Combien De Temps Faut Il Faire Bouillir Pour Steriliser?

Combien De Temps Faut Il Faire Bouillir Pour Steriliser
La stérilisation à l’eau bouillante la remplir d’eau aux trois quarts et la faire bouillir pendant au moins un quart d’heure, Plonger dedans biberons, bagues, capuchons (15 minutes) tétines et sucettes (5 minutes – au delà, elles risquent de se déformer).

Quel temps pour stériliser des bocaux ?

La durée de stérilisation dépend du contenu du pot : –

  • Pour des bocaux d’aliments crus (non cuits avant la stérilisation, comme certains pâtés ou les haricots verts), il faut laisser stériliser 3 heures.
  • Pour des bocaux d’aliments cuits (purées, plats cuisinés, pâtés cuits), il faut laisser stériliser pendant 1 heure.

Selon la taille des pots , ce temps peut varier. Les temps ci-dessus sont valables pour les pots de 1L environ. Si le pot est plus gros, laissez le stériliser plus longtemps, sachant qu’ il est préférable, dans le doute, de faire stériliser plus longtemps. Une fois le temps nécessaire écoulé, éteignez le feu sous la marmite et laissez les pots refroidir doucement, dans l’eau, sans les sortir.

Comment calculer le temps de stérilisation ?

Stérilisation par traitement thermique à 120°C en autocuiseur – Veiller à ce que l’eau ne pas dépasse les 2/3 de la hauteur de l’enceinte. Fermer le couvercle et porter à ébullition avec la soupape de fonctionnement. Décompter le temps de stérilisation à partir de la mise en route de la soupape, signe de la mise en température.

  1. La durée de traitement varie en fonction des produits et de la taille du contenant;
  2. On calcul la durée de stérilisation en autocuiseur en divisant par 3 celle à 100°C;
  3. En fin de traitement, refroidir l’autocuiseur fermé et sous pression dans un bain d’eau froide avant d’ouvrir;

Le but est de refroidir le plus rapidement possible sans pour autant provoquer de choc thermique qui briserait les bocaux. Ouvrir l’autocuiseur.

Comment stériliser des bocaux rapidement ?

Essuyez ces derniers avec un torchon propre, fermez les bocaux et recouvrez-les d’eau dans une grande marmite -il faut au moins 2,5 cm d’eau au-dessus des pots. Puis portez à ébullition. Laissez les bocaux à couvert. Si leur contenance est de 25 cl, comptez 15 min, pour 50 cl, comptez 20 min.

Comment stériliser des aliments déjà cuits ?

Faire une conserve stérilisée à 100°C : comment procéder ? – On commence par cuisiner l’aliment selon la recette (soupe, légume cuit, coulis, purée, sauce, compote…). Puis on place la préparation dans un bocal propre (lavé) et on stérilise l’ensemble. Les étapes :

  1. Choisir une casserole suffisamment haute [14]  : au moins 5 cm de plus que les bocaux pour éviter que l’eau bouillante déborde continuellement pendant la stérilisation. Ou bien on utilise un stérilisateur [15]. Il a l’avantage d’avoir un thermostat et une minuterie. Ce n’est absolument pas nécessaire mais pratique si on fait beaucoup de conserves.
  2. Faire chauffer de l’eau dans la casserole. On estime la quantité d’eau nécessaire en plaçant les bocaux remplis d’eau [16] dans la casserole et en remplissant celle-ci jusqu’à ce que les bocaux soient recouverts de 2-3 cm d’eau. On retire les bocaux.
  3. Laver les bocaux avec de l’eau chaude et du liquide vaisselle ( voir notre recette de liquide vaisselle écologique ). Bien les rincer. Les laisser sécher sur un essuie propre, ouverture vers le bas. On rejette tout bocal fendu ou ébréché. [17]  
  4. Préparer les fruits ou les légumes. Ils doivent être frais et mûrs. La stérilisation ne fait pas mûrir et un fruit ou un légume un peu « limite » ne va pas s’améliorer non plus. On épluche si nécessaire.
  5. Les cuisiner selon la recette choisie (soupe, légume cuit, coulis, sauce, purée, compote…). Il faut parfois ajouter du sucre, du citron ou encore du vinaigre. On peut aussi conserver des légumes non cuisinés mais on les blanchit alors au préalable. Quelques minutes à l’eau bouillante suffisent en général mais Test-Achats renseigne la durée optimale selon le légume.
  6. Remplir sans attendre les bocaux avec la préparation. Pour les fruits et légumes qui ne sont pas en sauce, on ajoute aussi le jus de cuisson dans la conserve. L’aliment et son jus de cuisson éventuel doivent être les plus chauds possibles. On laisse un vide de deux centimètres entre la préparation et le couvercle.
  7. Refermer les bocaux en plaçant une rondelle neuve [18] sur le couvercle (pour les bocaux à rondelles) ou avec un nouveau couvercle à vis. Ne pas forcer quand on ferme les bocaux à vis. Lorsque le bocal va refroidir, le couvercle va s’y coller et sera déjà assez difficile à ouvrir comme ça.
  8. Placer les bocaux fermés dans la casserole ou le stérilisateur [19]. L’eau doit arriver 2-3 cm d’eau au-dessus des bocaux. Pour éviter la casse, on veille à ce que les bocaux ne soient pas en contact avec la source de chaleur (le fond de la casserole) et ne puissent pas s’entrechoquer (l’eau bouillante, ça bouge…). Pour cela, on place un linge (en coton) entre et sous les bocaux.
  9. Laisser les bocaux dans l’eau bouillante pendant la durée nécessaire (en fonction de la recette). En altitude, on allonge le temps de « cuisson » [20].
  10. Laisser refroidir. On coupe le feu et on laisse les bocaux dans l’eau le temps que tout refroidisse [21].
  11. Étiqueter et ranger les conserves. Pour rappel, on peut garder celles faites avec des aliments acides (fruits) à température ambiante mais on stocke plutôt les autres dans un endroit frais (max. 14°C).

Certaines recettes indiquent de cuire la préparation puis de la verser dans un bocal qu’on stérilise juste avant le remplissage. On ne stérilise alors plus l’ensemble mais on retourne le bocal fermé pour faire passer l’air à travers la préparation très chaude et le « stériliser » ainsi. C’est une technique souvent utilisée pour les confitures mais plus risquée à mettre en œuvre pour d’autres aliments.

Quel temps de stérilisation en cocotte minute ?

Remplir la cocotte d’eau jusqu’à mi-hauteur et la verrouiller. Porter à feu vif et, à partir de la mise en rotation de la soupape, baisser le feu et compter 50 minutes de cuisson- stérilisation.

Quand retirer les bocaux du stérilisateur ?

Bien placer les bocaux dans un stérilisateur domestique ou dans un fait-tout? C’est très simple ! Respectez simplement les indications du dessin. Les parties en bleu représentent l’eau, celles en vert, vos bocaux pleins. Doit-on « stériliser » les bocaux avant un cycle de stérilisation de produits ? Ceci est une hérésie Véhiculée depuis fort longtemps dans les recettes de « grand-mère » ; et que l’on retrouve dans de nombreux sites internet de personnes qui reproduisent ces vieux schémas. Pourquoi stériliser un bocal vide, utiliser de l’eau et de le l’électricité (ou du gaz) inutilement ? A peine vous aurez sortis votre bocal de l’eau bouillante, vous l’aurez poser sur une table dans votre cuisine, celui-ci ne sera déjà plus stérile ! Ils doivent simplement être propres ; qu’ils soient neufs, ou s’ils n’ont pas servi depuis longtemps, il suffit de bien les laver à l’eau chaude avec un produit ménager quelconque, ou au lave-vaisselle, de les essuyer : ils sont ainsi prêts à être réutilisés.

  • Une fois remplis, les bocaux seront stérilisés avec leur contenu;
  • Doit-on laisser refroidir les bocaux avec leur eau de stérilisation ? Non, jamais ; c’est aussi une idée fausse !!! Le principe de la stérilisation consiste en une montée en température sans à-coup, un palier de stérilisation et un refroidissement rapide ; il faut donc sortir les bocaux de l’eau chaude immédiatement à la fin de la stérilisation et si possible les refroidir avec un jet d’eau fraîche ; plus vite, ils seront refroidis, mieux ils se conserveront;

Le fait de laisser ses bocaux refroidir avec l’eau permet la re-prolifération des bactéries. si une conserve rate, la plupart du temps, c’est parce que le bocal a été laissé à refroidir dans l’eau qui a servie pour la stérilisation. Peut-on éviter le botulisme en utilisant un stérilisateur ménager ? Évidemment ! Le botulisme est une bactérie qui est détruite à haute température (dès 80°/90°).

Si donc, vous appliquez rigoureusement les barèmes de stérilisation qui vous sont communiqués, vous n’aurez aucun problème. Là aussi, ne croyez pas les fausses informations véhiculées principalement sur internet ! La dernière fois qu’un être humain est mort de botulisme en Occident, c’était dans les années 1960, aux États-Unis, suite à l’absorption de conserves périmées ! La toxine résiste à l’acidité gastrique mais est thermolabile (détruite vers 80 à 90 °C) : Il en résulte que si un aliment suspect est chauffé à ébullition juste avant d’être consommé, tout danger disparaît.

You might be interested:  Combien De Temps Conserver Tarte Au Citron?

Nous vous mettons donc en garde contre les « conseils » (!) donnés sur certains sites étrangers, essentiellement canadiens et américains, qui préconisent l’utilisation d’une marmite pression autoclave pour échapper au botulisme ; ce sont des appareils onéreux, fort consommateurs d’énergie et qui ne vous apportent pas de garantie.

L’argument avancé par ces sites étrangers est que les aliments doivent être chauffés à plus de 116°C, ce qui est faux , car dès les 80°C atteints, la toxine meurt. Leur but n’est autre que de faire peur pour vendre des appareils chers et inadaptés aux marché français (indication des degrés en Fahrenheit, etc.

Faites attention aux bêtises que l’on peut parfois lire sur internet, et fiez vous aux professionnels dont la conserve est le métier depuis plus de 20 ans ! Extrait relevé dans les F. Q de M. M Emballages : Spécialiste de la conserve professionnelle et domestique..

Comment stériliser les légumes ?

Étape 1 : La Stérilisation de vos bocaux –

  • Lavez soigneusement des bocaux et couvercles, avec de l’eau chaude et du liquide vaisselle, puis rincez abondamment à l’eau chaude et laissez sécher à l’air libre sans essuyer. Veillez au bon état général de vos bocaux.
  • Pour la stérilisation, disposez vos bocaux et couvercles dans une marmite, couvrez d’eau de manière à immerger complètement vos bocaux.
  • Faites bouillir, et dès l’apparition des premiers bouillons, comptez 10 minutes. Laissez sécher sur un torchon à plat à l’air libre.

Comment stériliser des bocaux de soupe ?

Comment stériliser des confitures ou des marinades

La stérilisation des bocaux – Personnellement j’utilise des bouteilles en verre à large goulot (qui sont en fait des bouteilles de jus de fruits que je réutilise) mais vous pouvez bien sûr utiliser aussi des bocaux. Comment on fait pour conserver ses soupes maison facilement ? Lavez d’abord vos bouteilles en verre ou bocaux puis disposez-les bien droits, sans les bouchons, dans un grand faitout.

  1. Remplissez les contenants d’eau bouillante jusqu’au goulot et versez un fond d’eau bouillante d’environ 2 cm dans la casserole;
  2. Laissez bouillir sur le feu pendant 20 minutes puis, 5 minutes avant la fin, mettez les bouchons à stériliser aussi;

Voilà vos contenants sont à présent stérilisés. Combien De Temps Faut Il Faire Bouillir Pour Steriliser Le remplissage des bocaux Déposez un torchon propre plié en 2 sur votre plan de travail. Récupérez les couvercles à l’aide d’une pince propre et déposez-les sur le torchon. Puis retirez les bouteilles ou bocaux du faitout à l’aide de torchons propres en faisant bien attention à ne pas vous brûler ! Videz l’eau bouillante puis déposez les bouteilles et bocaux sur le torchon. Combien De Temps Faut Il Faire Bouillir Pour Steriliser A l’aide d’un entonnoir bien propre, transvasez aussitôt votre soupe bouillante dans les bocaux jusqu’à 1 cm du bord. Combien De Temps Faut Il Faire Bouillir Pour Steriliser Essuyez bien le goulot puis refermez très fort avec les bouchons en utilisant des torchons propres pour ne pas vous brûler les mains car attention c’est très très chaud. Une fois bien refermés, retournez les bocaux et laissez les refroidir. Lorsque les soupes sont bien refroidies, conservez-les au frigo pendant 3 semaines maximum. Maintenant que vous savez comment conserver vos soupes, voici ma recette de soupe préférée :.

Comment stériliser avec un autocuiseur ?

Mode d’emploi de la stérilisation à la cocotte minute : –

  • Nappez le fond de la cocotte d’un torchon
  • Déposez les bocaux fermés dans la cocotte et calez-les à l’aide de torchons ou tissus pour ne pas qu’ils s’entrechoquent durant le traitement thermique
  • Couvrez d’eau au tiers de la hauteur des pots
  • Fermez la cocotte
  • Comptez le temps de stérilisation à partir du moment où la soupape chuchotte
  • A la fin du temps de traitement thermique, laissez totalement refroidir la cocotte-minute sans relâcher la pression (ça pourrait casser les bocaux) avant de l’ouvrir et de manipuler les bocaux

Découvrez toutes nos recettes de conserves fait-maison .

Comment faire des conserves en bocaux sans stérilisateur ?

Première étape – Quand vous avez fini de préparer les confitures, sauces et autres produits à conserver, il est temps de passer par la mise en bocal. Avant de verser les produits dans le bocal, celui-ci doit être stérilisé à vide. Une manière simple de le faire est de mettre de l’eau dans une grande casserole, de la laisser bouillir et d’y plonger les bocaux pendant 10 minutes. Une fois les 10 minutes passées, il faut bien sécher les pots et les retourner sur un linge propre.

Comment stériliser à la casserole ?

La stérilisation à l’eau bouillante Prendre une cocotte -minute ou une grande casserole, la remplir d’eau aux trois quarts et la faire bouillir pendant au moins un quart d’heure, Plonger dedans biberons, bagues, capuchons (15 minutes) tétines et sucettes (5 minutes – au delà, elles risquent de se déformer).

Comment stériliser de la viande cuite ?

Conserver ses viandes à la maison est à la portée de tous ! – Les salaisons , les confits ou les fumaisons n’ont rien perdu de leur intérêt gastronomique. C’est bon, c’est facile à faire et si l’on combine les méthodes anciennes aux procédés récents comme le sous vide, on obtient des produits encore plus stables.

  • Un magret fumé ou un confit de canard n’est pas un simple «canard conservé» et rien n’égale le plaisir de déguster une conserve de pâté ou un jambon «maison»;
  • Plus simple et plus rapide qu’on ne le croit, conserver ses viandes à la maison permet non seulement de maîtriser son alimentation et d’obtenir des produits de qualité, mais aussi de réaliser de conséquentes économies;

Le matériel vite amorti va servir des années. Les différents moyens de conservation Les différents moyens de conservation Combien De Temps Faut Il Faire Bouillir Pour Steriliser Gésiers, confits d’oie ou de canard, de porc ou de lapin, ou même saucisses, les confits sont délicieux et très faciles à faire. En pratique :

  • On saumure le produit par un salage à sec, généralement 24 h, pour lui faire perdre de l’eau.
  • On le cuit dans la graisse à basse température pour garder une viande tendre, éliminer davantage d’eau et tuer les organismes pathogènes.
  • On le conserve dans la graisse pour éviter l’oxydation et l’isoler des micro-organismes présents dans l’air.

Les confits stérilisés : après le traitement au sel, ils sont placés directement dans la conserve. La cuisson et la stérilisation auront lieu en même temps. Les confits sous vide : il faut placer la viande et la graisse froide dans le sachet, faire le vide et cuire à basse température. Une moindre quantité de graisse est nécessaire. Le matériel : La cuisson se fait à température modérée dans une bassine à gras qui doit très bien conduire la chaleur.

On trouve dans le commerce de  grandes cuillères en bois, des chinois pour passer la graisse ou des entonnoirs à large ouverture pour faire le complément de graisse dans les pots. La stérilisation est un excellent moyen de conservation des viandes.

Cuire puis stériliser ou cuire et stériliser directement dans la conserve, les deux techniques sont possibles. Pour les braisés , quand la teneur en eau est convenable, la cuisson dans la conserve est bien souvent supérieure aux cuissons à l’air libre. Le fumet et le jus se concentrent.

La viande mature longtemps sans perte de saveur. Bocaux de verre ou boîtes métalliques ? Transparent, plus élégant et réutilisable, indiscutablement connoté «produit maison», le verre a bien des avantages.

Mais quand il s’agit d’utiliser la conserve comme récipient de cuisson, la boîte métallique a d’autres atouts. En pratique – La stérilisation par types de préparations.

  • Les viandes cuisinées : S’assurer que la viande est à maturation. Mettre en conserve les plats cuisinés à chaud.
  • Les viandes au naturel : Utiliser des morceaux de la taille de la conserve. Épicer comme pour une cuisson et placer 3 heures en stérilisation à l’eau bouillante. Le résultat sera meilleur si la viande est revenue 5 minutes avant la mise en conserve.
  •   Les viandes en gelée : Idem que pour la viande au naturel mais couvert de gelée. La gelée peut se préparer d’avance. Elle se stérilise et s’utilise à discrétion pour couvrir viandes et pâtés.
  • Les charcuteries : Elles peuvent être cuites puis stérilisées (la saucisse fraîche par exemple) ou cuites et stérilisées en même temps dans leur conserve. Elles doivent maturer avant consommation : un pâté est bien meilleur 2 mois après sa stérilisation. En ajoutant une couenne, on obtient de la gelée. Les pâtés peu gras sont moins secs.

Le matériel : Tompress commercialise tout le matériel nécessaire pour faire ses conserves. 17 stérilisateurs et 17 modèles de bocaux sont disponibles. Il est même possible, pour ceux qui voudraient s’essayer aux conserves métalliques, de se procurer des boîtes réutilisables qui se ferment sans sertissage ! Pour les boîtes serties, Tompress a sélectionné 3 machines robustes et bien adaptées aux très petites productions. Séchées et fumées , les viandes se conservent grâce à l’action combinée de la déshydratation et des antiseptiques contenus dans la fumée. Mais aujourd’hui, le fumage est surtout pratiqué pour ses saveurs, la coloration ambrée et les modifications de texture qu’il apporte au produit. On cherche donc des fumages équilibrés en jouant sur les essences de bois et des temps d’exposition relativement courts. En pratique :

  • Pour la conservation, le fumage se pratique à froid.
  • Le fumage peut se pratiquer avant ou après séchage. Le résultat est très différent.
  • Le fumage se pratique aussi avec des aliments cuits ou mi-cuits.
  • Un temps de maturation est nécessaire entre le fumage et la consommation du produit.
You might be interested:  Comment Remplacer La Creme Fraiche Dans Une Tarte?

On considère que l’on fume à chaud quand le produit est cuit et fumé en même temps. Concrètement, dès 55°C le collagène du tissu musculaire commence à se dissoudre dans l’eau des cellules. Le matériel : 17 fumoirs et 11 variétés de sciure sont disponibles chez tompress. Il existe aussi, pour certains modèles des accessoires de fumée froide qui limitent la chaleur dans le fumoir et permettent le fumage à froid par temps chaud.

A la fois mode de conservation et contenant, le sous vide s’utilise à toutes les phases du processus de conservation y compris à la cuisson. Protégée de l’oxygène qui oxyde et altère les protéines et les lipides, la viande se conserve mieux et plus longtemps, que ce soit à température ambiante ou au froid.

Le sous vide protège aussi des agents pathogènes présents dans le milieu ambiant sans nuire aux ferments lactiques dont l’action annihile celle des bactéries corruptrices. Le sous vide n’empêche pas la maturation de la viande, mais évite la perte des saveurs volatiles et permet de cuisiner «dans son jus» sans perte de poids. En pratique

  • Les temps de conservation pour la viande sous vide sont multipliés par 3 au réfrigérateur et par 4 au congélateur. Les charcuteries qui se conservent généralement 4 à 6 jours au frigo se gardent 20 à 25 jours (x 5).
  • Pas de perte organoleptique. Du fait de la mise sous vide, les arômes ne se perdent pas. La dissolution des principes sapides se produit dans le milieu.
  • Les échanges de saveurs sont plus importants en l’absence d’oxygène.
  • Un seul contenant (le sac) est utilisé pour protéger, cuire et conserver :
  • Moins de manipulation.
  • Diminution des risques de contamination.
  • Le gain de place et de temps.
  • Des produits plus riches en vitamines.
  • Pas d’altération due aux cristaux de glace quand le produit est congelé.
  • La maturation se fait sous vide comme à l’air libre.

Le matériel :

  • Conditionneuses sous vide : il en existe deux grandes familles. Les modèles dits «à cloche», qui sont très puissants mais plutôt destinés aux professionnels, et les conditionneuses domestiques. Pratiques, compactes, ces nouvelles conditionneuses sont en passe de devenir un élément central de nos cuisines tant leur domaine d’application est large.
  • Les sacs de cuisson : ils ne sont plus le privilège des grands restaurateurs. Tompress commercialise une gamme de sacs prévus à cet effet et chacun peut désormais cuisiner sous vide. Triple couche, très épais, l’utilisation de ces sacs permet de conserver et de cuire sans jamais exposer le produit à l’air.

Combien De Temps Faut Il Faire Bouillir Pour Steriliser Machines sous vide La mise au sel , que ce soit à sec ou en saumure liquide, assèche les viandes. C’est un premier facteur de conservation. Le sel est aussi un antiseptique mais, en plus de réprimer les germes d’altération, il a pour effet d’extraire les nutriments favorables à la croissance des ferments lactiques naturellement présents dans la viande.

  • Pour le foie gras par exemple, qui peut perdre 1/3 de sa masse à la cuisson, le sous vide a un intérêt économique certain;
  • La machine Takaje® est même capable de faire le vide dans les pots du commerce ou dans les bouteilles pour peu que le contenant soit fermé par un couvercle métallique;

Or, ces ferments qui résistent bien aux milieux salés et à la conservation sous vide, annihilent les bactéries pathogènes en produisant de l’acide lactique. Ce sont des «bonnes» bactéries : elles sont aussi naturellement présentes dans notre système digestif.

  1. Saucissons, salamis, saucisses sèches, jambons, etc sont conservés à divers degrés par action du sel, déshydratation et lacto-fermentation;
  2. La salaison est pratiquée en vue d’obtenir un produit transformé, alors que le salage (mise au sel) a pour simple but de conserver : le petit salé ou le lard par exemple;

Le séchage après fermentation lactique assure une longue conservation mais permet aussi le développement de la fleur. En pratique : quelques exemples

  • Le jambon sec est paré, frotté avec un mélange de sel et d’épices, placé au sel dans un saloir puis séché.
  • Les saucissons et saucisses sèches sont hachés, salés puis embossés. Une fois en boyaux, ils sont étuvés c’est-à-dire conservés à température optimale pour permettre le développement des bactéries lactiques puis séchés.
  • Le séchage se pratique aussi avec le boeuf : viande de Grisons, Biltong Sud Africain ou Jerky Américain.

Le matériel : Sel de frottage, salpêtre, sélection d’épices, boyaux ou filets à saucissons, tous les produits pour la charcuterie sont disponibles chez tompress. On trouve aussi des déshydrateurs et une sélection complète d’appareils dédiés à la fabrication des charcuteries séchées ou non. Combien De Temps Faut Il Faire Bouillir Pour Steriliser Maturation de la viande Viandes achetées en lot ou gibiers, la qualité organoleptique d’une conserve dépend pour beaucoup de la parfaite maturation de la viande. Or, le temps nécessaire fluctue beaucoup en fonction de la température. Trop chaud, les bactéries indésirables se développent rapidement, mais, refroidie trop vite, la viande durcit de manière irréversible. Autrefois, on procédait d’expérience. Une fois le cochon paré, il fallait encore attendre 4/5 jours pour travailler un jambon, une semaine par temps froid… Techniquement, une fois la bête abattue, les réserves énergétiques stockées sous forme de glycogène se transforment en acide lactique.

C’est le même phénomène que la crampe, le muscle devient rigide. Il le restera plusieurs jours mais l’acidification active des enzymes. Ils vont fragmenter les protéines du muscle. C’est la phase de maturation proprement dite ; le muscle se transforme en viande et s’attendrit naturellement.

C’est aussi la phase où la viande acquiert sa saveur. En pratique

  • Dans de bonnes conditions de réfrigération (4°C), 1 à 2 semaines sont nécessaires.
  • Évitez donc de descendre en dessous de 10°C pendant les 12 premières heures.

Le matériel : Quand la viande a-t-elle été abattue ? À quelle température a-t-elle été conservée ? Combien de temps ? Tompress commercialise de petits appareils à pile que l’on place sur le gibier ou la bête abattue. Ils calculent automatiquement  le temps de maturation en fonction des températures relevées. À savoir… Viande tendre, viande dure, tout est une question de collagène*. Plus la viande est riche en collagène, plus elle est dure. La maturation n’y change rien et ses effets bénéfiques sur la tendreté seront toujours plus perceptibles pour un muscle pauvre en collagène.

Pour les viandes «dures», dites à braiser, les cuissons lentes s’imposent pour laisser le temps au collagène de se dissoudre dans l’eau des cellules et à la viande d’acquérir sa tendreté. Cette dissolution commence à partir de 55°C.

* Protéine du tissu conjonctif qui assure le soutien et la structure du muscle et lui confère sa dureté de base. Source : Communiqué de presse Tompress.

Comment faire des conserves de plats cuisinés ?

Préparation: – Lire les conseils généraux dans la partie 1, cliquer ici Pour certains : Cuisiner vos plats comme vous avez l’habitude (moi quand je cuisine, j’en fais beaucoup plus comme ça on a a manger puis le reste je le stérilise). D’autres se mettent à moitié cuit ou même cru.

Attention ne pas laisser traîner les plats cuisiner, les stériliser tout de suite. Et les mettre en bocaux très chauds. Si les plats sont cuits, ne pas ajouter d’eau dans les pots, les remplir avec le plat cuisiné jusqu’au niveau de remplissage et fermer.

Les escargots : Les stériliser 2 heures à 100°. Les cailles, perdreaux,. : Les stérilisser 2 heures à 100°. Les civets : Cuire votre plat 1/2 heure puis remplir les bocaux et stériliser 3 heures à 100°. Les pâtés : Remplir crue les bocaux de votre préparation et stériliser 3 heures à 100°.

Les poissons : Faires chauffer votre poisson (anguilles, brochets, saumons. ) dans un court bouillons de légumes 10 mn, pour les poissons à chair tendre seulement les chauffer. Puis remplir les bocaux du poisson et ajoiuter le court bouillon bouillant et stériliser 2 heures) 100°.

Les trippes à la mode de caen ou autre trippes : Après les avoir fait cuire 5 à 6 heures, remplir les bocaux avec la préparation bouillante et stériliser 3 heures à 100°. Les viandes : Les faire cuire comme d’habitude mais seulement de moitié du temps. Puis remplir les bocaux en ajoutant du jus ou du bouillon bouillant (pas de crème et pas de farine) et stériliser 3 heures à 100°.

Volailles et gibiers : Stériliser après les avoir fait cuire 2 h 30 à 100°. Filets de porc en gelée : Mettre dans les bocaux un morceau de filet de porc cru, poivre, sel, laurrier, thym. Sans liquide. Fermer et stériliser 3 heures à 100°.

Le confit d’oie, de canard, lapin, poule, dinde. : cliquer ici Les ratatouilles, cassoulets, ragoûts, couscous, bouillons, soupes, potages. : Les cuisiner et les stériliser 2 heures à 100°. Même les tomates farcies : Tous vos plats ou presque peuvent être stérilisés, et c’est bien pratique. Au moment venu Et voir aussi partie 1 : les légumes cliquer ic i, partie 2 : les fruits cliquez ici Publié par Mamyloula Ça a l’air bon ! .

You might be interested:  Quelle Quantite De Fromage Blanc Au Petit Dejeuner?

Quelle est la différence entre la pasteurisation et la stérilisation ?

Quelle est la différence entre pasteurisation et stérilisation de bocaux ? – Ces deux méthodes permettent donc la conservation des aliments et diverses préparations grâce à la chaleur, la différence étant le degré de température à laquelle le processus conduira le tout.

  • Avec la stérilisation, les aliments sont soumis à une température de chauffe plus forte (supérieure à 100°C), alors qu’avec la pasteurisation, celle-ci reste généralement inférieure à 100°C;
  • Ainsi la différence réside principalement dans la conséquence souhaitée : à savoir la destruction totale ou non des micro-organismes;

La stérilisation les détruit beaucoup mieux tandis qu’avec la pasteurisation le résultat est moindre (montée en température non équivalente). Les temps de conservation varient ainsi : vos bocaux stérilisés se conservent jusqu’à 5 ans à l’abri de la lumière tandis que vos conserves pasteurisées ont un temps de conservation de quelques mois seulement.

Comment savoir si la stérilisation est réussi ?

Vos questions sur les conserves et bocaux maison –

  • Quels aliments peut-on mettre en conserve?

Je serai tentée de dire ” tous ” même s’il y a sûrement (comme pour tout) des exceptions. On peut en tout cas aussi bien stériliser de la viande que des fruits ou des légumes.

  • Est-il nécessaire de stériliser les pots pour une bonne conservation?

La stérilisation consiste à soumettre les aliments à une  température supérieure à 90°C  durant une durée bien déterminée dans le but de  détruire les micro-organismes  contenus dans les fruits et les légumes (etc. Si vous ne le faites pas, vous prenez le risque que votre préparation se retrouve contaminée. Le risque 0 n’existant pas (et une intoxication alimentaire pouvant vite arriver) je vous recommande fortement de le faire. Le processus simple de la stérilisation est expliqué dans cet article.

  • Je n’ai pas de stérilisateur, est-ce que je peux tout de même réaliser ce processus de stérilisation?

Bien sûr! Je vous en parle d’ailleurs ici. Si vous n’avez pas de stérilisateur, une grande marmite fera très bien l’affaire! Il faut simplement veiller à ce que les bocaux soit complètement immergés.

  • Est-ce que je peux stériliser en retournant mes pots après remplissage, comme on le fait pour une confiture?

Je vais casser tout de suite ce mythe qui consiste à croire qu’un pot retourné est un pot stérilisé. 🙂 Comme le mentionne bien la définition ci-dessus, stériliser c’est soumettre un aliments à une température supérieure à 90°C durant une durée bien définie. Si retourner les pots fonctionne pour les confitures, c’est uniquement grâce à leur haute teneur en sucre (qui est un conservateur naturel).

  • Est-ce que je peux réutiliser des pots du commerce pour faire mes bocaux et conserves maison?

Pour assurer sa production et être sûr(e)s qu’il n’y aura aucun soucis au niveau de la stérilisation :  je vous conseille vivement d’utiliser des bocaux et pots dédiés à la stérilisation  et/ou d’investir dans des  couvercles neufs twist-off avec FLIP compatibles. Plus d’informations sur les couvercles twist-off avec FLIP ici.

  • Quelle contenance de bocaux choisir?

J’utilise des bocaux en verre  compatibles avec des  rondelles en caoutchouc  que j’achète neufs ou chinés en brocante  (les bocaux, pas les rondelles)  quand c’est « la saison »! Je vous conseille d’utiliser des  bocaux de 0,75L voir 0. 50L  max si vous n’avez pas de stérilisateur, 1L si vous disposez d’un stérilisateur.

  • Mon bocal est légèrement ébréché, est-ce que je peux l’utiliser?

Surtout pas! Un bocal ébréché ne peut plus être utilisé lors d’une stérilisation. Il risque de casser complètement et/ou de ne pas être totalement hermétique. Vous pouvez néanmoins l’utiliser pour stocker des ingrédients secs ou même d’autres choses de la maison.

  • À quelle fréquence doit-on changer les rondelles en caoutchouc?

Les grand-mère conseillent de les utiliser 3 fois (une fois de chaque côté et la 3ème fois on croise les doigts) mais la règle sanitaire validée consiste à les changer à chaque utilisation afin d’être sû(e)s que les bocaux soient bien hermétiques.

  • Doit-on remplir complètement les bocaux?

Non, il faut les remplir jusqu’à 2 cm de bord maximum donc laisser 2 cm de “vide” minimum. Il y a parfois une limite de remplissage indiquée sur les pots. Le remplissage est à adapté en fonction de l’aliment mis en bocal (certains aliments expansent et dégazent).

  • L’eau doit-elle couvrir intégralement le bocal durant la stérilisation, couvercle y compris?

Oui, le bocal doit être complètement immergé.

  • Peut-on stériliser à l’aide d’une cocotte minute?

Oui, c’est tout à fait possible! Je vous en parle d’ailleurs dans cet article (cf. le paragraphe concernant la stérilisation à l’aide d’un autocuiseur).

  • Quelle est la durée de stérilisation à prendre en compte?

La durée de stérilisation varie en fonction de l’aliment concerné. Il n’y a donc pas de durée de stérilisation “générale”.

  • La température doit-elle être stable durant toute la durée de la stérilisation?

Oui mais pas d’inquiétudes : il suffira pour ça de ne pas baisser ou augmenter le feu durant la cuisson, une fois la température atteinte. Vous n’avez pas de thermomètre? Sachez que l’eau bout à partir de 100°C. Il vous suffira donc de maintenir l’eau à ébullition.

  • J’ai dépassé le temps de stérilisation, c’est grave?

Pas du tout! Si vous le dépasser de beaucoup, la couleur de vos ingrédients pourra se ternir et vous perdrez peut-être un chouia en qualité gustative. Mais en soit, ça ne pose pas problème!

  • Une fois la stérilisation réalisée, faut-il sortir les pots immédiatement?

Oui. On sort les bocaux de l’eau,  avant refroidissement , en veillant à ne pas se brûler. Je vous explique pourquoi ici.

  • Comment vérifier que ma stérilisation a bien fonctionné?

Ce qui est super cool, c’est qu’ il est très simple de vérifier que nos bocaux sont bien hermétiques et que le “vide” a bien été fait. Il suffit d’ouvrir le mécanisme. Si le couvercle reste bien collé au bocal , c’est OK! Si ce n’est pas le cas, il est possible que ce soit la rondelle en caoutchouc qui pose soucis. Pour les bocaux avec couvercle FLIP , c’est la pastille de contrôle qui vous aidera.

Le fait d’ ébouillanter vos pots avant remplissage ne s’apparente pas non plus à une stérilisation. Il s’agit simplement d’une mesure d’hygiène supplémentaire qui consiste à vous assurez que vos pots sont bien propres.

Si la stérilisation a bien été menée, l’indicateur est tourné vers l’intérieur du pot.

  • Où conserver mes bocaux?

Il est recommandé de stocker les bocaux, mécanisme ouvert, dans un endroit frais, au sec, à l’abris de la lumière.

  • Combien de temps conserver mes bocaux?

Une fois toutes les étapes réalisée, vos conserves et bocaux maison peuvent être stockées pour  une durée de 12 mois. Cela dit,  je vous conseille de les consommer dans les 6 mois , avant le démarrage de la prochaine saison. 😉 Pensez à bien  étiqueter vos bocaux  en indiquant ce que c’est  (sait-on jamais!)  et surtout : la date de fabrication! Téléchargez vos étiquettes personnalisées! Étiqueter ses bocaux, c’est important! Comme on n’a pas tous des étiquettes à la maison, je vous en ai confectionné quelques unes! 😀 Pour les recevoir par e-mail, il vous suffit d’inscrire votre adresse e-mail dans le formulaire ci-dessous :

  • J’ai du mal à ouvrir mon bocal, ma rondelle en caoutchouc reste collée, comment faire?

Ça ne m’est personnellement jamais arrivée. 🙂 Cela dit, quand ça arrive, les personnes utilisent en général un Tire Rondelle. De mon coté, j’avoue trouvé ça (peut-être à tord?) un peu gadget. Mais c’est peut-être justement parce que je ne l’ai jamais vécu? 😉 Vous avez d’autre questions? Posez-les en commentaires! Je mettrai à jour cet article avec les réponses!.

Pourquoi stériliser deux fois ?

Bonjour et bienvenue sur Homejardin , Je vous le déconseille. Une deuxième stérilisation , donc en quelque sorte une sur-cuisson, risque fortement de dénaturer le goût et la texture de vos rillettes. Il est préférable de “tricher” en les servant accompagner de fleur de sel, de poivre concassé, de baies roses… Si toutefois vous souhaitez effectuer une deuxième stérilisation, il n’y a aucun risque sanitaire.

Comment stériliser des bocaux avec stérilisateur électrique ?

Pourquoi retourner les bocaux après stérilisation ?

Éviter les moisissures – Mettre les pots à l’envers permet d’empêcher la formation de moisissures entre la surface de la préparation et le couvercle. Comment ? Tout simplement grâce au contact de la confiture brûlante avec le haut du pot, qui a pour effet de stériliser la zone et donc d’empêcher toute prolifération bactérienne et l’apparition de moisissures.

Il est bien sûr tout de même recommandé de stériliser ses contenants à l’eau bouillante avant d’y verser la préparation. Mais cette technique de retournement du pot va permettre d’assurer une stérilisation totale, et plus particulièrement de la zone autour du couvercle.

Pour des préparations saines et qui se conservent un maximum de temps, il est donc nécessaire de retourner les récipients une fois remplis et de les laisser poser sur le couvercle au minimum 10 minutes, et de préférence jusqu’au refroidissement complet de la confiture.

Author: Delmare Gareau
Combien De Temps Faut Il Faire Bouillir Pour Steriliser?