Comment Faire Secher Du Fromage De Chevre?

Comment Faire Secher Du Fromage De Chevre
J’avais demandé à Charles des conseils pour faire sécher ses fromages de chèvres, voici sa réponse. Si vous essayez informez nous de vos résultats Isabelle ou moi même lui donneront des nouvelles de nos tentatives 😉 Je suis pas en avance pour les réponses, mais nous sommes en plein foins, et le temps “libre”, on essaie de roupiller ! Pour le séchage des fromages, il suffit de le laisser au frigo pendant qq jours sur une clayette qui le laisse respirer par en dessous, genre moustiquaire épaisse ( bien prendre soin de la brosser tous les deux jours.

  1. Au bout de quatre ou cinq jours (çà dépend de la qualité du frigo) on peut le mettre à la cave , si on a la chance d’en posséder une, dans un garde manger anti moucherons (mailles assez fines et costaud , genre inox );

Ces garde-manger se trouvent dans n’importe quel bon magasin de bricolage. Donc on place les fromages sur les “étagères” qui sont dans les garde-manger ; ils ne doivent pas se toucher, et on les retourne tous les jours (d’ailleurs pour la garde au frigo c’est pareil).

Au bout d’une semaine, dans des conditions optimale c. d bien ventilé et à une T° maximale de 12 à 14°. on a un fromage qui prend du caractère pour s’y habituer doucement. Ensuite les amateurs les gardent plusieurs semaines ou mois, jusqu’au stade du “cailloux” que l’on peut sucer den petits bouts.

Mais entre le frais et le “caillou” il y a toute la marge au libre arbitre et gout de chacun. Certains prennent gout à l’affinage “maison” et mettent un autre fromage de qualité à coté , roquefort par exemple , mais à impérativement exiger “fermier” chez un fromager, et là commence l’alchimie des mariages, et des mélanges. Tout est possible, si l’on respecte les règles d’hygiène,

  • se laver les mains avant les manipulations journalières,
  • ne pas stocker du hareng ou des charcuteries à proximité : les chèvres frais on un gout unique, et fin, mais ils ont comme défaut de “pomper” toutes les odeurs.

Faites des essais, en faisant au mieux, vos expériences nous intéressent ! A ton écoute, et merci, Amicalement Charles et Véro.

Où faire sécher fromage ?

La cave semble le meilleur endroit pour faire sécher le fromage et pour le conserver, ou bien une pièce pas trop chaude et bien ventilée. A défaut de cave, on peut envisager de mettre un ventilateur qui tourne devant le fromage une journée.

Comment faire du fromage sec maison ?

Comment faire du fromage sec ou affiné ? – Pour faire du fromage sec ou affiné , il suffit de mettre le fromage blanc que vous aurez préparé dans des faisselles et de le laisser s’égoutter pendant 24 heures. Au bout d’une journée, il faut retourner chaque fromage dans sa propre faisselle, saler (environ 2 grammes de sel par litre de lait) et reposer encore 24 heures, à l’issue desquelles vous pourrez démouler vos fromages sur des grilles.

Comment affiner un fromage de chèvre frais ?

L’affinage ds fromages de chevre s’effectue sur des clayettes disposées dans une pièce fraîche dont la température est maintenue à 10 -11°C. Cette cave ou réserve bien ventilée, avec 80% d’humidité, est appelée le hâloir. Les fromages sont alors régulièrement retournés à la main.

Comment conserver des fromage de chèvre plusieurs mois sans qu’il durcisse ?

Emballer le fromage pour sa conservation – Votre soirée « vins & fromages » s’achève ou votre dîner entre amis prend fin. Il est temps de ranger votre fromage jusqu’à votre prochain repas ou votre prochain apéritif ! Mais avant de les placer au réfrigérateur, il est important de bien emballer vos fromages.

  • Vous éviterez les transferts d’odeurs et de saveurs entre les différents fromages ;
  • Vous les protégerez du dessèchement ;
  • Vous protégerez vos fromages des risques de contamination microbienne.

Pour cela, vous pouvez tout simplement réutiliser l’emballage d’origine. Vous l’avez jeté à la poubelle ? Ne paniquez pas. Vous pouvez envelopper chaque fromage individuellement dans du papier sulfurisé , du papier aluminium ou dans un film alimentaire plastique. Il est également possible d’opter pour une boîte à fromage qui facilitera le rangement et vous permettra d’isoler vos fromages des autres aliments conservés au réfrigérateur.

Comment sécher du fromage ?

J’avais demandé à Charles des conseils pour faire sécher ses fromages de chèvres, voici sa réponse. Si vous essayez informez nous de vos résultats Isabelle ou moi même lui donneront des nouvelles de nos tentatives 😉 Je suis pas en avance pour les réponses, mais nous sommes en plein foins, et le temps “libre”, on essaie de roupiller ! Pour le séchage des fromages, il suffit de le laisser au frigo pendant qq jours sur une clayette qui le laisse respirer par en dessous, genre moustiquaire épaisse ( bien prendre soin de la brosser tous les deux jours.

Au bout de quatre ou cinq jours (çà dépend de la qualité du frigo) on peut le mettre à la cave , si on a la chance d’en posséder une, dans un garde manger anti moucherons (mailles assez fines et costaud , genre inox ).

Ces garde-manger se trouvent dans n’importe quel bon magasin de bricolage. Donc on place les fromages sur les “étagères” qui sont dans les garde-manger ; ils ne doivent pas se toucher, et on les retourne tous les jours (d’ailleurs pour la garde au frigo c’est pareil).

  • Au bout d’une semaine, dans des conditions optimale c;
  • d bien ventilé et à une T° maximale de 12 à 14°;
  • on a un fromage qui prend du caractère pour s’y habituer doucement;
  • Ensuite les amateurs les gardent plusieurs semaines ou mois, jusqu’au stade du “cailloux” que l’on peut sucer den petits bouts;

Mais entre le frais et le “caillou” il y a toute la marge au libre arbitre et gout de chacun. Certains prennent gout à l’affinage “maison” et mettent un autre fromage de qualité à coté , roquefort par exemple , mais à impérativement exiger “fermier” chez un fromager, et là commence l’alchimie des mariages, et des mélanges. Tout est possible, si l’on respecte les règles d’hygiène,

  • se laver les mains avant les manipulations journalières,
  • ne pas stocker du hareng ou des charcuteries à proximité : les chèvres frais on un gout unique, et fin, mais ils ont comme défaut de “pomper” toutes les odeurs.

Faites des essais, en faisant au mieux, vos expériences nous intéressent ! A ton écoute, et merci, Amicalement Charles et Véro.

Ou affiner les fromages ?

Le matériel pour affiner son fromage à la maison – Comme tu le verras plus bas, il faut respecter de nombreux conseils pour affiner son fromage à la maison et qu’il reste comestible et goûtu. Pour ce faire de manière amateur et sans trop de matériel voici ce que j’te propose :

  • le Bac à légumes de ton frigo : il sera suffisant pour affiner des bleus et en plus de ça, c’est le meilleur endroit pour conserver ton fromage dans le frigo.
  • Le garde-manger : dans l’idéal il devrait être dans une pièce de 8 à 12 degrés pour permettre à un maximum de frometons de s’affiner. Si c’est aux alentours de 15 à 20 degrés, ça limite les possibilités aux fromages type emmental, comté, beaufort…
  • La cave à fromage ou refroidisseur à vin : si la température est réglable, c’est une super alternative. Quelques bonnes pistes :
You might be interested:  Combien De Temps Se Conserve Une Tarte Au Citron?

Qu’est ce qui remplace la présure ?

Faire du fromage avec du lait de vache coagul au citron – A dfaut de prsure utilisez du citron ! Il est possible de remplacer la prsure par 1/10e de jus d’un citron par litre de lait ou 2 c. de jus de citron par demi-litre de lait de vache. La fromagre permet de prparer un fromage au lait de vache ferment uniquement par du jus de citron frais en 7 heures. Remplacez simplement la prsure par le jus de citron. Mais la consistance du fromage obtenu est trs peu ferme. Recettes de ce site avec du citron :

  • de la ricotte au citron sans prsure
  • du cottage cheese avec du vinaigre et du citron (ou de la prsure)
  • du fromage frais nature ou aux noix et aux raisins
  • du paneer
  • du mascarpone

Comment faire de la présure ?

Qu’est-ce que la présure ? – En fromagerie traditionnelle, ce processus ancestral a été amélioré. Pour fabriquer la présure d’origine animale, on fait macérer des caillettes séchées de veau (4ème poche de l’estomac) dans une solution d’eau salée. Ce procédé d’auto-digestion va ainsi libérer des enzymes dans le milieu.

Ce milieu enzymatique est riche en chymosine , enzyme responsable du caillage du lait, et en pepsine , enzyme responsable de la dégradation des protéines. On y trouve également des minéraux et des facteurs de croissance.

Ces enzymes, qui, à l’origine, permettent aux animaux de digérer le lait, accélèrent le caillage et la formation du fromage. La première présure standardisée n’a été produite qu’en 1872 (extraction des enzymes). Sa commercialisation industrielle date de 1874 offrant ainsi au fromager une alternative plus pratique que la macération des caillettes de veau séchées.

Comment faire pour transformer le lait en fromage ?

Il ne s’agit pas uniquement de traire une vache, une chèvre ou une brebis et de transformer le lait. La fabrication d’un fromage demande un vrai savoir-faire et de nombreuses étapes pour y parvenir ! Pour fabriquer un fromage, il est nécessaire de solidifier le lait, on y ajoute un ingrédient appelé “présure” qui lui permet de coaguler, de se figer.

  1. Le lait se “divise” en deux matières : l’une liquide appelée “petit lait”, l’autre solide, le “caillé”;
  2. On récupère cette pâte qui sert de base au fromage;
  3. Cette étape consiste à presser le caillé manuellement dans un linge ou mécaniquement en utilisant une presse;

L’eau superflue encore présente est évacuée. Selon le type de fromage que l’on souhaite fabriquer, on va presser plus ou moins le caillé. Le sel est un ingrédient important de la fabrication. Il va permettre de prononcer le goût du fromage, d’agir en tant que conservateur, de modifier sa texture.

Le sel peut être également ajouté à d’autres étapes de l’élaboration du fromage. Il s’agit de donner une forme au fromage avec des moules. Par ce biais, on peut aussi définir sa taille et son poids. Un fromage peut être conditionné dans du papier d’aluminium comme pour les portions de La Vache qui rit® ou de Kiri® et même enrobé de cire comme le Babybel®.

Le moulage va permettre également au fromage d’être reconnu, un crottin de chèvre n’a pas le même aspect qu’un gouda ! Il n’est pas systématique pour tous les fromages, mais certains d’entre eux doivent être encore égouttés pour être conservés plus longtemps.

  • Ils sont donc pressés dans leur moule;
  • Certains fromages doivent être affinés;
  • C’est un peu comme si on laissait mûrir un fruit pour qu’il soit meilleur ! Une croûte se forme, la pâte se colore et le goût se prononce;

Si cette étape est très importante pour certains fromages, elle n’existe pas pour d’autres qui se consomment frais. Les fromages à pâte molle sont lavés en surface et ceux à pâte dure sont brossés pour activer la fermentation. C’est une transformation qui s’opère grâce à des bactéries présentes naturellement dans le lait.

  1. Pour obtenir des fromages différents , les étapes ne se ressemblent pas toujours;
  2. L’origine du lait varie, la propension de sel ajouté change, les moules sont de formes diverses, le pressage est plus ou moins fort, l’affinage plus ou moins long et l’ultime étape n’a pas toujours lieu;

Les règles qui régissent la fabrication de chaque fromage contribuent à fabriquer des aliments très distincts les uns des autres… et autant de façons de les déguster ! Miam !.

Quelle cave pour affiner le fromage ?

Les soins durant l’affinage – Votre fabrication est terminée, commence alors votre affinage maison dans votre bel environnement, à la bonne température, bon taux d’humidité. Parfait ! Mais votre travail ne s’arrête pas là. – Retournements : un “soin” primordial lors de l’affinage.

Quel que soit le type de fromage fabriqué, il faut effectuer des retournements réguliers pour répartir l’humidité dans le fromage et éviter sa stagnation, favoriser un développement homogène des croûtes fleuries, éviter que les croûtes lavées ne collent aux stores ou grilles d’affinage, et également une aération naturelle.

En effet, pour ce dernier point, et comme on travaille au format “affinage maison”, la circulation de l’air (comme vu plus haut) va se faire au moment de ces retournements (entre autre) : ouverture de la porte du réfrigérateur/cellier, ouverture des éventuelles boîtes d’affinage, et retournements en tant que tels. En fromagerie comme ci-dessous à la Fromagerie du presbytère, comme les meules de Louis d’Or sont trop grosses et le volume important, ce processus est automatisé : – Lavages/brossages : les lavages/brossages vont permettre plusieurs choses. Permettre la formation de la croûte car la solution de lavage contient de l’eau (ou de l’alcool), du sel, et éventuellement des ferments. Le lavage va favoriser aussi le développement des levures en début d’affinage en désacidifiant rapidement la croûte.

  1. Le lavage peut aussi donner une couleur à la croûte, soit en favorisant le développement du brevibacterium linens (ferment du rouge), soit en utilisant un alcool coloré (bière brune par exemple pour la tomme lavée à la bière);

Utiliser un alcool ou des ferments dans la solution de lavage a pour effet de ralentir les flores de surfaces ou éventuellement de donner un goût spécifique à la croûte. Les fromages à pâte molle et à croûte lavée sont généralement des fromages assez forts en saveur. Ci-dessous l’exemple de lavage d’un type vacherin : Le brossage peut aider parfois à nettoyer la croûte des moisissures indésirables qui se forment à cause de l’humidité. Les ustensiles pouvant être utilisés pour le lavage/brossage : à la main, un linge de cuisine, une étamine, une petite brosse à ongle, une brosse à dent. Ce matériel ne doit être utilisé que pour les fromages et doit être stérilisé avant chaque utilisation.

  1. Conseil d’initié :  faire attention notamment aux fromages à croûtes lavées, de retourner le fromage, et de ne laver que la face qui ne sera pas en contact avec le store ou la grille;
  2. Le dosage de sel dans la solution de lavage est important et peut avoir un effet par exemple sur le développement du brevibacterium linens (ferment du rouge) et donc de la couleur donnée au fromage;
You might be interested:  Combien De Fromage Par Personne Pour Un Mariage?

Il faut aussi adapter sa technique de lavage en fonction du type de fromage, et donc faire attention de ne pas abimer les fromages fragiles.

Comment faire une cave d’affinage ?

Pour la construction de la cave d’affinage, préférez un isolant disponible sous forme de plaques plutôt que sous forme de rouleaux car plus facile à poser. L’isolant doit aussi être résistant à l’eau et avoir une faible perte d’effi- cacité dans le temps.

Pourquoi Affiner un fromage ?

L’affinage constitue une étape cruciale dans la fabrication du fromage. Dernière phase après le caillage, le moulage et l’égouttage, l’affinage permet de porter le fromage à sa maturation optimale pour que ce dernier puisse être savouré à sa juste valeur.

Comment conserver du fromage plusieurs mois ?

Comment conserver du fromage plusieurs mois ? – Le fromage se conserve parfaitement pendant plusieurs semaines dans le bac à légumes du réfrigérateur ou à température ambiante pour certains. Mais pour une conservation de plusieurs mois, mieux vaut privilégier le congélateur. Pour une conservation optimale :

  • emballez chaque fromage dans un récipient hermétique spécialement conçu pour la congélation ;
  • décongelez le fromage dans le réfrigérateur avant de le consommer. Pour cela, mettez-le dans un plat que vous poserez ensuite tout en bas de votre réfrigérateur pour éviter que l’eau ne s’écoule sur vos aliments.

Petite astuce : râpez les fromages à pâte dure avant de les congeler. Cela facilitera leur utilisation. Crédit photo : Merci à © adisa – Fotolia. com.

Est-ce que le fromage de chèvre se Perime ?

Les fromages que vous pourrez conserver plus longtemps – Les chèvres ainsi que le fromage de brebis peuvent se savourer encore quelques semaines après la DDM , tout comme les fromages à pâte molle comme le camembert ou le brie. Mais cela ne sera possible que si vous conservez correctement vos fromages après ouverture. Il en va de même pour les fromages à pâtes pressées cuites (gouda. ) ou non cuites (parmesan. Pour certains de vos fromages, vous retrouverez une indication supplémentaire vous indiquant le temps de conservation optimale après ouverture de votre produit.

  • C’est en effet le cas des laitages et crème UHT;
  • Par exemple, gruyère et camembert peuvent être consommés jusqu’à 15 jours après la DDM indiquée sur leur emballage;
  • À la condition de les avoir correctement conservés;

S’ils présentent des moisissures ou dégagent une odeur anormale, mieux vaut vous en séparer. Nous conseillons néanmoins aux femmes enceintes, personnes âgées et enfants en bas âge d’éviter de consommer un produit au-delà de sa date de durabilité minimale.

Quel fromage ne se conserve pas au frigo ?

comment est fait le fromage de chèvre ???

Faut-il garder son fromage au réfrigérateur ou au sec ? – Les fromages à pâte dure, molle et semi-ferme peuvent être gardés à température ambiante, pendant 4 à 5 jours, à condition d’être maintenus dans leur emballage d’origine et protégés du soleil, dans un endroit sec et frais.

C’est le cas par exemple du gruyère et du camembert. Pour les fromages frais, il est impossible de les garder au sec. Il faut absolument les réfrigérer. Les fromages vendus plongés dans de la saumure ou de l’huile devront être placés au frigo, conservés de la même manière ( feta , mozzarella , Bocconcini).

Le plus prudent est de garder tous les fromages au réfrigérateur, dans le bac à légumes, là où l’humidité et la fraîcheur sont les plus faibles.

Comment faire sécher de la ricotta ?

Voilà une manière très originale et pourtant si simple de déguster la ricotta différemment. En la plaçant au four à faible température, elle va se mettre à sécher et à dorer pour devenir beaucoup plus ferme. Elle se déguste ensuite comme un fromage sur une tranche de pain.

Mais avant de la faire sécher, il faut la parfumer et la saler sinon c’est très fade. J’y ai mis de l’huile d’olive et des herbes de Provence. Vous pouvez la saupoudrer d’épices, d’autres herbes séchées, l’arroser d’un peu de miel.

Vous pouvez utiliser une ricotta du commerce ou faire votre ricotta maison. Vous trouverez le recette en cliquant ici ..

Comment faire durcir un camembert ?

Histoire et caractéristiques du camembert – C’est à Marie Harel , modeste fermière d’un village du Pays d’Auge, que l’on doit le camembert, à la fin du XVIIIème. Il faut remettre les choses à leur place cela dit : non, Marie n’a pas inventé le fromage normand.

Dès 1680, en effet, les archives de Camembert , nom du village, y font référence. Et en 1708, Thomas Corneille lui consacre un article dans son dictionnaire. Il n’en demeure pas moins que, pendant la Révolution française, Marie Harel recueille un prêtre réfractaire, originaire de Brie.

Reconnaissant de l’hospitalité témoignée, celui-ci lui transmet le secret de fabrication du fromage de sa région. Tradition normande et briarde se sont donc mêlées et ont donné naissance au camembert. Trois étapes importantes ont fait du camembert ce qu’il est aujourd’hui.

  1. Tout d’abord, l’apparition du chemin de fer, vers 1850, lui a offert l’occasion de conquérir les marchés de Paris , et très vite de toute la France;
  2. Lors de l’inauguration d’une ligne, d’ailleurs, Napoléon III eut l’occasion d’y goûter;

Immédiatement épris de cette richesse de caractère, il lui donna le nom du village de provenance et se mit à en consommer très souvent. Une sacrée publicité pour ce petit disque normand. Autre événement marquant : en 1890, l’ingénieur Ridel invente la fameuse boîte ronde en peuplier déroulée.

Grâce à cet emballage en bois, le fromage, organisme vivant, peut respirer et il lui devient alors possible de faire des trajets plus longs et de parcourir le monde. Succès incontesté par delà nos frontières, puisque des camemberts sont depuis produits dans de nombreux pays, notamment les Etats-Unis, l’Angleterre et l’Allemagne.

Dernière révolution dans l’histoire du camembert : la découverte du  pénicillium candidum en 1910, qui permet à une moisissure blanche de se développer, remplaçant ainsi la moisissure bleu-gris originelle. Peu appréciée du grand public, les producteurs ôtaient celle-ci en lavant la croûte à grande eau, ou la camouflait en la recouvrant de cendres.

Si, désormais, le camembert est le symbole de la nation française, c’est depuis la guerre de 1914. Inclus dans la ration quotidienne des Poilus, il prend alors une valeur fédératrice dans le cœur des Français.

Fromage produit partout dans le monde, il était nécessaire d’avoir un moyen de reconnaître un vrai camembert de qualité. Depuis 1983, il est donc protégé par une A. C ; seul celui au lait cru de Normandie peut porter cette appellation. Il doit répondre à des critères bien précis, du lieu au mode de fabrication. Il est de tradition que 3 semaines sont nécessaires pour faire LE camembert :

  • J 1 : le bon lait cru des vaches normandes est collecté, analysé, trié avant d’être en partie écrémé puis mis à maturation dans une pièce chauffée afin que les ferments lactiques se développent.
  • J 2 : dans le lait chauffé (jamais à plus de 37°C) on ajoute de la présure, une enzyme qui fait cailler le lait ; c’est l’emprésurage. A la suite de ce brassage, on le laisse au repos pour qu’il durcisse. On peut alors procéder au moulage. Il faut 2 litres de lait pour faire un camembert, c’est-à-dire cinq louches. A ce stade, il fait environ 30°C, température qui favorise l’égouttage. Cette étape importante dure une journée.

    Ainsi, la zone de production concernée est limitée aux seuls départements du Calvados, de l’Eure, de la Manche, de l’Orne et de la Seine- Maritime. Sa fabrication doit aussi respecter “les usages locaux et constants”.

    On égalise la surface en début d’opération : c’est le rabattage. A la fin de la journée on procède au retournement des fromages.

  • J 3 : c’est l’heure du démoulage après quoi, les fromages sont “taillés” (on enlève la rognure à la base du moule). Il est prêt pour le salage. Saupoudré sur toutes les faces, le sel ne représente au final que 2 % du produit fini. C’est à ce stade que l’on ajoute la bactérie pénicillium candidum, qui permet l’affinage et lui donne sa texture crémeuse. Il reste 24 h dans le saloir où la température est de 18/20°C.
  • J 4 : il part en séjour plus ou moins long selon la saison dans le hâloir (10/14°C) pour s’affiner sur des claies. Au huitième jour, il est consciencieusement retourné.
  • 12 jours plus tard : on retrouve notre camembert, ses 11 cm de diamètre, ses 3 cm d’épaisseur, avec une croûte de joli duvet blanc. C’est la touche finale, l’emballage. On le met dans sa boîte en peuplier, qui lui permet de continuer à s’affiner. L’assaut des marchés peut commencer.

Comment faire sécher du parmesan ?

À un niveau d’humidité optimal (dans un réfrigérateur ventilé, le fromage à tendance à sécher ); Loin des autres aliments (la partie grasse du fromage a tendance à absorber d’autres odeurs dans le réfrigérateur).

Quels sont les fromages secs ?

Comment Faire Secher Du Fromage De Chevre © Cniel Il faut différencier les pâtes pressées non cuites qui donnent des fromages plutôt moelleux tels que le Reblochon, la Raclette, la Tomme de Savoie … et les pâtes pressées cuites qui donnent des fromages parfois en très grosses meules. Les plus connus et les plus appréciés sont l’Emmental, le Comté, l’Abondance … Ces fromages ont un caillé cuit, puis pressé pendant de longues heures afin d’en éliminer le petit lait. Ce procédé permet d’obtenir une matière plus « sèche » qui se conserve plus longtemps. Comment Faire Secher Du Fromage De Chevre Emmental V. Riabut / les Studios Associés / Cniel Emmental et Gruyère Produit en Savoie, l’ Emmental se présente en meules de plus de 70 kg. C’est le plus gros fromage de France. Sa croûte est de couleur jaune pâle et sa pâte jaune clair présente de larges trous. Son goût est bien fruité.

  1. Le Gruyère, bien souvent confondu avec l’Emmental est quant à lui produit en Savoie mais aussi en Franche Comté;
  2. Sa meule plus petite pèse environ 42 kg;
  3. Sa croûte va du brun à l’oranger selon l’affinage;
  4. Sa pâte, de couleur ivoire, présente des également des trous plus ou moins larges;

Sa texture fondante offre un goût est doux, fruité et fleuri. Comment Faire Secher Du Fromage De Chevre Comté © thodonal Le Comté Il se savoure à différents affinages. Les plus connaisseurs préfèreront le vieux comté qui développe, avec le temps, des cristaux de sel dans sa pâte. Produit dans le massif du Jura, c’est le premier fromage AOP français en tonnage. Il est affiné minimum 4 mois et parfois plus de 24 mois, offrant ainsi des arômes différents selon sa durée d’affinage. Comment Faire Secher Du Fromage De Chevre Beaufort © fromage-beaufort. com Le Beaufort Présenté en différentes meules plus ou moins grosses (de 20 à 70 kg) ce fromage de vache, à pâte pressé cuite, est produit en Savoie, dont le Beaufortain dont il tire son nom. Il existe 3 types de Beaufort, la classique, le Beaufort d’été et le Beaufort Chalet d’Alpage, affinés entre 5 et 12 mois. Comment Faire Secher Du Fromage De Chevre Ossau-Iraty © fromagerie les Alpages L’Ossau-Iraty Changement radical de région, l’Ossau-Iraty est le fromage basque à pâte pressée non cuite, par excellence. Fait à partir de lait de brebis, ce fromage au bon goût de pâturage se déguste souvent accompagné de confiture de cerises noires. Sa pâte est blanche avec peu ou pas de trou offre une texture souple et fondante au goût de noisette et des notes animales plus ou moins prononcées en fonction de sa durée d’affinage qui va de 4 à plus de 8 mois. Comment Faire Secher Du Fromage De Chevre Cantal © quiveutdufromage. com Le Cantal Jeune, entre-deux ou vieux le Cantal, le plus vieux des fromages d’Auvergne se présente sous 3 formes. Lui aussi fait partie des fromages à pâte pressée non-cuite. D’abord acidulé avec un arôme de beurre frais marqué en début d’affinage, son goût s’intensifie jusqu’à devenir fruité et persistant en bouche.

Pour bien le choisir, demandez à votre fromager de vous le faire goûter avant de l’acheter. Il se consomme ainsi tout au long de l’année et présente selon les saisons, des notes d’herbes fraîches, de beurre fondu et de pain brioché.

Le vieux Cantal affiné, minimum 8 mois, présente une pâte très sèche, presque friable et un goût salé en bouche. Comment Faire Secher Du Fromage De Chevre Abondance © fromageabondance. fr L’Abondance Présenté en petites meules de 7 à 12kg, l’Abondance, pâte pressé cuite, est un fromage produit en Haute-Savoie. Sa pâte souple et fondante est bien fruitée, au goût de noisette, légèrement salé. Fabriqué au lait cru, il est affiné minimum 4 mois sur des planches d’épicéa qui participent à sa saveur unique. Comment Faire Secher Du Fromage De Chevre Mimolette @ laboitedufromager. com La Mimolette Appelée aussi « Vieux Hollande », ce fromage, à la pâte pressée non-cuite dont la paternité reste un mystère est proposé selon 4 affinages différents. Produite dans la Meuse et en Normandie, son affinage se fait dans les caves du Pas de Calais. Comment Faire Secher Du Fromage De Chevre Laguiole © jeune-montagne-aubrac. fr Le Laguiole Fromage de l’Aubrac de forme cylindrique, le Laguiole qui se prononce layole, peut être affiné de 120 jours jusqu’à plus de 2 ans. Jeune, sa pâte pressée non-cuite est souple et fondante au goût fruité et lacté. Plus prononcé, le vieux Laguiole offre un goût plus intense rappelant l’étable. Comment Faire Secher Du Fromage De Chevre Salers © aop-salers. com Le Salers Cette pâte pressée non cuite fait partie des 5 AOP d’Auvergne et n’est produit du 15 avril Au 15 novembre. Cette fourme cylindrique d’environ 40 kg présente de beaux arômes fleuris. Affiné au minimum 3 mois, son goût de beurre frais est prononcé quand il est jeune et tend vers des arômes plus épicés avec l’âge..

Author: Delmare Gareau
Comment Faire Secher Du Fromage De Chevre?