce dernier. Si vous utilisez la pierre réfractaire dans un four classique type électrique ou gaz, préchauffez votre four entre 275 et 300°c pendant 30 minutes pour la cuisson de pizzas et 200°c pour la cuisson du pain.

  • Une fois les 30 minutes passées, vous pouvez déposer vos pizzas ou pains sur la pierre et surveiller la cuisson;
  • Pour un four à bois, cela dépend;
  • Certains fours à bois, type fours de boulanger, sont sur un étage, il faut donc faire le feu sur les pierres réfractaires et une fois les pierres chaudes, écarter le bois pour laisser place aux aliments qui vont être cuits;

Pour les fours type fours à pizzas et fours à tartes flambées, qui sont, eux, sur deux étages, les pierres réfractaires sont à mettre à l’étage supérieur, et le feu est à faire à l’étage inférieur pour que ce dernier vienne chauffer votre pierre réfractaire par le dessous.

Quel bois pour tarte flambée ?

Bois de Hêtre sac de 40 litres Faites le choix du bois de hêtre en sac de 40 litres pour l’allumage de votre four à bois et une cuisson parfaite de vos tartes flambées ou pizzas.

Comment savoir si le four à bois est chaud ?

Faire son feu, conseils et astuces | Four à bois – Quelques conseils pour faire votre feu dans votre  four à bois  : 1) Prendre du bois bien sec et non résineux. Il brûlera plus facilement, dégagera plus de chaleur et moins de fumée, bref que des avantages.

  1. 2) Faire différentes strates, mettre la suivante au-dessus de la précédente : Disposez donc ces trois strates l’une au-dessus de l’autre;
  2. Veillez à laisser l’air circuler (disposition en quinconce) pour obtenir une meilleure combustion;

Puis allumez le papier journal ou les herbes sèches. Si vous disposez d’un clapet régulateur de tirage pour la cheminée, ouvrez la cheminée à fond. Laissez la porte de votre four légèrement entrouverte, afin de créer un appel d’air qui favorisera la combustion.

  • D’abord prendre quelque chose qui brûle facilement pour mettre en-dessous, comme du papier journal. Vous pouvez également utiliser des herbes sèches.
  • Ensuite, mettre du petit bois, vous pouvez prendre de la cagette ou des caisses en bois, type caisse de vin, que vous aurez précédemment coupé à la hache. Vous pouvez également utiliser des brindilles de bois. Par exemple, si vous avez des arbres dans votre jardin. Lorsque vous les taillez à l’automne, vous pouvez stocker les petites branchettes, qui seront bien sèches pour le printemps suivant et feront du superbe petit bois.
  • Enfin vient la matière qui va vous donner la braise : les bûches. Mettez les par-dessus le petit bois. Préférez des bûches fendues, car les rondins entiers auront plus de mal à se disloquer pour vous donner de la braise.

La pyrolyse | Four à bois Pour nettoyer votre four à bois, rien de plus simple qu’une pyrolyse. En effet, lorsque votre four à bois dépasse 300°c, commence à se mettre en place un système de pyrolyse naturel. Si vous avez un four à bois en pierres réfractaires , vous verrez les briques blanchir. Si vous avez un four à bois en tôle, type four à tarte flambée, vous verrez la pierre réfractaire de cuisson blanchir et les parois en tôle prendre une teinte plus mate.

Attention, n’ouvrez pas la porte du four trop grand, sinon vous risqueriez de prendre toute la fumée dans la figure ; laisser juste entrouvert. Le test de la farine | Four à bois Pour vérifier si votre four est à bonne température pour cuire pizzas, pains ou tartes flambées, il y a un test ancestral, né avant l’apparition des thermomètres, qui s’appelle le test de la farine.

Comme son nom l’indique, on va utiliser la farine pour savoir si le four est à bonne température pour la cuisson. On prend donc une petite poignée de farine que l’on va jeter sur la surface de cuisson. On referme la porte, on attend une trentaine de secondes puis on rouvre la porte.

  • Si la farine est brune, c’est que votre four à bois est à bonne température;
  • Si la farine est encore blanche, c’est que le four n’est pas assez chaud;
  • Il faut donc poursuivre la chauffe;
  • Si la farine a brûlé, c’est que le four est trop chaud;

Vous pouvez laisser un peu ouvert pour refroidir l’enceinte. Une solution plus intelligente pour éviter le gaspillage de chaleur, consiste à refroidir la pierre de cuisson. Pour cela rien de mieux que l’eau, mais attention à comment la dispenser ; plusieurs possibilités : Une fois cela fait, vous pouvez réitérer le test de la farine jusqu’à obtention de la bonne température.

  • Avec un petit vaporisateur, on “spritz” un peu d’eau sur la pierre comme on dit en alsacien, l’effet est un peu comme lorsque l’on met l’eau à l’eucalyptus sur les pierres volcaniques d’un sauna, l’humidité disparaît rapidement.
  • Une deuxième technique consiste à tremper une balayette dans un seau d’eau et de passer rapidement avec la balayette sur la pierre réfractaire.
  • Certains passent un torchon humide, ce n’est pas la manière la plus sécuritaire de refroidir votre pierre, mais cela fonctionne aussi.

Bonne utilisation !.

Comment utiliser une pierre réfractaire ?

Comment utiliser votre pierre réfractaire ? – Elle s’utilise indifféremment dans un four électrique, à gaz, à bois ou sur un barbecue. Elle se place dans le four à froid car elle doit emmagasiner la chaleur progressivement. Elle ne supporte pas les chocs thermiques et pourrait se fendre.

Au barbecue : faites chauffer la pierre sur la grille barbecue, si vous voulez une montée en température plus rapide, fermez le couvercle. Ne coupez pas directement votre pizza, tarte ou pain sur la pierre, pensez à la mettre dans un plat avant de le faire.

Il n’est pas nécessaire de mettre de papier sulfurisé, de corps gras avant de déposer votre préparation. Pour qu’elle n’attache pas, saupoudrez la pierre de cuisson de farine ou de semoule très fine. Attention, utilisez toujours des gants anti-chaleur pour la prendre, même si cela fait un certain temps que vous avez éteint votre four.

Quel vin d’Alsace avec tarte flambée ?

Quel rose avec tarte flambée ?

Avec une Tarte flambée alsacienne ou flammekueche nous vous conseillons de servir des vins rosés : Un Alsace Pinot Noir Rosé Un Côtes de Toul Rosé.

Quel vin rouge avec une flammekueche ?

La version d’un vigneron : Tarte flambée nature & Pinot Auxerrois – Pour le vigneron Claude Humbrecht, l’accord parfait avec une tarte flambée traditionnelle c’est avec un pinot auxerrois. Le pinot auxerrois est un cépage qui ne fait pas partie des 7 cépages officiels de l’appelation Alsace contrôlée (Riesling, Pinot gris, Muscat d’Alsace, Gewurtzraminer, Sylvaner, Pinot Blanc, Pinot noir).

Il fait partie des cépages autorisés comme le Chardonnay pour l’élaboration des crémants, le klevener et le chasselas. Le pinot auxerrois associe souplesse et fraîcheur, il s’accorde avec tout ce qui est fumé donc parfait avec les lardons de la tarte flambée.

“Pinot blanc + Anxerrois = point auxerrois” C’est un vin passe partout qui peut aussi aller avec des poissons et des viandes blanches. Le domaine Humbrecht est situé à Gueberschwihr. Il propose une large gamme de vins sur son vignoble de 8 hectares. Du riesling, du gewurtzraminer, du pinot gris, du pinot noir, du crémant et bien sûr du pinot auxerrois. Pinot Auxerrois cuvée Origine, Domaine Humbrecht (crédit photo : Soline Bossis).

Comment on dit en alsacien ?

index” alt=”Lexilogos”> Dictionnaire alsacien Alsacien Elsassisch • Alsatext  : traduction en ligne français-alsacien • Dictionnaire alsacien (région de Mulhouse) • L’Ami-hebdo  : dictionnaire alsacien-français, par Raymond Bitsch & Raymond Matzen (+ audio) • S’elsassischa wärterbüach  : dictionnaire alsacien-français (bas alémanique), par André Nisslé • prénoms alsaciens • Office pour la langue & la culture d’Alsace  : dictionnaires alsacien-français thématiques (+ audio) • phrases usuelles , météo , courses , artisans , pharmacie , médecine , auto , vélo , équitation , nature , pêche , bière , vin , football , livre , petite enfance • affiches & signalétique  : poste, boulangerie, charcuterie… • Faune, flore  : lexique en français, allemand et alsacien des noms de la nature , par Jean-Paul Ahr & Edmond Herold, Conseil départemental du Haut-Rhin • Prenons soin de nos aînés en alsacien  : phrases usuelles, Conseil général du Haut-Rhin • Pflaja ìm Elsàss  : soigner en Alsace, lexique français-alsacien au service du soignant , Institut de formation en soins infirmiers de Colmar (2013) • So frech (si insolent) [PDF] chroniques des Dernières nouvelles d’Alsace  : vocabulaire alsacien • Wie geht’s? le dialecte à la portée de tous : 100 scènes de la vie quotidienne, alsacien-français , par Raymond Matzen &, Léon Daul (2000) • Cercle Émile Storck  : glossaire des poèmes d’Émile Storck (Guebwiller) • dictionnaire thématique par Richard Ledermann • Proverbes, dictons, aphorismes, expressions par Richard Ledermann • Noms des arbres et arbustes français-alsacien-allemand (2013) • Verdammi  : dictionnaire alsacien-français (très succinct) • vocabulaire alsacien-français par Laurent Bouvier • vocabulaire alsacien-français • noms des communes d’Alsace • prénoms alsaciens • les gros mots alsaciens ( Drèckworter ) • proverbes alsaciens ( Sprischworter ) • Wörterbuch der elsässischen Mundarten  : dictionnaire du patois alsacien, par Ernst Martin & Hans Lienhart (1907) : I & II • Wörterbuchnetz  : recherche en ligne dans le Wörterbuch der elsässischen Mundarten • Historisches Wörterbuch der elsässischen Mundart  : dictionnaire historique du patois alsacien, par Charles Schmidt (1901) • Le dialecte alaman de Colmar (Haute-Alsace) en 1870 , grammaire et lexique, par Victor Henry (1900) • Le buis dans la toponymie alsacienne par Alfred Richert, in Nouvelle revue d’onomastique (1985) • L’anthroponymie alsacienne au XII e siècle d’après le codex Guta-Sintram , par Béatrice Weis, in Nouvelle revue d’onomastique (1984) • Les dictons calendaires revisités  : réflexions préliminaires à la description du temps traditionnel alsacien , par Pierre Vogler, in Revue des sciences sociales (1982) NOUVEAU • Pour l’analyse des proverbes  : un corpus mulhousien (1981) • Atlas linguistique et ethnographique de l’Alsace (université de Strasbourg) • Mots alsaciens  : variations des parlers alsaciens (audio) • Ethnotextes  : texte alsacien & traduction en français (+ audio) Langue alsacienne • Office pour la langue & la culture d’Alsace • carte linguistique interactive  : dialectes alémaniques & franciques (+ audio) • Petite histoire linguistique de l’Alsace • Guide pour écrire et lire l’alsacien • Comité fédéral pour la langue et la culture régionales en Alsace et en Moselle germanophone • Die Sprochmühle  : une histoire et des langues en Alsace , exposition (2013) • Les langues à l’école d’Alsace • carte linguistique des dialectes • Brève histoire linguistique de l’alsacien par André Weckmann & Théodore Rieger, Centre régional de documentation pédagogique (2011) • Base numérique du patrimoine alsacien  : les langues régionales d’Alsace, histoire de la littérature alsacienne, par Jean-Claude Schwendemann, Centre régional de documentation pédagogique (2010) • Langues d’Europe et de la Méditerranée  : l’alsacien • Wikimédia  : carte linguistique de l’Alsace : les langues parlées en 1910 • Orthal  : orthographe alsacienne • Orthographe alsacienne (système Orthal) : quelques règles de base pour faciliter l’écriture et la lecture de l’alsacien dans toutes ses variantes (2016) • Verdammi  : cours d’alsacien, prononciation, éléments de grammaire • Elsasser  : prononciation & orthographe de l’alsacien • Alsatext  : grammaire de l’alsacien de la région de Mulhouse • Langues de l’Alsace , in Dictionnaire historique des institutions d’Alsace du Moyen Âge à 1815 • Langues et locuteurs en Alsace  : approches sociolinguistiques, approches de politique linguistique , par Dominique Huck, in Revue d’Alsace (2008) • L’Alsace et ses langues  : éléments de description d’une situation sociolinguistique en zone frontalière , par Dominique Huck, Arlette Bothorel-Witz, Anémone Geiger-Jaillet (2007) • Variétés et variations dans l’espace dialectal alsacien par Arlette Bothorel-Witz, in Revue française de linguistique appliquée (1998) • Enseigner l’alsacien : mais « lequel » ? par Dominique Huck & Pascale Erhart, in Variation linguistique et enseignement des langues (2020) • Représentations des langues, accents et régionalismes d’Alsace  : étude empirique et sociolinguistique , par Chloé Sperandio, in Groupe d’étude sur le plurilinguisme européen (2017) • Les politiques linguistiques en Alsace et la régression du dialecte par Marie-Noële Denis, in Contacts, conflits et créations linguistiques (2015) • Le dialecte alsacien  : état des lieux , in Ethnologie française (2003) • L’alsacien, deuxième langue régionale de France par Michel Duée, Insee (2002) • Attitudes linguistiques de jeunes Alsaciens par Françoise Khettry, in Revue québécoise de linguistique (1983) • La transmission de l’alsacien dans le milieu familial par Calvin Veltman, in Revue des sciences sociales (1983) NOUVEAU • L’éducation linguistique dans la cité des Chasseurs  : la cigogne et l’autruche (enquête dans la banlieue de Strasbourg) par Pénélope Gardner-Chloros, in Enfance (1987) • L’enseignement de la langue régionale en Alsace et en Moselle par Daniel Morgen & Armand Zimmer, in Tréma (2009) • L’enseignement de l’allemand dans l’académie de Strasbourg par Gérald Chaix, in Histoire de l’éducation (2005) • L’enseignement de l’allemand à l’école élémentaire en Alsace , les manuels en usage entre 1952 et 1990 , par Dominique Huck, in Histoire de l’éducation (2005) • Maintien de l’alsacien et adoption du français , éléments de la situation linguistique en milieu rural en Alsace , par Andrée Tabouret-Keller & Frédéric Luckel, in Langages (1981) • Les langues de la télévision régionale alsacienne par Pascale Erhart, in Revue d’Alsace (2010) • Les émissions en dialecte de France 3 Alsace  : des programmes hors normes pour des parlers hors normes ? , in Les Cahiers du Groupe d’études sur le plurilinguisme européen (2018) • Les dialectes dans les médias  : quelle image de l’Alsace véhiculent-ils dans les émissions de la télévision régionale ? , thèse (2012) • La langue des services publics entre 1945 et 1960 , recherches sur les PTT du Bas-Rhin , par Harry Franz, in Revue d’Alsace (2010) • La lutte autour de la langue allemande en Alsace sous la Révolution française , un défi à la politique de la langue nationale , par Claire Lüsebrink, in Linx (1986) • Esquisse d’une carte linguistique de l’Alsace par L. Liebich, in Revue d’Alsace (1861) • Esquisse d’une histoire de l’idiome alsacien • études sur l’alsacien, par Pierre Vogler • Le dialecte alsacien  : vers l’oubli (2019) • Des consonnes syllabiques en alsacien de Mulhouse (2018) • Morphologie des pronoms en alsacien de Mulhouse (2021) • Langues et langages dans la vallée de Munster , in Revue des sciences sociales (1984) • Graphie des parlers alsaciens  : à l’usage des sociologues et ethnologues : l’exemple du mulhousien , in Revue des sciences sociales (1981) • Esquisse phonologique du parler mulhousien , in Revue des sciences sociales (1972) NOUVEAU • Les occlusives de l’alsacien  : une étude temporelle , par Lucie Steiblé & Rudolph Sock (2014) • Produire des occlusives  : gestion temporelle en alsacien et en français parlé en Alsace (2015) • Le contrôle temporel des consonnes occlusives de l’alsacien et du français parlé en Alsace , par Lucie Steiblé, thèse (2014) • Représentations et discours sur l’accent alsacien  : « Nous n’avons pas d’accent, nous avons une intonation » , par Pascale Erhart, in Géolinguistique (2020) • Accent levelling in the Regional French of Alsace (le nivellement de l’accent du français régional d’Alsace) par Katharine Pipe, thèse (2014) • Le français alsacien  : fautes de prononciation et germanismes , par J.

Dautheville (1852) • Mundart und Schriftsprache im Elsass  : patois et langue écrite en Alsace, par Wilhelm Kahl (1893) • Laut- und Flexionslehre der strassburger Mundart  : étude du patois strasbourgeois dans le Pfingsmontag de Johan Arnold, par Adolf Sütterlin (1892) • Strassburger Volksgespräche  : étude du strasbourgeois, par Friedrich Bergman (1873) • Die Mundart des Münsterthales  : grammaire et vocabulaire du patois de la vallée de Munster, par Wilhelm Mankel (1883) • Die ostfranzösischen Grenzdialekte zwischen Metz und Belfort  : la frontière linguistique entre Metz et Belfort, par Adolf Horning (1887) L’alsacien fait partie des langues alémaniques , parlées dans les pays de la haute vallée du Rhin, en Allemagne, France, Suisse et en Autriche dans le Vorarlberg.

Il est très proche du badois (le badois est aussi appelé alémanique ). On ne parle pas alsacien dans toute l’Alsace : – Dans l’extrême nord de l’Alsace, on parle une langue francique , comme en Lorraine. – Dans quelques vallées de l’ouest, on parle une langue d’oïl, le welche, qui fait partie de la famille du lorrain.

Audio & Vidéo • Sàmmle  : patrimoine oral d’Alsace (vidéos avec sous titrage en français) : témoignages, récits de vie, savoir-faire traditionnels, contes et légendes, théatre, chants traditionnels • Lehre-Olca , le plaisir d’apprendre et transmettre l’alsacien • Le vieil homme et les fables  : Fables de La Fontaine en alsacien (2017) (vidéos) • France 3 Alsace • Rund Um • Ina  : Les dialectes alsaciens des origines à nos jours , Rund Um (2002) • France Bleu Elsass • L’alsacien, mot à mot par Danielle Crevenat-Werner • La leçon d’alsacien par Huguette Dreikaus • Mission Elsassisch  : mots & expressions en alsacien • Archives de la parole • récit en patois de Guebwiller (1922) Textes & Littérature • Poésie alsacienne par Jean-Claude Trutt (poèmes en alsacien avec la traduction en français) • Petite anthologie de poésie alsacienne de Martin Allheilig • La poésie en dialecte de Claude Vigée • Redécouverte d’Émile Storck • Nathan Katz, Sundgauvien • Cercle Émile Storck (Guebwiller) : études, poèmes, vocabulaire • L’Alsace et son théâtre (1816-1986) par Ève Cerf, in Revue des sciences sociales (1988) • Le Barabli de Germain Muller  : un théâtre à la frontière (1989) • Les contes merveilleux du théâtre alsacien de Strasbourg (1975) • Le théâtre alsacien de Strasbourg  : vecteur de la langue et la culture alsaciennes , par Ingebjørg Før Gjermundsen, mémoire (2010) • Les personnages de la nuit dans les contes alsaciens par Marie-Noële Denis, in Revue des sciences sociales (2004) • Johr üs, Johr i  : recueil de textes en alsacien, parus dans la revue du Conseil général du Haut-Rhin, par Yves Bisch • Friehjohrsappell fer schriwe ùn dìchte ùf Elsassisch (collecte d’écrits en alsacien) : 2009 & 2011 [PDF] • ‘s Mimi ùn de Leo (Mimi et Léo) : texte pour enfants avec traduction en français & allemand (+ audio) • ‘s Mimi ùn de Leo gehn ìn d’Schuel ( Mimi und Leo gehen zur Schule , Mimi et Léo vont à l’école ) • Wihnàchte im Elsàss (Noël en Alsace)  : poèmes en alsacien & traduction en français, par Raymond Matzen, in Histoire et patrimoine hospitalier, Mémoire de la médecine à Strasbourg (2007) • Chants protestants en alsacien, par Yves Kéler • D’r Hans em Schnokeloch  : chanson alsacienne (en allemand alsacien) (+ audio) • D’r Hans im Schnokeloch  : un mythe transitionnel entre la France et l’Allemagne , par Ève Cerf, in Revue des sciences sociales (1990) • Liederstrüss , Chansons populaires, Volkslieder  : en alsacien, français, allemand, avec partitions (2011) • Lieder in elsässischer Mundart  : chansons en dialecte alsacien, avec partitions, par Gustave Stoskopf (1911) • Chansons populaires de l’Alsace par Jean-Baptiste Weckerlin, avec traduction des textes en français & partitions (1883) : I & II • Elsässisches Volksbüchlein  : Kinderwelt und Volksleben in Liedern, Sprüchen, Räthseln, Spielen, Märchen, Schwänken, Sprichwörtern … (folklore alsacien : le monde des enfant et la vie de peuple dans les chansons, dictons, devinettes, jeux, contes, histoires drôles, proverbes…) par August Stöber (1859) • Émile Storck , un poète alsacien (1899-1973) par Raymond Matzen, in Bulletin historique de la ville de Mulhouse (1987) • Auguste Lustig , poète mulhousien (1840-1895) in Annuaire historique de la ville de Mulhouse (1995) • 50 Fawle frei nooch’m Lafontaine in Strossburjer Mundart  : fables de La Fontaine en dialecte strasbourgeois, par Daniel Hirtz (1880) • Üswahl vo Fawlà vom La Fontaine in Milhüserditsch ufgsetz  : fables de La Fontaine en dialecte mulhousien, par Ernest Meininger (1879) • Luschtig’s üs’m Elsass , Gedichtle (poésies) par Gustave Stoskopf (1897) • G’schpass un Ernscht , Gedichtle (poésies) (1898) • S’Elsässisch Farwelied , Gedicht  : poème (1908) • Colmererditschi Gedichtler  : poésie en dialecte de Colmar, par J.

Mangold (1875) • Auguste Stoeber , sa vie et ses œuvres , par Henri Ehrismann (1887) • D’r Fuersteberger v’rgesse , d’Gschichte vom milhueser un basler Sprichwort , par Auguste Stöber (1882) • D’r Hoflieferant  : comédie alsacienne (théâtre) par Gustave Stoskopf (1906) • In’s Ropfer’s Apothek , comédie (1917) • D’r Schlitterhannes (théâtre) par Robert Redslob (1907) • Der Pfingsmontag , Lustspiel in strassburger Mundart  : comédie en patois strasbourgeois, par Johann Arnold (1893) • Gallica  : littérature alsacienne Article premier de la Déclaration universelle des droits de l’homme Alli Mensche sinn frey unn mit de nämliche Dignité unn de nämliche Rachte gebore.

Sie sinn begabt ààn Vernünft unn ààn Verstànd unn solle züenànder mit Bréderlichkeit handle. → article premier dans plusieurs langues Quelques mots alsaciens Mots de la région de Strasbourg (alsacien-français-allemand) La prononciation de l’alsacien est assez proche de celle de l’ allemand.

Note : le à est un a vélaire, entre a et o.

Elsàss Alsace Elsaß
Strossburi Strasbourg Straßburg
‘s Sürkrüt choucroute das Sauerkraut
ich redd Elsassisch je parle alsacien Elsässisch
     
buschur ! bonjour !  
salü bisàmme ! salut à tous !  
wie geht’s ? comment ça va ?  
(ganz) güet ! (très) bien ! sehr gut !
willkomme bienvenue Willkommen
vielmols merci ! merci beaucoup !  
‘s gilt ! à la vôtre !  
bis bàll ! à bientôt ! bis bald !
àdje ! au revoir ! (cf. adieu)  
viel Gliek ! bonne chance ! viel Glück !
ja / nä oui / non ja / nein
     
‘s Hüss maison (pluriel : d’ Hiiser ) das Haus
‘s Dorf village (petit village : ‘s Derfel ) das Dorf
d’Stàdt ville die Stadt
d’r Waj chemin der Weg
d’Gàss rue (petite rue, ruelle : ‘s Gassel ) die Gasse
d’Stross route (petite route : d’ Stressel ) die Straße
‘s Kriz croix das Kreuz
d’Kirich église die Kirche
‘s Minschter cathédrale das Münster
‘s Schloss château das Schloß
d’r Buckel colline der Hügel, der Buckel
d’Bari montagne der Berg
‘s Gebiri montagne (massif) das Gebirge
d’r Schtork cigogne (cigognes : Schtorisch ) der Storch (die Störche)

Quelques proverbes alsaciens

D’lieb bring d’lieb L’amour apporte l’amour
E mànn ohne frau, esch e baum ohne bluescht Un homme sans femme est comme un arbre sans fleurs
Kàlti hànd, wàrmi lieb Main froide, chaudes amours
Usse fix, inne nix Bien dehors, rien dedans

→ Alsace & Strasbourg – Mulhouse  : cartes & documents, histoire & patrimoine → allemand → langues germaniques – alémaniques & franciques → lorrain  : parler welche (ou parler roman) d’une vallée d’Alsace → forum Babel  : études & recherches sur les langues d’ici & d’ailleurs • livres sur l’alsacien > fnac – amazon • tous les livres – cd – dvd.

Comment dire je t’aime en alsacien ?

– Ìch hà di liab. Je t’aime. – Ìch hà di garn. Je t’aime.

Comment on dit bisous en alsacien ?

Lequel de ces mots contient un « m » ?

    • un po…pon
    • un bo…bon
    • une bo…bonne

Comment dire merci beaucoup en alsacien ?

Du vocabulaire à maîtriser absolument si vous venez en Alsace : –

  • bis bàll   / à bientôt
  • salü bisàmme  / salut tout le monde :
  • güete Morga   / bonjour (le matin)
  • scheener Noochmiddàà  / bonne après-midi
  • e scheener Dàg  / bonne journée
  • güeti Nàcht   / bonne nuit
  • àdje  / aur’voir  / au revoir
  • merci vielmols / merci beaucoup
  • naan / non
  • ja / oui
  • e Güeter  / bon appétit
  • e Bessere  / bon appétit (en réponse à e Güeter)
  • viel Glìck /  bonne chance
Author: Delmare Gareau
Pourquoi Tarte Flambée?