Les additifs alimentaires : un danger pour la santé ?

En France, 78% des aliments industriels contiennent des additifs alimentaires. Malgré leur présence dans la majorité des produits, de nombreux consommateurs s’interrogent quant à la dangerosité de certains d’entre eux. ⚠

Le rôle des additifs alimentaires

Selon l’ANSES (Agence Nationale de Sécurité sanitaire de l’alimentation, de l’environnement et du travail), un additif alimentaire est “une substance qui n’est pas habituellement consommée comme un aliment ou utilisée comme un ingrédient dans l’alimentation.”. Les additifs sont ajoutés tout au long du processus de fabrication dans un but technologique pour la conservation du produit, son goût ou encore sa texture. 👨‍🔬

 

Ces additifs ont différents rôles à jouer dans les aliments. Certains améliorent le goût ou la texture comme les édulcorants. D’autres garantissent la stabilité du produit ou encore la qualité sanitaire de celui-ci. Naturel ou de synthèse, chaque additif à son rôle. 👍

Aujourd’hui, plus de 300 additifs sont autorisés dans l’Union Européenne et en France. Mais comment sont-ils approuvés ? 🧐

Réglementation et autorisation des additifs alimentaires

Les additifs autorisés à ce jour ont tous été évalué par différentes institutions. L’EFSA (Autorité européenne de sécurité des aliments) ainsi que le Comité permanent des végétaux, des animaux, des denrées alimentaires et des aliments pour animaux de la Commission européenne doivent donner leur avis. Le Conseil et Parlement européen doivent également être consultés. 🇪🇺

Une fois que les avis sont favorables, une publication d’un règlement d’autorisation doit paraître dans le Journal officiel de l’Union Européenne. Celle-ci précisera dans quels produits l’additif peut être utilisé ainsi que sa dose maximale

Aucun additif alimentaire ne peut être utilisé sans être passé par ce processus de réglementation au préalable. Une fois l’additif autorisé, une catégorie lui sera assignée ainsi qu’un code. S’il n’est pas accepté explicitement, celui-ci ne peut être inséré dans les produits. C’est ce que l’on appelle le principe de “liste positive”. ✅

La classification des additifs alimentaires

Les additifs sont organisés selon leurs propriétés. Chacune de ces catégories correspond à un code  (un numéro E est attribué). On y retrouve : 

  • E100 : Les colorants aident à rendre le produit plus appétissant en relevant et accentuant la couleur du produit de base.
  • E200 : Les conservateurs qui comme leurs noms l’indiquent, conservent plus longtemps les produits.
  • E300 à E321 : Les antioxydants permettent, quant à eux, au produit de ne pas changer de couleur.
  • E322 à E495 : Les émulsifiants, stabilisants et gélifiants permettent de modifier la texture du produit (l’épaissir, le gélifier ou le structurer).
  • E500 : Les acides où on retrouve des antiagglomérants, des régulateurs d’acidité ainsi que quelques agents de texture. 
  • E600 : Les exhausteurs de goût aident à faire ressortir le goût d’un aliment afin de le rendre plus agréable en bouche.
  • E900 à E1520 : Divers additifs alimentaires.

 

Parmi ces additifs, certains sont totalement inoffensifs 👍car ils proviennent d’extraits naturels comme le curcuma (E100) ou la carotte (E160). 

D’autres, par contre, sont beaucoup moins recommandables 👎. Quelques additifs, si surconsommés, peuvent entraîner des problèmes de santé. Par exemple, le benzoate de sodium (E211) peut entraîner des retards de croissance chez l’enfant et le glutamate monosodique (E621) peut quant à lui, provoquer des migraines.

Zoom sur la viande

La viande est un produit fragile. Les bactéries peuvent facilement se développer dans cet environnement. C’est pourquoi des additifs sont utilisés. Ils permettent d’avoir un produit avec une plus longue conservation ainsi qu’une viande de meilleure qualité. Un des avantages également de certains additifs comme les nitrates et nitrites, beaucoup utilisés dans la charcuterie et le jambon, est qu’ils permettent de protéger la viande des bactéries responsables du botulisme.

C’est pour cette raison que des additifs se retrouvent sur la liste des ingrédients d’un morceau de viande.

L’Organisation Mondiale de la Santé a classé les nitrates (E250) et les nitrites de sodium et potassium (E251) comme cancérogènes probables si consommés en trop grande quantité.C’est pour cela qu’il est recommandé de consommer de la charcuterie ainsi que de la viande rouge avec modération. 😉

En bref, les additifs alimentaires sont essentiels pour garder un produit de qualité. Sans eux, les aliments peuvent perdre leurs goûts, ne se conservent pas aussi bien et peuvent même changer de couleur. 😨 Lors de l’achat, il est important de garder un oeil critique sur les produits ultra-transformés et ceux avec une longue liste d’ingrédients. Il vaut mieux privilégier les produits dont les ingrédients et additifs sont compréhensibles. 😉

Related Posts

0 Commentaire

Laissez un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée