Pourquoi La Levure Chimique Fait-Elle Gonfler Un Gâteau?

Pourquoi La Levure Chimique Fait-Elle Gonfler Un Gâteau
Pose ta colle – Pourquoi La Levure Chimique Fait-Elle Gonfler Un Gâteau Il faut d’abord savoir que la levure est un être vivant, de la famille des champignons. Une fois mélangés à la pâte, ces êtres microscopiques consomment les sucres qu’ils y trouvent et produisent du gaz carbonique, comme toi quand tu respires ! C’est ce gaz carbonique qui prend de l’espace et qui gonfle le pain de l’intérieur. Il forme des bulles (les “trous” dans la mie du pain).

  1. Dans le cas des gâteaux, on utilise une levure chimique, différente de celle des boulangers;
  2. Mais le résultat est le même : il s’agit d’une fine poudre qui réagit au contact du sucre que tu as mis dans la pâte pour former du gaz carbonique;

Ce gaz reste piégé dans le gâteau et le fait gonfler.

Est-ce que la levure chimique gonflé ?

Quelle est la différence entre une levure chimique et une levure de boulangerie ? –

Quelques exemples de recettes contenant de la levure  chimique ou biologique
Levure Chimique Levure Biologique
Madeleine Croissants (PLF)
Cakes Brioche
Quatre-quart Pain au lait
Marbré Kouign-aman
Croustillons Kougloff
Cookies Babas
Gauffres Savarin

En France, on trouve différents produits sous la dénomination «  levure » : levures de boulanger, levure chimique… Chacune possède des caractéristiques et des applications qui leur sont bien propres. Les levures de boulangerie sont composées de cellules vivantes de Saccharomyces cerevisiae, un champignon unicellulaire. Elles sont utilisées par le secteur de la boulangerie pâtisserie ans toutes les pâtes fermentées. Les cellules de levures produisent du gaz (CO2) à partir des sucres présents dans les pâtes.

Le gaz est capté par la pâte qui augmente fortement de volume et acquiert ainsi une texture légère, fixée par la cuisson. La levure de boulangerie contribue au goût du pain, en permettant la libération des arômes présents dans la farine, de la même façon que la levure utilisée dans l’élaboration du vin permet la révélation des arômes du raisin.

La levure chimique (ou poudre à lever) est un mélange composé essentiellement d’un agent basique (bicarbonate de sodium), d’un agent acide (acide tartrique, pyrophosphate de sodium) et d’un agent stabilisant (amidon). Elle se présente sous forme de poudre blanche et sert à faire gonfler pains et pâtisseries.

Contrairement à la levure de boulanger, qui agit par la fermentation de micro-organismes vivants, la levure chimique fait seulement intervenir des réactions chimiques de type acide-base. Tant que la poudre reste sèche, la réaction ne démarre pas.

Lorsqu’elle est humidifiée, l’acide réagit avec le bicarbonate de sodium et un dégagement de dioxyde de carbone se produit, ce qui fait gonfler la pâte. Il faut alors la cuire sans tarder. Dans les pays anglo-saxons il n’existe pas de confusion entre ces deux produits, la levure de boulanger se dénomme « yeast » alors que la levure chimique se dénomme « baking powder ».

Quelle est la composition de la levure chimique ?

La levure des chimistes est chimique ! – La  chimie  vient à la rescousse des cuisiniers en copiant la sucre n’est nécessaire et il n’y a pas d’ alcool produit dans la pâte.

Quand mettre la levure chimique dans un gâteau ?

La levure chimique – Pourquoi La Levure Chimique Fait-Elle Gonfler Un Gâteau La levure chimique n’a de « levure » que le nom. C’est en fait un mélange de bicarbonate de soude et d’acide tartrique qui sert à faire lever vos gâteaux et à leur donner un peu de moelleux. En général, il suffit d’en mettre une cuillère à café dans un gâteau pour le faire lever. Le truc de la levure chimique, c’est qu’elle ne fonctionne qu’une fois cuite : pas besoin d’en mettre plein pour faire gonfler un plat, donc.

Pourquoi Eviter la levure chimique ?

Par Caroline Roy, Cuisine l’Angélique Certaines marques de poudre à pâte ont remplacé, avec les années et les mises en garde, le phosphate sodium-aluminium par du phosphate monocalcique. On retire l’aluminium (d’autres marques l’utilisent toujours) mais on remplace par le phosphate le plus acidifiant de tous les additifs phosphatés.

Les phosphates sont à proscrire de l’alimentation, ils sont nocifs, alors toutes les poudre à pâte, même celles ne contenant pas d’aluminium, sont à proscrire si le mot phosphate se retrouve dans les ingrédients.

Et pour ma part, je proscris aussi l’amidon de maïs car je sais qu’il est génétiquement modifié. On utilise couramment la poudre à pâte (levure chimique) et le bicarbonate de sodium en pâtisserie. En fait, même nos grands-mères utilisaient déjà ces ingrédients!  Ils ne datent donc pas d’hier.

  • Mais qu’en est-il au juste?  Qu’en est-il de leur innocuité et de leur utilisation? Doit-on prioriser une sorte de poudre à pâte et/ou de bicarbonate de soude plus qu’une autre?  Je vais essayer de démystifier le tout pour vous et vous permettre de bien pouvoir vous éclairer sur vos choix, lors de votre prochain achat de ces ingrédients;
You might be interested:  Combien De Temps Peut On Manger Du Fromage Blanc Apres La Date?

Leur utilisation : Contrairement à la levure boulanger qui sert à faire lever le pain en boulangerie, la poudre à pâte (levure chimique) et le bicarbonate de sodium (soda) servent à faire lever les recettes de pâtisserie : crêpes, gaufres, biscuits, gâteaux, muffins etc.

Il ne faut donc pas confondre ces agents de levage avec la levure utilisée pour le pain. La poudre à pâte : Elle est principalement composée d’ingrédients basiques et acides qui lui permettent d’accomplir son action.

L’ingrédient basique utilisé est le bicarbonate de sodium. Concernant l’ingrédient acide, on ajoute habituellement de la crème de tartre, qui est en réalité un sous-produit de la fabrication du vin. Ensuite, on ajoute un ingrédient qui va venir stabiliser la chimie alimentaire créée par le mélange basique-acide. Voici comment procéder : Poudre à pâte maison

  • 65 ml (1/4 tasse) de fécule de tapioca ou de fécule de maïs biologique donc sans OGM
  • 65 ml (1/4 tasse) de crème de tartre
  • 45 ml (3 c. à soupe) de bicarbonate de sodium (soda)

L’innocuité de la poudre à pâte : Un des premiers problèmes rencontrés dans l’achat de la poudre à pâte commerciale est l’utilisation d’amidon de maïs qui sera, bien entendu si le produit n’est pas biologique, un amidon de maïs génétiquement modifié. Et si on désire exclure le maïs de notre alimentation, plusieurs poudres à pâte ne conviendront pas. Mais le plus grave problème est que l’industrie agroalimentaire utilise de plus en plus des additifs phosphatés. On ne le redira jamais assez : il faut éliminer les phosphates de notre alimentation, ils sont nocifs pour notre santé.

  1. Cet ingrédient sera un amidon (amidon de maïs, amidon de tapioca);
  2. Ainsi, de base, on peut même fabriquer soi-même sa poudre à pâte et avoir ainsi un produit sans aucun additif alimentaire;
  3. En effet, les additifs phosphatés sont particulièrement dangereux car, contrairement aux phosphates rencontrés dans les aliments de base tels le chocolat, les grains entiers, le lait etc;

, les additifs phosphatés sont assimilés très rapidement par l’organisme. Il faut donc surveiller ATTENTIVEMENT les ingrédients contenus dans la poudre à pâte et éviter à tout prix celles contenant du phosphate monocalcique (le plus acide de tous les phosphates de calcium), du phosphate de sodium-aluminium ( contenant alors, en plus du phosphate, de l’aluminium, métaux lourd à éviter) ainsi que tous les autres ingrédients contenant le mot phosphate.

L’utilisation de la poudre à pâte dans l’industrie agro-alimentaire biologique La poudre à pâte fait partie des ingrédients permis dans la transformation agro-alimentaire biologique mais elle est régie par des contrôles stricts assurant son innocuité.

Il est donc évident que l’utilisation d’un amidon de maïs non biologique est interdit. En biologique, on utilisera alors souvent comme ingrédient de stabilisation un amidon de tapioca. Ensuite, les phosphates sont prescrits. Le bicarbonate de sodium entrant dans la composition de la poudre à pâte doit posséder les mêmes caractéristiques approuvées que ce que vous lirez plus bas dans la section de cet ingrédient (aucune forme synthétique acceptée).

  • Quant à l’agent acide, on utilise principalement le sulfate de calcium mais des normes très strictes entourent cet ingrédient et il doit absolument :  *”;
  • être issus de procédés assurant une grande pureté, naturellement sans sulfate dihydraté (gypse);

Le traitement est limité à du broyage fin, la séparation pneumatique et/ou l’exposition à de grandes températures. Il n’est pas dérivé ou formulé à partir de produits issus de l’industrie bovine. Ce produit est fait à partir de minéraux naturels et n’est pas issus d’acide sulfurique” Le bicarbonate de sodium : Le bicarbonate de sodium (communément appelé soda) entre aussi dans la composition des recettes de pâtisserie.

Comme il interagit avec des ingrédients acides pour bien effectuer son action de levage, si la recette préparée ne contient pas assez d’ingrédients acides, on ajoutera donc de la poudre à pâte à la recette.

Le bicarbonate de sodium a un goût plus prononcé que la poudre à pâte alors, pour ma part, je l’utilise toujours plus avec parcimonie et souvent en le combinant avec la poudre à pâte. L’innocuité du bicarbonate de sodium  : Encore ici, il faut être vigilant.

  • L’industrie agro-alimentaire est passée maître dans les formulations artificielles d’ingrédients se retrouvant pourtant à l’état naturel;
  • En production biologique, il faut donc s’assurer que le bicarbonate de sodium n’est pas de forme synthétique;

Il doit posséder ces critères: *” Ne contient pas d’ingrédients autre que des minéraux et ses “impuretés” naturelles. Les mines où l’on extrait le soda naturel sont recouvertes d’un dépôt naturel de bicarbonate de sodium à une profondeur d’environ 2000 pieds.

Dans le procédé d’extraction, le bicarbonate est dissout et pompé dans une usine de transformation qui re-crystalise, sèche, filtre et emballe. Le sodium est produit sans transformation chimique”  Conclusion : J’espère donc que ces quelques explications vous permettront de faire la lumière sur ces deux ingrédients et vous permettront de faire un achat éclairé.

Bonne cuisine à tous! *traduction libre.

Comment fonctionne la levure chimique ?

Pourquoi ajouter de la levure chimique ? – L’objectif de la levure chimique est de libérer un gaz lors de la cuisson afin de faire gonfler la pâte du gâteau. C’est ainsi que ces sachets sont aussi surnommés «  poudre à lever  » ou «  poudre levante  ».

Comment faire monter la levure chimique ?

d) La levure liquide – Présentation : bah. sous forme liquide ^^ On la trouve en sachets ou en pot. Utilisation : la levure liquide s’utilise directement dans la pâte. Elle s’incorpore plus rapidement que les autres levures. Le temps de pétrissage est donc réduit.

Comment remplacer un sachet de levure chimique ?

Pourquoi mettre du bicarbonate dans vos gâteaux ? – Si le bicarbonate de soude permet de remplacer la levure chimique, il rendra vos gâteaux plus légers et digestes. Il est d’ailleurs souvent utilisé dans les pâtisseries anglo-saxonnes telles que les muffins ou encore les scones.

Quels sont les 3 composants de la poudre à lever ?

On retrouve trois composants principaux pour obtenir cet effet : un agent basique ; un agent acide ; un stabilisant.

Est-ce que la levure chimique est dangereux pour la santé ?

La levure fait gonfler le pain du boulanger et le gâteau du pâtissier ; mais de quoi s’agit-il exactement ? Les levures sont des organismes vivants microscopiques unicellulaires, parmi lesquels on trouve notamment l’espèce Saccharomyces cerevisiae , plus connue sous le nom de « levure de boulanger » : c’est en effet elle qui, en se nourrissant des glucides présents dans la farine, produisent des bulles de gaz (CO2) qui assurent le gonflement du pain avant cuisson.

You might be interested:  Comment Dessaler Un Plat En Sauce?

La « levure » chimique est bien différente et tire son nom trompeur (on devrait plutôt dire « poudre levante ») du fait qu’elle permet aussi de faire gonfler les préparations (gâteaux, notamment) ; il s’agit en effet d’un mélange de bicarbonate de sodium et d’acide tartrique qui produit du dioxyde de carbone lors de la cuisson des préparations dans lesquelles il a été ajouté.

Après, son utilisation ne pose aucun problème pour la santé ! De manière générale, et malgré une tendance répandue (favorisée par un manque global de culture scientifique), il n’y a pas lieu de se méfier de tout ce qui est « chimique ». En effet, la chimie, comme science, produit de la connaissance (par essence bénéfique), et comme industrie, produit le meilleur (médicaments,…) comme le pire (polluants,…).

Il en va de même de tout ce qui est « naturel », qui malgré un a priori positif chez la plupart des consommateurs, peut cacher des toxines dont la dangerosité n’a rien à envier aux pires produits issus de synthèses chimiques.

Auteur : Christophe Lavelle , chercheur au CNRS et au Muséum National d’Histoire Naturelle..

Comment utiliser la levure chimique alsacienne ?

Conseils – Les quantités indiquées dans les recettes concernant la levure chimique doivent être scrupuleusement respectées. Il est bon de savoir que les fabricants recommandent généralement 20g de levure chimique par kilogramme de farine. En utiliser de façon exagérée ne permet pas de lever encore plus la pâte, au contraire elle pourrait présenter en fin de cuisson à la fois un gonflement irrégulier, mais également un arrière-goût désagréable.

La levure chimique doit être impérativement répartie de façon homogène dans la pâte, en l’incorporant préalablement dans la farine. Une fois incorporée dans la pâte, cette dernière doit absolument être cuite sans tarder, car le premier dégagement de gaz carbonique commence aussitôt.

Pour la même raison, veillez à bien préchauffer votre four..

Quelle différence entre la levure chimique et la levure de boulanger ?

En France, on trouve différents produits sous la dénomination «  levure » : levures de boulanger, levure chimique… Chacune possède des caractéristiques et des applications qui leur sont bien propres.

  • Les levures de boulangerie sont composées de cellules vivantes de Saccharomyces cerevisiae, un champignon unicellulaire. Elles sont utilisées par le secteur de la boulangerie dans toutes les pâtes fermentées. Les cellules de levures produisent du gaz (CO2) à partir des sucres présents dans les pâtes. Le gaz est capté par la pâte qui augmente fortement de volume et acquiert ainsi une texture légère, fixée par la cuisson.
  • La levure chimique (ou poudre à lever) est un mélange composé essentiellement d’un agent basique (bicarbonate de sodium), d’un agent acide (acide tartrique, pyrophosphate de sodium) et d’un agent stabilisant (amidon). Elle se présente sous forme de poudre blanche et sert à faire gonfler pains et pâtisseries.

Contrairement à la levure de boulanger, qui agit par la fermentation de micro-organismes vivants, la levure chimique fait seulement intervenir des réactions chimiques de type acide-base. Tant que la poudre reste sèche, la réaction ne démarre pas. Lorsqu’elle est humidifiée, l’acide réagit avec le bicarbonate de sodium et un dégagement de dioxyde de carbone se produit, ce qui fait gonfler la pâte. Il faut alors la cuire sans tarder. Dans les pays anglo-saxons il n’existe pas de confusion entre ces deux produits, la levure de boulanger se dénomme « yeast » alors que la levure chimique se dénomme « baking powder »..

Quelle quantité de levure chimique ?

Je remarque que vous pouvez vous sentir perdus face aux levures : quelles différences, comment les utiliser, comment les substituer ? On m’a si souvent demandé s’il était possible de remplacer de la levure déshydratée par de la levure fraîche, et en quelle quantité, et comment l’utiliser, etc… Il était temps que je propose un article qui mette les choses au clair sur ce sujet.

  • Ces deux levures servent toutes les deux à faire lever / gonfler une pâte mais ne fonctionnent pas de la même manière;
  • La levure chimique se présente sous la forme d’une poudre blanche et s’utilise essentiellement en pâtisserie pour les gâteaux;

Elle nécessite de l’humidité et de la chaleur pour être efficace. Au contact de la pâte, le bicarbonate de soude qui rentre dans la composition de la levure, commence à dégager un court instant du gaz carbonique. Il n’attend plus que la chaleur du four pour agir totalement et offrir une pâte aérienne par l’apparition de petites bulles.

Une fois incorporée dans la pâte à gâteau, enfournez rapidement sans quoi vous perdriez l’action de la levure. Au niveau des quantités, utilisez 10 g de levure chimique pour 500 g de farine. Il est préférable de mélanger la levure à la farine afin qu’elle se répartisse uniformément dans la pâte et qu’elle agisse de la même manière sur l’ensemble du gâteau.

On a tendance à croire qu’en mettant plus de levure, la pâte gonflera plus, mais c’est une erreur. Au contraire, vous allez en plus donner un arrière-goût de levure très désagréable. Respectez donc bien les dosages. La levure de boulanger se présente sous différentes formes, déshydratées et fraîches, que nous verrons plus en détail ci-dessous.

Contrairement à la levure chimique, celle-ci agit par la fermentation d’organisme vivant et s’utilise dans la fabrication des pains et des viennoiseries. Elle se nourrit du sucre et principalement du glucose contenu dans la farine provoquant une réaction chimique.

Elle n’a pas besoin nécessairement de chaleur pour agir. Il suffit de laisser reposer la pâte à température ambiante, parfois près d’un radiateur pour accélérer éventuellement le processus. La levure de boulanger demande un certain temps pour lever : environ 2 à 3 heures.

La levure sèche instantanée est celle que j’utilise au quotidien. On l’appelle également levure lyophilisée ou déshydratée. Elle est vendue dans des sachets séparés de 5 à 7 g et se présente sous la forme de mini billes.

Elle a l’avantage de pouvoir se conserver longtemps à température ambiante, jusqu’à 1 an et d’être stable malgré les variations de température. On la trouve en grande surface à côté des farines. Pour être utilisé, elle n’a pas besoin d’être réhydratée et s’incorpore directement dans la farine avec les autres ingrédients de la recette.

Un sachet correspond à 500 g de farine (un pain normal). La levure sèche active se vend principalement en pot, plutôt dans les magasins biologiques ou dans certaines épiceries orientales. Elle prend la forme de granules ou billes.

La plus connue, il me semble, est la marque SAF-levure. Contrairement à la levure sèche instantanée, la levure sèche nécessite une réhydratation et une activation avant d’être utilisée. Il est conseillé de la diluer dans un peu de liquide tiédi à 25 °C maximum avant d’être utilisée avec le reste des ingrédients de la recette.

Vendue en cube dans la majorité des boulangeries, celui-ci pèse généralement 42 g et s’utilise pour 1 kg de farine. Avec un cube, vous réalisez donc deux pains normaux utilisant 500 g de farine. Une fois achetée, elle se conserve une dizaine de jour au réfrigérateur.

Petite astuce des lectrices (merci !) : vous pouvez parfaitement la congeler sans que ses propriétés ne soient altérées. Émiettez-la pour pouvoir utiliser la quantité qu’il vous faut. On peut l’utiliser directement émiettée avec le reste des ingrédients à pétrir.

  1. Cependant, il est plutôt recommander de l’activer pendant 15 – 20 min en la délayant dans un liquide tiède (eau ou lait prélevé de la recette du pain ne dépassant pas les 25 °C);
  2. Des petites bulles vont se former et vous pouvez l’utiliser ensuite directement avec le reste des ingrédients;
You might be interested:  Comment Rechauffer Une Tarte Flambée?

Certaines boulangeries vendent la levure en vrac. Il s’agit tout simplement de la levure fraîche qui n’a pas été compressée en cube. Vous pouvez donc demander le grammage qu’il vous faut. Elle se conserve une dizaine de jours au réfrigérateur et s’utilise de la même manière que la levure en cube.

Elle se congèle également très bien. Vendue dans un petit pot dans certaines boulangeries, elle correspond à un cube de levure fraîche de 42 g. Il faut donc utiliser la moitié du pot pour un pain utilisant 500 g de farine.

Elle se conserve également une dizaine de jour au réfrigérateur et s’utilise directement avec le reste des ingrédients. Fraîche en cube, fraîche en vrac et sèche active : on les active en les diluant dans un peu d’eau ou de lait (selon la recette) tiédi à 25°C.

  1. On recouvre d’un torchon et on attend 15 – 20 min que des petites bulles se forment;
  2. On l’ajoute ensuite avec le reste des ingrédients;
  3. Sèche instantanée et fraîche liquide : on les utilise directement dans la farine;

Qu’elle soit sèche ou fraîche, il est un impératif à ne pas omettre : on ne mélange jamais la levure au sel. Il a le pouvoir d’annuler les effets de la levure. Si vous utilisez un robot pétrisseur ou que vous réalisez votre pain à la main, mettez les ingrédients dans cet ordre : Lorsque vous devez activer une levure, respectez tant que possible la température de 25 °C (à plus ou moins 5°C).

  1. C’est la température optimale pour une activation réussie;
  2. À partir de 50°C, la levure mourra;
  3. Et reportez-vous à leur méthode d’utilisation donnée plus haut;
  4. Pour un pain normal utilisant 500 g de farine, utilisez 150 g de levain liquide;

Mais réduisez la quantité d’eau de la recette. Le levain va apporter de l’humidité à la pâte..

Quels sont les bienfaits de la levure chimique ?

Comment remplacer la levure chimique par le bicarbonate de soude ?

Le bicarbonate à la place de la levure – On a toujours un peu de bicarbonate dans ses placards, que l’on peut utiliser aussi bien en cuisine que pour les tâches ménagères. Préparez votre gâteau selon votre recette habituelle. Au moment d’ajouter un sachet de levure chimique, remplacez-le par une cuillère à café de bicarbonate de soude.

Si votre préparation comporte une pincée de sel, évitez de l’intégrer à la pâte car le bicarbonate est naturellement salé. En bonus, votre pâtisserie sera aussi plus digeste puisqu’il s’agit d’une des vertus du bicarbonate de soude.

C’est d’ailleurs un ingrédient très prisé des Anglo-saxons en pâtisserie. Pour être efficace, le bicarbonate de soude nécessite d’être mélangé à une pâte liquide, humide et d’être soumis à la chaleur. Pour accentuer ses effets, vous pouvez ajouter un élément acide comme une cuillère à café de jus de citron à votre préparation.

Comment remplacer la levure sans bicarbonate ?

Troisième possibilité : de la levure fraîche de boulanger – Enfin troisième possibilité : la levure fraîche de boulanger, à acheter chez votre… boulanger ! Incroyable non ??! Il vous suffit de vous munir d’un petit pot avec couvercle et vous vous en sortirez avec de la bonne levure fraîche pour quelques dizaines de centimes seulement.

Quelle est la différence entre la levure de boulanger et la levure chimique ?

En France, on trouve différents produits sous la dénomination «  levure » : levures de boulanger, levure chimique… Chacune possède des caractéristiques et des applications qui leur sont bien propres.

  • Les levures de boulangerie sont composées de cellules vivantes de Saccharomyces cerevisiae, un champignon unicellulaire. Elles sont utilisées par le secteur de la boulangerie dans toutes les pâtes fermentées. Les cellules de levures produisent du gaz (CO2) à partir des sucres présents dans les pâtes. Le gaz est capté par la pâte qui augmente fortement de volume et acquiert ainsi une texture légère, fixée par la cuisson.
  • La levure chimique (ou poudre à lever) est un mélange composé essentiellement d’un agent basique (bicarbonate de sodium), d’un agent acide (acide tartrique, pyrophosphate de sodium) et d’un agent stabilisant (amidon). Elle se présente sous forme de poudre blanche et sert à faire gonfler pains et pâtisseries.

Contrairement à la levure de boulanger, qui agit par la fermentation de micro-organismes vivants, la levure chimique fait seulement intervenir des réactions chimiques de type acide-base. Tant que la poudre reste sèche, la réaction ne démarre pas. Lorsqu’elle est humidifiée, l’acide réagit avec le bicarbonate de sodium et un dégagement de dioxyde de carbone se produit, ce qui fait gonfler la pâte. Il faut alors la cuire sans tarder. Dans les pays anglo-saxons il n’existe pas de confusion entre ces deux produits, la levure de boulanger se dénomme « yeast » alors que la levure chimique se dénomme « baking powder »..

Quel est le gaz produit par la levure ?

Les levures – Les boulangers utilisent de la levure pour faire gonfler leur pain. La levure est un micro-organisme capable de conduire des réactions de fermentation, c’est-à-dire d’utiliser le sucre présent dans son environnement pour se fournir en énergie, en absence d’oxygène (sous forme d’O 2 ).

  • Dans la fabrication du pain, les levures utilisent le sucre contenu dans la farine et en retirent de l’énergie;
  • Cette transformation produit de l’alcool et du gaz carbonique;
  • Les bulles de gaz sont emprisonnées dans la pâte et la font lever donnant ainsi de jolis pains bien gonflés;

On peut apercevoir les alvéoles de gaz produites durant la fermentation dans la mie de pain lorsqu’on le coupe. L’alcool produit lors de la réaction de fermentation est, quant à lui, évaporé lors de la cuisson..

Est-ce qu’il y a du gluten dans la levure chimique ?

La levure chimique est parfaite pour faire lever la pâte, gonfler nos gâteaux et réussir nos préparations culinaires. Le problème est qu’elle contient la plupart du temps de l’amidon de blé et par conséquent du gluten.

Author: Delmare Gareau
Pourquoi La Levure Chimique Fait-Elle Gonfler Un Gâteau?