Pays Qui A Le Plus De Variete De Fromage?

Pays Qui A Le Plus De Variete De Fromage

La période de confinement a eu de profondes conséquences pour de nombreux secteurs d’activité. Et à l’image de plusieurs fleurons industriels français, l’ industrie du fromage a elle aussi beaucoup souffert de la fermeture des commerces. Comme le rapporte LCI, les ventes de fromages AOP ont baissé de 60 % dans l’Hexagone pendant le confinement et des tonnes d’invendus pourraient finir à la poubelle faute d’acheteurs.

Au pays des mille fromages, les représentants du secteur et plusieurs personnalités ont lancé un appel pour soutenir les diverses productions régionales. Mais combien de fromages différents sont produits dans l’Hexagone ? La France est-elle, comme le veut sa réputation, le pays qui en compte le plus ? Selon si l’on se base sur les chiffres communiqués par le Cniel ou sur le recensement de l’édition 2018 du « Guide des fromages au lait cru », il existerait entre 1 200 et 2 380 variétés de fromages français.

Mais il est vraiment difficile de pouvoir statuer sur un chiffre exact, compte tenu du fait que de nouvelles variétés sont créées chaque année et qu’il existe une multitude de critères pour définir les différents types de fromage. Un référentiel commun permet toutefois de comparer la diversité des productions fromagères dans les pays d’Europe, dont le fromage fait partie du patrimoine gastronomique depuis des millénaires.

Il s’agit des appellations d’origine, les IGP et AOP, qui ont été créées au début des années 1990. Ces dernières définissent les spécialités de fromage selon un ensemble de savoir-faire et de caractéristiques organoleptiques, tout en garantissant un lien avec une origine géographique de production.

Ainsi, d’après le recensement de la Commission européenne , la France est le pays qui en compte le plus avec 54 appellations fromagères enregistrées en juin 2020. L’Hexagone devance de justesse l’Italie avec ses 53 appellations, suivent ensuite l’Espagne (28) et la Grèce (21). Description Ce graphique présente le classement des pays selon le nombre d’appellations fromagères enregistrées (IGP et AOP) en date de juin 2020. Signaler URL à utiliser comme lien de référence :.

Quel est le premier pays du fromage ?

Le premier pays des fromages protégés – La France, dont on recense plus d’un millier de recettes traditionnelles, est le pays qui compte le plus grand nombre de produits protégés. Avec 45 AOC (appellations d’origine contrôlée ou AOP au niveau européen), 6 IGP (indication géographique protégée) et 6 Label rouge pour le fromage, la France arrive au niveau de l’Italie et ses 47 fromages AOP.

  1. Si les États-Unis sont le premier pays producteur de fromages, ils exportent assez peu, la production étant en grande partie destinée à la consommation intérieure;
  2. La France, en revanche, produit aussi bien pour son commerce intérieur que pour l’exportation;

En 2013, l’Hexagone était le plus gros consommateur de fromage, avec 25,9 kg par an et par personne , contre 15,4 kg pour les États-Unis. Des États-Unis qui restent, en dehors de l’Europe, le pays qui importe le plus de fromage français : 22 494 tonnes en 2015 selon les chiffres 2016 de l’Économie laitière..

Quel région a le plus de fromage ?

Notre tour de France des régions de fromages – Avant de générer votre plateau de fromages pour épater vos convives, découvrez-en plus sur ces produits qui ravissent les papilles entre le plat et le dessert. Auvergne Rhône-Alpes : c’est assurément l’une des régions qui compte le plus de fromages différents, tant son territoire est vaste et contrasté.

Du côté de l’Auvergne , difficile de passer à côté du bleu d’Auvergne , le bien nommé, ou encore de la fourme d’Ambert , des fromages de la famille des pâtes persillées au lait de vache. Sans oublier le Salers, un fromage au lait cru de vache à pâte pressée.

Ou encore le cantal , à déguster jeune, entre-deux ou vieux, ou le saint-nectaire , fromage de la famille de pâtes pressées cuites, à l’onctuosité parfaite. Plus à l’est , Rhône-Alpes compte aussi quelques fromages d’exception : le beaufort, l’emmental ou l’abondance , trois fromages fabriqués au lait de vache à pâte pressée, cuite et semi-cuite.

  • Ou encore le reblochon , idéal pour la tartiflette, la fourme de Montbrison ou le picodon , un petit fromage de chèvre fabriqué en Drôme-Ardèche;
  • Bourgogne : bien connue pour son vin, cette région produit aussi des fromages aux caractéristiques marquées;

Citons l’époisses à la croûte orangée, le brillat-savarin ou le petit Mâconnais bleu au lait de chèvre. Aquitaine et Poitou-Charentes : impossible de faire le tour de la carte des régions de France du fromage sans faire une halte en Aquitaine et en Poitou-Charente (aujourd’hui Nouvelle-Aquitaine), deux régions grosses productrices de fromages de chèvre avec le chabichou du Poitou ou le chèvre carré du Poitou , ou de fromages au lait de brebis que sont l’Ossau-Iraty et la tommette des Pyrénées.

Midi-Pyrénées : toute proche de l’Aquitaine et du Poitou-Charentes, la région Midi-Pyrénées est également riche en fromages exceptionnels. À commencer par l’incontournable roquefort , connu de par le monde entier, ou encore le pavé du Quercy, le rocamadour , petit fromage de chèvre unique en goût.

Centre et Pays-de-Loire : ces deux régions ont leur fromage roi à savoir le Sainte-Maure-de Touraine , un fromage de chèvre reconnaissable à sa bûche de paille. On peut également citer le Chavignol ou le Valençay , fromage au lait de chèvre en forme de pyramide à la croûte bleue.

You might be interested:  Sauce Hollandaise Qui Tranche?

La Franche-Comté : c’est l’une des régions qui a elle seule compte le plus de fromages : évidemment le comté , reconnaissable entre tous, mais aussi le morbier , ce fromage jurassien coupé d’une fine couche de cendres, la cancoillotte, le mont d’or… La Normandie, le Nord et l’Île-de-France : filons vers les régions du nord de la France également foisonnantes de bons fromages.

Outre le camembert , emblématique de la Normandie et plus largement de la France, ces régions produisent le coulommiers , fromage à pâte molle et à croûte fleurie, mais aussi les bries (de Meaux et de Melun), le cœur de Neuchâtel en forme de cœur et à la croûte fleurie et bien d’autres.

Pourquoi la France est le pays du fromage ?

Aujourd’hui, l’ancrage de la tradition fromagère en France est fort puisque le pays compte plus de 90 000 exploitations laitières et 3 000 producteurs de fromages qui ont tous un savoir-faire propre. Avec, en moyenne, 40 têtes pour 60 hectares de terres, les fermes laitières françaises sont à taille humaine.

Quels sont les pays du fromage ?

Tous les pays du Monde

Pays Capitale
Algérie Alger
Allemagne Berlin
Andorre Andorre-la-Vieille
Angola Luanda

.

Pourquoi il n’y a pas de fromage en Bretagne ?

Plus de cinq milliards de litres de lait sortent chaque année des pis des vaches bretonnes, soit 20 % de la production française. Première région laitière de l’Hexagone, la Bretagne sera pourtant bien peu représentée ce week-end au Salon du fromage. Le rendez-vous annuel de l’un des produits emblématiques de la France exhibera à partir de dimanche ses plus beaux attributs : comté, saint-nectaire, beaufort, bleu des Causses et ossau-iraty viendront embaumer les halles de la Porte de Versailles de leur doux parfum.

L’occasion rêvée pour toutes les régions françaises de venir vanter les atouts de leur terroir à grand renfort d’AOP. Toutes ? Non. Car la Bretagne ne possède aucun fromage d’appellation d’origine contrôlée.

Avec elle, seuls les Pays-de-la-Loire font exception. Explications. La raison de cette absence est avant tout historique. La Bretagne a beau produire du lait, elle n’a jamais été très branchée fromage. « Il y a cent ou cent cinquante ans, la seule race que l’on trouvait, c’était de la pie noir.

Quel fromage représente la France ?

1) Le Bleu d’Auvergne (AOC depuis 1975) Le Bleu d’Auvergne est un fromage à pâte persillée au lait de vache, à la différence de son cousin le Roquefort qui lui est confectionné à partir de lait de brebis.

Quel est le nombre de fromages en France ?

1 200 – C’est le nombre de variétés de fromages français répertoriées par le Centre National Interprofessionnel de l’Economie Laitière. Mais saviez-vous que ce chiffre fait l’objet de variations selon les sources ? Quelques exemples pour illustrer la diversité de l’appétissant patchwork fromager français….

Pourquoi les Français aiment le fromage ?

L’Europe est le continent qui produit et consomme le plus de fromage. Et c’est en France que les records ont explosé, avec en moyenne un français consomme 25,9 kilos de fromages par an et par personne. La France est le pays qui a développé le plus de spécialités fromagères avec des goûts, des textures et des couleurs différentes.

Celles-ci se sont ancrées dans les mœurs et les traditions. En effet, la France compte plus de 400 variétés différentes de fromages. Ces variétés se sont inscrites dans les terroirs avec des particularités appartenant à chaque région, avec environ 40 types de fromages ayant l’AOP *.

La culture du fromage a traversé les civilisations. A l’origine, le fromage a été créé par un accident de conservation du lait produit par les chèvres, les vaches et les brebis. Ce seraient les romains qui auraient implanté les premiers, le fromage en France.

  1. En général, le fromage se consomme avant le dessert pour en faire ressortir tous les arômes;
  2. Il est servi dans un plat à température ambiante et s’accompagne de son fidèle ami, le vin;
  3. L’accord fromage-vin est un symbole de tradition et d’habitude au sein de la culture française;

Le fromage incarne un patrimoine régional. Le saviez-vous ? Le fromage aurait même des propriétés soignantes grâce à la pénicilline contenue dans sa moisissure, alors pourquoi y résister ? *AOP : Appellation d’origine protégée : C’est la dénomination d’un pays, d’une région ou d’une localité, utilisée pour désigner un produit de la région dont la qualité et les caractéristiques proviennent exclusivement ou essentiellement du milieu géographique.

Quel est le meilleur fromage du monde ?

Et cette année, le meilleur fromage du monde est un gruyère suisse! Considérée comme le pays du fromage, la Suisse vient de remporter un titre de meilleur fromage du monde grâce à un gruyère, le Gourmino, produit dans la région de Berne.

You might be interested:  Combien De Temps Bouillir Lait Frais?

Qui est le premier producteur de fromage au monde ?

Les producteurs de fromage – Les plus grands producteurs de fromages sont les Etats-Unis, l’Allemagne, l’Italie et la France Le fromage est le produit laitier le plus répandu : il utilise 40 % de la production mondiale de lait. Les États-Unis sont le 1er pays producteur mondial de fromage.

  • Mais il sont très marginaux dans les exportations mondiales de fromage, l’essentiel de leur production étant destiné au marché intérieur;
  • La France est le premier exportateur mondial de fromage en valeur, tandis que l’Allemagne est le premier en quantité;

Parmi les dix premiers exportateurs, seuls l’Irlande, la Nouvelle-Zélande, les Pays-Bas et l’Australie ont une production de fromage principalement orientée vers l’export : respectivement 95 %, 90 %, 72 % et 65 % de leur production fromagère est exportée.

Seulement 30 % de la production française est exportée. Les Etats-Unis représentent 14 millions de tonnes   sur les 20 MT de la production mondiale de fromage. Les autres producteurs de fromage importants sont l’Océanie, la Russie, le Canada, le Brésil, le Mexique, l’Ukraine, l’Argentine, le Japon, l’Égypte ou l’Iran.

Les fabrications se développent dans les pays émergents pour répondre à la demande locale. Globalement, la production mondiale de fromages croît de 2% par an.

Quel est le meilleur fromage du monde ?

Et cette année, le meilleur fromage du monde est un gruyère suisse! Considérée comme le pays du fromage, la Suisse vient de remporter un titre de meilleur fromage du monde grâce à un gruyère, le Gourmino, produit dans la région de Berne.

Quelle est l’origine du mot fromage ?

Une histoire de forme – Le grec phormos a donné le latin forma, qui signifie « former » ou « mouler ». Ainsi, dans l’Antiquité, on parlait de caseus formaticus pour désigner le « fromage fait dans un moule ». Or, dans la langue française, seul le deuxième mot est resté, mettant l’accent sur la forme déterminée par le moule.

La fabrication du fromage, c’est en effet le passage d’un ingrédient liquide, le lait, à un volume solide, le fromage. C’est grâce à la coagulation du lait sous l’action de présure ou de ferments lactiques, puis à l’égouttage, que l’on passe d’une masse « informe », à une « forme » précise.

C’est pourquoi initialement, on parlait de « formage » ou « fourmage ».

Quel est le premier fromage en France ?

Il est l’un des aliments manufacturés des plus anciens et remonte vraisemblablement à la préhistoire. Il serait apparu en même temps que l’élevage, à l’époque néolithique, c’est-à-dire 7 000 ans avant Jésus-Christ, cependant il est tellement ancien que l’on ne peut dater avec précision les premières fabrications.

  • Aucune preuve ne permet de déterminer avec certitude la région d’origine de la fabrication du fromage, qui peut se trouver en Europe, en Asie centrale ou au Moyen-Orient;
  • Cependant, des preuves convaincantes montrent que la production laitière était pratiquée en Égypte et à Sumer environ 3100 ans avant notre ère, et que des prairies existaient au Sahara dès le quatrième millénaire avant JC, récemment on a même retrouvé des faisselles polonaises datées de plus de 7000 ans;

Son invention est sans doute liée à la pratique du transport de lait dans des vessies faites de panses de ruminants, sources de présure, qui servaient de sacs. En effet, dans les organes, notamment l’estomac, il y a ce que l’on appelle la présure, ce qui est un élément indispensable à la fabrication du fromage.

Les peaux et les organes des animaux étaient faits pour stocker les aliments et ce serait en fait par hasard que le premier fromage serait apparu : Un nomade de l’époque constata que le lait s’était transformé en une substance à moitié solide.

Curieux et affamé, il goûta à son « lait » pour découvrir que cette substance avait une certaine saveur. Ce mode de transformation du lait devint un secret de fabrication bien gardé. Par exemple, dans l’ancienne Égypte, seuls les Prêtres détenaient ce secret.

  1. La fabrication du fromage s’est répandue en Europe dès l’époque du mythe hellénique et, selon Pline l’Ancien, elle est devenue une technique élaborée dès le début de l’Empire romain, quand des fromages appréciés étaient expédiés à longue distance pour satisfaire les goûts de l’élite romaine;

Récits d’Homère narrant la fabrication du fromage selon le Cyclope, découvertes archéologiques en Mésopotamie ou urnes à fromage dans les sépultures des Pharaons, les premières traces de son existence remontent à l’Antiquité (entre -3500 et -2800 ans avant JC).

Chez les Romains et les Grecs, Les fromages étaient considérés comme un produit de base de leur alimentation et comme un ingrédient à utiliser dans les plats salés ou sucrés, mais accessibles surtout aux riches.

À l’époque de l’empire romain, la fabrication du fromage était assez perfectionnée pour qu’on compte au moins treize variétés de fromages. Ce sont d’ailleurs les Romains qui ont inventé le pressoir afin de perfectionner la technique de l’égouttage du caillé, technique qu’ils exportèrent jusqu’en Grande-Bretagne.

Le premier à formuler clairement les différentes étapes nécessaires à la fabrication du fromage est le romain Columelle, en 60 après JC dans son Traité d’Agronomie. Il y recommande de faire cailler le lait avec l’estomac de jeunes veaux non sevrés ou avec du suc de figuier.

You might be interested:  Combien De Temps Conserver Tarte Au Citron?

Le caillé est ensuite égoutté dans des corbeilles de joncs ou des récipients en bois percés puis pressé à l’aide de lourdes pierres. Columelle précise également l’importance du sel dans la fabrication de ce met, qui relève son goût, mais participe également à son séchage et à sa conservation.

A cette époque le fromage faisait déjà partie de la ration quotidienne des légionnaires romains, César lui-même aurait succombé au charme d’un bleu dégusté à Saint Affrique, à quelques kilomètres de Roquefort-sur-Soulzon (Aveyron, Midi-Pyrénées).

Mais avec la chute de l’Empire romain et l’invasion des barbares une multitude de recettes de fromages ont petit à petit disparu. Seules quelques méthodes de fabrication ont pu être conservées dans des monastères ou des vallées très reculées. C’est dans ces lieux de recueillement, qu’au fil des années, pour assurer leur subsistance, les moines, avec toute la patience et le soin nécessaire, mettent au point de nombreuses recettes de fromages, qui d’ailleurs existent encore de nos jours.

Mais le fromage ne reste pas longtemps l’apanage d’une minorité. C’est au Moyen-âge que les moines d’Europe inventent les techniques d’affinage. Ceux-ci fabriquaient des fromages aux saveurs plus douces. Dans le Jura et les Alpes, certaines communautés de paysans montagnards s’affranchissaient et se regroupaient en « fruitières », leur permettant de confectionner de gros fromages.

En 732, plusieurs régions ont donné leur nom à des fromages qui sont encore commercialisés aujourd’hui comme, entre autres, le Poitou, la Vallée de Munster, la ville italienne de Gorgonzola et la région de Maroilles. En 1217, Blanche de Navarre fait parvenir deux cent fromages de Brie à Philippe Auguste pour qu’il puisse les offrir en cadeau aux dames de sa cour car déjà, on apprécie les vertus nutritives du fromage ! Dès le 13ème siècle, les fermières, pour assurer leurs revenus et tirer un maximum de leur production laitière, mettent au point de nouvelles variétés de fromages.

  1. C’est ainsi que naît, en 1267 à Déservilliers (Doubs, Franche-Comté), la première coopérative française;
  2. Au 16e siècle, la reine Élisabeth I faisait officiellement la promotion du Cheshire que l’on fabriquait depuis déjà depuis trois siècles;

C’est au 19e siècle que l’histoire du fromage va prendre un grand tournant ! L’industrie du fromage à pâte fraîche fut lancée en France vers 1850 par Charles Gervais après sa visite chez une fermière, dame Héroult, qui fabriquait du fromage frais. Il est à l’origine de la fabrication des « petits suisses », technique d’égouttage par couches effectuée par la pression des sacs de toile contenant le caillé les uns sur les autres pour obtenir un caillé plus ou moins pressé.

La pasteurisation fût découverte à partir de 1857. Louis Pasteur, chimiste et biologiste, découvre que des micro-organismes provoquent la fermentation de certains aliments, notamment le lait, et démontre par ses études l’influence de la chaleur sur la destruction plus ou moins complète des bactéries pathogènes.

Son disciple Emile Duclaux adapte ce procédé au fromage quelques années plus tard. Ce progrès technologique est devenu un procédé industriel. En 1880 : La collecte du lait s’organise pour la fabrication du fromage. Grâce à la « pasteurisation » le 19ème siècle sera celui de la révolution du monde fromager, qui va prendre son essor et se diversifier pour entrer dans une nouvelle aire, celle de l’industrie fromagère qui progresse rapidement.

  1. La France peut se vanter de produire de nombreux fromages parmi lesquels certains dont la réputation n’est plus à faire : le Maroilles, le Brie, le Neufchâtel en Bray, le Camembert, le Roquefort, le Bleu de Sassenage;

Aujourd’hui, l’industrie du fromage bat son plein, la France produit plus de 500 fromages et l’éleveur, le laitier et le fromager demeurent des savants qui continuent à perpétuer un art aussi vieux que la nuit des temps. Plusieurs facteurs influencent le goût et la saveur du fromage : la saison, le climat, des micro-organismes précis, la qualité des sols et des pâturages, l’espèce des animaux laitiers (vaches, chèvres et brebis), les techniques de fabrication, le savoir-faire d’affinage, autant d’éléments qui donnent envie de partir à la découverte de toutes ces merveilles !.

Quel est le plus ancien fromage de France ?

Pays Qui A Le Plus De Variete De Fromage Les clichés ont parfois du vrai : la France est culinairement célèbre pour ses vins et ses fromages. Plus de 1 200 sortes de fromages sont fabriqués un peu partout dans l’Hexagone. Mais quel est le plus vieux ? Vous pensez que nous allons parler du camembert  ? Raté. La plupart des experts s’accordent à dire qu’il s’agirait du Cantal ! Pline l’Ancien , auteur romain, évoque le Cantal dès le premier siècle après J-C.

Il parle d’un fromage très estimé venant du « Pays de Gabalès et du Gévaudan ». Pas de doute, il s’agit bien de ce fromage à pâte dure que l’on aime plus ou moins vieux ! Le Cantal s’appelle ainsi officiellement depuis 1298.

Il serait le plus vieux fromage français encore produit aujourd’hui. On regardera autrement notre prochaine planche de fromage ! Crédits photo : lepetitfutetoursvaldeloire.

Author: Delmare Gareau
Pays Qui A Le Plus De Variete De Fromage?