Faire Bouillir De L’Eau Avec Ou Sans Couvercle?

Conclusion – Trop peu de différence de temps pour que ce soit significatif, casserole couverte ou non c’est pratiquement la même chose. Donc, ” Il faut toujours couvrir une casserole d’eau qu’on veut faire bouillir, comme ça, ça bout plus vite ” : c’est faux.

Est-ce que l’eau bout plus vite avec un couvercle ?

Date de la réponse: 12. 02. 2020 Bonjour, Nous vous remercions d’avoir fait appel au service Interroge, voici le résultat de nos recherches : Robert L. Wolke répond à votre question au chapitre “L’étouffement du « water-gate »” (page 322) de son livre “Ce qu’Einstein n’a jamais dit à son tailleur” https://www.

swissbib. ch/Record/278189156. On peut consulter sa réponse en ligne sur le site de l’éditeur Dunod https://bit. ly/2SjnzGi. Voici ce que nous pouvons lire : « “J’ai remarqué que l’eau bout plus vite lorsqu’on couvre la casserole.

Je suppose que le couvercle conserve un peu de la chaleur qui serait autrement perdue, mais quel genre de chaleur ? Il n’y a pas de vapeur à perdre avant que l’eau ne bouille vraiment, n’est-ce pas ?” Si, il y a de la vapeur d’eau. Bien avant que vous ne voyiez de la buée, constituée de petites gouttelettes d’eau, l’eau libère beaucoup de vapeur chaude et invisible – des molécules d’eau libres, qui volent dans l’air sous forme gazeuse.

  • (Vapeur et gaz désignent la même chose : on a tendance à appeler un gaz “vapeur” si l’on sait qu’il provient d’un liquide qui s’est récemment évaporé;
  • ) Il y a toujours de la vapeur d’eau au-dessus d’eau liquide;

(Vous avez entendu parler de l’humidité ?). C’est parce qu’il y a toujours des molécules d’eau à la surface du liquide qui ont une vitesse et une énergie suffisantes pour se libérer de l’attraction de leurs voisines et s’envoler. Plus la température de l’eau est élevée, plus il y a de la vapeur car plus le nombre de molécules qui se déplacent assez vite – qui sont assez chaudes – pour s’échapper est élevé.

Ainsi, lorsque l’eau chauffe dans la casserole, le nombre de molécules chaudes de vapeur d’eau dans l’air au-dessus du liquide augmente. Comme les molécules de vapeur d’eau ont progressivement de plus en plus d’énergie à mesure que la température de l’eau monte, il devient de plus en plus important de ne pas les laisser s’échapper.

Le couvercle de la casserole bloque la sortie, pour ainsi dire, empêchant la plupart des molécules de s’enfuir et les renvoyant, avec toute leur énergie de chaleur, directement dans la casserole. Ainsi, l’eau atteint son point d’ébullition plus rapidement.

À moins, bien sûr, que vous ne regardiez la casserole. » En complément à ces explications, l’article “Économiser l’énergie lors de la cuisson à la casserole” https://bit. ly/2wahNyn paru sur le site “Futura planète” apporte quelques compléments : « Dans des conditions normales de pression (1.

013 hPa), l’eau bout à 100°C. L’eau en ébullition reste ensuite à cette température jusqu’à ce qu’elle se soit entièrement évaporée. Cependant, si l’on met un couvercle sur une casserole au cours de la cuisson, les conditions de pression changent : la vapeur d’eau s’accumule dans la casserole et la pression s’élève.

  1. C’est le principe de la cocotte-minute;
  2. Or, comme on peut le voir dans le diagramme pression – température de l’eau, plus la pression augmente, plus la température du point d’ébullition s’élève;
  3. Donc les aliments cuits dans une casserole recouverte sont soumis à une température supérieure à 100°C et cuisent plus vite que des aliments dans une casserole sans couvercle;

Si la cuisson est moins longue, alors la quantité d’énergie consommée pour la cuisson est plus faible. Un simple couvercle permet donc d’économiser 30 % d’énergie, voire 70 % dans le cas des liquides. D’où des économies d’argent et une réduction des émissions de CO2.

Dans le cas d’une cocotte-minute, où la pression peut être très élevée (2. 000 hPa), le point d’ébullition peut atteindre 120°C. À cette température, les aliments cuisent en trois fois moins de temps qu’à pression ambiante, ce qui divise aussi la facture énergétique par trois.

» Nous espérons que ces éléments vous aideront dans votre recherche. N’hésitez pas à nous recontacter pour tout complément d’information ou toute autre question. Cordialement, http://www. interroge. ch Service de référence en ligne des bibliothèques de la Ville de Genève.

Pourquoi Faut-il couvrir une casserole pour faire bouillir de l’eau ?

Pourquoi est-il important de mettre un couvercle sur une casserole ? – Pendant la cuisson de vos aliments, une grande quantité de chaleur se dégage. Elle est visible grâce à la vapeur d’eau qui s’échappe du récipient lorsque celui-ci n’est pas couvert.

Une certaine quantité d’énergie (gaz ou électricité suivant l’appareil) est nécessaire pour obtenir la température désirée à l’intérieur de ce récipient. En mettant un couvercle sur votre casserole , la pression et la chaleur à l’intérieur augmentent plus vite grâce à la vapeur qui reste emprisonnée.

Le temps de cuisson de l’aliment est ainsi réduit, ce qui permet de diminuer votre consommation de gaz ou d’électricité. Il faut savoir qu’il faut une puissance de 500 watts pour maintenir 1 litre d’eau à une température de 100°C sans couvercle, contre seulement 150 watts nécessaires si on rajoute celui-ci.

Pourquoi mettre un couvercle ?

Parfois, c’est écrit dans la recette et parfois non. Si vous ne savez jamais quand laisser le couvercle de votre casserole au placard et quand cuire à couvert, suivez le guide. Un couvercle pour l’eau des pâtes ou une cuisson à l’étouffée Le couvercle sert à emprisonner la chaleur et la vapeur d’eau à l’intérieur de votre ustensile de cuisson.

  1. Vous en aurez notamment besoin à chaque fois que vous voudrez chauffer son contenu sans que cela prenne des heures et vous coûte un maximum d’énergie;
  2. L’exemple le plus courant : lorsque vous voulez porter une grande quantité d’eau à ébullition, pour cuire des pâtes ou du riz;
You might be interested:  Comment Faire Une Reduction De Sauce?

Dans ce cas-là, on met le couvercle (et on sale après ébullition , mais c’est une autre histoire). Mettez aussi votre couvercle sur la casserole si vous voulez réchauffer une soupe, une sauce ou un plat préparé à l’avance, sans en modifier la texture. Le couvercle est également indispensable pour toutes les cuissons à l’étouffée (soit dans un milieu clos et humide).

Ces cuissons se font souvent dans une cocotte en terre ou en fonte. Quelques exemples : le boeuf braisé , un waterzoï de volaille ou de poisson ou, plus simplement, un riz pilaf. Pas de couvercle pour réduire, saisir, rissoler ou frire Laisser la casserole ouverte permet à l’eau contenue dans les aliments de s’en échapper sous forme de vapeur d’eau.

C’est ce dont vous aurez besoin pour réduire une sauce par exemple (débarrassée d’une partie de son eau, elle épaissit et se concentre en saveurs). Laissez aussi votre couvercle de côté si vous voulez saisir une viande, un poisson ou un fruit de mer ou alors rissoler des oignons, des échalotes, des poireaux : pas de caramélisation possible dans un lieu humide.

  1. Vous voulez frire une croquette de légumes ou une sole meunière ? Ne couvrez pas la poêle;
  2. Pour que ça croustille, il ne faut pas d’eau;
  3. Pour conclure, il est intéressant de noter que nombre de recettes combinent cuisson non-couverte et cuisson couverte;

C’est le cas de la fondue de poireaux , pour laquelle on fait suer les poireaux, dans un premier temps, pour les débarrasser un peu de leur eau, avant de les faire cuire dans leur jus, à couvert..

Comment bien faire bouillir l’eau ?

13 – Quand doit-on cesser de faire bouillir leau? – Vous pourrez cesser de faire bouillir leau lorsque le responsable de votre rseau vous avisera que cette mesure nest plus ncessaire. Lors dun avis dbullition de leau, le responsable du rseau doit effectuer des vrifications et apporter les correctifs ncessaires afin dassurer la qualit de leau potable. .

Quelle eau bouille le plus vite ?

Re : Pourquoi l’eau sale bout plus vite que l’eau sans sel – Envoy par descmarc Bonjour Les gens ont coutume de dirent que l’eau sale boue plus vite que l’eau sans sel (NaCl sel de cuisine). C’est pour cel qu’ils mttent du sel dans l’eau des pates d’ailleur. Cependant personne ne sais pourquoi. Je ne trouve pas sa logique tant donn qu’en rajoutant de la matire l’eau il faut donc plus d’nergie pour la chauffer et donc plus de temps. Si quelqu’un pouvais m’clairer sur ce petit problme je lui en serais trs reconnaissant.

  • J’attend vos rponses messieurs les physiciens;
  • Marc bonjour lorsqu’on fait bouillir de l’eau pure ou de l’eau distile, il se forme des bulles d’eau au fur et mesure que la temprature induite par la source de chaleur qui peut tre un rechaud lectrique;

A 100c il ya une chaleur fournie cette temprature ,constante, fait passer l’eau liquide l’eau sous forme de vapeur. l’agitation thermique au sein du liquide conduit les molcules d’eau d’effectuer des mouvements du fond du recipient la surface de ce dernier.

si l’nergie communique la gouttelette est importante ,elle s’echappe du recipient(vaporisation). en effet,il fait plus chaud au fond qu’ la surface. il y aura transfert d’nergie d’une molcule l’autre. alors si l’ensemble est constitu que des molecules d’eau ,le transfert d’energie sera plus facile.

s’il ya des impurets c’est- dire d’autres constituants que l’eau ,par exemple pour ce cas si ,le NaCl,l’agitation thermique ncessitera beaucoup d’nergie puisque le transfert d’energie entre molcules d’eau -molcules d’eau et molcules-ions(Na+,Cl-) n’est pas le mme.

Comment faire évaporer de l’eau plus vite ?

Comment faire bouillir de l’eau (vous vous trompez sûrement !)

On a tous remarqué que l’ eau dans une casserole s’ évapore plus vite lorsqu’on la chauffe. Quand la pression atmosphérique de l’air est faible, l’air pousse moins fort sur la surface de l’ eau. Les molécules d’ eau auront alors plus de facilité à s’arracher de la surface de l’ eau pour se retrouver à l’état de vapeur.

Comment faire bouillir de l’eau dans une casserole ?

La tradition dit : ” Il faut toujours couvrir une casserole d’eau qui chauffe “. En d’autres termes, si on fait chauffer de l’eau (ou autre chose), l’ébullition est atteinte plus rapidement si la casserole est couverte que si elle ne l’est pas. Vrai ou faux ? Tentons l’expérience. 94K 32 43 3 Dernière mise à jour : Le 25 Juillet 2017 Mots-clés pour cette recette : Couvrir Casserole Eau Légende Expérience Faits Tradition.

Quand on fait mijoter Faut-il couvrir ?

Mijoter ou braiser la viande pour plus de saveur et de fondant – Mijoter  ou braiser , c’est faire revenir la viande, puis la cuire à couvert dans un peu de liquide. Elle cuit ainsi très doucement et très longtemps pour exprimer toute sa saveur et son fondant. Pour réussir un plat mijoté  :  

  • Faire revenir la viande sur toutes ses faces dans une cocote légèrement huilée. Quand elle est uniformément colorée, la débarrasser : dégraisser, ajouter une garniture aromatique avec un peu de beurre et de sel puis faire revenir rapidement.
  • Ajouter la viande. Mouiller avec de l’eau, du vin, du bouillon ou un mélange. La viande doit être à peine couverte par le liquide. Porter doucement à ébullition.
  • Couvrir et laisser mijoter à feu doux jusqu’à ce que la viande soit bien tendre.

La cocotte peut également être mise à four tiède (Th. 5 – 150 °C). Pour diviser le temps de cuisson par 2, utiliser un autocuiseur. Conseil  : Cuisinez les plats mijotés en grande quantité, ils se congèlent très bien.

  • Tous nos conseils pour mieux braiser les viandes de bœuf, veau et agneau.

Pourquoi mon eau ne bouille pas ?

Dans le cas de l’ébullition de l’ eau, la pression atmosphérique joue justement un très grand rôle. Ainsi, l’ eau ne bout pas à la même température si elle se trouve dans une banale cuisine, tout en haut d’une montagne ou au fond des abysses.

Pourquoi il ne faut pas couvrir les pâtes ?

Jamais de couvercle – Il faut impérativement cuire les pâtes – Panzani , Barilla, Buitoni. – à feu vif et à gros bouillon pour qu’elles ne collent pas. Versez les pâtes dans l’eau bouillante et ravivez la flamme pour ramener rapidement l’eau à ébullition.

Quand utiliser une casserole ?

La casserole – Qui n’a pas de bonne vieille casserole dans ses placards ? Utilisable pour tout et n’importe quoi, la casserole a un fonctionnement simple : mise sur une plaque de cuisson ou sur le feu, la chaleur se diffuse par sa base et cuit les aliments.

You might be interested:  Combien De Gramme De Fromage A Raclette Par Personne?

Comment couvrir une poêle sans couvercle ?

Phases techniques pour Faire un couvercle en papier sulfurisé : –

  • Se munir d’une feuille de papier sulfurisé d’une taille supérieure au récipient de cuisson.
  • La plier en deux, puis encore en deux et continuer ainsi de suite jusqu’à ce que 5 plis soient effectués.
  • Présenter le morceau de papier obtenu sur le dessus du récipient de cuisson et en mesurer le rayon.
  • Couper avec une paire de ciseaux l’excédent de papier qui dépasse hors du récipient.
  • Couper également la pointe sur 1/2 centimètre environ.
  • Ouvrir la feuille de papier qui sera d’un diamètre légèrement supérieur à celui du récipient de cuisson et qui sera également percé d’un trou (cheminée) en son centre.
  • Poser directement ce couvercle sur les aliments en cuisson. Selon l’aliment qui cuit, il est conseillé de beurrer légèrement le papier afin d’éviter qu’il ne colle aux aliments.

Comment porter l’eau à l’ébullition ?

Télécharger l’article Télécharger l’article Faire bouillir de l’eau est une chose tellement courante qu’apprendre à le faire vous aidera en toute situation. Vous voulez faire à manger pour le diner ? Sachez à quel moment mettre votre œuf poché dans l’eau ou quand le sel est réellement nécessaire. Vous partez pour une randonnée en montagne ? Apprenez pourquoi votre nourriture prend beaucoup de temps à cuire et comment rendre l’eau de rivière potable.

  1. 1 Procurez-vous une casserole avec un couvercle. Ce dernier gardera la chaleur dans la casserole et fera bouillir l’eau plus vite. Si vous prenez une grande casserole, l’eau prendra plus de temps à bouillir. Sa forme n’a pas vraiment d’importance  [1].
  2. 2 Versez de l’eau froide du robinet. Il n’est pas conseillé de boire ou d’utiliser l’eau chaude qui provient des robinets pour cuisiner  [2]. Choisissez plutôt d’utiliser de l’eau froide. Ne remplissez pas entièrement votre casserole : l’eau pourrait vous éclabousser lorsqu’elle bouillira et vous aurez besoin d’espace pour la nourriture que vous voulez faire cuire.
    • Ne croyez pas cette vieille légende qui dit que l’eau froide bouille plus vite que l’eau chaude  [3]. L’eau froide est plus saine, mais elle prendra plus de temps à bouillir.
  3. 3 Ajoutez du sel pour assaisonner (facultatif). Il n’aura aucun effet sur la température d’ébullition, même si vous en mettez assez pour transformer l’eau en eau de mer  [4]  ! N’ajoutez le sel que pour assaisonner vos aliments, surtout s’il s’agit de pâtes : elles l’absorberont en même temps que l’eau.
    • Vous verrez probablement quelques bulles apparaitre dès que vous mettrez du sel. C’est amusant, mais ça n’a aucun impact sur la température de l’eau  [5].
    • Mettez du sel lorsque vous faites bouillir des œufs. Si leur coquille craque, le sel aidera le blanc à se solidifier en comblant les trous  [6].
  4. 4 Posez la casserole au-dessus du feu. Mettez-la sur la gazinière et allumez le bruleur sur feu vif. Couvrez la casserole pour que l’eau arrive plus vite à ébullition.
  5. 5 Apprenez à connaitre les stades de l’ébullition. La plupart des recettes vous indiqueront soit de laisser mijoter, soit de faire bouillir. Apprenez à reconnaitre ces stades ainsi que quelques options supplémentaires qui vous aideront à obtenir la température idéale  [7].
    • Le frémissement : de petites bulles apparaissent au fond de la casserole, mais elles ne remontent pas à la surface. Cette dernière frémit légèrement. Cela arrive aux alentours de 60-75 °C, la bonne température pour pocher des œufs , pocher des fruits ou pour pocher du poisson.
    • Le mijotement léger : quelques petites vagues de bulles s’élèvent, mais la plus grosse partie de l’eau ne bouge pas. Elle avoisine les 75 à 90 °C et l’on peut l’utiliser pour faire un ragout ou faire braiser de la viande ,
    • Le mijotement : des bulles plus ou moins petites apparaissent souvent à la surface dans toute la casserole. Enrte 90 et 100 °C, vous pouvez faire cuire des légumes à la vapeur ou faire fondre du chocolat en fonction de si vous voulez manger sain ou pas.
    • L’ébullition : il y a de la vapeur et un mouvement perpétuel qui ne s’interrompt pas lorsque vous remuez l’eau. Il s’agit du stade le plus chaud que votre eau peut atteindre : 100 °C. À cette température, vous pouvez faire cuire des pâtes.
  6. 6 Ajoutez vos aliments. Si vous avez l’intention de faire bouillir de la nourriture dans cette eau, ajoutez-la maintenant. Des aliments froids feront baisser la température de l’eau et la feront probablement revenir à un des stades précédents. Ce n’est pas un problème : laissez simplement le bruleur allumé sur feu moyen à vif jusqu’à ce que l’eau revienne à un stade satisfaisant.
    • N’ajoutez pas la nourriture avant que l’eau soit chaude, sauf si la recette vous dit de le faire. Faire cela complique l’estimation de la durée de cuisson et peut avoir des effets inattendus. Par exemple, la viande sera plus dure et aura moins de gout si on l’expose à de l’eau froide pendant sa cuisson  [8].
  7. 7 Diminuez la puissance du feu. Une forte chaleur est utile si vous voulez que l’eau arrive à ébullition rapidement. Dès que vous aurez obtenu le résultat désiré, réglez le bruleur sur feu moyen (pour que l’eau bouille) ou sur feu doux (pour que l’eau mijote). Une fois que l’eau bout de façon constante, davantage de chaleur ne fera que lui faire quitter son ébullition plus rapidement.
    • Vérifiez régulièrement la casserole lors des premières minutes afin de vous assurer que l’eau est stable.
    • Lorsque vous faites de la soupe ou tout autre plat qui doit mijoter pendant une longue durée, laissez le couvercle légèrement entrouvert. Le fermer entièrement donnera une température trop chaude pour ce genre de recette.

    Publicité

  1. 1 Faites bouillir de l’eau pour tuer les bactéries et tout autre agent pathogène. Presque tous les microorganismes dangereux qui se trouvent dans l’eau mourront lorsqu’elle sera chauffée  [9]. La faire bouillir ne la débarrassera pas des produits chimiques qu’elle contient  [10].
    • Si l’eau est trouble, filtrez-la pour enlever les saletés qu’elle contient.
  2. 2 Portez-la à ébullition. C’est la chaleur qui tue les microorganismes, pas l’ébullition en elle-même. Cependant, sans un thermomètre, l’ébullition constante est la seule façon de savoir que l’eau est assez chaude. Attendez qu’elle émette de la vapeur et qu’elle soit agitée. Tous les organismes dangereux seront alors morts  [11] [12].
  3. 3 Continuez de la faire bouillir pendant 2 à 3 minutes (facultatif). Si vous voulez être prudent, laissez-la bouillir pendant 1 minute (comptez lentement jusqu’à 60). Si vous vous trouvez à plus de 2 000 m au-dessus du niveau de la mer, laissez-la bouillir pendant 3 minutes (comptez lentement jusqu’à 180  [13] ).
    • L’eau bout à une température moindre en altitude. Cette eau légèrement plus fraiche prend un peu plus de temps pour tuer les organismes.
  4. 4 Laissez-la refroidir et stockez-la dans des récipients hermétiques. Même lorsqu’elle aura refroidi, l’eau qui a été portée à ébullition sera potable. Faites en sorte qu’elle soit dans des récipients propres et fermés  [14].
    • L’eau paraitra « fade » par rapport à de l’eau normale parce que l’air qu’elle contenait aura disparu. Pour qu’elle ait meilleur gout, versez-la dans un récipient propre, puis dans un autre. Répétez plusieurs fois  [15]. Elle stockera plus d’eau lorsqu’elle sera versée.
  5. 5 Emportez un appareil portatif pour faire bouillir l’eau lorsque vous voyagez. Si vous avez accès à de l’électricité, emportez une batterie de chauffage électrique. Sinon, prenez un réchaud de camping ou une bouilloire en plus d’une source de carburant ou des batteries.
  6. 6 En dernier recours, laissez des récipients en plastique au soleil. Si vous n’avez aucune solution pour faire bouillir de l’eau, mettez-la dans un récipient en plastique et propre. Laissez-la au soleil pendant au moins six heures. Cela tuera les bactéries, mais ce n’est pas aussi fiable que de la faire bouillir  [16]. Publicité
  1. 1 Mettez-la dans un bol qui peut aller au microonde. Si vous n’en trouvez pas, choisissez des récipients en verre ou en céramique qui ne présentent pas de peinture métallique. Pour les tester, laissez-les vides et mettez-les au microonde, près d’un bol d’eau. Lancez votre microonde pendant une minute. Si vos conteneurs sont chauds au bout d’une minute, c’est qu’ils ne peuvent pas aller au microonde  [17].
    • Pour plus de sécurité, utilisez un récipient qui présente une rayure ou un renfoncement au niveau de sa surface intérieure (en termes scientifiques, une zone de nucléation). Cette zone aide l’eau à faire des bulles et réduit ainsi le risque (déjà minime) d’une explosion due à une « surchauffe  [18]  ».
  2. 2 Mettez un objet qui résiste au microonde dans l’eau. Il aidera également cette dernière à faire des bulles. Optez pour une baguette, une cuillère en bois ou un bâton de glace. Si le fait que l’eau soit aromatisée ne vous dérange pas, une cuillère de sel ou de sucre devrait suffire  [19].
    • Évitez les objets en plastique : ils seront trop souples pour que des bulles se forment.
  3. 3 Mettez l’eau dans le microonde. Dans la plupart des microondes, les bords du plateau rotatif chauffent plus vite que son centre  [20].
  4. 4 Chauffez par intervalles courts en remuant régulièrement. Pour plus de sécurité, jetez un œil aux durées de chauffage recommandées pour l’eau dans le manuel de votre appareil. S’il n’y en a pas, essayez de chauffer à des intervalles d’une minute. Remuez bien l’eau après chaque intervalle, puis retirez-la du microonde pour pouvoir tester sa température.
    • Si elle est encore froide au bout de quelques minutes, rallongez la durée de chaque intervalle de 1 ou 2 minutes. La durée totale dépend de la puissance de votre appareil et de la quantité d’eau que vous voulez faire bouillir.
    • Ne vous attendez pas à ce que l’eau soit en ébullition. Elle bouillira sans que cela soit visible.

    Publicité

  1. 1 Comprenez les effets de l’altitude. Lorsqu’on s’élève au-dessus du niveau de la mer, l’air devient de plus en plus rare. Lorsqu’il y a moins de molécules d’air pour exercer une pression sur l’eau, chaque molécule peut plus facilement s’éloigner des autres et pénétrer l’air. En d’autres termes, une chaleur moindre suffit à faire bouillir de l’eau.
    • Si vous vous situez à moins de 600 mètres d’altitude, ne vous inquiétez pas de cet effet.
  2. 2 Mettez plus d’eau. Comme les liquides s’évaporent plus vite à haute altitude, vous devrez mettre un peu plus d’eau pour compenser. Si vous avez l’intention de faire cuire des aliments dans cette eau, ajoutez encore plus d’eau. Les aliments devront cuire plus longtemps, donc, davantage d’eau s’évaporera par rapport à l’altitude.
  3. 3 Faites bouillir plus longtemps. Vous pouvez faire cuire les aliments plus longtemps pour contrecarrer les températures plus basses. Voici une règle simple à respecter  [21]  :
    • si votre recette nécessite moins de 20 minutes d’ébullition au niveau de la mer, ajoutez 1 minute à la durée de cuisson pour 300 mètres d’altitude,
    • si elle nécessite plus de 20 minutes d’ébullition au niveau de la mer, ajoutez 2 minutes pour 300 mètres d’altitude.
  4. 4 Pensez à utiliser un autocuiseur. Par des altitudes particulièrement élevées, faire cuire des aliments dans de l’eau bouillante peut prendre énormément de temps. Faites plutôt bouillir votre eau dans un autocuiseur. Il capturera l’eau sous son couvercle hermétique et augmentera la pression pour qu’elle atteigne des températures plus hautes. Publicité

Est-ce dangereux de boire de l’eau bouillie ?

Eau re-bouillie : quelles substances nocives ? – Pour que les choses soient claires, voici de quelle nature sont les substances dangereuses qui stagnent dans l’eau quand elle est une nouvelle fois portée à ébullition :

  • Des nitrates. Pour rappel, les nitrates sont des substances qui, une fois soumises à des températures élevées, deviennent potentiellement cancérigènes.
  • Du fluorure , qui, à haute dose, devient lui aussi toxique et peut entraîner des problèmes neurologiques.
  • De l’arsenic. Pas besoin d’en dire plus. A part peut-être que l’intoxication à l’arsenic peut être à l’origine de cancers, de pathologies cardiaques, de troubles neurologiques et d’infertilité.

Conclusion  : la prochaine fois que l’eau de notre bouilloire ou de notre casserole a refroidi, surtout, on ne la remet pas à chauffer. Pour notre santé, on la jette, et on la remplace..

Comment faire pour avoir de l’eau à 60 degrés ?

Frémissement – Pour reconnaitre l’étape du « frémissement », des petites bulles se formeront au fond de votre récipient sans pour autant remonter à la surface. La température ici est aux alentours de 60 à 75°C. Le frémissement est une technique qui permet de pocher certains aliments comme les œufs ou encore les poissons.

Author: Delmare Gareau