Comment Fumer Un Fromage?

Comment Fumer Un Fromage
Déposer la boite le plus loin possible de l’endroit ou l’on déposera le fromage. Fermer le couvercle et attendre d’avoir une bonne quantité de fumée à l’intérieur. Déposer le fromage, sur la grille puis fermer rapidement le couvercle. Fumer à froid le fromage durant 2 heures.

Quels fromages Peut-on fumer ?

L’applewood, le gruyère, le gouda, le rauchkase, le Idiazabal, la scamorza, le cheddar ou encore les productions corses de type casgiu sartinesu sont quelques fromages fumés couramment.

Comment faire un fumé ?

Il consiste à exposer les aliments à de la fumée froide pour les fumer sans les cuire. La température du fumoir est comprise entre 20° et 30°C maximum. C’est le mode de fumage traditionnel utilisé en France pour fumer le saumon, le magret ou le filet mignon.

Comment fumer du fromage à raclette ?

Réaliser son propre brézain fromage fumé ? – Comment Fumer Un Fromage Et oui, c’est possible ! C’est complexe, et le brézain de la fromagerie Edelmont est tellement bon qu’on peut s’en contenter, mais c’est possible. Munissez-vous d’un fumoir à froid , de fromage nature coupé en tranches, et d’un mode d’emploi. Il en existe de nombreux sur internet ! Prévoyez environ 3 heures de fumage maximum : le fromage capte très vite les flaveurs, si vous ne voulez pas le dénaturer totalement, ne le fumez pas aussi longtemps que la viande.

Comment faire un fumage à chaud ?

Pour fumer du bacon, des viandes séchées, de la charcuterie, on fume à environ 70-80°C. Pour fumer à chaud du poisson, des viandes et notamment le brisket ou le porc effiloché, on fume entre 110 et 130°C. Il existe également le fumage à haute température pour la volaille ou les légumes qui se fait entre 175 et 190°C.

Qu’est-ce que tu fromage fumé ?

Le fromage fumé est une pâte préalablement exposée au fumage, qui offre des arômes fumés, tout simplement.

Comment fumer du fromage de chèvre ?

Télécharger l’article Télécharger l’article Le fromage fumé a une saveur de noix et de fumée complètement différente de celle des fromages ordinaires. Le fromage peut couler ou suinter si la température est supérieure à 30 °C donc il faudra que vous utilisiez une méthode de fumage à froid. Vous pouvez acheter un fumoir à froid exprès, mais si vous voulez vous servir des outils dont vous disposez déjà, il peut vous suffire d’ajouter un bac de glace.

  1. 1 Attendez un jour où il ne fait pas trop chaud. Le fromage doit être fumé à froid pour qu’il ne fonde pas. C’est plus facile si la température de l’air ne dépasse pas 15 ou 16 °C, même avec les méthodes que nous allons suivre pour garder le fromage au frais  [1].
    • Si vous essayez de fumer le fromage lorsqu’il fait chaud, commencez par fumer une petite quantité pour réduire au maximum le risque que le fromage fonde et se perde ou s’étale partout. Il vaut mieux utiliser un fumoir à froid acheté dans un magasin lorsqu’il fait chaud.
  2. 2 Coupez le fromage de votre choix. On peut fumer n’importe quel fromage du moment qu’il n’est pas mou au point de couler à travers une grille. Le gouda, le cheddar et le gruyère sont des options communes. Pour obtenir du fromage complètement fumé, utilisez des morceaux ne mesurant pas plus de 10 x 10 x 5 cm afin que la fumée puisse pénétrer entièrement le fromage  [2].
    • Si vous préférez du fromage avec une croute fumée à l’extérieur, mais tendre à l’intérieur, utilisez de plus gros morceaux.
  3. 3 Faites sécher le fromage et attendez qu’il arrive à température ambiante. Déballez le fromage et laissez-le au réfrigérateur toute une nuit. Sortez-le du réfrigérateur le lendemain et laissez-le le temps qu’il arrive à température ambiante. Durant ce temps, une partie de l’humidité s’évaporera et il sera plus facile de créer une croute fumée.
    • Ceux qui fument le fromage ne sont pas tous d’accord sur ce point. Certains préfèrent garder le fromage au réfrigérateur ou même au congélateur avant de le fumer  [3]. D’autres n’aiment pas le changement de texture provoqué par la congélation et préfèrent même sauter complètement la réfrigération par commodité et laisser simplement le fromage à température ambiante une heure ou deux.
  4. 4 Envisagez l’achat d’un fumoir à froid. Si vous avez déjà un fumoir à chaud, vous pouvez acheter un accessoire de fumage à froid. Sinon, vous pouvez acheter directement un fumoir à froid. Le prix peut aller de 30 € à bien plus de 100€. Cependant, une fois que le fumoir à froid est prêt à utiliser, le procédé de fumage est simple et il y a peu de risque que le fromage fonde  [4].
    • Certains accessoires de fumage à froid sont de petits dispositifs à basse température utilisant un combustible spécial à base de sciure de bois. Ce dispositif peut être placé en bas du fumoir à chaud et utilisé en suivant la notice.
    • D’autres accessoires de fumage à froid se présentent sous la forme de compartiments supplémentaires qui s’attachent au fumoir à chaud. Si le fumoir et l’accessoire n’ont pas été produits par la même entreprise, il faudra peut-être que vous les fixiez vous-même l’un à l’autre. Pour certains modèles, il suffit d’une perceuse, d’un boulon et d’un écrou pour le faire, mais renseignez-vous avant d’acheter.
    • Dans tous les cas, une fois que vous avez installé le fumoir à froid, faites cuire le fromage au-dessus de copeaux ou de granules de bois pendant une à six heures en le retournant au moins une fois puis sortez-le et réfrigérez-le entre une et quatre semaines avant de le manger. Consultez la partie « fumoir à chaud » de ce tutoriel pour plus de conseils.
  5. 5 Vous pouvez aussi improviser un fumoir à froid maison. Consultez une des méthodes ci-dessous en fonction des outils dont vous disposez.
    • Il y a deux façons de convertir un fumoir ordinaire (à chaud) ou un gril avec un couvercle en fumoir à froid. Vous pouvez utiliser un bac de glaçons ou vous pouvez créer vous-même une mini source de fumée avec une boite en aluminium. Les deux méthodes sont décrites dans la partie « fumoir à chaud ».
    • Si vous n’avez pas du tout de fumoir ou de gril et que vous ne voulez pas en acheter, vous pouvez essayer de fumer le fromage dans un réfrigérateur que vous n’utilisez plus ou au-dessus d’une plaque de cuisson. Cette méthode de fumage peut être efficace, mais elle est difficile à contrôler et demande encore plus de précautions pour éviter le risque de feu.

    Publicité

  1. 1 Fumez le fromage au-dessus d’un bac de glace. La façon la plus facile de garder le fromage au frais dans un fumoir à chaud ou un gril est d’utiliser un grand bac de glaçons. Placez une grille sur le bac de glace pour y poser le fromage puis passez à l’étape commençant par « allumez une source de fumée aromatique » un peu plus loin.
    • Si vous avez la place, remplissez plutôt une grande passoire de glaçons et placez un bac en dessous pour récupérer l’eau qui goutte. Il sera ainsi plus facile de changer les glaçons.
    • Lisez la partie sur la préparation du fromage si vous ne l’avez pas encore fait.
  2. 2 Vous pouvez aussi utiliser une boite en aluminium. Prenez une boite de conserve propre et solide (une vieille boite de tomates, par exemple) ayant une contenance d’au moins 300 ml. Elle servira de mini cheminée et empêchera le feu de devenir trop grand ou trop chaud.
    • Si vous avez un grand fumoir, il faudra peut-être que vous utilisiez une boite plus grande (une grande boite à café, par exemple) pour obtenir assez de fumée.
  3. 3 Allumez une source de fumée aromatique. Si vous utilisez de la glace, allumez le feu normalement en utilisant trois ou quatre morceaux de charbon (ou le dispositif de chauffage du fumoir électrique). Placez un bac de copeaux ou de granules de bois aromatique directement au-dessus de la source de chaleur pour créer de la fumée (consultez les conseils à la fin de l’article pour trouver des informations sur les différentes saveurs).

    Essuyez la surface du fromage avec du papier absorbant pour éliminer l’humidité. Si vous n’avez pas assez de place pour le bac de glace ou si vous avez peur que l’humidité ralentisse le procédé de fumage, essayez plutôt l’a méthode suivante.

    Si vous utilisez une boite en aluminium, vous avez deux possibilités.

    • Méthode A : remplissez la boite à moitié de morceaux de charbon. Remplissez le quart suivant de copeaux de bois imbibés d’eau et le reste de copeaux de bois sec  [5].
    • Méthode B : faites un trou près du haut de la boite. Passez un fer à souder neuf dans ce trou puis remplissez la boite à moitié de granules de bois (pas besoin de charbon). Branchez le fer à souder pour allumer le feu  [6]. N’utilisez jamais un fer à souder ayant servi à souder autre chose, car la fumée contiendrait des produits chimiques toxiques.
  4. 4 Ajustez l’aération. Ajustez le dispositif d’aération de manière à ce que beaucoup de fumée soit produite, mais que le bois brule lentement et régulièrement.
  5. 5 Ajoutez le fromage. Une fois que vous avez votre source de fumée en bas du fumoir ou sous le grill, ajoutez les morceaux de fromage sur la grille supérieure. Fermez le fumoir ou le couvercle du gril.
    • S’il y a du vent, vous pouvez mettre une bâche sur l’appareil fermé pour que la fumée reste à l’intérieur  [7].
  6. 6 Surveillez fréquemment le fromage. Avec ces méthodes, c’est une bonne idée de vérifier le fromage toutes les quinze à vingt minutes, surtout lors de votre premier essai. Cherchez et corrigez les problèmes suivants.
    • Entretenez le feu en ajoutant du charbon toutes les trente à quarante minutes ou bien des copeaux ou des granules de bois lorsque leur niveau baisse (ajoutez des copeaux mouillés et secs si vous suivez la méthode A avec la boite de conserve).
    • Si le fromage commence à suinter, il ne va pas tarder à fondre. Fermez un peu les bouches de ventilation ou refroidissez le fromage en suivant les méthodes ci-dessous.
    • Si vous utilisez un bac de glace, remplacez la glace fondue avec de nouveaux glaçons. S’il fait frais et que le feu n’est pas très chaud, cela ne sera peut-être pas nécessaire.
  7. 7 Fumez entre trente minutes et six heures en retournant de temps en temps le fromage. Le fromage absorbe facilement les saveurs et n’a pas besoin d’être fumé aussi longtemps que la viande. Retournez le fromage toutes les quinze à trente minutes ou au moins une fois au cours du procédé de fumage. Attendez que le fromage ait développé une bande fumée plus foncée sur les bords avant de le retirer du feu.
    • Un fromage à pâte molle dans un fumoir chaud peut être prêt au bout de trente minutes, si vous préférez un arôme léger. On le laisse plus souvent une ou deux heures.
    • De gros morceaux de fromage à pâte dure fumés un jour d’hiver froid peuvent prendre entre quatre et six heures. Lors de votre premier essai, il est conseillé d’attendre seulement trois heures au maximum pour éviter de perdre complètement le gout de base du fromage.
  8. 8 Laissez vieillir le fromage avant de le manger. Enlevez le fromage du fumoir et enveloppez-le dans du papier sulfurisé. Laissez-le au réfrigérateur au moins une semaine de façon à ce que le gout fumé s’adoucisse et devienne plus agréable. Le fromage est souvent meilleur après deux à quatre semaines au réfrigérateur.
    • N’emballez pas le fromage dans du plastique. Si vous voulez l’empêcher de se dessécher, enveloppez-le dans du papier sulfurisé puis mettez-le dans un sac en plastique non étanche  [8].

    Publicité

  1. 1 Réservez un réfrigérateur uniquement au fumage. Ce réfrigérateur risque de s’imprégner d’une odeur de fumée impossible à éliminer donc il doit rester complètement vide. Gardez-le dans un endroit où il n’y a pas de risque de feu, comme un garage ou un sous-sol avec un sol en béton et aucune matière inflammable à proximité.
    • Lisez la partie « préparation du fromage » au début de l’article avant de commencer.
  2. 2 Mettez une plaque de cuisson en bas du réfrigérateur. Placez une plaque de cuisson, de préférence dont vous pouvez ajuster la température, tout en bas du réfrigérateur.
  3. 3 Ajoutez un récipient de copeaux de bois. Mettez un petit moule à cake, une boite de conserve ou tout autre récipient résistant à la chaleur sur la plaque de cuisson. Remplissez le récipient de copeaux ou de granules de bois prévus pour le fumage ou provenant d’une source de bois pur sans additif toxique.
    • Consultez les conseils à la fin de l’article pour trouver des informations sur les arômes.
  4. 4 Posez un bac de glaçons sur la grille du milieu. Remplissez un grand récipient de glaçons et placez-le au-dessus de la plaque de cuisson. Il gardera le fromage au frais et l’empêchera de fondre.
  5. 5 Commencez à fumer le fromage. Posez les morceaux de fromage sur la grille supérieure du réfrigérateur. Allumez la plaque de cuisson à basse température et fermez la porte du réfrigérateur.
  6. 6 Fumez le fromage entre une et six heures en le surveillant régulièrement. Vérifiez-le toutes les dix à quinze minutes et corrigez ces problèmes si nécessaire.
    • Si la glace a fondu, remplacez la glace fondue avec de nouveaux glaçons.
    • Si le fromage commence à suinter, éteignez la plaque de cuisson le temps que le fromage refroidisse.
    • Une fois que le fromage a une bande fumée foncée tout autour du bord, retournez-le. Une fois qu’il a une bande fumée des deux côtés, sortez-le et éteignez la plaque de cuisson.
  7. 7 Réfrigérez le fromage. Enveloppez-le dans du papier sulfurisé et réfrigérez au moins une semaine pour obtenir une bonne saveur. Certains fromages fumés sont meilleurs si on les laisse deux à quatre semaines.
    • Ne jetez pas un fromage ayant mauvais gout lorsqu’il sort tout juste du fumoir (ou plutôt du réfrigérateur). La saveur s’améliore souvent de façon considérable.

    Publicité

Comment faire de la fumée pour un fumoir ?

Les copeaux de bois pour le fumage à chaud – Pour le fumage à chaud , on privilégie les copeaux de bois : plus gros que de la sciure, ils garantissent une combustion plus intense et augmentent la température dans l’enceinte du fumoir (entre 40 et 120°C). Comment Fumer Un Fromage Le conseil Made in Esprit Barbecue : Laissez tremper vos copeaux dans l’eau à minima une heure. Selon l’épaisseur de votre bois il est possible d’allonger ce temps jusqu’à une nuit, puis déposez-les directement sur le charbon ardent. Grâce à ce procédé, le bois dégage un maximum de fumée blanche et aromatisée.

Comment fumer en cuisine ?

Comment fumer ? – Pour fumer un aliment, on l’enferme dans un récipient ou un fumoir. Le mets est généralement déposé sur une grille placée au dessus d’un lit de sciure d’écorces ou de végétaux séchés. On allume ces brins secs avec une allumette, et l’on couvre le récipient pour que la fumée ne s’en échappe pas.

Quels sont les meilleurs fumoirs ?

Quel aliment fumé à froid ?

Généralement, les gens connaissent bien le saumon fumé à froid, mais sachez qu’il est possible de fumer à froid beaucoup d’autres protéines et aliments que ça. Par exemple, vous pouvez fumer à froid du canard, du bœuf, des œufs, des noix, du fromage, du sel… les possibilités sont infinies! – À la base, la fumaison à froid était utilisée comme méthode de préservation des aliments.

  1. Effectivement, avant qu’il y ait des réfrigérateurs, les gens fumaient leurs aliments à froid pour que la boucane entre en contact avec leurs aliments et viennent les « sceller chimiquement » pour qu’ils « durent » plus longtemps;

La plupart du temps, les gens séchaient, salaient, puis fumaient des viandes et du poisson. Si l’on retourne à l’époque où l’on chauffait au bois, par exemple, les gens avaient un gros foyer en pierre à l’intérieur de leur maison et accrochaient des morceaux de jambon ou de viande sur lesquelles ils avaient ajouté de leur salaison près du foyer pour que la boucane vienne fumer directement les aliments et leur donner un arôme.

Au fil du temps, l’Homme s’est rendu compte qu’il y avait d’autres moyens de conserver les aliments, mais le goût unique que la boucane créait, par contre, est toujours resté dans son cœur. Aujourd’hui, je suis donc là pour vous parler non seulement des bases de la fumaison à froid, mais aussi pour vous donner quelques idées d’aliments à faire fumer.

Préparez-vous, vous finirez de lire mon article avec la tête pleine d’idées! 🤩 Pour fumer à froid, ça prend quoi? Pour pouvoir fumer à froid, il y a quelques éléments essentiels qui doivent être respectés. Tout d’abord, la température extérieure doit être entre 10 et 15 °C, voire même, idéalement, entre 4 et 15 °C.

Ceci est important, parce que bien qu’on n’allume pas le BBQ pour fumer à froid, il doit quand même y avoir une certaine chaleur à l’entour de celui-ci. Si ça peut faciliter votre processus, vous pouvez même faire fumer vos protéines la nuit, puisqu’il fait plus frais.

Ensuite, la température du BBQ, elle, doit généralement être sous les 80 °F (même qu’une température entre 70 et 80 °F est recommandée pour la « cuisson » de la plupart des aliments). Tout dépend, en fait, de ce que vous voulez fumer. Des noix, par exemple, peuvent être fumées à froid à une température plus élevée, soit entre 120 et 130 °F.

  • En fin de compte, votre but est que la fumée à l’intérieur du BBQ s’imprègne sur vos aliments pour les « cuire »;
  • D’ailleurs, si votre BBQ est noir, placez-le aussi à un endroit loin du soleil pour ne pas que la température interne de votre appareil dépasse 80 °F au courant de la fumaison;

Il y a également plusieurs façons de fumer à froid. Selon moi, toutefois, la meilleure méthode est d’utiliser le fameux Fumaniseur Labyrinthe à fumée BBQ Québec. Le Fumaniseur, c’est un labyrinthe en acier inoxydable avec plein de trous. Vous mettez des granules dedans, les allumez d’un côté (ou des deux, dépendamment d’à quel point vous voulez fumer lentement) et faites fumer vos aliments.

Si vous remplissez le Fumaniseur et que vous allumez les granules d’un côté, elles pourront fumer pendant environ 12 heures. Ça peut être 9 heures, ça peut être 15 heures, ça dépend de la circulation d’air à l’intérieur de votre BBQ et de son isolation.

En parlant de BBQ, vous pouvez utiliser n’importe quelle sorte de BBQ pour fumer à froid. Un que je trouve vraiment, vraiment, génial, par contre, c’est le Fumoir vertical XXL avec WIFI de Camp Chef. Je peux y mettre une quantité énorme d’aliments (ce BBQ a même deux sortes de grilles, donc je peux autant y faire fumer un poisson que des amandes!) et je peux même mettre mon Fumaniseur complètement dans son fond, donc vraiment loin de mes aliments, et laisser la boucane monter tranquillement et faire son travail.

(Bien entendu, on n’allume pas le BBQ, on s’en sert comme récipient pour faire circuler la fumée. ) Aussi, en passant, si votre BBQ n’est pas aux granules et que vous ne voulez « être pris » avec une poche de 20 lb de chez vous, je vous conseille d’opter pour le sac de 5 lb de Granules d’érable à sucre BBQ Québec.

Vraiment pratique, ce « petit » format vous permettra de faire plusieurs fumaisons à froid et son sac refermable de bien conserver vos granules. Si vous souhaitez utiliser une autre sorte de granules, celles faites à base de pacanier, de cerisier ou de pommier sont de très bons choix (le premier, avec les granules d’érable à sucre, donnent un résultat plus prononcé et les derniers un résultat plus doux). Le mélange d’assaisonnement que je préfère avec le saumon est celui-ci :

  • ¼ de t. (environ) de marinade sèche Yukon BBQ Québec X La ferme Monette
  • ¼ de t. (environ) de marinade sèche Caraïbes BBQ Québec
  • ¼ de t. (environ) de marinade sèche California BBQ Québec
  • Assaisonnement Gâteau BBQ Québec , au goût (une plus petite quantité que ¼ de t. )

Sérieusement, ce mélange crée un petit « mix » de saveurs vraiment l’« fun » et le résultat est délicieux. Une fois que votre mélange est prêt, utilisez-le pour recouvrir entièrement votre filet de saumon. Que votre filet ait une peau ou non, je vous recommande de recouvrir seulement 1 de ses côtés de mélange pour ne pas que le goût soit trop intense. Recouvrez votre filet d’un cellophane si vous le voulez, puis laissez le saumon refroidir pendant 24 heures au réfrigérateur.

  • Quoi fumer à froid, et comment? Comme je l’ai mentionné plus tôt, il y a une panoplie d’aliments que vous pouvez faire fumer;
  • Voici donc quelques-unes de mes recommandations et des idées de recettes que vous pouvez faire : Le saumon Personnellement, j’aime bien faire fumer un filet de saumon sauvage;

Si vous préférez quand même assaisonner votre protéine des 2 côtés, laissez le filet de saumon au réfrigérateur pendant 12 heures au lieu de 24. Lorsque le temps est écoulé, techniquement, vous pouvez manger votre filet tel quel (sans l’emballage, évidemment 😉) parce qu’il a « cuit chimiquement », mais je vous recommande de le faire fumer au BBQ parce qu’il goûtera encore meilleur et que vous serez sûr à 100 % qu’il ne contiendra pas de bactéries.

  1. Dépendamment de comment vous aimez votre nourriture fumée, la fumaison peut prendre 12 heures, comme elle peut en prendre 6;
  2. Allez-y selon vos préférences et l’intensité du goût que vous recherchez;
  3. Le steak de bœuf L’idéal pour fumer un steak à froid, c’est qu’il fasse entre 0 et 4 °C à l’extérieur (idéalement une température sous 4 °C, même);

Une fois que votre pièce de viande est fumée, emballez-là sous vide et mettez-la au réfrigérateur ou au congélateur. Elle sera prête à être grillée des 2 côtés par la suite (sans emballage), lorsque vous serez prêt à la déguster. Quand vous voulez un bon steak au goût de fumé, mais que vous n’avez pas la chance d’avoir ou le temps d’utiliser un BBQ au charbon, cette méthode est vraiment idéale.

  • Le magret de canard À l’aide d’un couteau, faites des incisions en formes de losanges (des lignes diagonales dans les 2 sens) dans la partie grasse du canard, puis recouvrez les 2 côtés de la pièce de viande de marinade sèche Explorateur BBQ Québec en prenant soin « d’ouvrir » les entailles pour que la marinade sèche pénètre à l’intérieur d’elles;

Saupoudrez ensuite, toujours des 2 côtés, de la marinade sèche Jerk Jamaïcain BBQ Québec pour combler les endroits où il n’y a pas d’assaisonnement. Tout comme pour le saumon, couvrez ensuite votre magret de canard d’une pellicule en cellophane (si désiré) et mettez-le au réfrigérateur pendant 24 heures avant de le faire fumer.

  1. Les œufs Lorsqu’il fait un maximum de 10 °C à l’extérieur, faites cuire vos œufs dans l’eau bouillante pendant 10 minutes, jusqu’à ce que vous obteniez des œufs à la coque;
  2. Écaillez les œufs, puis faites-les fumer pendant environ 30 minutes à 1 heure au BBQ avec le Fumaniseur;

Les œufs deviendront un peu noircis (parce que leur extérieur aura absorbé la fumée), mais auront un goût de fumée. Vous pourrez ensuite les mettre au réfrigérateur et les manger quand vous voudrez. Je vous recommande toutefois de ne pas les faire mariner dans un contenant avec du vinaigre pour ne pas qu’ils perdent leur bon goût de fumée.

😉 Pour ce qui est de la fumaison des œufs, vous pouvez les fumer entiers ou, si vous voulez avoir une plus grande intensité de saveur de boucane, coupés en 2. Vous pouvez même retirer leur jaune avant pour qu’ils ne soient pas fumés et en faire une farce avec de la sauce piquante avant de les remettre dans les blancs d’œufs.

Si vous cherchez une petite recette protéinée rapide à faire, vous pouvez enrouler vos œufs à la coque fumés dans des tranches de prosciutto ou de jambon. Vous pouvez même ajouter un cornichon ou du fromage à votre création si vous désirez. Vous verrez, le résultat sera vraiment, vraiment génial.

🙌 Les fromages Les fromages sont aussi un autre classique de la fumaison à froid. Ce qui est particulièrement bien avec les fromages, c’est que vous pouvez utiliser ceux que vous souhaitez. Fromages à pâte ferme, à pâte molle… tout est possible.

Attention, par contre, il est mieux de faire fumer du fromage lorsqu’il fait froid parce que sinon il pourrait fondre. Ou alors, s’il fait « chaud », je vous recommande de prendre un fromage à pâte ferme pour qu’il « résiste » plus longtemps à la température.

Si vous voulez quand même faire fumer un fromage très très mou, comme un brie, mettez alors un petit plateau en dessous de lui pour obtenir un fromage fondu fumé. En ce qui concerne les sortes de fromages que vous pouvez faire fumer, laissez votre imagination faire le travail.

Vous pouvez prendre du 1608 de Charlevoix, de l’halloumi aux fines herbes (si vous le faites griller après l’avoir fumé, vous aurez réellement le meilleur des 2 mondes 😍), du parmesan au lait de brebis (faites-le fumer un peu plus longtemps, pendant entre 2 à 5 heures pour que la fumée pénètre bien à l’intérieur de lui; le résultat sera excellent dans votre spaghetti), du cheddar fort, du mozzarella (votre « pizza game » va changer à tout jamais avec du mozzarella fumé, je vous le dis!), de l’Oka, du paneer…  Les sortes de granules que je vous recommande pour faire fumer du fromage sont les granules faites à base d’arbres fruitiers, donc à base de pommier, de cerisier ou d’érable (oui, oui, pour moi, le sirop d’érable est son fruit 😉) pour obtenir un résultat plus doux.

Si vous cherchez un goût plus « wild », je vous conseille donc celles à base de hickory ou de mesquite. Aussi, si vous voulez que la boucane pénètre à l’intérieur, au centre, de votre fromage, emballez-le sous vide après l’avoir fumé à froid, puis mettez-le au réfrigérateur.

Les sels Si vous êtes comme moi et que vous adorez le sel, vous êtes sûrement du genre à en avoir 26 sortes différentes dans votre cuisine. Eh bien, vous pouvez même fumer vos sels et leur donner un goût encore plus unique! Par exemple, si vous désirez savourer un steak qui a un goût de fumée, mais que vous ne voulez pas le faire fumer à froid, vous pouvez faire fumer votre sel d’avance et saler votre pièce de viande avec ça.

  • Oh oui, vos papilles n’y verront que du feu!👌 Ce qui est bien avec les sels, c’est que vous pouvez les fumer avec tout : des granules de pommier, de noisetier, de hickory, de mesquite, ou d’autres arbres;

C’est selon vos préférences. Il en va de même pour les sortes de sels que vous pouvez utiliser. La particularité avec les sels, cependant, c’est que vous devrez faire plusieurs essais et erreurs avant d’arriver à vos combinaisons parfaites. La fumaison en tant que telle, par contre, est assez rapide; elle peut prendre entre 20 minutes et 1 heure, donc assurez-vous de goûter souvent à vos créations au cours du processus.

  1. Les noix Les noix sont d’autres aliments que j’aime beaucoup faire fumer;
  2. Tout comme les sels, les noix fument rapidement; je dirais qu’elles prennent entre 10 minutes à 1 heure, si vous voulez un goût très fort, à atteindre de bons résultats;

Ce que je fais avec les noix, généralement, c’est que je les ajoute dans un cul de poule dans lequel j’ai mis, au préalable, un filet d’un corps gras ou d’un corps sucré et un peu de marinade sèche. Ensuite, je brasse tout et je laisse les noix s’imbiber du mélange.

Le filet peut être un filet d’huile d’olive, d’huile d’avocat, de beurre fondu ou de sirop d’érable et la marinade sèche en est une qui est assez fine, comme la Jerk Jamaïcain de BBQ Québec ou une plus sucrée.

Parmi les noix qui sont excellentes une fois fumées, on retrouve : les pacanes, les noix de Grenoble, les amandes, les graines de citrouille et les « peanuts » (elles sont d’ailleurs délicieuses avec une marinade sèche piquante!). Les courges Faire fumer des courges n’est pas vraiment quelque chose auquel on pense généralement.

Si vous voulez le faire, ce que je vous conseille est de les couper comme des patates pour que vous soyez sûr que la fumée pénètre à l’intérieur d’elles, puis, une fois qu’elles sont fumées à froid, de les cuire à chaud.

Vous aurez des courges incroyables, je vous le dis! Les chocolats La dernière option que je vous propose, et non la moindre, est de faire fumer du chocolat. Pour vrai, c’est quelque chose d’absolument trippant. En fait, lorsqu’il fait 10, voire même, 15 °C à l’extérieur, vous pouvez verser un peu de sucre d’érable, de miel, de vanille ou de sel sur le dessus de votre tablette de chocolat noir 100 % cacao et la faire fumer à froid au BBQ.

(Je trouvais important de vous préciser la température extérieure maximale, parce que ça veut dire que vous pourrez en faire plus souvent. 😜) Faire fumer du chocolat est particulièrement bon pour faire des recettes qui sortent de l’ordinaire (par exemple, vous pouvez en mettre dans votre steak haché, oui, oui!) ou des desserts.

En même temps, on va se le dire, du chocolat, c’est toujours bon. 😉 En bref Comme vous avez pu le constater, tout se fume à froid. Si vous voulez fumer à froid quelque chose qui doit rester froid, comme une viande, ce que vous devez savoir est qu’il est important que la température extérieure soit de moins de 4 °C.

  • Vous pouvez même faire fumer à froid du poulet si le cœur vous en dit, mais assurez-vous que la température reste toujours de 4 °C ou moins (un thermomètre de style iGrill ou à sonde , idéalement sans fil, est très important pour ça!);

Au contraire, si votre protéine se mange crue, comme du poisson, il est alors mieux de la faire saumurer avant de la faire fumer. Et, finalement, si votre protéine se mange chaude, comme un steak, vous devez la faire fumer à froid d’abord, puis la cuire après.

Comment faire de la mozzarella fumée ?

Retirez le papier absorbant et placez-les sur une grille à l’intérieur de votre cocotte afin que celles-ci soient au-dessus de vos herbes. Allumez à présent vos herbes à l’aide d’un briquet puis refermez votre cocotte. Laissez votre mozzarella fumer pendant vingt minutes.

Comment faire monter la température d’un fumoir ?

La préparation – Il existe différents types de fumoirs , aussi simples les uns que les autres. Les fumoirs à charbon et à bois cuisent les aliments un peu plus lentement que leurs pendants à gaz et électriques. À la première utilisation, il faut préparer le fumoir en recouvrant ses parois de fumée à l’aide de charbon ou de bois.

Quelle différence entre fumage à froid et à chaud ?

Différences entre le fumage à chaud et le fumage à froid – Pour décider si vous fumez la viande à chaud ou à froid, il faut tenir compte de quelques facteurs. Outre les différences de température mentionnées ci-dessus, vous devez également tenir compte de la procédure de fumage, des temps de cuisson et d’autres détails pour prendre votre décision.

Par exemple, le fumage à chaud de vos viandes permet de cuire et de fumer les aliments simultanément. En revanche, le fumage à froid nécessite un séchage préalable et permet d’absorber la saveur fumée. Alors que le débat sur la température se poursuit (comme indiqué ci-dessus), vous devez décider du temps que vous souhaitez consacrer au fumage à chaud ou à froid de la viande.

Le fumage à chaud est un processus « slow and low », mais la durée peut varier. En général, il faut au moins cinq heures pour fumer à chaud un gros rôti de viande ou même quatre heures pour un poulet entier. Un morceau de canard ou un blanc de poulet, prendrait environ une à deux heures.

  1. Le fumage à froid du fromage ou de la viande est un processus plus long, qui prend en moyenne entre un jour et un mois;
  2. La saveur est l’un des facteurs déterminants du choix entre le fumage à chaud et le fumage à froid, et la sorte de bois choisie peut l’influencer;

De nombreux experts trouvent que le bois des arbres fruitiers, comme les cerisiers et les pommiers, est favorable, mais la saveur des copeaux de hickory, de chêne et d’érable est également appréciée. Le fumage à chaud permet à la viande d’avoir une saveur plus subtile grâce à ces copeaux, tandis que le fumage à froid pénètre la viande avec plus de facilité, assurant ainsi la pleine saveur des copeaux de bois sélectionnés. Comment Fumer Un Fromage.

Comment fumer du poisson à chaud ?

Pour un fumage réussi, il faut cuire le poisson avec un courant d’air chaud entre 60 et 80 °C. Au-delà de cette température, la chair du poisson se délite. Cette cuisson en deux temps accélère le processus de fumaison mais réduit la durée de conservation à 3 jours.

Comment faire de la fumée naturellement ?

Télécharger l’article Télécharger l’article Avez-vous envie de faire un tour amusant à vos amis et de faire une expérience scientifique avec la vapeur d’eau ? Essayez de faire de la fumée qui sort de votre bouche sans cigarette. Il existe plusieurs manières d’y arriver, mais le résultat final vous permettra de créer un petit cercle de vapeur d’eau ou de poudre. En utilisant la bonne technique et le bon matériel, vous pouvez créer une fumée comme de la vapeur ou de la poudre dans l’air qui va faire croire aux autres que vous fumez.

  1. 1 Trouvez une source d’air froid. L’air froid va vous aider à créer de la vapeur d’eau qui sort de votre bouche et qui va ressembler à de la fumée. Si c’est l’hiver, vous pouvez utiliser l’air froid à l’extérieur ou utiliser l’air qui sort du congélateur.
    • L’air froid de l’hiver est une solution simple, mais puisque de nombreuses personnes le savent, ce n’est pas une manière très futée de faire de la fumée. Essayez plutôt d’utiliser un congélateur si possible, car cela créera un effet plus intéressant. N’oubliez pas que puisque la source d’air sortant du congélateur est plus réduite, il va être plus difficile de produire de la fumée de cette manière et elle sera plus difficile à voir.
  2. 2 Prenez une grande inspiration. Ouvrez le congélateur et inspirez profondément. Essayez de mettre votre tête le plus loin possible du congélateur pour aspirer le plus d’air possible. Si vous êtes à l’extérieur, inspirez seulement l’air autour de vous.
  3. 3 Expirez. Une fois que vous avez pris une bonne inspiration, soufflez par la bouche. Vous allez devoir le faire dans un environnement froid, c’est pourquoi vous ne devez pas retirer votre visage de devant le congélateur. La combinaison de votre respiration chaude sur la surface froide ou la zone froide permettra de rendre la vapeur d’eau visible  [1].
    • Si vous voulez un effet plus visible qui dure plus longtemps, essayez de souffler sur du verre. Après avoir inspiré l’air froid, expirez directement sur le verre. Le verre doit aussi être très froid pour que la différence de température entre le verre froid et votre souffle chaud crée de la fumée. Après avoir soufflé sur le verre, le nuage de vapeur que vous avez produit va se condenser sur le verre, ce qui va le faire durer plus longtemps que si vous aviez simplement soufflé dans l’air.
    • Cette « fumée » est produite par l’air chaud que vous soufflez, les molécules dans la vapeur d’eau produite par votre respiration transfèrent de l’énergie dans l’air froid. Cela va amener les molécules de la vapeur d’eau à bouger plus lentement et à se lier les une aux autres pour former un nuage de minuscules gouttelettes d’eau, c’est-à-dire votre nuage de fumée  [2].
  1. 1 Achetez des machines à fumée. Il existe de nombreux appareils qui sont conçus pour créer de la fausse fumée sur scène. Ces produits ressemblent à une cigarette électronique, mais au lieu d’inhaler la fumée, vous pouvez les activer et ils vont générer de la vapeur  [3].
    • Ces appareils utilisent des piles AA reliées à un fil plus long qui est branché sur le mécanisme de déclenchement. Le mécanisme est conçu pour être fixé à votre torse, mais vous pouvez le mettre où vous voulez. Un tuyau part du mécanisme vers l’embout que vous devez placer près de votre bouche pour donner l’impression de fumer.
    • La fausse fumée crée une vapeur similaire à celle des machines à brouillard utilisées sur scène, mais en des quantités moindres.
    • Lorsque vous achetez ce produit, vous recevrez onze cartouches, ce qui représente environ 850 bouffées de fumée. Cela pourrait être un peu couteux, mais c’est efficace !
    • Assurez-vous que lorsque vous achetez l’appareil, vous achetez celui conçu pour créer du brouillard ou de la fausse fumée sur scène. Il existe d’autres types d’appareils pour les chichas et les cigarettes électroniques, mais ce n’est pas ce que vous voulez.
  2. 2 Fabriquez ou achetez des cigarettes pour jouer. Elles peuvent être très utiles si vous essayez de faire croire à quelqu’un que vous fumez une vraie cigarette. Vous pouvez en acheter en ligne, mais vous pouvez aussi les fabriquer vous-même. Pour les faire fonctionner, vous devez souffler et pas aspirer  [4]  !
    • Pour fabriquer une fausse cigarette, prenez une feuille de papier blanc, roulez-la et faites-la tenir avec du ruban adhésif. Mettez du coton d’un côté, puis versez une poudre blanche de l’autre. Ensuite, soufflez d’un côté ou de l’autre pour faire croire que vous fumez une cigarette !
    • Sachez que ce genre de cigarettes ne dure pas longtemps. Elles vous permettent de souffler de la fumée plusieurs fois, mais puisque la fumée dépend de la poudre dans la cigarette, vous n’allez pas pouvoir vous en servir pendant des heures.
  3. 3 Utilisez des Smarties. Une manière vraiment unique de créer de la fumée est d’utiliser des Smarties réduits en poudre. Vous pouvez y arriver en écrasant les bonbons et en les mettant dans une feuille de papier roulée ou vous pouvez utiliser leur emballage  [5].
    • Lorsque vous utilisez l’emballage, écrasez les Smarties dedans en gardant les deux extrémités fermées, puis ouvrez-en une avant d’inspirer doucement la poudre des Smarties et de la souffler.
    • À la différence des fausses cigarettes, vous allez inspirer la poudre des Smarties, c’est pourquoi vous devez faire attention de ne pas inspirer trop profondément. Essayez de la garder dans votre bouche et d’éviter de la laisser descendre dans votre gorge.

Comment faire de la fumée pour Halloween ?

Pour Halloween vous pouvez devenir qui vous voulez : Dracula, la famille Adams et même le Diable en personne. Cette nouvelle identité requiert un nouvel environnement, c’est pourquoi il est idéal de décorer notre maison d’éléments lugubres et mystérieux durant la nuit d’Halloween. De la fumée sortant des coins de la pièce sera un détail original et étonnant qui fera de votre maison la demeure de l’horreur.

Sur toutComment. com, nous vous aidons à surprendre vos invités en vous montrant, pas à pas comment faire de la fumée pour Halloween. Ils en resteront bouche bée! Étapes à suivre: 1 Pour savoir comment faire de la fumée pour Halloween , vous devez d’abord acquérir l’élément principal: de la glace carbonique.

Ce type de glace est aussi connue sous le nom de glace sèche. Il s’agit de dioxyde de carbone (CO2) sous forme solide. On le nomme ainsi car, bien qu’il ressemble à de la neige ou à de la glace, il passe de l’état solide à l’état gazeux sans passer par l’état liquide. 2 Pour réaliser cette expérience, vous aurez besoin des éléments suivants:

  • Eau
  • Glace carbonique (en vente par internet)
  • Récipient en plastique
  • Gants pour protéger votre peau du froid intense

3 La méthode pour savoir comment faire de la fumée pour Halloween est très simple: il suffit de verser un peu d’eau dans un récipient puis d’ajouter un peu de glace carbonique. L’effet est immédiat: une fumée épaisse se répand dans toute la pièce. Vous aurez l’impression d’être dans un film d’horreur! 4 La glace carbonique se transforme en fumée par un processus chimique. Il s’agit de CO2 gelé. En la plongeant dans l’eau, la glace carbonique dégèle et libère du CO2.

La température moyenne de la glace carbonique est de -78ºC, c’est pourquoi il est indispensable d’utiliser des gants avant une quelconque manipulation. Cet élément se convertit en un gaz dense et plus lourd que l’air qui a l’aspect de la fumée.

Cette pratique est très connue au cinéma: beaucoup de films d’horreur ont recours à la glace carbonique pour créer des atmosphères et des ambiances sinistres. 5 Si vous voulez savoir comment faire de la fumée pour Halloween , prenez les précautions suivantes:

  • La température de la glace carbonique rend son maniement dangereux. C’est pourquoi il est recommandé de porter des gants et des lunettes protectrices afin d’éviter le contact avec la peau de prévenir des accidents.
  • La glace carbonique est composée de dioxyde de carbone. De ce fait, il est recommandé de garder la fenêtre ouverte lors de son utilisation.

Si vous souhaitez lire plus d’articles semblables à Comment faire de la fumée pour Halloween , nous vous recommandons de consulter la catégorie Fêtes et Célébrations ..

Comment faire de la fumée sans feu ?

Dans le sud le gros problème est de faire de la fumée sans faire de feu, puisque celui-ci est interdit (risques d’incendies). [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] Le principe actif Nous aborderons les machines à fumée de très petite taille, mais également des méthodes scientifique pour produire de la fumée.

Souvenez-vous de vos cours de physique-chimie. Plus particulièrement ceux d’oxydoréduction. Nous allons faire se rencontrer de l’eau oxygénée très concentrée avec du permanganate de potassium. Cette réaction est très exothermique, c’est-à-dire qu’elle dégage beaucoup de chaleur, Sous l’effet de la chaleur, l’eau passe de l’état liquide à l’état gazeux (vapeur d’eau invisible), et cette vapeur d’eau se recondense instantanément en fines gouttelettes d’eau en suspension, donnant un brouillard blanc.

[h3] Ingrédients Mettons les machines à fumée de coté, car nous y reviendrons en fin de fiche technique. Il nous faut alors :

  • Du Peroxyde d’Hydrogène (H 2 O 2 , communément appelée eau oxygénée), à 110 ou 130 volumes. On la trouve en droguerie ou magasin de bricolage. Il vous faut la diluer (moitié eau oxygénée et moitié eau normale du robinet marche très bien…) ATTENTION ! Ce degré de concentration est très important ! Aucun contact avec les yeux, c’est nocif en cas d’ingestion ou d’inhalation, et c’est un puissant irritant. Le produit vous laissera des marques blanches qui disparaîtront au bout de quelques heures…
  • Du Permanganate de Potassium (KMnO 4 ). ATTENTION ! Si ce produit n’est pas un poison, il est nocif en cas d’ingestion, il favorise l’inflammation des matières combustibles (comburant) et il est très toxique pour les organismes aquatiques, peut entraîner des effets néfastes à long terme pour l’environnement (aquatique toujours).

La Recette (méthode chimique 1) Prenez l’équivalent d’un demi petit pois de permanganate que vous placerez en petit tas au milieu d’une feuille de papier. Avec le dos d’une petite cuillère, vous écrasez les cristaux à l’aide d’un mouvement circulaire, jusqu’à ce que le permanganate soit réduis en une fine poudre. Après, tout dépend de l’effet que vous recherchez… Pour un petit effet de vapeur, comme un ectoplasme piégé sous un verre, je prends un tout petit peu de patafix, je la malaxe pour en faire une boule, et je la roule dans le permanganate.

En cas de contact, rincez-vous abondements les mains. Je verse 4 goutes d’eau oxygénée au fond du verre, et y jette la petite boulette. Pour un savant fou, je jette directement un peu de cette poudre dans un tube à essais contenant un centimètre d’eau oxygénée.

Un peu également faire apparaitre de la fumée directement à l’ouverture d’une bouteille. Il suffit pour cela d’enfermer un peu de permanganate dans du papier filtre (filtre à café, sachet de thé), le tout attaché avec un fil très fin, et l’extrémité du fil coincé entre le goulot et le bouchon.

Il suffira alors de retirer le bouchon pour que le papier tombe au fond de la bouteille contenant de l’eau oxygéné, et la fumée est instantanée. Quelques gouttes d’eau oxygénée que l’on laisse tomber sur une surface contenant un peu de permanganate donne un fabuleux effet d’acide sur une surface ! Astuce : Vous pouvez également retarder l’effet de la réaction.

Videz une petite gélule de médicament, re remplissez la de permanganate, enfermez y une toute petite vis (afin de la lester), et jetez là au fond d’un petit peu d’eau oxygénée. Il faut à peu prêt 30 secondes pour que la réaction commence. Il vous faut plus de temps ? Même principe, mais enfermez cette gélule dans une autre gélule de plus grande taille, et cette fois il faudra à peu prêt trois minutes avant que la fumée ne sorte ! La Recette (méthode mécanique) [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] Le Wizard Stick de Zerotoys Très chères il y a encore peu de temps, aujourd’hui elles se sont démocratisées.

Nous allons nous intéresser plus particulièrement à une série de jouets américains produits par la société Zero Toys. Cette entreprise propose des gadgets à base de machine à fumée utilisant le même produit que les machines traditionelles, le glycol.

Ce produit est mis au contact d’une résistance chauffante pour être vaporisée (on dit atomisé) et produire une fumée inofensive, blanche et opaque. Le Wizard Stick est l’un d’eux, et, même s’il vient de subir il y a très peu de temps une sacré inflation par rapport à il y a 6 mois, il reste totalement abordable ! Livré avec une trousse de transport, des adaptateurs et embouts, un peu de liquide à fumée et divers gadgets autour, il permet de fabriquer de la fumée sur commande à peu de frais ! Notez également que les cigarettes électroniques ne sont ni plus ni moins que des petites machines à fumée portatives ! Là encore, c’est le même produit qui est utilisé. Sa particularité, c’est qu’elle ne produit pas rapidementment beaucoup de fumée, mais plutôt de lentes volutes, très évanescentes et mystérieuse… Deux produits sont utilisés :

  • De l’Acide Chlorhydrique (HCl). On le trouve en droguerie ou magasin de bricolage. ATTENTION ! Il est corrosif. En cas de contact, lavez vous abondément les mains.
  • De l’Ammoniaque (NH4OH). On le trouve en droguerie ou magasin de bricolage. ATTENTION ! Il est corrosif et dangereux pour l’environnement (et ça sent affreusement mauvais)! En cas de contact, lavez vous abondément les mains.

L’idée va être de verser au fond du récipient transparent dans lequel vous allez faire apparaitre la vapeur, 4 à 5 gouttes d’acide, et de recouvrir le récipient d’un chapeau en carton sur lequel vous aurez déposez 4 à 5 gouttes d’Amoniaque. Au bout d’une dixaine de secondes, une vapeur va sembler sortir de l’acide et envahir le récipient. ATTENTION : Il s’agit de chlore ! Ce gaz est DANGEREUX , même si ce genre de quantité et de concentration l’est résonablement… Pratiquez l’expérience dans un endroit aéré ! Par ailleurs, permettez moi deux autres recommandations : – Refermez la bouteille d’acide après avoir déposer les gouttes, idem pour l’ammoniaque , en plus du fait que vous limitez les risque de maladresse, vous évitez que les vapeurs d’ammoniaque ne viennent réagir avec la bouteille d’acide, ce qui serait dramatique ! – Placez les goutes d’acide sur du verre ou du plastique, pas de métal, ni de tissu, ni de bois, ou quoi que soit d’autre ! , sinon, ça ne marchera pas, mais surtout l’acide va attaquer votre support !.

Comment faire de la sciure de bois pour fumage ?

Comment Fumer Un Fromage Le choix du bois – Dans une grande surface, procurez-vous une planche de 8 pieds (2,3 m) en chêne, en cèdre, en érable ou tout autre bois noble qui vous plaira. Il existe des saveurs exotiques comme le cerisier, pommier et aulnes dont les planches sont rares dans le commerce. Coupez les planches en sections de 30 cm (12 pouces) pour qu’elle puisse se placer facilement dans votre bac en plastique, et qu’elle puisse bien s’entreposer par la suite.

Author: Delmare Gareau
Comment Fumer Un Fromage?