L’essentiel sur le compost

Simple, peu coûteux et rapide à faire, le compost est un essentiel au jardin 🌱. Que vous soyez jardinier amateur ou plus expérimenté, découvrez les secrets du compost 😉.

Qu’est-ce que le compost ?

Le compost est composé de différentes matières organiques. Cela peut être des épluchures de légumes, de l’herbe ou encore des branches. Ce mélange de matières organiques 🌿 va être transformé grâce à des micro-organismes. C’est un processus de fermentation qui va s’opérer.

Cela va donner un compost riche en humus. Pour résumer, le compost c’est le résultat de la digestion des micro-organismes 😊.

A quoi ça sert ?

Le compost a pour objectif de nourrir la terre, que cela soit pour les cultures en pots, en pleine terre ou bien hors-sol 🌻. Cette mixture répond également à d’autres préoccupations.

 

Tout d’abord, c’est l’écologie 🌍. Le compost c’est avant tout des déchets 🚮 qui auraient pu partir à la poubelle. Ils représentent 40 à 60% de la poubelle moyenne d’un ménage. En les utilisant pour le compost, cela permet de réduire l’espace occupé dans les déchetteries et également de réduire les incinérations 🔥 (comme pour les branchages par exemple). Composter c’est aussi une manière de se responsabiliser par rapport à ses déchets. Cette technique permet de se rendre compte de ce que l’on jette et nous pousse à faire plus d’efforts 😉.

 

Créer un compost c’est aussi une préoccupation économique. Que l’on ai un petit ou un grand jardin, les produits achetés en jardinerie reviennent à un certain montant 💰 lorsqu’on les additionnent. C’est pourquoi, s’il est possible d’en faire un maison, c’est un gain incontestable 👍.

Enfin, faire son propre compost c’est aussi produire un mélange fait-maison. En connaissant les besoins spécifiques du jardin, c’est possible d’y répondre directement en incluant certains produits 😉. Finalement, votre sol recevra les nutriments nécessaires et évitera un appauvrissement.

Comment composter ?

Pour faire un bon compost, il y a quelques règles à suivre 🧾. Certains composants ne peuvent pas être mis dans le compost au risque de l’infecter 🦠. Le compost n’est pas une poubelle ! Il faut donc éviter tous les déchets inorganiques, les magazines avec beaucoup d’encre ou avec du papier glacé ou encore les végétaux malades

Le compost doit être composé de 4 types de déchets. 

On retrouve les déchets de cuisine 🍳 comme les épluchures, les fruits et légumes abîmés, les coquilles d’œufs (à réduire en poudre au préalable), le marc de café, les filtres en papier ou les restes alimentaires. On peut aussi y mettre les déchets du jardin 🌳 comme le gazon et les feuilles saines ainsi que les déchets d’animaux comme les poils, la litière végétale ou les plumes. Enfin, dans votre compost, vous pourrez déposer les déchets de la maison 🏡 comme les cendres de bois, du papier journal, les bouquets fanés, la sciure ou des mouchoirs en papier.

Où faire son compost ?

Si vous possédez un jardin, le mieux est de le faire au fond du jardin. Vous n’avez sûrement pas envie de voir un tas peu esthétique et qui peut avoir une odeur forte 😕. 

Pour qu’il fermente bien, alternez les couches de matières humides et les matières sèches. N’oubliez pas d’arroser 💧 entre chaque couche. Le compost doit être retourné régulièrement afin d’activer la fermentation et surtout abrité de la pluie afin que les nutriments ne partent pas avec l’eau ⚠. Il sera mûr au bout de 9 à 12 mois !

 

Si vous ne souhaitez pas avoir un tas dans votre jardin ou que vous possédez un petit jardin, vous pouvez faire votre compost dans un bac à compost (en plastique ou en bois). Le compost a toujours besoin d’être retourné 🛠️ afin de bien fermenter ! Enfin, comme le tas est abrité de la pluie, il est important de vérifier le niveau d’humidité afin que celui-ci ne soit pas trop sec 😉.

Il existe d’autres alternatives pour les personnes n’ayant pas accès à un extérieur, ce sont les lombricomposteurs et vermicomposteurs. Ces mini-composts peuvent se placer facilement dans la cuisine 🍽 et ne dégagent pas d’odeurs ou très peu. C’est idéal si vous possédez des plantes 🌼ou végétaux 🍀 et que vous avez besoin de les nourrir. Le compost est mûr au bout de 3 à 4 mois.

Les règles d’utilisation

Afin d’avoir un compost riche en humus et bien fermenté, le mélange des matières est nécessaire 👍. Cela permet également de l’aérer 💨. Comme mentionné plus haut, il est important de veiller au taux d’humidité 💧 du compost afin qu’il fermente bien. 

Une fois mûr et fermenté, le compost peut être utilisé sur une majorité de végétaux 🌿, plantes 🌷 ou fruits et légumes 🥕. Pour cela, il suffit de le déposer aux racines ou à quelques centimètres sous terre, mais pas plus profond car sinon il peut tuer les organismes enfouis 😉. 

Le compost, c’est l’atout secret de tout bon jardinier 😊. Il ne vous reste plus qu’à choisir la méthode qui vous convient le mieux et à vous les végétaux en pleine forme !

Related Posts