Combien Pese Une Meule De Fromage?

Combien Pese Une Meule De Fromage
Sachant qu’une meule entière pèse 3,6 kg, indique pour chacune des meules ci-dessous le poids et la proportion de chaque morceau dessiné. Emmentaler AOP Pour fabriquer un kilo d’Emmentaler AOP, notre fromager a besoin de 12 litres de lait.

Quel est le poids d’une meule d’Emmental ?

Fromage onctueux – Onctueux, savoureux, à la fois séduisant. Très bonne notation pour ce fromage de savoie fruité.

Combien Pese Une Meule De Fromage 75 kg, 75 cm de diamètre, 1 000 litres de lait pour fabriquer une meule : l’Emmental de Savoie est le plus gros fromage français. Sa fine croûte cache une pâte blonde claire comportant de nombreux trous de la taille d’une noix. Prix par tranche de 250gr environ..

Quel est le poids d’une meule de Comté ?

CARACTERISTIQUES PHYSIQUES ET SENSORIELLES – Pâte Pressée Cuite fabriquée au lait cru

  • Forme , dimensions et poids :  le fromage se présente sous forme d’une meule, d’un poids de 32 à 45 kg, d’un diamètre de 55 à 75 cm ayant un talon droit ou légèrement convexe, d’une hauteur de 8 à 13 cm. ENIL : poids 37 +/- 2kg , diamètre 65 cm.
  • Croûtage :  croûte morgée, propre, sans tare ni tâche, de couleur jaune doré à brun.
  • Pâte :  couleur homogène, souple onctueuse sans excès d’humidité, bec ou lainure non généralisée.
  • Flaveur :  franche, fruitée caractéristique du comté.
  • Talon : droit ou légèrement convexe, de 8 à 13 cm de haut. La hauteur au centre de la meule ne devra pas dépasser 1. 4 fois la hauteur du talon.
  • Ouverture : historiquement le Comté avait quelques ouvertures   sphériques franches et régulières d’une grosseur allant du pois à la cerise, bien détachée bien répartie, mais aujourd’hui le Comté est plutôt massif (sans ouverture)

Quel est le prix d’une meule de fromage ?

Traditionnellement, une meule de comté AOP se vend à environ 740 euros, rappelle l’ Est Républicain.

Quel est le poids d’une meule de raclette ?

La Raclette de Savoie IGP se présente sous la forme d’une meule ronde de 28 à 34 cm de diamètre et de 6 à 7,5 cm de hauteur. Son poids moyen est d’environ 6 kg. Sous sa croûte orangée, sa pâte est souple et de couleur jaune ivoire.

Quel est le poids d’une meule de gruyère ?

Et combien pèse une meule s’il en fabrique 8 pièces? Gruyère AOP La cave d’une fromagerie de Gruyère AOP peut contenir 44,8 tonnes de Gruyère AOP. Une meule pesant en moyenne 35 kg, combien peuvent y être entreposées? Sbrinz AOP Le fromager partage en deux une meule de Sbrinz AOP.

Quelle est la plus grosse meule de fromage ?

Le plus gros fromage du monde – Dans le record poids lourd des fromages, on ne se contente pas d’une seule catégorie. Vu la richesse des variétés de fromage, il en fallait bien plusieurs. Dans la famille fromage de brebis , c’est un Pecorino italien qui rafle la mise en 2009, avec 534,7 kg. Mais le champion toutes catégories reste un chèvre venu de Grèce, avec 939 kg au compteur.

Quel est le poids d’une meule de Morbier ?

Combien Pese Une Meule De Fromage 7,80  € TTC Prix au kilo : 26 € Le Morbier est un fromage au lait cru de vache à pâte pressée non cuite. Il contient 28 % de matière grasse sur produit fini. Ce fromage est produit dans les départements du Doubs et du Jura. Il s’agit d’une meule plate à faces planes et à talon légèrement convexe. Le Morbier a la forme d’un cylindre plat de 30 à 40 cm de diamètre et fait 5 à 8 cm de hauteur pour un poids de 6 à 8 kg.

  1. Ce produit laitier présente une croute naturelle à l’aspect régulier et de couleur beige orangé;
  2. Lorsqu’on le découpe, le Morbier laisse apparaitre une pâte fine et lisse à la couleur qui varie de l’ivoire au jaune pâle;

On observe également sur celle-ci de petits trous et en son centre, une raie noire horizontale de charbon végétal qui continue sur toute la tranche du fromage. Prix au Kilo : 26 € (soit 7,80€ les 300g)

  • Provenance : Bourgogne – Franche-Comté
  • Producteur : Ferme de Bellevue
  • Label : Appellation d’Origine Protégée AOP
  • % Matière Grasse/Poids Total : 28 %
  • Lait : Lait cru de vache

Tous les abonnements passés entre le 1er jour et le dernier jour du mois, sont expédiés le 2ème mardi du mois suivant. Certains produits ne sont pas payables en plusieurs fois Rupture de stock Combien Pese Une Meule De Fromage La plus ancienne mention du Morbier date de 1799, mais tout laisse à penser qu’il existait déjà bien avant qu’on ne puisse donner une date précise. Ce qui est certain, c’est que sa création s’est faite à un moment où les fermiers de la Franche-Comté manquaient de lait en hiver. Ils ne pouvaient donc produire les meules de Comté comme à l’ordinaire. Les fermiers faisaient donc cailler le lait du matin, le plaçaient dans un moule puis le recouvraient de cendre.

  • Les résidus de combustion servent à protéger l’ensemble des contaminations extérieures qui pourraient venir perturber l’étape suivante;
  • Ils complétaient ensuite le tout en ajoutant le caillé de la traite du soir;

Voilà comment le petit fromage à raie noire est né. Vous comprendrez pourquoi le Morbier est considéré comme le « petit-frère » du Comté. Il a été définitivement baptisé « Morbier » à la fin du XIXe siècle. La zone d’ Appellation d’Origine Contrôlée du Morbier regroupe le Doubs, une grande partie du Jura et quelques communes de Saône-et-Loire et de l’Ain, avec une flore propre à la Franche-Comté. Combien Pese Une Meule De Fromage Pour produire le Morbier, les fabricants utilisent exclusivement du lait cru de vache. Les bovidés appartiennent à la race Montbéliarde ou à la race Simmental française. Après la traite, le lait est chauffé à une température qui n’excède pas les 40 ° avant d’être emprésurée uniquement avec de la présure. Puis, le lait est placé dans une cuve pour un délactosage où la température ne dépasse pas les 45 °C.

  • Cette démarche consiste au remplacement d’une part du sérum par de l’eau afin d’abaisser la richesse du caillé en lactose et éviter que le fromage ne devienne acide;
  • La raie noire centrale du fromage est obtenue par enduction de charbon végétal sur l’une des faces avant le pressage;
You might be interested:  Quelle Confiture Avec Fromage Chèvre?

C’est bien là l’origine de la caractéristique typique du Morbier. Il faut noter que le charbon végétal est appliqué à la main pour assurer le bon équilibre entre l’enduction sur un caillé trop sec et l’enduction sur un caillé trop humide. Par ailleurs, la procédure manuelle garantit un respect du savoir-faire fromager.

  • Voyage sensoriel
  • Accords
  • Bref
  • Proposition de recettes
    • Oeil : Croûtage naturel, lisse, de couleur gris clair à jaune pâle ou orangé, sans colorant. Raie noire bien soudée et continue sur toute la tranche.
    • Nez : Parfum franc et fruité.
    • Gout : Léger goût de crème.
    • Toucher : Pâte souple et onctueuse pouvant comporter quelques rares petits trous
  • Le Morbier peut être servi sur le plateau de fromages pour la fin du repas. Compte tenu de la subtilité de son goût, il faut le déguster avant les fromages puissants. Les vins du terroir accompagnent très bien le Morbier. Par exemple, le vin jaune du Jura, le vin rouge du Jura ou encore les vins d’Arbois rouges. Du vin rouge des régions Champagne, Loire et Bordeaux.
  • Les départements du Doubs et du jura sont les principaux terroirs du fromage qu’est le Morbier. Il est produit par la Ferme de Bellevue qui utilise exclusivement du lait cru de vache.
  • Sachez que le Morbier fond très bien, il convient en base de sauce pour les légumes et les viandes blanches.

    Quel est le poids d’une meule de parmesan ?

    “Il s’agit d’un préjudice très lourd, mais nous ne déplorons aucune victime”, a souligné un responsable du secteur. – Plus de 300 000 meules de parmesan et de “grana padano”, un fromage similaire, ainsi que des entrepôts, pour une valeur totale de plus de 250 millions d’euros, ont été détruits par le séisme qui s’est produit dans la nuit de samedi à dimanche dans le nord-est de l’Italie , a indiqué un responsable du secteur.

    “La secousse, très forte, a gravement endommagé les structures de nombreux entrepôts ainsi que des milliers de tonnes de grana padano et parmigiano reggiano”, a indiqué Stefano Berni, directeur général du Consortium pour la protection du Grana Padano, fromage au goût moins âpre que le parmesan.

    “Il s’agit d’un préjudice très lourd, mais nous ne déplorons aucune victime. C’est le plus grand soulagement dans ce moment d’inquiétude”, a-t-il souligné. Au total, le préjudice s’élève à 250 millions d’euros, selon une première estimation “très prudente”, a affirmé Stefano Berni, formulant le souhait qu’il n’y ait pas “d’autres secousses, qui pourraient aggraver l’état des structures déjà très endommagées et fragiles”.

    1. Contrairement au parmesan produit uniquement en Émilie-Romagne (nord-est), surtout près de Parme, le “grana padano” est fabriqué dans toute la vallée du Pô, en Lombardie, dans le Piémont (nord-est) jusqu’en Vénétie;

    Le parmesan est une appellation d’origine contrôlée depuis 1996 et le grana padano une appellation d’origine protégée depuis la même année. Chaque meule pèse de 25 à 40 kilos. Je m’abonne Tous les contenus du Point en illimité Vous lisez actuellement : Séisme en Italie – 300 000 meules de parmesan, d’une valeur de 250 millions d’euros, détruites

    Cet article a été ajouté dans vos favoris. Signaler un contenu abusif Merci de nous préciser le motif * : Merci de renseigner la raison de votre alerte. Ce champ est obligatoire Veuillez saisir le code de sécurité ci-dessous * : Ce champ est obligatoire Code erroné Envoyer Annuler.

    Quel est le poids d’une meule de Beaufort ?

    Produit avec du lait cru dans les vallées du Beaufortain, de Maurienne, de Tarentaise et du Val d’Arly, le Beaufort est une meule de 40 kilos en moyenne, à talon concave. Fromage moulé dans un cercle de bois typique et une toile de lin, affiné pendant 5 mois minimum sur des tablards d’épicéa en caves froides, où il reçoit des soins particuliers (salage, frottage et retournements).

    Quel est le prix d’une meule de Gruyère ?

    Prix au kg 20€ La meule de Savoie est le célèbre gruyère de Savoie qui a perdu son appellation.

    Quel est le prix du Comté au kilo ?

    « Ah, le comté ! Sur les 250 variétés que je propose, c’est ce qui marche le mieux », raconte, enthousiaste, Michel Fouchereau, dans sa très chic Fromagerie d’Auteuil (Paris 16e). Le maître crémier a étalé sur une table à découper d’appétissants morceaux des trois versions du fromage au lait cru jurassien qu’il propose dans sa boutique : du 16 mois d’âge à 29 euros le kilo, du 24 mois à 34 euros le kilo et du 34 mois à 53 euros le kilo, des étiquettes qui en font le plus cher de ses fromages de garde français, avec le beaufort chalet d’alpage.

    « Il faut beaucoup de travail et de patience pour obtenir des produits pareils ! Tous sont soigneusement affinés. Tous ont une texture et des arômes remarquables, s’enflamme le commerçant. Mais avec le 34 mois, on touche à l’exceptionnel ! » De fait, sa chair craquante et salée est des plus savoureuses.

    Mais vu le coût de la portion, c’est bien le moins ! >> A lire aussi – Ce site qui vous sert les meilleurs fromages en un clic Voilà une spécificité nationale dont on peut sans doute être fier : au pays de la bonne bouffe, des petits artisans de quartier font toujours recette.

    Bien sûr, les hypers captent le gros du marché alimentaire avec des tarifs toujours plus attractifs, mais des dizaines de milliers de boucheries, charcuteries ou fromageries conservent leurs fidèles. Clairement, les prix ne sont pas leur principal argument de vente : sur certains étals parisiens, on trouve la côte de bœuf à plus de 50 euros le kilo ! Admettons-le, certains poussent même un peu loin la flambée des étiquettes.

    Mais ces commerçants, derniers maillons d’une chaîne de faiseurs exigeants, savent attirer les fines gueules avec de bons produits, plus typés, dûment sélectionnés. Le résultat du savoir-faire de toute une filière. Illustration avec le comté, dont le succès ne se dément pas.

    • En dix ans, ses ventes ont augmenté de 13%, pour approcher les 53;
    • 000 tonnes en 2017;
    • Fabriqué entre Ain, Doubs et Jura, selon des méthodes codifiées, il pèse pour un tiers de la production des 45 fromages d’appellation d’origine protégée (AOP), loin devant le roquefort (16;

    000 tonnes), le saint-nectaire (14. 000) et le cantal (13. 000). Mais si les comtés sont tous des AOP et fleurent bon le terroir, pourquoi certains coûtent-ils les yeux de la tête à la Fromagerie d’Auteuil, tandis que d’autres se dénichent à 12 euros le kilo en libre-service ou à 16,50 euros à la découpe dans la grande distribution (prix moyens 2018, selon l’Institut de recherche et d’innovation) ? Une question d’âge, certes, puisque les produits de supermarché sont généralement des 8 à 12 mois, mais aussi la résultante d’un système de sélection très pointu.

    >> A lire aussi – Découvrez en images comment sont fabriqués les Babybel Direction Poligny, la capitale fromagère du Jura, à une heure au sud de Besançon. C’est dans ce bourg de 4. 000 habitants que siège le Comité interprofessionnel de gestion du comté (CIGC) qui organise la filière depuis les années 1960.

    Y sont représentés les 2. 500 exploitations agricoles, les 150 ateliers de fabrication appelés « fruitières » et les 13 affineurs qui font vieillir les meules ( voir ci-dessous le détail du circuit ). Avec les cotisations de ses adhérents, cet organisme dispose d’un budget de 7,5 millions d’euros, dont les trois quarts sont affectés à la communication (« Connaissez-vous quelqu’un qui n’aime pas le comté ? », interroge la dernière campagne télé).

    1. « Notre réussite repose sur notre solidarité, assure Valéry Elisseeff, le directeur du CIGC;
    2. Ce n’est pas du bla-bla, car cela a toujours fonctionné de la sorte;
    3. » L’esprit d’équipe est bien ancré dans cette région montagneuse où l’on a commencé à faire du fromage de garde pour les rudes journées d’hiver au Moyen Age;

    Les paysans qui ne disposaient que d’une ou deux bêtes ont mis leur collecte en commun dès cette époque. Aujourd’hui encore, toutes les fruitières sont des coopératives contrôlées par les agriculteurs se situant dans un rayon de 25 kilomètres, une organisation en petites unités de proximité que l’on ne retrouve quasiment plus, sauf en Savoie pour le beaufort et le reblochon.

    La grande force des pros du comté, c’est leur cahier des charges, régi par le CIGC, qui établit des règles à chaque niveau de la filière. Ainsi des éleveurs qui n’ont pas le droit d’utiliser des aliments OGM pour leur troupeau mais du fourrage qu’ils ont eux-mêmes produit.

    Les robots trayeurs sont également interdits pour éviter de stresser les bêtes. Surtout, ils doivent les laisser au pré pendant la plus grande partie de l’année, ce qui donne au lait une saveur particulière, reflet de la riche biodiversité des alpages. La production quotidienne, quant à elle, est limitée à 25 litres maximum par bête, alors que l’on peut en tirer 15 de plus dans les élevages intensifs.

    >> A lire aussi – Label Rouge, AOC, Produit de l’année. comment décoder les labels alimentaires Le lait à comté, au vu de ses qualités spécifiques, est ainsi acheté à plus de 500 euros la tonne par les fruitières, alors que les prix d’achat standards tournent autour des 300 euros.

    Dans la fruitière, il est impératif pour réussir un comté de traiter le lait de la veille avant 13 heures. Tout le talent du fromager consiste à amener le caillé sous la forme de petits grains d’une consistance suffisante pour extraire le petit-lait et presser le futur fromage dans un moule.

    • « C’est une question de feeling, ça se joue en moins d’une minute », explique Loïc Galli, qui règne sur les trois cuves en cuivre de la Fruitière du plateau arboisien, qui sort 60 meules par jour;
    • A ce stade-là, on ne sait pas encore si la pâte pourra bien vieillir ou non;

    C’est l’affineur qui entrepose les roues dans des caves qui en décidera. « C’est après quatre mois qu’on se fait une idée du potentiel d’un fromage, explique Véronique Rivoire, P-DG des établissements Rivoire à Montmorot (Jura), le numéro 4 de la profession.

    Ceux qui promettent sont retenus, les autres seront vendus à l’industrie agro-alimentaire. Vous les retrouvez ainsi sous forme de Vache qui rit, par exemple ! Ce n’est pas seulement une question de goût, certains présentent des défauts, des trous ou se fendent.

    » Explication : la flore naturelle du lait cru influence l’évolution du fromage qui, en quelque sorte, reste « vivant ». Ce qui explique qu’au final, il n’y a pas deux comtés rigoureusement identiques. >> A lire aussi – Boulangers, fromagers, cuisiniers… ces meilleurs ouvriers de France vont vous régaler C’est au fil du temps que les maîtres affineurs, qui sondent régulièrement les lots, choisissent de les laisser vieillir ou pas.

    1. Ceux dont ils estiment qu’ils ont atteint leur maturité au bout de six mois à un an vont être destinés à la grande distribution sous forme de meule ou préemballés;
    2. La maison Rivoire compte ainsi Carrefour parmi ses clients;

    « Comprenez qu’il s’agit de vrai comté, insiste Véronique Rivoire. D’ailleurs, dans le Jura, nous avons plutôt l’habitude de manger du jeune au goût plus doux. » Selon nos informations, la grande distribution achète entre 7 euros le kilo pour le préemballé et 11 euros pour la découpe.

    Les comtés vieux ont, eux, plutôt séduit une clientèle urbaine raffinée qui considère un peu les fromages de terroir comme le vin. « J’ai éduqué progressivement mon public, s’amuse Michel Fouchereau, le crémier du 16e.

    Il y a quinze ans, on parlait à peine du vieux comté, c’est un peu devenu une mode. » Un expert comme lui fait valoir qu’il y a des dizaines d’arômes différents dans le comté, du mentholé au cuir en passant par le céleri et la noix. Le commerçant tente, en tout cas, de dénicher ceux qui ont été fabriqués avec le meilleur lait.

    • Il s’agit le plus souvent des meules sorties en mai et juin des fruitières, période où les vaches sont les plus détendues et où la flore des pâtures est la plus riche et la plus fleurie;
    • Autre moment favorable, septembre et octobre, époque dite du « regain », quand l’herbe repousse et donne des saveurs remarquables au lait;

    « Je me focalise sur ces deux moments-là, même si ce n’est pas une science exacte, raconte Michel Fouchereau. Je passe du temps dans le Jura tous les ans au printemps et je prends le temps de repérer les meules qui me conviennent avec mon affineur. Avec le temps, je sais quelles sont les fruitières qui sortent le comté dont je rêve.

    Quelle est la différence entre l’Emmental et le gruyère ?

    Les caractéristiques – L’ Emmental  et le  Gruyère  France ont plusieurs points communs :

    • Leur nom par exemple est d’origine suisse. Pour le premier, il est le résultat de la contraction de « Emme » (le nom d’une rivière suisse) et de « tal » (qui signifie vallée en allemand). Pour le Gruyère, l’origine du nom est très ancienne, puisqu’elle date de l’époque de Charlemagne et de ses officiers nommés « gruyers » qui prélevaient l’impôt sous forme de fromage.
    • Ces deux fromages sont aussi tous les deux de la famille des fromages à pâtes pressées cuites.

    Malgré leurs ressemblances, ces fromages sont bel et bien différents:

    • L’ Emmental  est connu pour être un fromage doté de  gros trous irréguliers. La meule d’Emmental pèse entre 80 et 100 kilos. Sa pâte est ferme et souple, et son goût est plus doux que celui du Gruyère.
    • Le Gruyère  France, quant à lui, possède des petits trous variant de la grosseur d’un pois à celle d’une cerise. C’est un fromage IGP*. La meule de Gruyère est beaucoup plus petite que celle de l’Emmental, puisqu’elle pèse en moyenne une quarantaine de kilos. Sa texture est plus fondante et son goût plus prononcé.

    Ainsi, le fromage râpé souvent présent sur nos tables est communément appelé « gruyère » alors qu’en réalité, il s’agit bien souvent d’Emmental !.

    Quelle quantité de raclette pour 10 personnes ?

    Quelle quantité de fromage pour la raclette ? – Tout d’abord, commençons par l’essentiel parmi les règles à respecter pour une raclette party réussie : le fromage ! Idéalement, la quantité de fromage à raclette est de 200 g par personne. Les plus gourmands compteront 250 g de fromage à raclette par personne, et 150 g pour les petits mangeurs.

    Quelle quantité de raclette pour 3 personnes ?

    Pour satisfaire tout le monde sans prendre le risque de faire du gâchis ni de manquer du précieux ingrédient, vous pouvez compter : 150g par personne pour les enfants et les petits appétits. 200 g par personne pour les mangeurs moyens. 250 g pour les plus gourmands!.

    Où est fabriqué l’Emmental ?

    Gruyère et Emmental : de nombreuses différences ! – En effet, les points communs entre l’Emmental et le Gruyère s’arrêtent au procédé de fabrication de ces deux fromages et à leur origine commune. L’Emmental Suisse L’Emmental Suisse est un fromage au lait de vache qui se présente sous la forme d’une grosse meule dont le poids varie entre 80Kg et 100Kg. Il se caractérise par des trous omniprésents au cœur de sa pâte, qui proviennent des émissions de gaz lors du processus de fermentation. Ce fromage bénéficie aujourd’hui d’une Appellation d’Origine Protégée et ne peut être produit que dans une aire de production très restreinte autour des cantons de Lucerne, Glaris, Soleure, Saint-Gall, Zoug, Zuriche, Argovie, Berne et dans une partie du canton de Fribourg Venez ici, si vous souhaitez acheter de l’Emmental suisse ! cliquez ici !   L’Emmental français L’Emmental français est quant à lui un fromage à pâte pressée cuite qui se présente également sous la forme d’une meule mais d’une taille plus modeste avec un poids d’environ 80Kg. Il présente également des trous dans sa pâte comme son cousin l’Emmental suisse. Sa pâte est néanmoins plus souple et son goût légèrement plus sucré. Sa région de production est bien plus vaste que celle de l’Emmental suisse et s’étale de la Franche-Comté à la région Rhône-Alpes. Venez ici, si vous souhaitez acheter de l’Emmental francais ! cliquez ici !   Le Gruyère suisse Le Gruyère suisse est un fromage à pâte pressée cuite qui, comme son nom l’indique, est originaire de Suisse, et plus particulièrement du canton de Fribourg. Il se présente sous la forme d’une meule avec un poids plus modeste que l’Emmental français ou l’Emmental suisse, puisqu’une meule de Gruyère suisse a un poids compris entre 25 et 40Kg. A la différence de ses cousins l’Emmental français et l’Emmental Suisse, le Gruyère suisse n’est produit qu’à partir du lait cru de vache et ne présente aucun trou en son sein.

    C’est le fromage le plus consommé en France avec plus de 340 000 tonnes d’Emmental produites chaque année et 60% de sa consommation se consomme sous forme râpée. L’Emmental français bénéficie quant à lui d’une Indication Géographique Protégée (IGP) depuis 1996.

    Il présente un goût plus prononcé que ces autres fromages et sa pâte est bien plus friable. Contrairement à son célèbre voisin, l’Emmental français, le Gruyère suisse est un fromage beaucoup plus confidentiel avec seulement 2 000 tonnes de fromages produits chaque année. Venez ici, si vous souhaitez acheter du Gruyère suisse cliquez ici !   Le Gruyère français Le Gruyère français est également, comme l’Emmental Français, l’Emmental suisse, et le Gruyère suisse, un fromage au lait de vache et à pâte pressée cuite. Il est produit, comme l’Emmental français, dans une large zone de production allant de la Franche-Comté à la Savoie et possède, contrairement à son noble voisin le Gruyère suisse, de léger trous à l’intérieur de sa croûte. Ce fromage se présente sous la forme d’une meule d’environ 40Kg, donc bien moins importante que la meule d’Emmental français, qui est pourtant produit dans la même zone de production.

    Le Gruyère suisse bénéficie quant à lui d’une Appellation d’Origine Protégée depuis le 7 mai 2013. Cette consécration met fin à une guerre diplomatique entre le France et la Suisse, qui a commencé en 2007 lorsque la France a décidé d’accorder une Appellation d’Origine Contrôlée (AOC) au Gruyère français et que les Suisses craignaient que l’amalgame se poursuive entre le Gruyère français et le Gruyère suisse.

    Le Gruyère français ne bénéficie en revanche pas d’une Appellation d’Origine Protégée comme le Gruyère suisse mais seulement d’une Indication Géographique Protégée (IGP) qui permet néanmoins de lui garantir une origine géographique certaine et certains procédés de fabrication.

Author: Delmare Gareau
Combien Pese Une Meule De Fromage?