Combien De Temps Pour Faire Bouillir Des Carottes?

Combien De Temps Pour Faire Bouillir Des Carottes
Combien de temps faire bouillir les carottes ? –

Types de séchoir Durée
Carottes tranchées 4 – Minutes 5
Carottes bébé 8 – Minutes 10
Carottes entières 10 – Minutes 15

Les carottes tranchées mettent environ 4 à 5 minutes à bouillir, tandis que les carottes entières prennent environ 10 à 15 minutes. Le temps total d’ébullition varie en fonction de l’épaisseur des carottes. Lorsque les carottes sont coupées en tranches de 2 pouces d’épaisseur, il faut environ 3 à 5 minutes pour faire bouillir. Si coupé en 2 à 4 pouces, cela prend environ 5 à 8 minutes.

  • Si vous faites bouillir des carottes entières, il faudra jusqu’à 10 minutes pour les faire bouillir;
  • De plus, si l’on veut faire bouillir des carottes surgelées, il est recommandé d’ajouter 2 à 3 minutes supplémentaires au temps d’ébullition;

La meilleure façon de tester si les carottes sont bien bouillies ou non est de placer une fourchette dans la carotte cuite et de voir si la partie centrale est tendre. Si la fourchette glisse facilement au milieu de la carotte, elle est cuite. Il faut se rappeler d’éplucher les carottes avant de les faire bouillir pour enlever tout goût amer.

Comment savoir si mes carottes sont cuites ?

Cuisson des carottes à l’eau – Lavez soigneusement vos carottes. Si la peau est fine, comme pour les carottes nouvelles, frottez-les simplement avec une brosse à légumes sous l’eau claire. Pour les autres carottes, notamment celles d’hiver, épluchez-les.

Coupez-les ensuite en rondelles d’une épaisseur régulière pour une cuisson homogène. Dans une grande casserole ou une cocotte, versez un grand volume d’eau salée. Portez à ébullition sur feu vif. Trempez les carottes dans l’eau bouillante.

Comptez 15 minutes de temps de cuisson pour qu’elles soient légèrement croquantes et 20 minutes pour des légumes fondants. Égouttez les carottes et dégustez-les avec une noisette de beurre et du persil ciselé ou parsemée de cumin. Les carottes cuites peuvent ensuite être mixées en purée ou utilisées en gratin avec des épices et un soupçon de crème fraîche.

Comment faire bouillir carottes ?

Cuisson des carottes à l’eau – Ce mode de cuisson peut être utilisé pour les mini-carottes entières, ou les plus grosses qui doivent être découpées en morceaux au préalable. Remplissez une cocotte d’eau salée et portez à ébullition à feu moyen-fort. Lorsque l’eau bout, ajouter les carottes.

Comptez un temps de cuisson des carottes à l’eau de 10 à 15 minutes, selon la taille des morceaux. Vous devez pouvoir facilement les piquer avec une fourchette. Une fois cuites, égouttez-les et servez immédiatement.

Cette cuisson va être utilisée pour les préparer, par exemple, des carottes vichy.

Pourquoi les carottes ne cuisent pas ?

Décembre 2017 Légumes affermis – Voir les recettes Mon cher Pierre, Tu te souviens que je t’avais un jour proposé une idée que j’avais intitulée « D’un petit mal, un grand bien », qui consistait à filtrer, distiller, clarifier une sauce grummeleuse, afin de récupérer un liquide clair comme du Cognac… à servir comme tel, dans un verre à liqueur, près de l’assiette.

Aujourd’hui, je propose de reprendre cette idée, mais à propos des légumes. Les désastres de la basse température   Je suis bien certain que tu as observé que la cuisson à basse température, si elle est merveilleuse pour les viandes, fait des ravages avec les légumes : pour peu que l’on ait mis une gousse d’ail avec la viande que l’on cuit ainsi, on récupère une gousse dure, au lieu de l’avoir fondante, comme on le voudrait.

Dans mon laboratoire, j’ai exploré ce même phénomène avec des rondelles de carottes, et voici le résultat. Quand on cuit des carottes dans de l’eau bouillante, pas de problème : elle s’amollissent, parce que les pectines qui tiennent enchaînées les « fibres », c’est-à-dire les molécules de cellulose, entre les cellules, sont dégradées.

En gros, les cellules de carotte peuvent alors se séparer, ce qui explique que la rondelle ainsi cuite s’écrase facilement sous la fourchette, faisant une purée. En revanche, quand on chauffe une rondelle de carotte à une température assez douce, par exemple les 50 ou 60 degrés d’une cuisson à basse température, alors des ions calcium peuvent « fuir » des cellules, et venir « ponter » les molécules de pectine : les rondelles deviennent alors très dures.

Ce qui est plus intéressant, c’est que, alors, les rondelles ainsi durcies ne s’amolliront que difficilement, quand on les cuira à une température de 100 degrés. C’est évidemment désastreux, dans la majorité des cas, mais ne peut-on en faire un grand bien ?   Le grand bien des cornichons   Si j’ai posé la question qui précède l’intertitre juste précédent, c’est évidemment que la réponse est positive, et le phénomène de durcissement est en réalité déjà utilisé par l’industrie alimentaire pour obtenir des cornichons croquants.

Tu sais que les cornichons s’amollisent avec le temps, ce qui conduit ceux qui font des cornichons au vinaigre à d’abord mettre les cornichons au sel : les légumes s’affermissent, en même temps qu’ils perdent une eau qui irait diluer le vinaigre.

Et les cornichons ainsi affermis restent plus fermes plus longtemps. L’industrie alimentaire, elle, sait tremper les cornichons dans une solution de calcium, afin que, par le mécanisme de pontage expliqué plus haut, les cornichons restent fermes. Et les cuisiniers de naguère font un travail semblable quand ils mettent le vinaigre en deux fois sur les cornichons : une fois pour laisser les cornichons macérer quelques dizaines de minutes, ce qui a le même effet que pour les rondelles de carottes à basse température, puis une seconde fois pour bien stériliser les bocaux.

  1. Et la nouveauté   Tout cela étant bien compris, que peut-on faire du phénomène de durcissement des légumes à basse température ? Donner de la fermeté à des légumes qui, sans un tel traitement, s’amollirait;

Je sais que, parfois, tu mets les légumes au sel: par exemple, des dés de navet. Tiens : une julienne qui ne se tiendrait pas. De carottes, de poireaux, de navets, que sais-je ? Elle pourrait alors être cuite sans se défaire en purée. Ça te dit ?

  • .

    Comment rendre les carottes molles ?

    Êtes-vous déjà allé chercher une carotte pour une recette avant de constater que votre réserve de légume orange a l’air flasque, ratatinée et courbée? Ne craignez rien, car une Australienne a partagé un truc qui change la donne pour rajeunir des carottes apparemment perdues pour vous aider à réduire votre gaspillage alimentaire.

    Lottie Dalziel a partagé son ingénieux piratage dans une vidéo TikTok , qui est depuis devenue virale et a reçu plus de 1,1 million de vues. L’astuce pour transformer votre carotte zombie en une carotte impertinente, saine et délicieuse consiste simplement à la mettre dans un verre d’eau pendant cinq minutes pour la réhydrater.

    Malheureusement, il est trop tard pour certaines carottes, en particulier si elles sont moisies ou mauvaises. Mais si elles ont juste besoin d’un rafraîchissement, cette astuce peut les ramener à la vie. La même astuce peut être utilisée pour presque tous les légumes, y compris la laitue, le céleri, le bok choy.

    • Les carottes sont des légumes-racines et contiennent 86 à 95% d’eau;
    • Lorsque la carotte est immergée dans l’eau, elle l’absorbe par osmose;
    • De nombreuses personnes ont répondu au message de Dalziel confirmant que cela fonctionnait effectivement;

    La question demeure: est-il possible de placer une carotte dans un verre de jus d’orange ou de jus de pomme pour donner une saveur fruitée supplémentaire au légume? Essayez toujours. Essayez ces recettes de carottes gourmandes   Dalziel a également inclus un conseil supérieur pour la repousse des oignons de printemps ou des oignons verts en coupant les extrémités et en les plaçant dans un pot d’eau. Combien De Temps Pour Faire Bouillir Des Carottes.

    Est-ce que les carottes sont cuites ?

    Accueil › Blog › L’origine de ces fameuses expressions : « Les carottes sont cuites » Publié le 13 septembre 2015 par Pascal Hostachy Autres articles Combien De Temps Pour Faire Bouillir Des CarottesÉtrangement, lorsqu’il n’y a plus aucun espoir, nous utilisons souvent des expressions inspirées des légumes. Nous avons déjà abordé « la fin des haricots », voici aujourd’hui « les carottes sont cuites ». Ces expressions, qui n’ont a priori aucun sens, trouvent leur origine dans la vie domestique des siècles passés, souvent au sein de foyers très modestes. Dans la locution « les carottes sont cuites », quel est donc le rapport entre ce légume et l’espoir perdu ? Au XVII e siècle, la carotte était un légume bon marché, souvent présenté comme un aliment du pauvre.

    • Idéalement, on faisait cuire les carottes avec la viande, mais on les mangeait seules en temps de disette;
    • On ne parlait pas alors de « vivre d’amour et d’eau fraîche » mais plutôt de ne « vivre que de carottes », ce qui signifiait « vivre avec très peu de moyens »;

    Par la ressemblance phonétique et par la forme, on associait aussi la carotte à la « crotte ». Ainsi, les esprits bien tournés imaginèrent une expression pour désigner la constipation : « chier des carottes ». On comprend donc que la carotte était entourée d’un imaginaire assez péjoratif.

    Vers le XIX e siècle, une autre expression a fait référence au légume. Pour parler d’une personne mourante, on disait : « avoir ses carottes cuites ». La carotte en l’état ne signifie donc pas la fin, mais c’est sa cuisson qui contribue à donner toute sa portée à l’expression.

    Celle-ci est restée dans la mémoire collective puisqu’elle fut reprise durant la Seconde Guerre mondiale comme code utilisé à la radio depuis Londres. « Les carottes sont cuites, je répète, les carottes sont cuites » était le signal pour déclencher des opérations dans les territoires occupés.

    Pourquoi la carotte flotte ?

    Certains légumes se flétrissent et ramollissent en vieillissant. C’est le cas des carottes, des navets, des haricots, des pois mange-tout et plusieurs feuillages ou certaines fines herbes. Ils sont toujours bons, ils ont simplement un peu soif.

    Comment on fait cuire des carottes sans feu ?

    Cuire les végétaux frais dans l’eau | Cuisiner des légumes

    Comment cuire des carottes sans feu? Réponse : Vous en mettez 9 dans une casserole, puis vous en enlevez une. Et les carrottes sont qu’huit!.

    Comment faire cuire à la vapeur ?

    La cuisson vapeur à la casserole – Comment faire cuire à la vapeur sans appareil ? Utilisez tout simplement une casserole ! Prenez-la suffisamment grande pour contenir tous vos aliments à cuire. Versez-y environ 2 cm d’eau. Portez-la à ébullition. Vous n’aurez alors plus qu’à déposer vos aliments et à refermer la casserole avec un couvercle en verre à la taille adaptée.

    1. Si votre couvercle n’a pas de petit trou pour laisser s’échapper la vapeur, ouvrez-le de temps en temps;
    2. Vous n’aurez plus qu’à déguster vos aliments après les avoir assaisonnés;
    3. Pour les légumes, pensez bien à les tailler de manière homogène;

    Préparez-les également séparément si les temps de cuisson varient, ou retirez-les de la casserole au fur et à mesure pour éviter toute sur-cuisson.

    Comment savoir si les carottes sont pourries ?

    Télécharger l’article Télécharger l’article Manger des légumes frais est un élément essentiel pour avoir une alimentation saine, mais parfois on oublie qu’on en a acheté. Lorsque vous vous en souviendrez, vous devrez savoir s’ils sont encore bons à consommer. De nombreux légumes deviennent flétris, visqueux et sentent mauvais lorsqu’ils se gâtent. Apprenez à connaitre les signes de détérioration des légumes pour savoir si vous devez les jeter ou découper certaines parties pour les conserver.

    1. 1 Voyez si les légumes à feuilles vertes sont gâtés. Plus spécifiquement, vérifiez s’ils présentent une décoloration ou ont une odeur différente. Les légumes verts feuillus flétrissent au bout de quelques jours, surtout s’ils n’ont pas été emballés. Cela est normal et ne signifie pas qu’ils sont gâtés. Les légumes à feuilles vertes qui sont sur le point de se gâter commencent à prendre une couleur jaunâtre, deviennent gluants et ont une odeur fétide  [1].
      • Toutefois, vous pouvez essayer de les revitaliser en trempant leurs tiges dans de l’eau tiède pendant dix à quinze minutes. Mais retenez que cela ne fonctionne pas toujours. S’ils semblent toujours fanés après le trempage, vous feriez mieux de les jeter.
    2. 2 Voyez si les asperges sont décolorées aux extrémités. Vous pouvez savoir si les asperges sont bonnes ou pas par la pointe, car c’est souvent la première partie qui se gâte. Elle devient vert foncé ou noire à l’air détrempé ou gluant. Si c’est le cas, vous avez toujours la possibilité de manger vos asperges si vous coupez les extrémités et ne faites cuire que les tiges  [2].
      • Si c’est toute l’asperge qui est devenue noire ou vert foncé, vous feriez mieux de simplement la jeter.
    3. 3 Faites attention aux haricots verts mous et humides. Ils ne durent que quelques jours, alors vous feriez mieux de garder un œil sur eux. Lorsqu’ils se gâtent, ils sont mous et humides ou visqueux  [3].
      • Vous pouvez les mettre au réfrigérateur pour augmenter leur durée de conservation.
      • Vous saurez si vos haricots verts cuits sont gâtés s’ils dégagent une odeur aigre.
    4. 4 Voyez si le brocoli est mou ou est d’une couleur différente. La tige du brocoli frais est dure et les fleurons sont verts. Mais lorsqu’il se gâte, la tige deviendra molle et le vert des fleurons commencera à jaunir. Habituellement, l’odeur deviendra plus forte et un peu désagréable  [4].
    5. 5 Vérifiez si les carottes sont devenues gluantes ou molles. Les carottes fraiches peuvent durer plus d’un mois dans le réfrigérateur. Les mini carottes durent un peu moins, car elles sont déjà pelées et il y a plus d’humidité dans l’emballage. Si une carotte est gâtée, elle sera molle et gluante. Si ces signes sont très subtils, vous avez toujours la possibilité de les manger  [5].
      • Les carottes ont des points blancs lorsqu’elles sont déshydratées. Cela ne veut pas dire qu’elles sont gâtées, mais simplement qu’elles doivent être vite mangées.
    6. 6 Recherchez des taches noires ou les mauvaises odeurs sur le chou-fleur. La tête du chou-fleur doit être de couleur blanche, violette ou d’un vert clair et elle doit être spongieuse. Les choux-fleurs qui sont sur le point de se gâter présentent des taches brunes. Vous pouvez les couper et si la couleur en dessous est blanche, mangez-les  [6].
      • Si le chou-fleur est malodorant, visqueux ou si toute la tête est noire, jetez-le.
    7. 7 Recherchez un cèleri plus doux et plus clair. Le cèleri dure jusqu’à un mois s’il reste au réfrigérateur. Il est en train de se gâter lorsqu’il commence à blanchir et devient creux. Les tiges individuelles commencent aussi à se détacher du reste de la grappe, sont molles et flexibles  [7].
    8. 8 Voyez si les ognons présentent des taches brunes. Les gros ognons, les échalotes et les bulbes d’ail peuvent être conservés jusqu’à deux mois au réfrigérateur, alors que les plus petits ne peuvent que durer que quelques semaines. Ils durent même jusqu’à un mois hors du réfrigérateur. Lorsque les ognons commencent à se gâter, ils ont des taches brunes ou noires, ainsi que des zones molles ou moisies  [8].
      • Vous pouvez enlever ces taches molles ou moisies et voir comment la zone est autour. S’il n’est pas trop mou ou décoloré, vous pouvez le manger.
    9. 9 Vérifiez que votre courge ne fuit pas. Les courges deviennent meurtries et pâteuses quand elles sont gâtées. Les courges d’hiver peuvent durer quelques mois, tandis que les courges d’été durent environ une semaine. Toute courge molle, visqueuse, pâteuse ou moisie est gâtée et doit être jetée  [9].
    10. 10 Jetez les pommes de terre vertes ou amères. Elles renferment des toxines naturelles qui résistent aux températures de cuisson élevées. S’il y a des taches vertes sur la peau, la pulpe, les rejets ou les yeux, ne les mangez pas ! Jetez-les.
      • Si la pomme de terre a un gout amer, jetez-la même si elle ne présente pas de taches vertes.
    1. 1 Jetez les légumes couverts de moisissure. Certains types de moisissures peuvent être bénéfiques, mais la moisissure sur les légumes peut rendre malade. La moisissure peut résister à des températures de cuisson élevées. De plus, les racines peuvent s’étendre dans les aliments et sont invisibles à l’œil nu.
      • Si vous voulez essayer de sauver le légume recouvert de moisissure, assurez-vous de couper la partie moisie à environ 3 à 5 cm de profondeur.
    2. 2 Débarrassez-vous des légumes qui sentent mauvais. Parfois, il est possible de savoir que le légume est gâté juste par l’odeur. Il peut s’agir d’une odeur fétide, amère, sucrée ou aigre différente de celle qu’ils avaient normalement. Même si l’on ne peut pas toujours dire que le légume est gâté par son odeur, toute nourriture qui sent mauvais devrait être jetée  [10].
    3. 3 Jetez les légumes visqueux. Ils ne doivent pas être collants ou gluants. Cela indique qu’ils se gâtent et forment un film plein de bactéries. Lorsque vous touchez un légume et qu’il est collant ou visqueux, jetez-le  [11].
    4. 4 Soyez très prudent avec les légumes mis en conserve à la maison. La mise en conserve à la maison est une excellente façon de conserver les légumes. Toutefois, en le faisant, vous courez le risque de développer le botulisme. Même si l’odeur ou l’apparence est normale, ils peuvent être contaminés. La boite ou le pot dans lequel vous les aviez mis peut vous donner des indices pour savoir s’ils sont gâtés.
      • Si le conteneur a une fuite, est bombé ou gonflé, jetez les aliments. Il en va de même s’il est endommagé ou fissuré.
      • Les légumes mis en conserve à la maison ne doivent pas éclabousser de liquide ou faire de mousse lors de l’ouverture du bocal.
      • Les articles dont le couvercle a été ouvert et qui n’ont pas été correctement fermés doivent être jetés.
      • Jetez tout récipient contenant de la nourriture qui sent mauvais, décoloré ou moisi.
    5. 5 Notez depuis quand vous avez acheté les légumes frais. La majorité des légumes peuvent être conservés entre quatre à sept jours au réfrigérateur. Certains peuvent être conservés plus longtemps. Une façon de savoir s’ils sont gâtés est de se souvenir du moment où vous les aviez achetés. Si vous les aviez mis au réfrigérateur depuis plus d’une semaine, il est possible qu’ils soient gâtés  [12].
    6. 6 Ne les goutez pas pour savoir s’ils sont gâtés. Si vous avez des raisons de penser qu’ils sont gâtés, n’essayez pas de les gouter pour en être sûr. Même une petite quantité contiendra suffisamment de bactéries pour vous rendre malade. Si les légumes dégagent une mauvaise odeur, sont moisis ou pourris ou si vous avez un doute, jetez-les à la poubelle  [13].
    1. 1 Ignorez les meurtrissures sur la plupart des légumes. Les légumes sont habituellement couverts de meurtrissures. Elles peuvent survenir lors de leur emballage, du chargement ou même à l’intérieur du réfrigérateur. Elles rendent les légumes mous ou bruns à certains endroits. Dans ce cas, sachez que vous avez toujours la possibilité de manger le légume.
    2. 2 Retirez les parties décolorées des légumes à feuilles vertes. Les laitues et les légumes vert foncé ont généralement des taches brunes ou des zones roses sur les tiges. C’est tout à fait naturel. Vous n’avez qu’à retirer les parties décolorées. Le reste de la feuille sera en bon état pour être mangé.
      • Cette décoloration peut être provoquée à cause d’un excès d’oxygène, d’une carence en nutriments ou de températures élevées.
    3. 3 Retirez les petites taches pourries. Si ce n’est qu’une petite partie du légume qui est pourrie, le reste sera très probablement bon. Coupez la partie pourrie et inspectez le reste. Si le reste semble sain, vous pouvez le manger.
      • Les taches de pourriture, aussi appelées pourriture molle, peuvent survenir lorsque le tissu de la partie affectée est endommagé, ce qui la rend vulnérable aux bactéries.
    4. 4 Consommez les légumes flétris ou ridés. Des feuilles flétries ou des peaux ridées ne signifient pas que le légume est gâté, mais qu’il a perdu un peu d’humidité. Vous pouvez résoudre ce problème en plaçant le légume dans un bain de glace ou en le faisant cuire.

    Quand ne plus manger les carottes ?

    Combien de temps les carottes coupées se conservent-elles au congélateur ? – Si elles sont stockées dans de bonnes conditions, les carottes coupées conservent une qualité optimale pendant environ 10 à 12 mois au congélateur, mais restent propres à la consommation au-delà de cette période.

    Comment conserver des carottes crues au frigo ?

    Conserver les carottes au frais – La plupart des carottes achetées en supermarché sont lavées et présentées sans leurs fanes. Pour les conserver, placez-les dans le bac à légumes de votre réfrigérateur, où elles se conserveront jusqu’à une semaine. Pour augmenter leur espérance de vie, enveloppez-les délicatement dans un torchon propre ou dans du papier journal avant de les mettre au frigo.

    Est-il bon de manger des carottes tous les jours ?

    • Pourquoi faut-il manger des carottes ? – Une demi-carotte (de 35 à 45g environ) suffit pour satisfaire la totalité de l’apport quotidien conseillé en bêta-carotène. Consommé régulièrement, ce pigment orangé naturel contribue à aviver le hâle. Partiellement transformé en vitamine A dans l’organisme, il hydrate la peau et la rend souple.

    Il fait partie de la famille des antioxydants, qui freinent le vieillissement cellulaire, y compris cutané. Au sein du repas, il agit en synergie avec d’autres antioxydants, comme la vitamine C et la vitamine E, présents dans la carotte.

    Comme les autres légumes, la carotte a un effet protecteur global contre les maladies cardio-vasculaires et certains cancers. Des chercheurs ont démontré que ses propriétés antioxydantes pourraient, à raison de 100g par jour, diviser par deux le risque de cancer du poumon.

    Quand ne plus manger une carotte ?

    Comment savoir si les carottes coupées sont périmées ? – Le meilleur moyen est de sentir et d’examiner les carottes. Jetez les carottes si elles ont une odeur ou une apparence inhabituelle. Si de la moisissure apparaît, jetez-les.

    Comment savoir si carotte bonne ?

    Télécharger l’article Télécharger l’article Les carottes sont des légumes polyvalents que vous pouvez utiliser autant dans des plats salés que sucrés. Pour trouver des carottes de qualité à mettre dans vos plats, vous devez faire preuve d’un bon sens de l’observation et savoir comment les conserver. Les bonnes carottes vont avoir une couleur vive. Elles ont peu de fissures et elles ont l’air croquantes au toucher.

    1. 1 Choisissez de grosses carottes pour un gout sucré. Les grosses carottes ont tendance à avoir profité d’un temps de pousse plus long. Plus elles restent longtemps dans le sol, plus elles développent de sucre. Elles vont aussi présenter un cœur plus dur que vous pouvez retirer avant de les manger.
      • Les carottes fraiches sont plus sucrées que les carottes plus anciennes.
      • Les minicarottes sont des carottes normales qui ont été découpées, elles ne sont pas plus sucrées.
    2. 2 Trouvez des carottes d’une couleur plus foncée. Les carottes plus fraiches vont avoir une couleur plus intense. Vous allez être attiré par les variétés orange, mais il en existe de nombreuses couleurs. Vous pourriez en trouver des mauves, des rouges, des jaunes et des blanches. Elles sont tout aussi comestibles que les carottes orange et elles vont avoir l’air plus colorées lorsqu’elles sont fraiches  [1].
      • La couleur d’une bonne carotte va être la même de haut en bas.
    3. 3 Trouvez-en avec des feuilles d’un vert clair. Vous pouvez aussi juger de leur fraicheur par la couleur de leurs feuilles. Les carottes fraiches ont des feuilles d’un vert vif. Les feuilles flétries indiquent que les tubercules sont restés sur le présentoir pendant trop longtemps  [2].
      • Elles sont plus délicates que le reste de la racine, c’est pourquoi elles vont se flétrir plus vite. La meilleure façon de choisir les carottes les plus fraiches est d’en choisir avec les feuilles.
    4. 4 Trouvez-en d’une forme lisse. La plupart de ces légumes sont longs et minces même si certains peuvent être plus courts et ronds. Vous saurez qu’elle est déformée si elle a l’air tordue et couverte de petites racines. Elle va souvent avoir l’air un peu pâle lorsque cela se produit, ce qui montre son âge.
    5. 5 Évitez les carottes trop fendues. Les fissures et les fentes sont faciles à voir avant que vous choisissiez la carotte. S’il y en a beaucoup, cela signifie qu’elle est en train de sécher et qu’elle perd de sa saveur. À moins que vous en vouliez une qui soit dure et peu savoureuse, laissez-la au magasin  [3].
      • De nombreuses carottes développent des fissures parce qu’elles absorbent trop d’eau pendant leur pousse. Elles sont quand même bonnes à manger. Puisque tout le monde va probablement les éviter, vous devriez les prendre pour éviter le gaspillage de nourriture.
      • Vous pouvez en choisir avec quelques fissures. Du moment qu’elle ne présente pas de fentes excessivement ouvertes, elle devrait normalement être bonne. Regardez tout autour du tubercule à la recherche de points mous ou d’autres problèmes.
    6. 6 Choisissez-en qui ont l’air fermes au toucher. Saisissez-en une et passez-la dans votre main. Elle devrait sembler rebondie et ferme. Elle devrait aussi avoir l’air croquante. Les points mous indiquent qu’elle est en train de moisir. Évitez celles qui ont l’air molles ou caoutchouteuses  [4].
      • S’il n’y a pas beaucoup de points mous, elles sont encore propres à la consommation. Découpez-les et servez-vous du reste du tubercule.

      Publicité

    1. 1 Coupez les feuilles. Elles perdent de leur humidité par les feuilles. Cela va les amener à sécher et à se craqueler. Dès que vous le pouvez, découpez les feuilles. Vous pouvez les envelopper dans du papier essuietout humide et les utiliser dans un ou deux jours pour préparer un assaisonnement un peu amer  [5].
    2. 2 Gardez-les au réfrigérateur dans un sac plastique ouvert. Les sacs plastiques que vous pouvez vous procurer dans la plupart des supermarchés feront l’affaire. Une fois que vous avez retiré les feuilles, vous pouvez mettre les carottes dans le sac. Elles vont produire de l’humidité. Si vous refermiez le sac, cette humidité s’accumulerait et entrainerait le pourrissement des tubercules  [6].
      • Si vous les gardez sèches, vous pourrez les conserver plus longtemps. Essayez de mettre du papier essuietout dans le sac. Changez-le ensuite une à deux fois par semaine.
    3. 3 Conservez-les au froid loin des fruits. Choisissez le coin le plus froid du réfrigérateur. Celui-ci se trouve le plus souvent en bas du réfrigérateur ou à l’intérieur du bac à légumes. Vous devez les conserver loin des autres aliments qui produisent du gaz éthylène comme les bananes ou les poires, car ce gaz va les faire vieillir plus vite.
    4. 4 Frottez-les avant de vous en servir. La plupart des carottes n’ont pas besoin d’être pelées. Vous pourriez perdre certains nutriments en enlevant la peau. Ensuite, il suffit de les rincer à l’eau. Frottez la terre qui reste avec vos doigts, une brosse ou une éponge  [7].
    5. 5 Pelez les vieilles carottes. Elles vont présenter une peau un peu plus amère que les carottes plus jeunes. Vous pourriez les rendre plus savoureuses en les pelant. Vous devez aussi peler les carottes plus jeunes dans des recettes où la peau amère pourrait être trop forte, par exemple si la recette vous demande de les cuire à la vapeur  [8].
    6. 6 Mangez les carottes dans les semaines qui suivent. Si vous les conservez correctement, vous pouvez les garder pendant environ deux semaines. Celles que vous conservez sèches pourraient durer pendant un mois. Cependant, elles vont développer un gout amer avec le temps. Après environ deux semaines, vous pourriez remarquer des points mous ou de la moisissure.

      Lorsque vous les ramenez à la maison, vous devez couper les tiges et les conserver dans un sac plastique. Si vous les avez bien choisies, elles deviendront un met nutritif de choix pendant les semaines à venir.

      Il vaut mieux que vous les mangiez le plus vite possible pour l’éviter  [9].

      • Vous pouvez aussi les blanchir et les congeler. Elles vont alors vous durer pendant huit mois, mais elles vont perdre une partie de leurs nutriments et de leur saveur.

      Publicité

    Pourquoi les carottes deviennent vertes ?

    Des légumes verts comme une olive – Les asperges, les haricots verts et les brocolis deviennent parfois vert olive après la cuisson. La raison est que durant la cuisson, les légumes libèrent de l’acide qui attaque les molécules vertes des légumes. Pour déjouer la réaction chimique, il faut limiter le temps de cuisson à moins de 5 à 7 minutes.

    Comment savoir si les carottes sont pourri ?

    Télécharger l’article Télécharger l’article Manger des légumes frais est un élément essentiel pour avoir une alimentation saine, mais parfois on oublie qu’on en a acheté. Lorsque vous vous en souviendrez, vous devrez savoir s’ils sont encore bons à consommer. De nombreux légumes deviennent flétris, visqueux et sentent mauvais lorsqu’ils se gâtent. Apprenez à connaitre les signes de détérioration des légumes pour savoir si vous devez les jeter ou découper certaines parties pour les conserver.

    1. 1 Voyez si les légumes à feuilles vertes sont gâtés. Plus spécifiquement, vérifiez s’ils présentent une décoloration ou ont une odeur différente. Les légumes verts feuillus flétrissent au bout de quelques jours, surtout s’ils n’ont pas été emballés. Cela est normal et ne signifie pas qu’ils sont gâtés. Les légumes à feuilles vertes qui sont sur le point de se gâter commencent à prendre une couleur jaunâtre, deviennent gluants et ont une odeur fétide  [1].
      • Toutefois, vous pouvez essayer de les revitaliser en trempant leurs tiges dans de l’eau tiède pendant dix à quinze minutes. Mais retenez que cela ne fonctionne pas toujours. S’ils semblent toujours fanés après le trempage, vous feriez mieux de les jeter.
    2. 2 Voyez si les asperges sont décolorées aux extrémités. Vous pouvez savoir si les asperges sont bonnes ou pas par la pointe, car c’est souvent la première partie qui se gâte. Elle devient vert foncé ou noire à l’air détrempé ou gluant. Si c’est le cas, vous avez toujours la possibilité de manger vos asperges si vous coupez les extrémités et ne faites cuire que les tiges  [2].
      • Si c’est toute l’asperge qui est devenue noire ou vert foncé, vous feriez mieux de simplement la jeter.
    3. 3 Faites attention aux haricots verts mous et humides. Ils ne durent que quelques jours, alors vous feriez mieux de garder un œil sur eux. Lorsqu’ils se gâtent, ils sont mous et humides ou visqueux  [3].
      • Vous pouvez les mettre au réfrigérateur pour augmenter leur durée de conservation.
      • Vous saurez si vos haricots verts cuits sont gâtés s’ils dégagent une odeur aigre.
    4. 4 Voyez si le brocoli est mou ou est d’une couleur différente. La tige du brocoli frais est dure et les fleurons sont verts. Mais lorsqu’il se gâte, la tige deviendra molle et le vert des fleurons commencera à jaunir. Habituellement, l’odeur deviendra plus forte et un peu désagréable  [4].
    5. 5 Vérifiez si les carottes sont devenues gluantes ou molles. Les carottes fraiches peuvent durer plus d’un mois dans le réfrigérateur. Les mini carottes durent un peu moins, car elles sont déjà pelées et il y a plus d’humidité dans l’emballage. Si une carotte est gâtée, elle sera molle et gluante. Si ces signes sont très subtils, vous avez toujours la possibilité de les manger  [5].
      • Les carottes ont des points blancs lorsqu’elles sont déshydratées. Cela ne veut pas dire qu’elles sont gâtées, mais simplement qu’elles doivent être vite mangées.
    6. 6 Recherchez des taches noires ou les mauvaises odeurs sur le chou-fleur. La tête du chou-fleur doit être de couleur blanche, violette ou d’un vert clair et elle doit être spongieuse. Les choux-fleurs qui sont sur le point de se gâter présentent des taches brunes. Vous pouvez les couper et si la couleur en dessous est blanche, mangez-les  [6].
      • Si le chou-fleur est malodorant, visqueux ou si toute la tête est noire, jetez-le.
    7. 7 Recherchez un cèleri plus doux et plus clair. Le cèleri dure jusqu’à un mois s’il reste au réfrigérateur. Il est en train de se gâter lorsqu’il commence à blanchir et devient creux. Les tiges individuelles commencent aussi à se détacher du reste de la grappe, sont molles et flexibles  [7].
    8. 8 Voyez si les ognons présentent des taches brunes. Les gros ognons, les échalotes et les bulbes d’ail peuvent être conservés jusqu’à deux mois au réfrigérateur, alors que les plus petits ne peuvent que durer que quelques semaines. Ils durent même jusqu’à un mois hors du réfrigérateur. Lorsque les ognons commencent à se gâter, ils ont des taches brunes ou noires, ainsi que des zones molles ou moisies  [8].
      • Vous pouvez enlever ces taches molles ou moisies et voir comment la zone est autour. S’il n’est pas trop mou ou décoloré, vous pouvez le manger.
    9. 9 Vérifiez que votre courge ne fuit pas. Les courges deviennent meurtries et pâteuses quand elles sont gâtées. Les courges d’hiver peuvent durer quelques mois, tandis que les courges d’été durent environ une semaine. Toute courge molle, visqueuse, pâteuse ou moisie est gâtée et doit être jetée  [9].
    10. 10 Jetez les pommes de terre vertes ou amères. Elles renferment des toxines naturelles qui résistent aux températures de cuisson élevées. S’il y a des taches vertes sur la peau, la pulpe, les rejets ou les yeux, ne les mangez pas ! Jetez-les.
      • Si la pomme de terre a un gout amer, jetez-la même si elle ne présente pas de taches vertes.
    1. 1 Jetez les légumes couverts de moisissure. Certains types de moisissures peuvent être bénéfiques, mais la moisissure sur les légumes peut rendre malade. La moisissure peut résister à des températures de cuisson élevées. De plus, les racines peuvent s’étendre dans les aliments et sont invisibles à l’œil nu.
      • Si vous voulez essayer de sauver le légume recouvert de moisissure, assurez-vous de couper la partie moisie à environ 3 à 5 cm de profondeur.
    2. 2 Débarrassez-vous des légumes qui sentent mauvais. Parfois, il est possible de savoir que le légume est gâté juste par l’odeur. Il peut s’agir d’une odeur fétide, amère, sucrée ou aigre différente de celle qu’ils avaient normalement. Même si l’on ne peut pas toujours dire que le légume est gâté par son odeur, toute nourriture qui sent mauvais devrait être jetée  [10].
    3. 3 Jetez les légumes visqueux. Ils ne doivent pas être collants ou gluants. Cela indique qu’ils se gâtent et forment un film plein de bactéries. Lorsque vous touchez un légume et qu’il est collant ou visqueux, jetez-le  [11].
    4. 4 Soyez très prudent avec les légumes mis en conserve à la maison. La mise en conserve à la maison est une excellente façon de conserver les légumes. Toutefois, en le faisant, vous courez le risque de développer le botulisme. Même si l’odeur ou l’apparence est normale, ils peuvent être contaminés. La boite ou le pot dans lequel vous les aviez mis peut vous donner des indices pour savoir s’ils sont gâtés.
      • Si le conteneur a une fuite, est bombé ou gonflé, jetez les aliments. Il en va de même s’il est endommagé ou fissuré.
      • Les légumes mis en conserve à la maison ne doivent pas éclabousser de liquide ou faire de mousse lors de l’ouverture du bocal.
      • Les articles dont le couvercle a été ouvert et qui n’ont pas été correctement fermés doivent être jetés.
      • Jetez tout récipient contenant de la nourriture qui sent mauvais, décoloré ou moisi.
    5. 5 Notez depuis quand vous avez acheté les légumes frais. La majorité des légumes peuvent être conservés entre quatre à sept jours au réfrigérateur. Certains peuvent être conservés plus longtemps. Une façon de savoir s’ils sont gâtés est de se souvenir du moment où vous les aviez achetés. Si vous les aviez mis au réfrigérateur depuis plus d’une semaine, il est possible qu’ils soient gâtés  [12].
    6. 6 Ne les goutez pas pour savoir s’ils sont gâtés. Si vous avez des raisons de penser qu’ils sont gâtés, n’essayez pas de les gouter pour en être sûr. Même une petite quantité contiendra suffisamment de bactéries pour vous rendre malade. Si les légumes dégagent une mauvaise odeur, sont moisis ou pourris ou si vous avez un doute, jetez-les à la poubelle  [13].
    1. 1 Ignorez les meurtrissures sur la plupart des légumes. Les légumes sont habituellement couverts de meurtrissures. Elles peuvent survenir lors de leur emballage, du chargement ou même à l’intérieur du réfrigérateur. Elles rendent les légumes mous ou bruns à certains endroits. Dans ce cas, sachez que vous avez toujours la possibilité de manger le légume.
    2. 2 Retirez les parties décolorées des légumes à feuilles vertes. Les laitues et les légumes vert foncé ont généralement des taches brunes ou des zones roses sur les tiges. C’est tout à fait naturel. Vous n’avez qu’à retirer les parties décolorées. Le reste de la feuille sera en bon état pour être mangé.
      • Cette décoloration peut être provoquée à cause d’un excès d’oxygène, d’une carence en nutriments ou de températures élevées.
    3. 3 Retirez les petites taches pourries. Si ce n’est qu’une petite partie du légume qui est pourrie, le reste sera très probablement bon. Coupez la partie pourrie et inspectez le reste. Si le reste semble sain, vous pouvez le manger.
      • Les taches de pourriture, aussi appelées pourriture molle, peuvent survenir lorsque le tissu de la partie affectée est endommagé, ce qui la rend vulnérable aux bactéries.
    4. 4 Consommez les légumes flétris ou ridés. Des feuilles flétries ou des peaux ridées ne signifient pas que le légume est gâté, mais qu’il a perdu un peu d’humidité. Vous pouvez résoudre ce problème en plaçant le légume dans un bain de glace ou en le faisant cuire.
Author: Delmare Gareau
Combien De Temps Pour Faire Bouillir Des Carottes?