Comment Faire Tenir Des Bonbons Sur Un Gâteau?

Comment Faire Tenir Des Bonbons Sur Un Gâteau
Bonjour Voilà tout est dans le titre, pour samedi je dois préparer des gâteaux pour la fête des écoles de mon fils. j’aimerais donc faire un gâteau yaourt que je voudrais décorer de bonbons. mais pour que tout ne tombe pas j’aimerais que vous me donniez votre ptit truc pour les faire tenir mille mercis lau En réponse à Laurence_4 Bonjour Voilà tout est dans le titre, pour samedi je dois préparer des gâteaux pour la fête des écoles de mon fils.

j’aimerais donc faire un gâteau yaourt que je voudrais décorer de bonbons. mais pour que tout ne tombe pas j’aimerais que vous me donniez votre ptit truc pour les faire tenir mille mercis lau en tapissant le gâteau de chocolat (glacage).

Mettre le bonbon sur le chocolat encore chaud et ca marche. Je le fais à chaque anniversaire de mes gamins. Nathalie J’aime En réponse à Laurence_4 Bonjour Voilà tout est dans le titre, pour samedi je dois préparer des gâteaux pour la fête des écoles de mon fils.

  1. j’aimerais donc faire un gâteau yaourt que je voudrais décorer de bonbons;
  2. mais pour que tout ne tombe pas j’aimerais que vous me donniez votre ptit truc pour les faire tenir mille mercis lau je pense que tu peux les fixer avec une colle faite de sucre et de très peu d’eau, ou du caramel J’aime En réponse à Anonyme en tapissant le gâteau de chocolat (glacage);

Mettre le bonbon sur le chocolat encore chaud et ca marche. Je le fais à chaque anniversaire de mes gamins. Nathalie Nathalie peux tu me donner la recette de ton glaçage merci lau J’aime En réponse à lili je pense que tu peux les fixer avec une colle faite de sucre et de très peu d’eau, ou du caramel moi je les colles en mettant du nutella au dos et c impécable 1 – J’aime En réponse à Laurence_4 Bonjour Voilà tout est dans le titre, pour samedi je dois préparer des gâteaux pour la fête des écoles de mon fils.

  1. j’aimerais donc faire un gâteau yaourt que je voudrais décorer de bonbons;
  2. mais pour que tout ne tombe pas j’aimerais que vous me donniez votre ptit truc pour les faire tenir mille mercis lau Ben à la glu, laulau, je vois pas ce qui t’arrête;

Sinon, même si çà fait des trous, au pire tu le fais au cure-dent. Bon allez je rigole! Clau J’aime En réponse à Laurence_4 Bonjour Voilà tout est dans le titre, pour samedi je dois préparer des gâteaux pour la fête des écoles de mon fils. j’aimerais donc faire un gâteau yaourt que je voudrais décorer de bonbons.

mais pour que tout ne tombe pas j’aimerais que vous me donniez votre ptit truc pour les faire tenir mille mercis lau fait un glacage avec du sucre glace et de l’eau quand le melange deviens miliqude-miepais, nappe le gateau avec et met les bonbon dessus sans attendre! pour plus d’effet on peu y ajouter des collorants alimentaires (jaune vert ou rouge), voire du sirop de fruit selon la couleur désirée.

bon gateau !! et bon apétit a tous 2 – J’aime En réponse à Laurence_4 Bonjour Voilà tout est dans le titre, pour samedi je dois préparer des gâteaux pour la fête des écoles de mon fils. j’aimerais donc faire un gâteau yaourt que je voudrais décorer de bonbons.

mais pour que tout ne tombe pas j’aimerais que vous me donniez votre ptit truc pour les faire tenir mille mercis lau je l’achéte tout prêt fait (honte à moi!!) mais il m’est arrivé de faire fondre du chocolat trés noir au bain marie (surtout sans créme ou autre) et d’en tartiner mon gateau.

J’aime.

Comment faire tenir des bonbons sur un gâteau sans glaçage ?

Trucs et astuces pour décorer simplement vos gâteaux – Si vous n’aimez pas la pâte à sucre, vous pouvez opter pour le glaçage au sucre glace ou au chocolat pour napper votre gâteau. Vous pourrez ensuite y déposer des vermicelles colorés, des petites perles de sucre, des paillettes, des petits bonbons, au gré de vos envies et de votre imagination.

Comment faire tenir des décorations sur un gâteau ?

Pour faire tenir des décors en sucre, en chocolat ou en pâte d’amande, sur un gâteau, il est nécessaire d’utiliser une colle alimentaire comestible. TOQUEdeCHEF. com vous donne quelques recettes à connaitre si vous n’avez pas de colle comestible tout prête.

Comment faire tenir du sucre sur un gâteau ?

Comment concasser du sucre ? – 1 – Au micro-ondes. Placez les morceaux de sucre durcis dans un bol, au micro-ondes durant 15 à 20 secondes seulement. Si besoin, renouvelez cette étape en ajoutant quelques gouttes d’eau. Vous obtiendrez alors du sucre en poudre, qu’il vous suffira de malaxer légèrement.

Comment coller des sujets sur un gâteau ?

Le glaçage royal. – Pour coller les différents éléments en pâte à sucre (comme dans le gâteau des abeilles ou le fraisier de l’été ) on utilise du glaçage royal. Pour faire ce glaçage, il suffit de mélanger :

  • une toute petite quantité de blanc d’oeuf
  • avec du sucre glace afin d’obtenir une crème semi liquide.

Il ne faut pas que cela soit trop liquide sinon la « colle » coulera en entraînant avec elle la décoration et trop solide elle sera impossible à déposer délicatement. Utilisez un petit pinceau ou encore un cure-dent pour déposer une petite goutte de colle alimentaire sous votre petit sujet à fixer, positionnez-le et laissez sécher. About The Author.

Comment accrocher des bonbons ?

Pour environ une trentaine d’enfants , j’ai choisi de réaliser le support avec du polystyrène de 4cm d’épaisseur aux dimensions suivantes: Socle de base: 30 cm de diamètre Socle intermédiaire: 24 cm de diamètre Socle du haut: 14 cm de diamètre Je n’avais trouvé qu’une plaque de 2cm d’épaisseur j’ai donc découpé le double en socles avant de les assembler. Fabriquer soi-même son support pour pièce montée à un avantage économique, le mien ne m’aura coûté que 2,30€ mais si vous n’avez pas l’âme d’un bricoleur, vous pouvez le commander tout prêt, mais sachez que le prix est assez élevé surtout pour une grande pièce-montée. Pour réaliser cette pièce montée en bonbons il vous faudra: 1 plaque de polystyrène de 4 cm d’épaisseur et d’environ 50 x 90 cm 1 assiette d’un diamètre de 30 cm 1 assiette d’un diamètre de 24 cm 1 assiette d’un diamètre de 14 cm 1 cutter Des cure-dents Du film alimentaire ou du papier aluminium Du scotch double face (facultatif) Des bonbons (selon goût) et de la patience! Fabrication du support en polystyrène: Commencez par découper les socles: Utilisez les 3 assiettes comme gabarit. Posez l’assiette sur le polystyrène et à l’aide du cutter découpez soigneusement votre socle. Pour des raisons d’hygiène, je vous conseille d’envelopper chaque socle de filme alimentaire ou de papier aluminium. Superposez les socles du plus grand au plus petit et pour les fixer vous pouvez utiliser des cure-dents. Pour ma part, j’ai préféré utiliser du scotch double-face sait-on jamais, comme je le disais plus haut, étant donné qu’elle est destinée à des enfants, mieux vaut prévenir. A ce stade votre support est prêt pour accueillir les bonbons. Comment fixer les bonbons? J’ai choisi d’utiliser des cure-dents que j’ai coupé en 2; j’ai enfoncé le côté pointu dans le polystyrène et la partie non pointue se fixera sur le bonbon comme ceci: Alternez vos bonbons de façon harmonieuse sur toute la surface en laissant libre cours à votre imagination. Si vous ne déplacez pas la pièce montée, il est possible de ne fixer avec des cure-dents que les bonbons qui se trouveront sur le bord, ceux du dessus peuvent être posés tout simplement. Comment conserver une pièce montée de bonbons? Vous pouvez la préparer plusieurs jours à l’avance jusqu’à une semaine sans problème par contre faudra bien l’envelopper avec du film alimentaire et pourquoi pas une couche supplémentaire de papier aluminium et bien entendu, la disposer dans un endroit sec et frais à l’abri de la lumière. Du moment que les bonbons n’entrent pas en contact avec l’air, ni avec la lumière et/ou la chaleur ils ne craignent rien. Le choix des bonbons: Bien entendu l’idéal est de demander directement aux enfants ce qu’ils préfèrent, souvent les chamallows et les bonbons piquants et gélatineux sont très appréciés.

Comment coller Smarties ?

Oui, avec du glaçage au – Permalien Soumis par mélou le mar, 2008-04-08 15:42 Oui, avec du glaçage au chocolat ou avec du sucre glace dilué dans de l’eau. Mais il faut mettre très très peu d’eau sinon c’est trop liquide. Le sucre glace fond très vite avec peu d’eau.

  • Connectez-vous ou inscrivez-vous pour publier un commentaire

Comment faire tenir les vermicelles sur un gâteau ?

Bonjour, j’ai prévu de faire un quatre quart demain et je voudrais faire dessus des petites décos en smarties, vermicelles de chocolat, bonbons,. Mais comment les faire tenir ? D’hab, je fais tenir sur le glacage du gâteau choco, mais avec le quatre quart, comment faire ?? Merci de votre aide En réponse à Elise Bonjour, j’ai prévu de faire un quatre quart demain et je voudrais faire dessus des petites décos en smarties, vermicelles de chocolat, bonbons,.

Mais comment les faire tenir ? D’hab, je fais tenir sur le glacage du gâteau choco, mais avec le quatre quart, comment faire ?? Merci de votre aide Bonjour Elise. Sur un 4/4, pas facile de faire tenir des bonbons à moins de tartiner finement le dessus d’une fine couche de confiture (de ton choix) ou d’une fine couche de chocolat ou de chantilly.

Dirda J’aime En réponse à Elise Bonjour, j’ai prévu de faire un quatre quart demain et je voudrais faire dessus des petites décos en smarties, vermicelles de chocolat, bonbons,. Mais comment les faire tenir ? D’hab, je fais tenir sur le glacage du gâteau choco, mais avec le quatre quart, comment faire ?? Merci de votre aide Bonjour, En général je fais un glaçage avec sucre glace, eau et éventuellement colorant, à appliquer en couche fine pour ne pas trop resucrer le 4/4. Tu peux aussi faire la même chose mais juste avec sucre et eau, et mettre un petit point de celle “colle” sous chaque smarties!! Ne rigole pas, pour le dernier anniv’ de mon fils, j’ai étalé le glaçage au chocolat sur le gâteau au choc’ qu’il m’avait réclamé en me disant que le demain je n’aurai plus qu’à finir la déco, sauf que forcément le glaçage a durci et que je me suis retrouvée comme une grosse truffe!! Donc j’ai fait vite fait un mélange eau/sucre/glace/cacao non sucré et j’ai collé les mini-smarties un par un ) J’aime En réponse à Pascale_3 Bonjour, En général je fais un glaçage avec sucre glace, eau et éventuellement colorant, à appliquer en couche fine pour ne pas trop resucrer le 4/4. Tu peux aussi faire la même chose mais juste avec sucre et eau, et mettre un petit point de celle “colle” sous chaque smarties!! Ne rigole pas, pour le dernier anniv’ de mon fils, j’ai étalé le glaçage au chocolat sur le gâteau au choc’ qu’il m’avait réclamé en me disant que le demain je n’aurai plus qu’à finir la déco, sauf que forcément le glaçage a durci et que je me suis retrouvée comme une grosse truffe!! Donc j’ai fait vite fait un mélange eau/sucre/glace/cacao non sucré et j’ai collé les mini-smarties un par un ) mrci mesdames vais tenter le sucre et l’eau J’aime.

Comment coller décoration sur biscuit ?

Comment utiliser le fondant pour décorer des biscuits – Vous pouvez choisir du fondant pré-coloré ou encore le colorer vous-même. Ensuite, vous n’avez qu’à rouler à l’épaisseur désirée. Ne roulez pas trop épais puisque contrairement à un gâteau, il n’y a pas grand-chose pour contrebalancer le fondant dans chaque bouchée.

  1. Comme ce n’est pas tout le monde qui aime le goût du fondant, allez-y avec parcimonie pour l’épaisseur;
  2. Comment faire adhérer le fondant à votre biscuit? Tout simplement en utilisant un pinceau et du piping gel que vous appliquerez sur votre biscuit;

Vous pouvez aussi diluer un peu votre gel avec de l’eau. Un coup votre fondant déposé sur votre biscuit, vous pouvez laisser aller votre imagination. Vous pourriez y faire du airbrush (avec ou sans pochoir), de la peinture avec du Edible Art , y ajoutez de la brillance avec les poudres Roxy&Rich ou même faire de l’embossage avec des outils à fondant.

Comment figer un glaçage ?

Ingrédients –

  • Du sucre glace
  • De la meringue en poudre
  • De la maïzena
  • Du tapioca
  • De l’amidon de marante
  • De la farine
  • Du fromage à tartiner, légèrement battu
  • Du beurre ou de la matière grasse
  • De la crème fraiche
  • De la poudre de cacao
  1. 1 Ajoutez plus de sucre glace. La plupart des glaçages contiennent du sucre glace et la façon la plus communément employée pour épaissir un glaçage trop liquide est d’ajouter graduellement un peu plus de sucre glace au reste des ingrédients.
    • Ajoutez le sucre petit à petit. Saupoudrez une ou deux cuillères à soupe de sucre glace dans le glaçage et mélangez. Si vous en ajoutiez trop d’un seul coup, le glaçage deviendrait trop sucré ou trop épais. Si cela devait arriver, il vous faut ajouter un peu plus de liquide pour rattraper la consistance désirée.
    • Le sucre glace contient de l’amidon de maïs. L’amidon absorbe les liquides et l’amidon de maïs présent dans le sucre glace l’empêche de coaguler.
  2. 2 Mélangez un peu de poudre à meringue en plus du sucre glace. Pour éviter le côté trop sucré du sucre glace, vous pouvez aussi ajouter de la poudre à meringue, celle-ci va épaissir votre glaçage sans le rendre trop sucré.
    • En règle générale, si vous ajoutez plus de 125 ml de sucre glace pour épaissir un glaçage trop liquide, vous devez aussi ajouter 5 à 10 ml de poudre à meringue. C’est encore plus valable si votre recette contient déjà de la poudre de meringue  [1].
    • La poudre de meringue est fabriquée à base de blancs d’œuf séchés, de sucre et de gomme. Le sucre peut absorber un peu de liquide et la gomme est un épaississant naturel. Cependant, si vous en abusez, vous allez vous retrouver avec un glaçage trop épais ou filamenteux.
  3. 3 Utilisez du tapioca, de la maïzena ou de l’amidon de marante. Les amidons secs comme ceux cités précédemment absorbent les liquides et constituent donc une bonne solution pour épaissir les glaçages sans en altérer le gout.
    • Ajoutez environ une cuillère à soupe d’amidon dans le glaçage. Faites chauffer le glaçage sur feu doux, s’il peut supporter les températures élevées, tout en y ajoutant et en remuant l’amidon. Retirez du feu dès que l’amidon commence à épaissir.
    • La maïzena est certainement le type d’amidon le plus communément utilisé dans les glaçages, car il brille très peu, a peu de gout et est efficace avec les produits laitiers. Il se congèle lorsqu’il est exposé à des températures basses, c’est pourquoi il n’est pas recommandé dans les glaçages que vous devez tenir au réfrigérateur. Il vaut mieux l’utiliser dans des glaçages que vous faites cuire rapidement sur la gazinière avant de les faire refroidir à température ambiante.
    • La marante donne une brillance vive au glaçage et il est préférable de l’utiliser avec des liquides acides. Elle a tendance à devenir gluante lorsqu’elle est ajoutée aux glaçages qui contiennent des produits laitiers, mais si votre glaçage contient des produits laitiers avec un taux d’acidité plus élevé, par exemple de la crème fraiche ou du babeurre, l’amidon de marante est une bonne option.
  4. 4 N’utilisez de la farine que pour les glaçages que vous faites cuire. Si vous préparez un glaçage chaud dans une casserole sur le feu, vous pouvez essayer de l’épaissir en y ajoutant un peu de farine.
    • N’utilisez pas de farine dans les glaçages préparés à froid. La farine a un gout particulier si elle est consommée crue et la seule façon de se débarrasser de ce gout est de la faire cuire. C’est pourquoi vous pouvez utiliser de la farine pour les glaçages préparés à chaud, si le glaçage est toujours chaud, ce n’est pas un épaississant approprié pour des glaçages préparés à froid.
    • La farine n’atteindra pas son potentiel maximum épaississant si vous ne la faites pas chauffer.
    • Saupoudrez 1 cuillère à soupe ou 1 cuillère à café de farine sur le glaçage et mélangez en gardant la casserole sur le feu jusqu’à obtention de la consistance désirée.
    • Retirez le glaçage du feu dès qu’il se met à épaissir. Votre glaçage pourrait redevenir mince et liquide si vous faisiez cuire la farine pendant trop longtemps.
  5. 5 Essayez avec du fromage à tartiner&. Si votre glaçage est trop sucré et trop liquide, essayez d’y incorporer du fromage à tartiner pour obtenir la texture épaisse que vous souhaitez, ainsi qu’y apporter un côté acidulé contrastant avec le gout sucré.
    • Ajoutez environ 30 ml de fromage à tartiner dans votre glaçage et mélangez-le bien. Cela marche particulièrement bien avec les glaçages qui contiennent déjà du fromage à tartiner ou avec les glaçages qui doivent être un peu moins sucrés.
  6. 6 Augmentez la quantité de cacao en poudre, si le glaçage contient déjà du cacao en poudre. Ce n’est bien sûr pas une option pour les glaçages à la vanille, au fromage à tartiner ou à tout autre glaçage sans chocolat, mais vous pouvez essayer d’ajouter plus de poudre de cacao si vous préparez un glaçage au chocolat.
    • Ajoutez 1 à 2 c. à c. de poudre de cacao dans votre glaçage, l’une après l’autre. Si vous en mettiez trop, vous pourriez vous retrouver avec un glaçage trop épais ou avec un gout chocolaté trop fort. Puisque la poudre de cacao est un peu amère, vous pourriez rendre votre glaçage trop amer en en ajoutant trop.
    • Le cacao en poudre non sucré a un pouvoir épaississant plus élevé que le cacao en poudre aigre-doux. Le premier contient plus d’amidon que le dernier.
  7. 7 Mélangez plus de beurre ou de matière grasse. Dans les glaçages qui contiennent déjà du beurre ou de la matière grasse, vous pouvez rajouter de cet ingrédient pour aider à épaissir un glaçage qui serait trop liquide.
    • N’ajoutez qu’une cuillère à café à la fois pour éviter de modifier le gout de votre glaçage.
    • Vous aurez peut-être l’impression que vous n’aiderez en rien à épaissir votre glaçage en y ajoutant du beurre. Pendant que vous remuez le glaçage, celui-ci s’épaissit et le beurre fond, ce qui rend le glaçage moins épais. Laissez le glaçage au réfrigérateur pour avoir une meilleure idée de ce à quoi il ressemble après y avoir ajouté du beurre.
  8. 8 Envisagez d’y mélanger un petit peu de crème fraiche épaisse. Si votre glaçage peut supporter d’être battu et réfrigéré, vous pouvez y ajouter de la crème fraiche épaisse afin d’en épaissir la consistance sans rendre le gout trop sucré.
    • La crème va apporter une texture plus riche et plus épaisse.
    • Cela marche encore mieux si vous voulez chauffer ou battre votre glaçage après y avoir ajouté la crème. Vous ferez réduire la crème en la chauffant et elle deviendra plus épaisse. Vous ferez gonfler la crème en la battant, ce qui la rend plus épaisse et donne une texture plus légère à votre glaçage.
    • Ajoutez un maximum de 60 ml de crème fraiche épaisse dans votre glaçage. Votre glaçage pourrait devenir plus liquide si vous en mettiez trop.

    Publicité

  1. 1 Laissez le glaçage au réfrigérateur. Certains glaçages ont l’air liquides, car ils ont besoin de temps pour figer. Si tel est le cas, placez votre glaçage au réfrigérateur pendant 30 à 90 minutes pour le faire épaissir.
    • Cette astuce marche surtout pour les glaçages que vous avez préparés sur le feu. Mettez le glaçage au réfrigérateur pour le laisser figer. Quand la température du glaçage descendra, sa consistance devrait par la même s’épaissir.
    • Cette méthode peut aussi fonctionner si votre glaçage contient du beurre ou de la crème fouettée. Ces deux ingrédients sont sensibles à la chaleur, c’est pourquoi ils resteront liquides si vous les gardez à température ambiante. Vous ferez épaissir votre glaçage en le plaçant au réfrigérateur.
  2. 2 Faites cuire le glaçage chaud pendant plus longtemps. Si le glaçage que vous préparez sur le feu a l’air trop liquide, vous pourrez réduire la quantité de liquide en le faisant cuire plus longtemps.
    • Notez que vous devez rester vigilant lorsque vous essayez cette technique. Si vous faites cuire votre glaçage pendant trop longtemps, il pourrait bruler ou se décomposer. Remuez le glaçage fréquemment pendant que vous le faites cuire et si vous n’arrivez pas à le faire épaissir après plusieurs minutes, sortez-le de sur le feu et essayez une autre méthode.

    Publicité

  1. 1 Suivez les instructions avec attention. Il peut paraitre simple de faire un glaçage, mais un changement mineur dans les ingrédients peut changer du tout au tout la consistance de votre glaçage.
    • Le chocolat sans sucre épaissira mieux votre glaçage que le chocolat sucré ou le chocolat au lait. Le cacao solide contient de l’amidon et le chocolat sans sucre possède un taux de cacao plus élevé, tandis que les chocolats sucrés possèdent plus de sucre et moins d’amidon. C’est pourquoi votre glaçage pourrait devenir plus liquide que prévu si vous utilisez du chocolat sucré au lieu du chocolat non sucré.
    • Le fromage à tartiner et le lait sont d’autres exemples. En général, il n’y aura pas une grande différence entre un glaçage préparé avec du lait à 2 % ou du lait entier, mais si votre recette demande de la crème légère ou de la crème fraiche, ne la remplacez pas par du lait. De la même façon, il a été observé que le fromage allégé produit des glaçages plus liquides si la recette exigeait du fromage à tartiner.
  2. 2 Mélangez les ingrédients en suivant un ordre précis. En règle générale, les ingrédients complètement liquides sont ajoutés à la fin d’une recette de glaçage. En suivant cet ordre, vous pourriez vous éviter de vous retrouver avec un glaçage liquide avant que cela ne se produise.
    • Si vous mélangez le sucre et le beurre (ou la matière grasse) en premier, ajoutez les autres liquides comme l’eau et le lait ensuite. Dans ce cas-là, ces ingrédients ne sont ajoutés que pour rendre le glaçage plus facile à battre et à étaler, vous devez les ajouter avec précaution pour éviter que le glaçage ne devienne trop liquide.
  3. 3 Ajoutez les ingrédients doucement et en petites quantités. Une des raisons principales qui fait que les gens se retrouvent avec des problèmes de consistance lorsqu’ils préparent un glaçage est simplement qu’ils ajoutent un tout petit peu trop d’un certain ingrédient qui gâche tout le reste de la recette.
    • Vous devez incorporer lentement à la fois les liquides et le sucre glace et en petites quantités. Si un glaçage est trop épais dès le début, vous pourriez y ajouter trop de liquide en voulant le rendre moins épais et vous rendrez votre glaçage trop coulant.

    Publicité

Comment faire pour que la pâte à sucre ne colle pas ?

Recouvrir en pâte à sucre – Recouvrir un gâteau est la première étape lorsque l’on veut réaliser un gâteau avec de la pâte à sucre. Étape facile à réaliser lorsque l’on a le matériel et la technique. Voici donc comment recouvrir un gâteau de pâte à sucre.

Il vous faudra tout d’abord ramollir la pâte à sucre, afin qu’elle soit plus facile à travailler. Assouplissez-la en la malaxant dans vos mains. Saupoudrez un peu de sucre glace sur votre plan de travail, ou travaillez sur un tapis pâte à sucre anti-adhérent , formez une boule avec la pâte à sucre, posez-la sur le plan de travail et étalez-la à l’aide d’un rouleau anti-adhérent en polyéthylène.

Commencez par passer le rouleau vers le haut, vers le bas, vers la gauche, la droite, puis en diagonale et ainsi de suite, jusqu’à abaisser votre pâte à sucre à 5 mm d’épaisseur. Après avoir recouvert votre gâteau de glaçage, vous pouvez le recouvrir. Pour cela, placez votre rouleau au-dessus de la pâte à sucre étalée et rabattez celle-ci sur le rouleau : Soulevez le rouleau par les extrémités et déposez la pâte à sucre sur le gâteau. Avec vos mains, rabattez la pâte à sucre sur les côtés du gâteau, en enlevant les plis. A l’aide d’un couteau à pâte à sucre , enlevez l’excédent en vous plaçant sur les bords du gâteau. Avec un lisseur pâte à sucre , enlevez les éventuels plis et bulles d’air en partant du haut du gâteau vers le bas.

Comment coller la pâte à sucre sur une génoise ?

Gâteau de mariage ! Cake design : la déco c’est du gâteau – Cet épisode de l’émission Cake Design sur le site Marmiton est consacrée à la décoration d’un gâteau de mariage en pâte à sucre.

  1. Couper le chapeau de la base du gâteau.
  2. Étaler de la gelée sur la totalité du gâteau.
  3. Étaler la pâte à sucre à l’aide d’un rouleau.
  4. La disposer sur la génoise puis recouvrir également le plat avec de la pâte.
  5. Créer les motifs avec le patchwork, en appuyant légèrement.
  6. Préciser les rayures avec la roulette design.
  7. Humidifier le pinceau avec de l’eau et coller des perles à chaque extrémité des losanges.
  8. Recouvrir le petit gâteau avec la pâte à sucre.
  9. Couper l’excédent de pâte.
  10. Piquer les piques à brochettes sous la petite génoise et l’assembler avec la grande.
  11. Réaliser les bandes et les coller dans le bas des étages.
  12. Découper un rectangle de pâte à sucre blanche puis le couper en deux.
  13. Humidifier l’un des bords du premier rectangle et le plier en deux pour le coller.
  14. Froncer les extrémités pour former la moitié du nœud.
  15. Répéter les étapes 13 et 14 avec l’autre rectangle.
  16. Les déposer sur le haut du gâteau et recouvrir la jointure avec une autre bande de pâte.
  17. Créer deux nouvelles bandes et les coller de manière à créer le reste du nœud.

Comment bien faire tenir le sucre glace ?

Histoire et caractéristiques du sucre glace   – On utilisait déjà le sucre en Asie il y a plusieurs milliers d’années, sous forme de sirop de sucre de canne. Ce sont les Arabes, qui, à partir du VIIIe siècle, vont répandre la culture de la canne à sucre en Méditerranée, puis en Europe.

  • En France, le sucre reste un mets de luxe jusqu’au 19e siècle;
  • Aujourd’hui, il est principalement fabriqué à partir de canne à sucre et de betterave sucrière;
  • Le sucre glace, également dénommé  ” sucre impalpable ” ou “sucre farine” en Belgique est obtenu par le broyage extrêmement fin du sucre blanc;

On trouve également du sucre glace réalisé à partir de sucre roux , même s’il est beaucoup plus rare (il est généralement disponible en magasin bio). Le sucre glace présente la particularité de se dissoudre parfaitement dans tout liquide. On peut très facilement le fabriquer soi-même en mixant finement du sucre blanc classique dans un robot (les robots type Thermomix sont particulièrement performants !).

Quelle colle est compatible avec l’alimentaire ?

Comment faire coller du fondant ?

Ingrédients –

  • Du fondant (ou de la pâte d’amande)
  • Du sucre glace
  1. 1 Achetez ou fabriquez le fondant. Vous trouverez facilement du fondant prêt à l’emploi. Cette version vous fera gagner du temps et de l’énergie, puisque vous n’aurez pas à la confectionner. Le fondant prêt à l’emploi s’avère très pratique lorsque vous êtes pressé ou que vous n’avez pas envie de la fabriquer.
  2. 2 Si toutefois vous avez envie de fabriquer votre propre fondant, la recette est relativement simple à exécuter. Vous devrez confectionner votre fondant en fonction de l’utilisation que vous souhaitez en faire. Pour vous décider, voici quelques suggestions :
    • le fondant de base
    • le fondant à base de chamallow

Il s’agit de l’une des utilisations les plus courantes du fondant. Vous obtiendrez une couverture lisse et solide à la fois, pour n’importe quel type de gâteau, tels qu’un gâteau aux fruits.

  1. 1 Utilisez un gâteau dont les deux faces sont bien planes. Il est conseillé de poser le gâteau sur son plat de présentation avant de le recouvrir de fondant, cela afin de vérifier qu’il est bien à plat.
    • S’il n’est pas à plat, n’hésitez pas à couper sa base, afin d’égaliser la surface. On dit alors qu’on nivèle le gâteau.
    • Si la texture du gâteau est trop friable, mettez-le quelques minutes au réfrigérateur. Cela l’aidera à raffermir.
  2. 2 Rebouchez les trous et autres imperfections à l’aide de fondant. Le principe est le même que celui qui consiste à reboucher les trous sur les murs ou le bois. En laissant les trous tels quels, le fondant risque de souligner ces imperfections sur votre gâteau, même si ce dernier est parfait !
  3. 3 Choisissez une confiture dont la saveur complètera celle de votre gâteau et faites-la chauffer. L’on a généralement tendance à choisir la confiture d’abricot, de fraise ou framboise. À l’aide d’un pinceau de cuisine, répartissez la confiture sur toute la surface du gâteau : sur le dessus et autour.
  4. 4 Souhaitez-vous utiliser de la pâte d’amande ? Pour obtenir une surface parfaitement lisse avant de poser le fondant, les chefs pâtissiers n’hésitent pas à utiliser de la pâte d’amande pour recouvrir le gâteau. Si le résultat final est bien plus abouti, la pâte d’amande n’est pas toujours appréciée, d’autant plus qu’il est déconseillé d’en utiliser pour les gâteaux destinés aux enfants. Aussi, si vous optez pour la pâte d’amande, voici comment procéder.
    • Étalez la pâte d’amande d’une dimension légèrement plus large que le gâteau.
    • Recouvrez le gâteau avec cette pâte d’amande étalée.
    • Lissez la surface à l’aide d’un lisseur pour pâte à sucre ou tout autre ustensile similaire. Assurez-vous d’aplanir et lisser toutes les bosses et craquelures pendant l’opération.
  5. 5 Roulez le fondant en boule. Si la pâte est fissurée, placez la partie fissurée en dessous. Étalez cette boule sur une surface saupoudrée de sucre glace ou de maïzena (pour éviter qu’elle colle). Passez le rouleau d’arrière en avant, en donnant un quart de tour à la pâte de temps en temps, afin que le fondant s’étale de manière équilibrée.
    • Pour connaitre la dimension que le fondant devra atteindre afin qu’il recouvre complètement le gâteau, mesurez la distance qui sépare le premier côté du gâteau de l’autre côté, en passant par le dessus.
  6. 6 Posez le gâteau à proximité du fondant que vous avez étalé.
    • Posez le rouleau à pâtisserie au centre du fondant étalé.
  7. 7 Rabattez la moitié du fondant étalé autour du rouleau.
    • Soulevez doucement le rouleau et par la même occasion, le fondant et recouvrez le gâteau avec cette pâte étalée.
    • Déroulez soigneusement le fondant sur le gâteau en le recouvrant et profitez-en pour retirer le rouleau à pâtisserie.
  8. 8 Lissez délicatement le fondant au-dessus et autour du gâteau. Lissez bien les bords en vous assurant qu’il recouvre complètement le gâteau.
    • Lissez le fondant du haut vers le bas du gâteau, au niveau de la plaque ou l’assiette sur laquelle il est posé. Vous pouvez dégonfler les éventuelles bulles d’air à l’aide d’une aiguille très fine et propre. Pour effacer le trou laissé par l’aiguille, frottez très délicatement la pâte à l’endroit où vous avez piqué.
    • Lissez toutes les bosses, creux et autres déformations à la surface du fondant à l’aide d’un lisseur pour pâte à sucre. Vous pouvez également exécuter cette opération à la main.
    • Vous pouvez donner une finition « polie » au fondant, en appliquant des mouvements circulaires à sa surface, avec vos mains. Vous devez procéder ainsi jusqu’à ce que la surface vous semble douce et satinée.
  9. 9 Coupez les morceaux qui dépassent. Coupez le fondant qui dépasse à la base du gâteau à l’aide d’un couteau à palette par exemple. Pour cela, posez la partie plate du couteau contre le gâteau et coupez l’excédent de fondant tout autour. Lissez les bords une fois cela fait.
  10. 10 Imprimez des formes sur le fondant avant qu’il sèche. Vous trouverez de nombreux accessoires qui vous permettront d’imprimer de jolies formes, à moins que vous préfériez laisser parler l’artiste qui sommeille en vous et créer vos propres formes.
  11. 11 Ajoutez des formes. En pressant légèrement sur les formes, vous leur permettrez d’adhérer au fondant, avant que ce dernier sèche. Si toutefois le fondant a déjà séché, confectionnez un peu de colle en mélangeant de l’eau et du sucre glace. Sinon, une toute petite goutte d’eau fera l’affaire.
  12. 12 Laissez l’ensemble sécher. Le temps de séchage dépendra de la recette de fondant choisie. S’il s’agit d’un gâteau aux fruits couvert de pâte d’amande puis de fondant, ce délai peut atteindre une semaine.

Vous pouvez fabriquer quelques formes de base à l’aide de fondant modelé. Cela peut s’avérer utile de savoir créer ces formes, puisqu’elles vous serviront de base pour vos futures créations.

  1. 1 Faites des boules. Roulez simplement le fondant en boules, petites ou grosses, selon ce que vous voulez créer. Roulez le fondant entre vos mains, en imprimant des mouvements circulaires, pour obtenir des boules.
    • Vous pouvez couper chaque boule en deux ou en quatre.
    • Pour obtenir des billes, coupez chaque moitié en deux, puis encore en deux et roulez le fondant à chaque fois.
  2. 2 Variez les formes à partir des boules. Vous pouvez obtenir de nombreuses formes très simples en roulant ou en étirant le fondant, telles que :
    • la goutte d’eau : roulez l’une des extrémités de la boule jusqu’à ce qu’elle forme une petite queue
    • le cône : roulez l’une des extrémités de la boule jusqu’à ce qu’elle forme un V
    • la saucisse : roulez la boule entière, d’avant en arrière, sur une surface plane, jusqu’à ce qu’elle prenne la forme d’une saucisse
    • le tube : formez une saucisse dans un premier temps, puis continuez à rouler le fondant jusqu’à ce qu’il devienne suffisamment fin pour avoir la forme d’un tube
    • Pincez les extrémités du cône ou de la saucisse pour créer d’autres formes encore

Le fondant se prête volontiers à la confection de figurines et autres motifs du genre. Même si vous n’êtes pas un sculpteur dans l’âme, vous pouvez utiliser des modèles ou même votre imagination pour créer des sujets décoratifs. Une fois que vous aurez compris la base, vous arriverez à transformer vos gâteaux en véritables créations artistiques !

  1. 1 Dessinez une grille sur une feuille de papier blanc. Les cases de cette grille doivent mesurer exactement la même taille que le motif que vous allez réaliser. Aussi, le papier millimétré n’est peut-être pas idéal pour cet exercice. La méthode la plus simple consiste à déterminer la taille du motif à réaliser, délimiter une zone de la même dimension dans un carré, puis utiliser une règle pour diviser cet espace en carrés de taille identique.
    • Si vous choisissez d’agrandir la taille de la forme originale, celle des carrés devra correspondre à la taille du motif original.
  2. 2 Dessinez la forme sur la grille. Vous pouvez soit copier un motif existant, soit imaginer un motif de votre choix.
    • Vous pouvez passer l’étape de la grille si vous avez la possibilité d’imprimer l’image qui vous intéresse. Ainsi, vous pourrez la découper et travailler directement par-dessus, sans aucun grillage. Notez toutefois qu’il est plus facile de travailler sur une grille lorsqu’il s’agit de créer des formes.
  1. 1 Protégez la surface du modèle en le glissant dans un sachet ou sous une feuille de plastique. Cela le protègera pendant l’utilisation.
  2. 2 Enduisez la zone où se situe le motif avec un peu d’huile comestible. Cela évitera que le fondant colle au plastique.
  3. 3 Modelez le fondant en suivant les contours du motif. Pour chaque partie du motif et chaque couleur de fondant, roulez la pâte en boule, puis étalez-la sur la zone concernée du modèle. La taille de chaque boule variera en fonction de la quantité de fondant nécessaire pour confectionner les différentes parties du motif.
    • Travaillez les parties de base avant celles qui viendront en dernier (telles que les yeux, moustaches, nez, etc. Par exemple, si vous êtes en train de confectionner un chat, modelez le corps, la tête et la queue en premier lieu, continuez avec les pattes, puis les oreilles, les yeux, les moustaches et enfin sa truffe.
    • En général, le centre de chaque morceau de fondant est plus bombé que le reste. Les parties autour du centre sont un peu aplaties lorsque vous les lissez afin de les coller aux autres morceaux.
  4. 4 Formez les pièces de base en premier. Passez ensuite aux autres parties au fur et à mesure, jusqu’à ce que les éléments soient collés les uns aux autres et dans l’ordre.
    • Grâce aux conseils sur la confection de formes proposés ci-dessus, vous pouvez apprendre à modeler des formes, mais aussi les modifier.
    • Laissez les petits détails de côté jusqu’au dernier moment.
    • Si vous voulez des formes d’apparence vernie, appliquez une toute petite quantité d’huile végétale à la surface, à l’aide d’un pinceau.
  5. 5 Transférez la forme depuis le modèle plastifié vers la surface de votre gâteau.
    • Utilisez un couteau à palette. Glissez très soigneusement la lame du couteau sous la forme, en vous assurant que le motif se décolle entièrement de la feuille de plastique. Le gâteau doit être posé à proximité, afin que vous puissiez transférer rapidement le motif à l’endroit où vous souhaitiez le positionner.
    • Si le fondant qui recouvre le gâteau et le motif sont tous les deux trop secs pour adhérer l’un à l’autre, utilisez un peu de sucre glacé délayé ou une petite goutte d’eau pour « coller » l’ensemble. Autrement, les deux éléments collent sans aucune aide supplémentaire.

Qu’il soit utilisé pour couvrir simplement un gâteau ou surmonté de motifs recherchés, le fondant peut se révéler fort beau à regarder. Pour cela, utilisez des outils pour ajouter d’autres formes et de nombreux détails.

  1. 1 Ajoutez de la couleur. Pour cela, trempez un pinceau très fin dans du colorant alimentaire, puis appliquez sur la zone que vous souhaitez colorer.
  2. 2 À l’aide d’un couteau à palette, dessinez des lignes, des traits, des courbes ou toutes autres formes sur le fondant.
  3. 3 Utilisez des emporte-pièces. Si vous ne voulez pas vous casser la tête à dessiner des modèles (comme expliqué un peu plus haut), vous pouvez découper les motifs désirés sur du fondant soigneusement étalé. Cela fonctionne avec toutes les formes, depuis les étoiles jusqu’aux lapins. Cela ne vous empêche pas d’améliorer les formes de base en ajoutant des détails tels que les yeux, cheveux, vêtements, etc.

    Lorsqu’il est suffisamment large pour recouvrir votre gâteau et mesure environ 0,5 cm d’épaisseur, il est prêt à être utilisé. Avec un peu de pratique, vous arriverez à estimer naturellement cette quantité.

    par la suite.

  4. 4 Utilisez des ustensiles pour imprimer des formes. La cuisine et les placards à activités contiennent de nombreux outils qui vous permettront de créer de jolies formes et détails. Pensez à ce que vous pouvez faire avec : une poche à douille, des douilles, des pailles, les dessins qui ornent les manches de cuillères, boutons, couteaux de sculpteur, tampons pour biscuits, tampons inutilisés, dents de fourchettes, etc.

Comment faire un gâteau de Bonbon sans Cure-dent ?

Sans cure dents c chaud va sur mon blog, y’a la recette mais j’utilise des cure dents! http://phenixspirit23. skyblog. com J’aime Ca m’intéresse également je suis toute ouie ! J’aime Oui parce que avec des spaghettis cuits ca serait compliqué J’aime J’ai hésité justement parce que j’avais peur qu’ils se blessent. du coup,j’avais un bateau en polystyrene je l’ai remplis de bonbons. et ils ont tous apprécié sans craindre de se blesser. bises J’aime Je l’ai fait. Bonsoir, Je me suis mariée le 23 juin dernier et nous avons fait 2 pièce-montée de bonbons en utilisant des cure-dents.

L’une a été servis pendant le vin d’honneur et l’autre pour le buffet de dessert. Nous ne déplorons aucun mort !! Enfin plus exactement personne ne s’est blessé. A toi de voir, mais je trouve l’histoire du caramel bien compliqué et surtout ça colle aux doigts ! Bon courage Bises Aude J’aime Tu achetes dans un grand magasin de la colle alimentaire (rayon patisserie il me semble).

J’aime C’est surtout pour les enfants que ça peut poser problème. Les adultes, je pense, qu’ils peuvent se débrouiller sans incident ! Enfin, je prévois quand même la trousse de premiers secours. J’aime Comme les pros avec de la glace royale. C’est ce qu’ils utilisent pour les montages en sucre.

Il suffit de mélanger un blanc d’oeuf et du sucre glace. ça colle très bien les éléments entre eux en durcissant mais ça ne colle pas aux doigts, ça ne bûle pas (pas besoin de chffer),c’est comestible. En revanche cela t’oblige à faire ta pièce montée moins à l’avance que si tu utilisais des cure-dents.

2 – J’aime.

Comment coller avec du chocolat ?

Je ne suis pas fan de chocolat, mais aussi paradoxal que ça peut l’être, j’adoooooore le travailler. C’est vraiment un matériau magique. J’ai déjà eu la chance de participer à un atelier Valrhona (enfin, la chance si on veut, les sous surtout :D) et je m’étais régalée.

Mais ce qui me manquait vraiment, c’était un cours sur la déco en chocolat. Les gâteaux, grosso modo, je sais faire. Les petites bouchées, en me concentrant, j’y arrive. Mais je sais qu’en terme de déco, il y a vraiment des tas de choses que j’ignore et qui me font de l’oeil.

Alors quand j’ai vu qu’un atelier consacré à cette problématique avait été ouvert, je me suis précipitée pour m’inscrire ! J’y ai même retrouvé l’amie Nathalie de Gourmandises et Compagnie , toujours aussi souriante et agréable à vivre :). Merci pour les photos d’ailleurs ! J’arrête là mon introduction un peu longuette et je vous raconte ? Déjà, ce que j’adore avec les stages Valrhona, c’est le sens de l’accueil. Je ne parle pas celui du moment de la réservation (qui est plutôt quelconque, voire parfois un peu nul), non je parle de celui prodigué par Sébastien. Un thé, un café, des petits chocolats, un gâteau, des sourires :). La journée commence bien. Un petit tour d’horizon des participantes, tout le monde se présente succinctement. Et hop, c’est parti. On commence par chemiser de chocolat tempéré des moules en forme de cosse de cacao. Ces moments sont de la pure torture, qu’on aime le chocolat ou non. Y a rien à dire, c’est beau, c’est chaud, ça brille, c’est magique. Sébastien nous explique que pour former une coque parfaite, il est vraiment important d’araser correctement les bords du moule. Les travaux pratiques commencent et chacun s’exécute du mieux qu’il peut :). Pour présenter notre coque, il nous faut un socle. Pas de problème, c’est trop fastoche à faire ! On verse du chocolat tempéré à l’intérieur d’un cadre en silicone. A l’aide d’une raclette métallique, on égalise la surface. Et on obtient cet immense carré de chocolat ! Entre temps, le choco de nos coques a durci et il est maintenant possible de les démouler. Attention, si vous le faites chez vous, j’insiste bien sur le fait qu’il faut tempérer le chocolat. Ca ne change pas nécessairement le goût de ce que vous allez manger, mais ce procédé permet d’obtenir un chocolat cassant, solide, mat voire brillant et surtout… en refroidissant, ce dernier se rétracte, ce qui permet de sortir les formes des moules sans problème. Sans tempérage, c’est bien plus galère ! Revenons à notre gros carré de choco. Sébastien le redécoupe en carré de taille plus respectable. Ensuite, c’est le délire de l’artiste :). On peut laisser ce socle brut ou bien reproduire le rainurage du bois à l’aide d’une brosse métallique. Une fois tous les éléments prêts à l’emploi, le temps du montage arrive. Pour coller les éléments ensemble, la petite astuce est de chauffer une casserole à vide, puis de la retourner, de poser la pièce en chocolat pour qu’elle fonde légèrement et enfin de la faire adhérer à un autre morceau de chocolat. Là, ce sont les traces des deux demi coques de cacao 🙂 ! Voilà la production de notre petit groupe. J’ai fait des photos de la structure, je vous les montrerai à la fin de l’article. Passons au glaçage. Vous savez, le truc parfait, lisse, brillant, le vrai lac de sérénité version chocolat qu’on peut admirer dans les boulangeries. Ben j’ai appris à le faire. C’est bluffant ! Je vous la fais courte mais en gros, l’astuce c’est de poser le gâteau bien froid sur un socle et de verser doucement et régulièrement le glaçage. Ca coule partout, mais on s’en fiche, on a mis du cellophane sur le plan de travail. Pas tant pour éviter de tout salir, non, c’est plutôt pour mieux récupérer le surplus de glaçage qui s’écoule. Malin non ? Je ne vous raconte pas non plus tout ce qu’on a appris, les tulles en chocolat, les formes rigolotes, les éclats, l’utilisation des accessoires… Z’avez qu’à faire le stage 😀 ! Vriament, je ne regrette pas d’avoir participé à celui-ci, avoir un prof à portée de voix, c’est quand même plus sympa (et plus efficace) que d’apprendre à travers un blog ou un livre. En parlant d’apprentissage, mon rêve serait de faire un atelier sur le travail du sucre. Quelqu’un sait où je pourrais faire ça ? Allez je termine par quelques photos de mes œuvres, ramenées à la maison :). Mon gâteau tout choco. Ma petite tulle au dessus ressemble à une raie manta non ? Et ces éclats de chocolat… miam miam ! Quelques photos également de ma coque de cacao ! Ah, tant qu’à parler chocolat, je vous montre également mes petites bidouilles faites pour l’annif de mon papa (vous savez, je lui ai bricolé une collection de petits insectes en fil de fer , mais je n’ai pas apporté que ce cadeau, j’ai aussi cuisiné). Je suis amusée à faire des cuillères en choco pour déguster avec le café et le thé. Avec des éclats d’amande, ça déchire ! Mais j’en ai quand même laissé des natures, pour ceux qui préfèrent. J’avais aussi moulé des petits coeurs, ornés de billes croustillantes. Elles ne se sont pas vues mourir :). Sur ces gourmandises, je vous souhaite une bonne nuit 🙂 ! N’oubliez pas de vous brosser les dents ^^ !.

Comment faire tenir des biscuits autour d’un gâteau ?

La colle pour fixer le glaçage et les figurines : un must-have mais laquelle choisir ? – En principe, un aliment collant peut aussi servir de base pour maintenir le couvercle du glaçage sur le gâteau. C’est une solution, mais loin d’être parfaite. La confiture et la gelée, en raison de leur contenu fruité, sont principalement constituées d’eau, qui peut dissoudre le sucre.

Le goût inhérent aux gelées de fruits n’est pas recommandé pour tous les gâteaux et le facteur visuel ne doit pas être ignoré. En fonction de la surface de contact entre la figurine et le couvercle du gâteau, la confiture pourrait prendre de la couleur, s’étaler et donner au gâteau l’air « négligé ».

Tout est possible avec du tact, mais travailler sans risque est tout simplement plus agréable et moins ennuyeux. Il en va de même pour une solution de glaçage pure avec du sucre glace à base d’eau, bien que cela soit plus recommandable que la confiture.

Le sucre glace mélangé au blanc d’œuf est encore meilleur dans ce cas. Une fine couche est appliquée à la surface du gâteau, et la colle à gâteau comestible est faite maison — mais il convient de noter que ce mélange est à base d’œufs crus, ce qui est sous-optimal pour une utilisation en été.

L’inconvénient de cette solution est aussi que le mélange devient très visqueux et est distribué en conséquence dur sur la surface du gâteau. La couche peut également devenir trop épaisse, inégale ou même trop liquide et ne sèche alors pas bien. Par conséquent, la solution sucre-protéine du glaçage n’est pas idéale.

– La colle fondante parfaite pour fixer les figurines du gâteau Il existe deux alternatives pour la colle de fixation. Le plus simple est toujours d’acheter de la colle alimentaire, également appelée colle au sucre comestible, prête à l’emploi et utilisée selon les instructions.

Quelques gouttes du bec doseur ou avec un embout de pinceau du pot suffisent pour placer parfaitement les figures de glaçage sur un gâteau, une tarte ou un cupcake. Cette colle comestible à base de cellulose (un sucre naturel) peut également être parfaitement auto produite.

Il suffit de mélanger les figurines avec de l’eau. Cependant, assurez-vous de laisser les figurines fondantes durcir pendant au moins dix heures après les avoir fixées, afin qu’elles adhèrent vraiment bien au gâteau fondant.

– La pâte de fleurs diluée La pâte de fleurs convient également à la transformation en colle alimentaire pour fixer des figurines fondantes. Vous pouvez prendre des petits morceaux et les dissoudre dans une petite quantité d’eau en versant le mélange ensuite dans un verre à visser, en l’agitant et en le laissant de reposer au réfrigérateur pendant la nuit.

La quantité varie en fonction des besoins et de la composition de la pâte de fleurs. C’est la seule chose qui compte dans la production de tout adhésif comestible. – CMC en poudre pour adhésif fondant (carboxyméthylcellulose) Il est préférable d’utiliser la CMC pure comme glaçage et ingrédient de cuisson dans votre propre production d’adhésif.

Le CMC est également proposé sous forme de poudre et est conditionné dans un rapport de mélange d’une cuillère à café pour 125-200 ml d’eau, également dans un verre avec bouchon à vis ou une bouteille en plastique refermable. Bien agiter le mélange, des grumeaux se formeront.

C’est un processus normal, car la CMC, comme le mélange avec la pâte de fleurs fondante, nécessite une nuit au réfrigérateur pour qu’elle soit complètement dissoute dans l’eau. Les conseils pour bien pâtisser Moins on utilise d’eau, plus l’effet d’adhésion est efficace.

Toutefois, il ne doit pas être inférieur à 125 ml, afin que la colle puisse être facilement brossée et étalée sur les figures fondantes. En outre, 125 ml suffisent pour de nombreux projets de cuisson. En fin de compte, vous travaillez au mieux selon les instructions du fabricant.

  • La colle alimentaire CMC peut être conservée au réfrigérateur jusqu’à six mois;
  • Tant qu’il n’y a pas de particules dans le liquide et qu’il a une odeur neutre, il est généralement utilisable;
  • Néanmoins, la durée de conservation ne doit pas être dépassée après six mois pour des raisons de sécurité;

Si le mélange est trop ferme ou le devient avec le temps, il suffit d’ajouter un peu d’eau bouillie et d’agiter à nouveau vigoureusement. Si la colle alimentaire est trop fine, laissez-la avec le couvercle ouvert pendant un certain temps afin que l’eau puisse s’évaporer.

  • Si vous n’avez pas le temps ou si vous ne voulez pas mélanger la colle vous-même, vous pouvez choisir votre colle préférée parmi les différents fabricants qui proposent des colles alimentaires finies;
  • La règle absolue de la colle de glaçage : moins c’est plus ! N’utilisez toujours qu’une très fine couche de colle fondante ou de surfaces adhésives, sauf si elles sont appelées ganache ou crème au beurre;

Le plus important : amusez-vous bien avec vos gâteaux !.

Comment faire tenir des fruits sur un gâteau ?

Fariner les fruits pour éviter qu’ils ne tombent au fond du gâteau – La technique la plus répandue est celle de la farine. Elle consiste à enrober les fruits de farine avant de les intégrer à la pâte. Mais, avant de vous en mettre plein les mains, laissez-nous vous expliquer comment procéder.

  1. Découpez vos fruits en morceaux si nécessaire puis placez-les dans un sac congélation, ajoutez 2 cuillères à soupe de farine et secouez doucement;
  2. Versez ensuite ces fruits dans votre préparation et enfournez sans tarder;

A noter : cette technique fonctionne aussi pour les tomates séchées et autre cubes de jambons pour vos cakes salé. Vous pouvez aussi utiliser la même astuce pour les fruits secs.

Author: Delmare Gareau
Comment Faire Tenir Des Bonbons Sur Un Gâteau?